Rainure de clavette et mortaisage indexé sur MU 200

  • Auteur de la discussion bop55
  • Date de début
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Je cherchais depuis un moment une solution simple pour pouvoir réaliser des rainures de clavettes a l'intérieur des poulies sans investir dans un EL ( je ne parle même pas du Rapide Lime car la probabilité d'en trouver un complet en bon état et d'être le premier sur le coup est quasi nulle). J'ai lu sur quelques posts qu'on pouvait les faire sur le tour, je m'y suis donc essayé: c'est vraiment physique et ma petite machine n'a pas apprécié... Pour arriver à enlever un peu de metal ( quelques centièmes), il faut y aller avec de l'élan, et quand on vient arriver sur la butée prealablement mise en place, ça cogne fort ! Bref, quand j'ai eu fini mon essai, j'étais bon pour revoir la géométrie de la machine.
J'ai parcouru (en diagonale) le post fleuve sur le Rapide Lime et çà m'a donné l'idée de faire une adaptation sur mon MU 200.
Quelques photos:

image.jpg
Le système avec l'outil reculé

J'ai prévu un débattement de 100 mm, ce qui me paraît être suffisament important pour couvrir la majorité des cas que je risque de rencontrer

image.jpg
Le système avec l'outil devant la pièce

Une photo du résultat dans une chute de XC48

image.jpg
La rainure de 4 terminée

J'ai fait l'essai avec des passes de 1/10ème dans ce metal, c'est vraiment le grand maximum, il vaut mieux se contenter de 5 /100èmes mais sinon, çà va très bien.
Il me restera à faire des outils dignes de ce nom, dans des barreaux ronds et avec la vis de serrage en bout, pas comme celui que j'ai bricolé dans du carré de 12 pour faire cet essai:

image.jpg
L'outil de miséreux (mais qui marche quand même ! )

Il ne me restait plus qu'à regler un petit problème, à savoir bloquer la broche pendant l'exécution de la rainure car avec un rapport enclenché et le frein électromagnétique du moteur, il y a forcément du jeu dans les pignons. Et en cherchant une solution, çà m'a donné l'idée d'accoupler mon plateau diviseur au cul de la broche qui s'y prête bien sur le MU 200. Une photo pour vous montrer comment elle se présente:

image.jpg
Le cul de la broche fileté avec un bel alésage interieur sur 16mm

La solution était toute simple: un bout de rond de 25 dans lequel j'ai usiné un CM 2 taraudé d'un côté pour aller dans le diviseur et ajusté l'autre côté pour qu'il rentre pile-poil dans l'alésage de la broche et avec un épaulement pour pouvoir serrer la piece avec un écrou épaulé (M27x150)

image.jpg
L'axe de liaison et l'écrou epaulé

Une photo avec l'adaptateur en place dans le diviseur. Il est bloqué par une vis M10 a l'arrière du diviseur:

image.jpg
L'ensemble prêt a être mis en place sur la machine

Et voilà le diviseur accouplé à la broche du MU 200:
image.jpg
Accouplement réussi !

Il ne me restait plus qu'a faire un châssis pour supporter le poid du diviseur et surtout le bloquer en rotation. J'étais parti sur l'idée de faire çà en tube mécano-soudé mais je ne trouvais rien dans mon CPS qui convienne quand j'ai eu en main des équerres récupérées a la benne du boulot il y a pas mal de temps. Ce sont des supports d'anciens parafoudres de lignes HTA et quand la chance s'en mêle, des fois, c'est incroyable: les deux bouts de tiges filetées soudées d'origine Sur l'équerre étaient au bon écartement pour les trous du diviseur, juste besoin de les recouper et quant à celle du bas elles auraient pu aller mais je tombais dans le châssis de l'établi de la machine: j'ai préféré les couper et percer/tarauder à 12 plus près du bord de l'établi

image.jpg
Les équerres de support du diviseur

image.jpg
Détail des deux équerres

Certains puristes diront que l''esthétique de ce support est plus que discutable mais il remplit parfaitement son rôle en plus d'être rapidement démontable et surtout, je n'ai pas passé ma vie là-dessus.
Donc voilà, en plus de pouvoir faire des rainures de clavettes, je peux envisager des cannelures intérieures pour un arbre cannelé par exemple ou plus simplement réaliser des empreintes carrées ou hexagonales ( mais débouchantes), il n'y aura que l'outil à fabriquer à la demande.
Bonne soirée
 
patduf33
patduf33
Administrateur
27 Déc 2009
13 596
FR-33 Bordeaux
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Bonsoir

Je trouve ça très bien, surtout que si tu en fait une par demi siècle c'est pas un problème pour le tour :wink:

Tu peux donc débrayer la crémaillère d'entrainement de ton traînard ?

