Réparation poste MMA SAF Presto 190GC

  • Auteur de la discussion Khar-t'er
  • Date de début
K
Khar-t'er
Apprenti
Bonjour à tous,

Bienvenu sur ce premier sujet d'une série de réparation de poste à souder, il faut bien équiper l'atelier ! Le prochain sera le fameux Cytig dont un membre du forum m'a fait don !

ATTENTION : Pour information je ne suis pas du tout électronicien ou electrotech' mais plutôt mécanique donc je vais avoir besoin d'aide et je veux comprendre un maximum de choses si jamais cette situation se réitère.

Le patient : un poste SAF-FRO Presto 190GC ne fonctionnant plus. Le responsable soudure est arrivé et ce poste ne fonctionnait plus. Bien sûr on ne sait pas ce qu'il l'a mis dans cet état, nous n'étions pas présent à ce moment là ...

L'intérêt de le réparer ? C'est un poste typé maintenance avec un super facteur de marche comparé à d'autres modèles Inverter tout en restant facilement transportable. Il coûte assez cher neuf donc si j'arrive à le réparer c'est tout bénef' !

Les symptômes : Alors là c'est simple, il n'y a rien ! Normalement au démarrage une LED jaune s'allume pendant quelques secondes puis le ventilateur s'allume et une LED verte s'allume.

Les différentes cartes :

Petit tour du propriétaire, je distingue 4 cartes différentes :

- La carte d'alimentation avec l'arrivée 230v et le départ sur les cartes suivantes.
Alimentation.JPG

- La carte puissance, qui se charge de la formation de l'arc électrique j'imagine. Cette carte est écartée pour le moment, le problème étant plus global
Puissance AR.JPG


- Une carte "système", je pense que c'est elle qui commande qui le circuit de puissance.
Système AV.JPG

Système AR.JPG

IMG-3417.JPG

- Et pour finir une carte "contrôle" avec les différents réglages de la machine.
Contrôle AV.JPG

Contrôle AR.JPG


La documentation : J'ai bien évidemment de la chance et je possède la documentation de réparation de la machine avec l'ensemble des schéma électriques. Le problème c'est que je n'ai pas assez de recul pour bien comprendre les schéma et la méthode de réparation concerne un défaut de fonctionnement. Içi je n'ai pas d'alimentation tout court ....
EDIT : La documentation est ci-jointe

Démarche expérimentale :
Avec ces symptômes je penche pour un défaut sur la carte "contrôle" ou "système" mais je pense avancer carte par carte en contrôlant le maximum de composant avant de l'éliminer de ma liste.

Phase 1 - Carte d'alimentation : Actuellement j'ai bien vérifié le fonctionnement de l'interrupteur, la carte alimentation est bien alimenté en 230v. Le fusible est bon (vérifié en continuité sur mon multimètre) Je ne constate aucune brulure ou dégradation apparente des composants. Après appui sur la notice j'ai vérifié les "precharges PTC" et j'obtiens 7 ohm environ au lieu des 6 indiqués mais j'imagine que c'est bon ?
Qu'est-ce que je peux contrôler d'autre sur cette carte ?
Je pensais ensuite vérifier sur la broche X1 (page 16) si j'avais une tension en sortie mais j'ai du mal à comprendre la différence entre Vcc / Vdd et Vss ?

Avant d'aller plus loin également, est-ce que ces quelques photos vous laissent apercevoir quelque chose qui cloche ? Les schéma électriques arrivent demain !

A bientôt pour la suite du feuilleton et merci d'avance !
 
Fichiers joints
  • presto_190gc.pdf
    1.6 Mo · Affichages: 55
Dernière édition:
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
Bonsoir,
Le bouton sur l'avant dernière photo je ne sais si c'est un effet de la photo mais il a l'air un peu de travers, vérifie si il est bon et bien soudé.
Après je ne vois rien de flagrant, mais je ne suis pas devant.
Vcc = volt courant continu en général le + alimentation des circuits.
Vdd = le plus souvent +5v c'est le + de l'alimentation pour les circuits intégrés un peu comme Vcc
Vss est le 0, de l'alim souvent isolé de la terre de sécurité, mais pas toujours.
Bon on verra la suite quand tu auras le dossier technique.
 
