Quelle(s) fraises pour du M 0,5 ??

  • Auteur de la discussion BertoHO
  • Date de début
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
427
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour la Communauté

je débute en usinage, sur un mini-tour Unimat SL avec option Fraisage, des années 60, pour du modélisme ferroviaire au 1/87è (HO)...
J'envisage , dans quelques temps, de réaliser des petits engrenages, en module 0,5 (ou 0,6), sur du laiton ou du Delrin.

Mais le choix d'une fraise me parait difficile, car il semble y avoir plusieurs types de "degrés" :?: pour un même module ... et je n'ai pas pigé laquelle choisir...
Par exemple : Fraise Diamètre 16mm Alésage M0.5 20 Degrés 1-8
> sur ce lien différentes fraises possibles en 0,5 : laquelle dois-je choisir parmi les 8 proposées ?? (et éventuellement pourquoi ?)
ou en faut-il plusieurs ?

Merci beaucoup de vos conseils
Bonne journée à tous

edit : photo du web pour illustrer la transformation du tour SL en fraiseuse :
s-l1600d.jpg
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 403
dijon-cote d'or-21
Bonjour, si j'ai bien suivi se que j'ai lu sur ce forum, le "type" est en fonction du nombre de dent sur le pignon a taillé.mais n'y connaissant rien je ne sait pas pourquoi
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 150
Reims
La fraise depend du nombre de dent de ton engrenage à realiser.
Par exemple si tu veux faire un 150dents, il te faut la derniere de la serie, la derniere photo sur ton lien, celle oû il est ecrit 135 à l'infini, pour un 60 dents, l'avant derniere photo oû il est ecrit 55 à 134....
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 403
dijon-cote d'or-21
@midodiy j'ai du mal a saisir pourquoi. la forme des dents est la même entre un 15 dent et un 100 dent du meme module non? alors pourquoi des fraise différente?
 
g0b
g0b
Compagnon
20 Jan 2014
1 590
FR-31
Non, le profil de la dent étant en développante de cercle (cercle primitif de la roue dentée), les profils sont différents selon le diamètre. La variation est suffisamment faible pour tailler tout une gamme de diamètre avec la même fraise, mais si on voulait pinailler, il faudrait une fraise par module et par diamètre.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 504
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
la forme des dents est la même entre un 15 dent et un 100 dent du meme module non?
Eh bah non, justement, elle est différente (en théorie pour chaque Nb de dents) mais approximativement, chaque fraise module 'couvre" plusieurs.
Un nombre de dents infini correspond à la forme de la crémaillere de reference
Edit, grillé par gub
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 674
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
Non la forme des dents est différente suivant le nombre de dents.
Voir recherche gogo avec « engrenage développante de cercle »
Tu auras ce résultat qui est un site sympa :

http://www.zpag.net/Machines_Simples/engrenage_droit_dent_droit.htm


engren36.jpg


Pour un même module, plus le nombre de dents est grand, plus la développante sera proche d'une cercle de diamètre infini ( dont d'un rayon du cercle... )

Ensuite l'angle de pression est l'inclinaison de la perpendiculaire à la tangente à la développante au niveau du cercle primitif...

engren3.jpg


C'est pour ça que les dents d'une crémaillère sont inclinées de cet angle : 20 ou 14°...

La norme actuelle est 20° pour cet angle
Tu peux trouver en récupération d'anciens matériels des pignons avec angle de 14°...

Par contre je te conseille si tu achetes un jeu de fraises de prendre avec angle de 20°

Pour de si petits modules un jeu complet ne coûte pas bien cher.

Par contre, il va te falloir un diviseur...
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 068
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
@midodiy j'ai du mal a saisir pourquoi. la forme des dents est la même entre un 15 dent et un 100 dent du meme module non? alors pourquoi des fraise différente?
Voici la différence:
Module 0.5.jpg
 
Aiwass
Aiwass
Compagnon
31 Août 2016
1 403
dijon-cote d'or-21
ok merci a vous trois 4 pour avoir éclairé ma lanterne. j'ai pas tout lu yvon mais j'ai compris le principe
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 068
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
@BerthoHO:
edit : photo du web pour illustrer la transformation du tour SL en fraiseuse :
La photo du montage que tu as montrée dans ton post d'ouverture correspond à l'utilisation de l'Unimat SL en fraiseuse pas en tailleuse d'engrenages, et même en fraiseuse je n'aime pas le mandrin comme porte outil.