Pat
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #3
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Eh non, je ne peux pas débrayer la crémaillère, raison pour laquelle ce système est intéressant car comme l'effort à fournir est démultiplié par le bras de levier, on peut travailler " sans élan " , juste en force et contrôler à peu près l'arrêt de la translation. Sinon, il y a une autre solution, c'est de démonter le bloc d'embrayage des avances du trainard: 5 mn pour démonter et un quart d'heure pour remonter/ regler les noix. Sur le MU 200, c'est on ne peut plus simple si on prend le temps de se fabriquer l'outil qui va bien. Ca peut faire une bonne raison de faire un nettoyage.
 
J
jojomouth
Apprenti
10 Sept 2012
162
Franche comté
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Je ne sais pourquoi mais quelque chose j'y trouve un petit air de tirvit, là dessus!
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #5
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Bien vu jojomouth !
Certainement une déformation professionnelle dûe a mon ancienne vie
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 832
FR-55 Sud-Meusien
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Ah oui, quand même...
Ajouter une telle fonction sur son combiné, ça dépasse le bricolage dominicale, malin et pratique !!
Comme dis, je ne pense pas que la machine souffre ou que l'utilisation soit incommodante vu la faible fréquence d'utilisation (vas savoir)

Avec le coup du diviseur et de la tourelle indexable tu es limite plus précis du moins plus rapide qu'un montage sur étau-limeur, c'est bien pensé, je suis jaloux !

Pour les outils, je distingue un touret sympa sur pied, juste derrière le photographe !!
Tu copie le système x2 pour ton second combiné ? :D
 
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Trés intéressant, car c'est simple et ça fonctionne.
En observant ta réalisation j'ai réfléchi si je ne voyais pas un moyen de faire plus simple pour obtenir le même résultat et je suis resté sec et c'est bien pour ça que je trouve ton installation simple.
Ce dispositif te permet d'être autonome pour faire proprement un usinage un peu spécial comme une rainure de clavette dans un alésage !
Maintenant avec le MU200 tu a un Tour, une Fraiseuse, une Aléseuse, une Perceuse, mais aussi une Brocheuse.
Le coup d'avoir immobilisé la broche en rotation avec ta table tournante est astucieux, tu as ainsi transformé l'inconvénient en avantage car en plus d'une fonction d'immobilisation tu as une fonction d'indexage ou d'orientation précise
Bien que le MU200 soit plutôt robuste pour ce genre de petite machine, je remarqué aussi qu'il faut effectivement limiter les chocs en prenant des passes plus fines si on veut préserver le réglage de la machine.
Et peu importe s'il faut plus d'allers-retours on est pas aux pièces ...
Avec 0.05 mm de passe le copeau est fin certes mais il est large comme l'outil. C'est un peu comme quand on utilise un outil à tronçonner (je ne suis jamais tranquille quand je tronçonne)
Est ce qu'un outil avec l’arête tranchante inclinée (malheureusement un peu moins simple à réaliser) ne réduirait pas les chocs ?
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #8
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Bonjour et merci de votre intérêt pour cette bricole.
@ moufy55: équiper mon petit Mape pour pouvoir affuter les outils à un angle précis sera " normalement" ma prochaine occupation. J'attends les meules boisseau commandées par douardda pour démarrer et il faut aussi que je trouve de la matière pour faire une table rainurée et inclinable, comme sont équipés certains tourets Mape.
Faire cet outil en double pour ma deuxieme machine n'est pas à l'ordre du jour, çà ne deviendrait intéressant qu'en cas de revente de celle-ci séparée de sa jumelle: c'est pas demain la veille !
@ Copalix: je ne pense pas qu'incliner l'arête de l'outil diminue l'effort de coupe, je crois même que çà aurait tendance à faire chasser l'outil sur le côté mais surtout, le fond de la rainure la forme de cet outil et donc ne serait pas perpendiculaire aux côtés de la rainure. La seule solution que je pense possible, c'est faire la rainure en deux fois avec un outil moins large mais celà ne conviendrait pas pour des rainures de faibles dimensions car l'outil aurait tendance à fléchir lors de l'exécution de la deuxieme partie de la rainure. Faudrait essayer, je verrai çà quand l'occasion se présentera.
Bonne journée
 