K
Khar-t'er
Apprenti
Le bouton a été légèrement tordu à la sortie de la carte mais il est bien soudé encore. Ce sélecteur permet le passage MMA / Tig Lift

Le dossier technique est en ligne !
 
osiver
osiver
Compagnon
Je pensais ensuite vérifier sur la broche X1 (page 16) si j'avais une tension en sortie mais j'ai du mal à comprendre la différence entre Vcc / Vdd et Vss ?
Oui ! Ce sont les différentes alimentations auxiliaires. Traditionnellement VCC est pour le + 5V des circuits intégrés TTL, VDD (+5V ou autre) est l'équivalent pour les circuits CMOS, VSS (en principe la masse) est la tension de source des CMOS.
Ici, on doit trouver par rapport à GND VDD à 18~20V, VCC à 15V, VSS à -15V
 
K
Khar-t'er
Apprenti
Oui ! Ce sont les différentes alimentations auxiliaires. Traditionnellement VCC est pour le + 5V des circuits intégrés TTL, VDD (+5V ou autre) est l'équivalent pour les circuits CMOS, VSS (en principe la masse) est la tension de source des CMOS.
Ici, on doit trouver par rapport à GND VDD à 18~20V, VCC à 15V, VSS à -15V

Sur quel document as-tu trouvé les tensions à mesurer ? Nous sommes bien d'accord qu'il s'agit de tension continues (la question est surement bête mais j'anticipe !) ?
 
osiver
osiver
Compagnon
Sur quel document as-tu trouvé les tensions à mesurer ?
Ça ressort du schéma de la page 16. Et, oui, ce sont de tensions continues.
Si vous ne les trouvez pas, il faudra s'intéresser à l'autre côté du transfo UTK.
C'est une alimentation à découpage. Soyez très prudent avec le côté secteur (en dessous du transfo duschéma page 16) de cette alimentation. Il y a des condensateurs chargés à des tensions mortelles et il n'y a pas de séparation du secteur ... :smt108
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
Bonsoir
#osiver m'a devancé Première chose il faut savoir que le primaire de l'alim contient des condensateurs de capacité importante et sont soumis à des tensions entre 300 et 400 v. Avant de mettre les mains ou un ohmmètre dedans il faut systématiquement les décharger au travers d'une résistance supportant un courant de puissance respectable, éviter le court circuit direct malsain pour la vie de tous les composants. Puis vérifier avec un voltmètre calibre 600v qu'il n'y a plus de tension présente.
Ceci fait suivre la notice qui est très bien faite, contrôles visuels en premier puis les vérifications à l'ohmmètre qui sont indiquées. Si tout est correct par rapport à la notice passer aux points de test en ayant toujours à l'esprit que certains éléments seront revenus à des tensions élevées une fois remis sous tension
Lunettes de protection et gants isolants seront très utiles. Gare aux bagues et bracelets métalliques!
 
osiver
osiver
Compagnon
Dans les mesures de tensions d’alim, n'oubliez pas le 24V :wink:
 
E
effix
Compagnon
Bonjour,
Vous me faites peur.
Losqu’on intervient sur ce type d’équipement, deux précautions de base:
Circuit de puissance débranché, j’ai déjà vu des puces de transistors de commutation traverser la pièce suite a un composant en CC.
Alimenter le circuit en test par un transfo (un vrai, pas un autotransfo) 230/230 pour s’isoler du retour à la terre.
Attention aussi a l’utilisation des oscillos, la plupart sont référencés à la terre.
A+
Xavier
 
K
Khar-t'er
Apprenti
Vous me faites peur, surtout que je ne suis pas du métier et que je vais devoir travailler sous tension pour identifier l'absence de tension aux bornes des autres cartes ....

Je vais débranché le circuit de puissance, il ne s'agit que de 2 fils et cela réduira les risques. Pour le reste je vais voir pour mesurer directement depuis la fiche femelle, cela m'évitera de travailler trop proche des condensateurs ...

