schéma électronique d'un régulateur solaire.

  • Auteur de la discussion Num
  • Date de début
N

Num

Compagnon
Bonjour ,
si on mets des régulateurs 12 v simple on perd une grosse partie de l'énergie en chaleur, alors comment sont fait les régulateurs solaires ?
entrée 20 volts environ, sortie 12v ?.
merci
A+
 
pinou29

pinou29

Compagnon
Bonjour.
Comme leurs noms l'indiquent, les régulateurs servent à réguler (hé oui) donc, plus la tension d'entrée sera importante dans la limite supportée par le régulateur, pour une même intensité, plus la chaleur dégagée sera importante.
Il faut un différentiel d'environ 3 à 5 volts entre l'entrée et la sortie du régulateur.
On peut mettre les régulateurs en cascade, un régulateur de 15 Volts qui alimente un régulateur de 12 Volts et ça chauffera moins, mais on aura également perdu de l'énergie.
Mais ce n'est que mon petit avis.
Bernard.
 
slouptoouut

slouptoouut

Compagnon
Bonjour,

les régulateurs les plus simples et les plus petits, disons inférieurs à 0,5A (ceux des "kits solaire pour cabanne de jardin") sont basé sur de banals régulateurs linéaires a circuit intégré genre 7812 ou LM317 (ou un équibalent LDO plus récent du même genre ) ... Le rendement est forcément médiocre, mais avec de faibles courants , la puissance dissipé reste faible .
On peut parfois trouver des régulateurs linéaires de ce types montés en cascade , lorsque les tensions et courants sont un peu plus grands, tout en restant inférieur à 1 A (c'est le principe décrit par "pinou29" et c'est le cas des petits régulateurs de kits solaires vendus à Bricomarché ...)

Dans tous les autres cas, on a :

-soit un fonctionnement en tout ou rien, avec un comparateur qui bloque ou débloque un MOS FET de puissance, ou excite ou desexcite un relais , a cadence lente, ceci en deça d'une certaine tension et avec un certain hystérésis (différence de tension de seuil) pour que ça ne soit pas instable et ne batte pas entre deux points de fonctionnement .
(procédé peu précis, mais simple, et convenant bien aux petites installations)

-soit une régulation PWM , ou en français MLI , a modulation de largeur d'impulsions , le courant est alors découpé en impulsions, plus ou moins larges suivant les besoins , agissant sur un MOS FET travaillant en commutation, avec arrêt automatique en deça d'un certain seuil pour ne pas générer des impulsions pour rien .
(procédé plus compliqué, ayant le mérite d'agir en proportionnel et en étant plus précis, tout en générant peu de pertes , convenant bien aux installations plus importantes)
 
Dernière édition:
N

Num

Compagnon
bonjour ,
avez-vous un schéma type de PWM ou MLI ?
A+
 
nopxor

nopxor

Compagnon
Bonjour,

+1 et plus précisément tu tapes: pwm solar charge controller circuit
 
N

Num

Compagnon
Bonjour à tous,
un grand merci pour toutes les infos.
bonne journée.
A+
 

Sujets similaires

thierry74
Réponses
19
Affichages
1 358
Darback
D
P
Réponses
14
Affichages
665
p7m13
P
DA l'Auvergnat
Réponses
25
Affichages
6 789
DA l'Auvergnat
DA l'Auvergnat
mvt
  • importantes
Réponses
80
Affichages
35 615
Bernard.L
B
M
Réponses
23
Affichages
23 862
cobbra85
C
Haut