Copalix
Copalix
Ouvrier
15 Jan 2011
344
31140 Launaguet
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Oui effectivement, j'admet en considérant tes arguments que l'idée d'incliner l'arête de l'outil n'aurait pas d'intérêt.
Mais alors comment réduire les chocs autrement qu'avec un outil bien affûté et des passes réduites ?
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #10
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Bonjour,
Pas mal de vues et pas de réponse a ta question Copalix...
Pour avoir utilisé le truc ce matin, je peux affirmer qu'on peut tailler très facilement jusqu'à 5 mm. Au delà, il suffit d'avoir percé un trou un peu plus petit que la largeur de la clavette avant d'avoir fini l'alésage, il ne reste à ce moment-là que les angles du fond à tailler.
Je voudrais surtout revenir sur un détail concernant les possibilités du système que je présente: on peut très bien mortaiser dans un trou borgne, contrairement à ce que j'ai écrit plus haut. J'ai fait un test ce matin pour réaliser une empreinte six pans de 6 sur 7mm de profondeur, ça ne pose aucun problème, il faut juste avoir usiné un petit dégagement dans le fond du trou ( comme pour un filetage) et bien regler la butée de fin de translation.
Photo du résultat:

image.jpg
L'empreinte six pans terminée

Comme vous pouvez le voir, c'est parfait, il ne reste pas de copeaux dans le fond.
Essai de la clé:

image.jpg
La clé allen dans son empreinte

Elle va très bien, juste un peu trop de jeu, il faudra que je diminue la longueur de l'arête de mon outil de quelques centièmes --> ils partiront lors des prochains affûtages .
Cette empreinte dans une tête d'axe fait partie de l'usinage d'un accessoire que je pourrai monter au bout de l'axe de liaison, une manivelle qui me servira à tourner la broche a la main quand je réalise des taraudages ( photos à venir quand j'aurai terminé )
Bonne APM
 
mempasmal
mempasmal
Apprenti
23 Mar 2011
103
Alpes Maritimes
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Bonjour,

une petite question pour faire l'empreinte hexagonale, avez vous utilisé un outil avec une forme hexa ou un outil comme pour une rainure de clavette et utilisé le diviseur pour les 6 faces ?
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #12
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Bonjour mempasmal,
L'outil utilisé est du même genre que celui pour les rainures de clavettes et effectivement les pans sont usinés l'un après l'autre en tournant le plateau indexeur de 60°:

image.jpg
Outil employé pour une empreinte hexa de 6

image.jpg
Outil pour empreinte hexa de 6. Photo 2

La seule difficulté consiste à ce que l'arête de coupe soit à la bonne longueur une fois l'affûtage terminé: pour une empreint de 6, l'arête doit faire entre 3,7 et 3,8 mm. A 3,7 mm, il va rester un chouïa de metal dans les angles et à 3,8 mm, on crée un creux dans les angles.
 