En tout cas merci de vos interventions, je vous tiens au courant dès que je trouve le temps de tester l'alimentation
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
Bonsoir,
La peur n'évite pas le danger, mais les précautions si. Commences par prendre tes marques et repérer les circuits hors tension. Il est moins dangereux de se déplacer en terrain miné si on sait où se trouvent les mines. Là c'est pareil il faut savoir où on va plutôt que de partir à l'aventure. Repères bien les circuits en contact avec le secteurs hors tension avec l'ohmmètre. Le transfo d'isolement c'est bien si tu en as un capable d'alimenter ce poste de soudure. Mais je pense que ce poste doit consommer plus de 3 KW et ça fait déjà un gros transfo que nous n'avons pas tous sous la main. et comme dit plus haut il faut un oscilloscope avec masse isolée de la terre de sécurité sous peine de faire tout sauter. En. contrepartie il faut poser l'oscillo sur une plaque isolante et ne surtout pas toucher sa masse qui risque d'être au potentiel du secteur dans certaines mesures. Travailler sous tension est un art dangereux si on n'a pas une attention de tous les instants. Le coup de poing qui arrête tout en cas de problème est bienvenu sur l'établi où on pratique ce genre de sport.
Bien aussi si un ou une aide est présente pas loin pour couper le courant en cas de problème.
Veilles aussi à ce que le matériel soit bien immobilisé, il n'y a rien de pire qu'une carte entrainée par le poids d'une sonde et qui s'en va toucher là où il ne faut pas. C'est valable aussi sur l'électronique basse tension. Les circuits intégrés n'aiment pas les tensions supérieures à leurs propres alim.
Alors tu vas y arriver si tu t'armes de patience pour appliquer toutes les précautions et que tu suis bien la notice, "reverso traducteur" est une aide précieuse en cas de doute sur la lecture du texte qui malheureusement est en Anglais.
Bon courage!
 
greg_elec
greg_elec
Ouvrier
Très intéressant la doc est superbe avec ça tu devrait t'en sortir si tu comprends l'angliche :wink:
 
K
Khar-t'er
Apprenti
Vos conseils m'ont bien fait réfléchir et j'ai un doute sur mes compétences pour mener cette réparation. Je vais fabriquer un petit "déchargeur de condensateur" (modèle de Cyrob) et m'équiper avec un peu de matériel isolant, ça ne sera jamais perdu.

Prochaine étape vérification de l'alimentation. Si le problème provient de l'alimentation à découpage, je transfererai la carte à un collègue plus compétent que moi, je sais de ma maigre expérience que ces petites bêtes sont assez compliquées et dangereuse du coup par la présence de gros condensateurs. D'un côté j'aimerai bien que la panne vienne de là mais je ne sais pas si cela sera facilement réparable ...

Suite au prochain épisode, merci à tous pour vos réponses !
 
K
Khar-t'er
Apprenti
Quelques avancées sur le sujet, j'ai trouvé un peu de temps pour m'y pencher !

Alors le problème vient visiblement de l'alimentation, je n'ai rien qui part aux cartes de commandes donc le diagnostique est facile. Par contre on est sur une alimentation à découpage donc ça devient trop compliqué pour moi ...

J'ai transmis la carte à un collègue spécialisé en électronique. Il a déjà remplacé une résistance 0ohm et 3 diodes qui ne fonctionnaient plus. Malheureusement ça ne marche toujours pas mais ça avance ... Je vais me renseigner sur le coût d'une alimentation neuve mais j'ai peur de changer la carte et que le reste ne fonctionne plus ...
 
K
Khar-t'er
Apprenti
Réussite ! Le poste fonctionne à nouveau, une diode supplémentaire avait cramé et bloquait le reste de l'alimentation.

Un poste a été foutu à la benne pour des composants à quelques centimes, c'est quand même triste mais je me rends bien compte que j'ai de sacrés lacunes en électronique et pourtant ça rend service ...

En tout cas je suis motivé pour la prochaine réparation : un poste TIG MP 532 récupéré sur le forum !
 

Sujets similaires

P
Réponses
16
Affichages
3 057
Pierre-Yves
P
M
Réponses
3
Affichages
502
pascalp
P
mvt
Réponses
12
Affichages
422
mvt
A
Réponses
30
Affichages
2 530
greg_elec
greg_elec
S
Réponses
10
Affichages
323
sweex59
S
L
Réponses
1
Affichages
925
Vapomill
Vapomill
X
Réponses
8
Affichages
604
willow74
willow74
C
Réponses
6
Affichages
862
yvon29
yvon29
Haut