Si tu veux tailler des petits engrenages avec cela, mieux vaut laisser tomber. Tu ne feras que des "patates".
J'ai taillé avec un Unimat SL et je parle en connaissance de cause.
Laisse la poupée du tour montée à sa place normale de tournage et ajoute sur la colonne de fraisage une broche porte fraise module.

PS: juste pour de donner une idée, vas voir ce que j'ai posté il y a 9 ans sur le taillage avec Unimat:
https://www.usinages.com/threads/taillage-de-roues.2155/page-5

PS: La fabrication du fly-cutter lui-même était un peu avant, dans la même discussion, ici:
https://www.usinages.com/threads/taillage-de-roues.2155/page-4

Mais ne t'embêtes surtout pas à faire des fly-cutters. Achètes les jeux complets de fraises module (8 par jeu).
 
Dernière édition:
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
427
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #11
Merci à chacun de vos infos !

> donc un jeu de 8 fraises , pour UN module défini, permet de tailler des pignons avec des nombres de dents différents :
>> si je ne faisais QU'UN type de pignon, par exemple de 14 dents, je n'aurai besoin que d'UNE fraise, celle qui permet de tailler 14 dents : j'ai bon ?
Voici un lien vers un jeu de 8 fraises , 20°, module 0,5, à moins de 60€ : jeu de 8 fraises 16mm.
photo :
Jeu8fraises_Module05_a.jpg


> Merci pour les dessins, ça aide à piger :wink: (bon, je vais tout relire plusieurs fois quand même :-D )

> j'ai acheté un petit disque diviseur de 36, 40, 48 trous, pour lequel je dois "bricoler" un montage pour l'adapter au SL ... : c'est bon ou c'est KO ??



Sulren , j'avais lu tes travaux (et je vais les relire ), effectivement la réalisation d'un fly-cutter n'est pas du tout à ma portée !
(La photo du SL était juste là pour illustrer la transformation possible du SL en "tour de fraisage" : je n'ai pas choisi la bonne photo :oops:)

DONC, en conclusion, un jeu de 8 fraises à 20°, par module (0,5 ou 0,6 pour du HO , 1/87è) , permettra d'usiner une large plage de pignons : OK ?

:smileJap: 8-)

disqueDiviseurZO23_36_40_48trous.jpg
 
Dernière édition:
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 068
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonsoir,
Sulren , j'avais lu tes travaux (et je vais les relire ), effectivement la réalisation d'un fly-cutter n'est pas du tout à ma portée !
(La photo du SL était juste là pour illustrer la transformation possible du SL en "tour de fraisage" : je n'ai pas choisi la bonne photo :oops:
@BertoHO:
Je voulais juste te dire que toutes les phases de la réalisation du pignon doivent être réalisées de A jusqu’à Z sur la poupée de l’Unimat, sans le retirer :
- il faut tourner l’ébauche de ton pignon sur la poupée du tour. Tu fais donc le diamètre extérieur et l’alésage central parfaitement concentriques à l’axe de la poupée.
- tu tailles ensuite les dents toujours sur la poupée du tour, afin de ne pas perdre la concentricité.
Il faut bien sûr que la fraise de taillage soit portée par une autre broche, montée sur la colonne de taillage (équerre de taillage).
Sur ma machine la colonne de taillage est montée sur le chariot transversal. C'est bien plus commode pour réaliser la pénétration exacte de la fraise au comparateur.

Le plateau à trous fixé sur la poulie de la poupée, est une bonne solution pour réaliser la division de taillage. Mais tu n’auras pas tous les nombres de dents possibles, en particulier quand ces nombres sont premiers.

Plus tard tu pourras te faire un diviseur à vis sans fin qui te donnera toutes les divisions que tu veux. Voici celui que j’ai réalisé . Là, il est monté sur une version ancienne de ma machine multifonctions. Elle a évolué depuis: autre moteur, banc plus long, socle en métal, butées réglables, etc.

P1030072RD.jpg


Le petit plateau et le grand plateau ont chacun 100 graduations.
Chaque fois que le petit plateau fait un tour complet le grand plateau se déplace d’une graduation.
Cela fait en tout 10 000 divisions. Si je veux réaliser une roue de 57 dents :
- la 1ere dent est à 0 sur le grand plateau et à 0 sur le petit
- la 2eme dent est à 1 sur le grand plateau et à 75,4 sur le petit
- la 3eme dent est à 3 sur le grand plateau et à 59,9 sur le petit
- la 4eme dent est à 5 sur le grand plateau et à 26 ,3 sur le petit
etc
- la 57eme dents est à 98 sur le grand plateau et 24,6 sur le petit
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
427
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #13
Sacré fabrication ! :smt041
On voit d'ailleurs sur ta photo que tu as largement amélioré / customisé ton SL : tu dois viser, et obtenir, des résultats à très faible taux de tolérances ...