mempasmal
mempasmal
Apprenti
23 Mar 2011
103
Alpes Maritimes
Re: Rainure de clavette sur MU 200

merci pour la réponse et les photos, c'est très clair. c'est peut etre un plus long a faire qu'avec une broche a 6 pans, mais tout forme est possible avec cette approche.
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #14
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Je ne sais pas comment çà se passe sur une vraie mortaiseuse et si on peut former une empreinte hexa avec un outil correspondant à partir d'un trou cylindrique mais çà oblige à le faire en une seule passe --> inenvisageable sur la bécane.
Sinon, j'ai fini la manivelle ce matin. J'ai usiné un CM2 femelle ( une première pour moi) pour l'accouplement avec mon axe de liaison déjà realisé:

image.jpg
Les CM2 mâle et femelle

J'ai fait en sorte que la vis de serrage reste prisonnière et surtout qu'elle serve au décollage des cônes au démontage: une vis M6 collée dans une vis six pans creux M10 :

image.jpg
La vis prisonnière servant au décollage des cônes

image.jpg
La manivelle serrée sur l'axe de liaison

Il suffit de dévisser pour décoller les cônes, pas besoin de taper.
Une dernière photo avec ces accessoires sur la machine:

image.jpg
La manivelle en place sur la machine

Reste plus qu'à attendre d'avoir besoin de faire un taraudage pour tester l'accessoire mais çà sera forcément plus pratique que de tourner le mandrin par tiers de tour avec une broche dans les carrés
 
fertun
fertun
Compagnon
22 Mar 2008
752
essonne
Bonjour,

Super l'empreinte hexagonale.
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #16
Merci fertun
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bien content que cette idée farfelue fasse des émules. Tu vas avoir une base très solide pour faire du mortaisage, plus solide que le blocage du transversal de la machine: prévois une butée balaise à l'arrière de celui-ci ( et une autre devant pour limiter la course) .
Pour ceux qui auraient des doutes sur l'utilité d'un tel dispositif sur un tour, vous pouvez pas savoir le nombre de fois que je m'en suis deja servi.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 265
FR-17800 Charente maritime
Re: Rainure de clavette sur MU 200

Oui effectivement, j'admets en considérant tes arguments que l'idée d'incliner l'arête de l'outil n'aurait pas d'intérêt.
Mais alors comment réduire les chocs autrement qu'avec un outil bien affûté et des passes réduites ?
Bonjour,

Super comme idée pour quelques rainures éventuelles !
Il faudrait que l'arête de coupe ait une forme de vé (le creux au centre) pour que le copeau soit attaqué de biais et que les flancs soient droits. C'est ce à quoi j'ai pensé, c'est à essayer, mais bonjour l'affûtage !

Quand à faire des empreintes pans, le plus simple et le plus rapide est de le faire par la méthode du brochage rotatif.
Le dispositif est très simple dans son principe et il suffit d'acheter l'outil chez RC Machines si on ne peut pas le fabriquer :

https://www.usinages.com/threads/quelques-petites-ameliorations-sur-tour-optimachine-wm280v-f.42169/

message #74.

Cordialement,
PUSSY.
PUSSY.
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #20
Merci PUSSY, tu viens de me donner une idée concernant l'affutage d'un grain pour faire une rainure, meme pas besoin de touret à meuler: il suffit d'adapter une plaquette de tronçonnage carbure au bout de l'outil et c'est tout bon !
Pour ce qui est du brochage, je connaissais l'existence de l'outil que tu montres dans ton lien. Comme toi, l'utilité que je pourrais en avoir ne justifie pas son prix. Et donc comme toi, j'ai trouvé une autre solution. Au départ, ma bidouille était juste pour me dépanner en cas d'obligation de faire une rainure de clavette et c'est une fois que j'ai eu fini que j'ai pensé à indexer la broche pour pouvoir faire des empreintes en tous genres.
Cette bricole n'est certainement pas la meilleure solution pour ce type d'opération mais "ça le fait", c'est le principal.
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 518
fr-50cherbourg
un post intéressant qui m'avait échappé.
 
sscalpa
sscalpa
Apprenti
30 Mar 2017
202
18 Cher
A moi aussi, @bop55 travaille et écrit trop!!

Eh non, je ne peux pas débrayer la crémaillère, raison pour laquelle ce système est intéressant car comme l'effort à fournir est démultiplié par le bras de levier, on peut travailler " sans élan " , juste en force et contrôler à peu près l'arrêt de la translation.
C'est du super travail encore mais je ne comprends pas bien l'intérêt de ce bras de levier si tu ne débrayes pas la crémaillère.
Pourquoi ne pas utiliser la manivelle du transversal directement? Ça force trop?
Vis-à-vis de la géométrie du tour ton système use autant les glissières :smt017
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 193
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

J'avais oublié ou pas vu ce post

Bravo @bop55 pour ce matériel bien conçu qui a du te rendre bien service depuis 6 ans !

J'y vais de ma petite remarque / suggestion : tu aurais pu attacher la bielle de poussée directement sur le porte outil.
Ainsi le traînard n'aurait pas à subir d'effort qui tendent ici à le faire basculer.

Bien sur le pivot du bras doit être remonter au niveau de l'outil.

Et tant qu'à y être, pourquoi ne pas utiliser le chariot supérieur comme coulisse ?
 
B
Beber70
Apprenti
17 Mar 2020
205
A moi aussi, @bop55 travaille et écrit trop!!



C'est du super travail encore mais je ne comprends pas bien l'intérêt de ce bras de levier si tu ne débrayes pas la crémaillère.
Pourquoi ne pas utiliser la manivelle du transversal directement? Ça force trop?
Vis-à-vis de la géométrie du tour ton système use autant les glissières :smt017
Pour en avoir fait le we dernier avec mon gros tour donc grosses manivelles je comprends facilement l'intérêt d'un tel dispositif, bien plus ergonomique que la manivelle et certainement plus reposant !
Moi j'avais immobilisé la broche en introduisant des clous entre les dents des pignons, avec 2 tailles de clous je bloquais les pignons sans jeux:oops:
 
B
Beber70
Apprenti
17 Mar 2020
205
Si tu t'adresse à moi, je ne vois pas en quoi les pignons module 3 en ont souffert, puisqu'il n'y a aucun effort de rotation et les clous ne sont pas en acier dur, la seule précaution que j'ai prise c'est de condamner la mise en marche pour ne pas oublier de les retirer.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 193
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

J'utilise de temps en temps des goupilles coniques.
Bon faut pas serrer trop fort, sinon... Mais c'est impeccable
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 574
FR-55 Bar le Duc
  • Auteur de la discussion
  • #30
Oh ben... v’là un post qui suscite presque plus d’intérêt à son déterrage qu’à sa sortie :7grat:

Pourquoi ne pas utiliser la manivelle du transversal directement?
Tu veux sans doute parler de la manivelle du longitudinal, non ? :7hus5:
Si c’est bien ce que j’ai compris ta question, le bras de levier est là simplement parce que la machine est trop petite pour pouvoir donner suffisamment d’inertie en imprimant un mouvement au trainard juste avec un peu d’élan: là, je peux doser l’effort sans y aller comme un sauvage, ce genre de petite machine doit être traitée avec beaucoup de douceur :smt007

suggestion : tu aurais pu attacher la bielle de poussée directement sur le porte outil.
Ainsi le traînard n'aurait pas à subir d'effort qui tendent ici à le faire basculer.
Effectivement, c’est une bonne idée: je dirais même qu’idéalement, il vaudrait mieux créer cette démultiplication directement entre la tourelle PO et la poupée fixe ==> tout serait et resterait bien en ligne quel que soit l’effort mis en jeu :tumbsupe:
Et tant qu'à y être, pourquoi ne pas utiliser le chariot supérieur comme coulisse ?
Ça aussi, c’est une bonne piste à suivre et qui compléterait bien l´idée précédente :smt023
Sinon, le fait de déterrer ce post (merci @rabotnuc au passage :wink:) va me permettre de le compléter avec des photos d’un grain HSS affuté pour tailler une empreinte hexa de 5 :

9B9D790D-AB06-4F00-8F1A-C7A6B8E2D2CE.jpeg
C1E6064E-9A8E-4A26-BF2E-81D87980B9BF.jpeg
0AECA29D-1351-4CA7-AD82-6510C316FB13.jpeg


C’est une idée que j’avais dans la tête depuis la création de ce sujet (il me semble d’ailleurs que je l’évoque plus haut, à moins que ce soit sur un autre fil de discussion :smt017...): l’outil taille les angles au lieu des plats et les empreintes sont plus faciles à réaliser sur une petite machine.
Seul bémol: pas possible d’affuter ce grain à main levée sur un touret comme je le faisais pour celui créé en 2014, faut une affuteuse :spamafote:
 
Haut