D'ailleurs, en examinant cette photo, je m'interroge sur l'outil de porte fraise : comment sont-elles fixées, les fraises ??
> il faut un axe avec une clavette ??

De mon coté, en complément des fraises, j'ai lancé une demande de fabrication pour adapter des pinces ER (11 & 20) au SL : Fabriquer un porte pinces ER pour SL : à suivre ...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
15 582
F-69400 villefranche sur saone
Je voulais juste te dire que toutes les phases de la réalisation du pignon doivent être réalisées de A jusqu’à Z sur la poupée de l’Unimat, sans le retirer :
C'est la première fois que j'entends dire qu'il ne faut pas démonter le pignon du tour pour faire les dents ( ou tout au moins c'est çe que je çrois avoir compris ) il est vrai que j'ai lu ça en diagonal
Dans toutes les entreprises ou j'ai travaillé le tourneur faisait tout ce qui était rond et le fraiseur faisait les dents . Et pour cela il fallait faire un montage pour y fixer le pignon
C'est aussi la première fois que je vois un tel montage sur un tour
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 068
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
@Dodore: bonjour,
C'est la première fois que j'entends dire qu'il ne faut pas démonter le pignon du tour pour faire les dents
Doucement l'ami, je crois qu'il y a un gros malentendu :wink: !
Si tu parles de gros engrenages pour de la mécanique générale, dans l'industrie, évidemment qu'on ne les fait pas sur un tour! :-D
Déjà il existe des machines spéciales à tailler les engrenages(Gleason et autres, par outil couteau ou outil crémaillère).
Ensuite, pour de l'unité ou la petite série on fait l'ébauche au tour et on taille sur fraiseuse avec le diviseur qui va bien ,etc. Tout le monde sait cela.

Dans cette discussion ou est sur du petit modélisme, proche de l'horlogerie, sauf qu'on est en profil développante et pas ogival. Et il s'agit d'un amateur, qui en plus se dit débutant en usinage. Je lui ai donné mon avis dans ce contexte, pas dans un contexte d'entreprise industrielle de mécanique ni d'industrie horlogère suisse.
J'ai donc donné mon avis dans ce contexte et je maintiens qu'il vaut mieux exécuter toutes les opérations sur le tour. On l'utilise:
- dans une première phase pour faire l'ébauche à tailler et souvent en même temps son arbre (cas des pignons arbrés)
- dans une deuxième phase comme diviseur et les dents sont taillées par une broche de fraisage montée sur une équerre, elle même montée sur le chariot transversal.

Tout cela pour garantir une parfaite concentricité et aussi un bon contrôle le la profondeur de pénétration de la fraise, et aussi une bonne orientation des dents de la fraise par rapport au plan de l'ébauche.
Si tu réalises un pignon de 15 dents, module 0,5 ou 0,3, avec tour pour l'ébauche et fraiseuse pour le taillage tu auras des problèmes de reprise en mandrin, d'orientation du diviseur, de profondeur de pénétration, etc, SURTOUT si tu utilises des machines outil basiques de modéliste comme celui du primo posteur. Il en résultera un pignon plutôt patatoïdal.

D 'ailleurs, j'applique cette méthode avec succès, mais elle n'est pas de mon invention. On la trouve dans de très bons ouvrages de taillage d'engrenages de micromécanique et d'horlogerie.

EDIT:
Comme je sais que certain (pseudo amateur horloger, pas les Usineux) me traitent de farceur, ou Trissotin, je préfère donner ci-dessous des illustrations de mes explications:
- Une des photos est la couverture d'un livre…..et je ne pense pas que son auteur soit considéré comme un guignol dans le monde horloger:
- Les deux autres sont extraites du livre Wheel and Pinion Cutting in Horology de J Malcolm Wild FBHI, plutôt sérieux aussi.

Taillage 3.jpg


Taillage 1.jpg


Taillage 2.jpg

A toutes fins utiles: "Lathe" signifie "tour d'usinage" et "headstock" sa poupée fixe.
 
Dernière édition:
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut