Petit MOLETAGE au tour, très amateur et très exotique

  • Auteur de la discussion SULREN
  • Date de début
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Avec ce petit moletage « exotique » réalisé avec une molette de briquet je vais franchir un degré de plus dans l’art de faire rigoler les pros, tout équipés qu’ils sont de leur gros tours (disons de leurs tours normaux) et de leurs outils normaux, comme les molettes Otelo par exemple.
Pour que cela marche il faut que la pièce en tournant rencontre les faces des dents de la molette et pas leur dos. Le formage se fait en partie en repoussant et en partie par arrachement de métal.


PICT1303.JPG


Sur la photo ci-dessous la pièce en laiton au centre est celle que j’ai moletée. Celle à sa droite est la même, encore vierge. Celle de gauche est un écrou moleté M4 acheté pour 1,30 Euros dans un grand magasin parisien, ...voisin de l'Hôtel de Ville.
Le montage moleteur en bas de la photo a été réalisé « vite fait » en emmanchant en force une molette de briquet sur une tige de laiton de 4 mm rendue très légèrement conique à l’extrémité avec une toile émeri fine. Ensuite la tige a été glissée dans un tube de dural diam int 4 pris dans mon tas de ferraille et qui devait être une colonnette de platine électronique quelconque.
La grosse molette, une vraie montrée pour comparaison, est de type à arrachement de métal et provient d’un vide grenier.
Les petites molettes sont des molettes de briquets anciens, réalisées comme de petites fraises. Les briquets récents ont des molettes faites d’une lame dentée enroulée en spirale, dont on ne peut rien tirer. C’est devenu du vrai jetable, sans espoir de deuxième vie, pas comme le semi-recyclable d’antan.


PICT1279.JPG



Autre vue, montrant mon petit tour Emco Unimat quadragénaire, que j’ai déjà montré dans le fil sur le taillage de roues. Il ne souffre pas dans l’exercice car je ne le fait pas forcer afin de le ménager (il serait déjà mort sinon, or je veux qu'il me survive).


PICT1264.JPG



Au prochain gag !!

EDIT le 10/02/2018: Pour remettre les photos en fichiers attachés, car le lien antérieur avec mon hébergeur ne fonctionnait plus.
 
Dernière édition:
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 287
FR-57330 Moselle
beau resultat.
Bon bricolage.

Chapeau
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 417
F-69400 villefranche sur saone
bon truc
bien réussi
par contre la grosse molette n'est pas une molette mais plutôt une fraise
les molettes "droites" sont avec des stries qui sont symétriques . sur la photo elles paraissent inclinées
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 825
Rhône-Alpes-Auvergne
Je suis d'accord avec toi DODORE,

la photo est peut-être trompeuse, mais on dirait plus une fraise qu'une molette.
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
  • Auteur de la discussion
  • #5
Vous avez raison, la grosse pièce doit être une fraise, car sa section est exactement la même que celle d'une fraise scie. Je l'ai appelé molette au vu de son petit diam int de 5 mm pour 25 ext. Je pensais qu'une fraise aurait demandé un axe plus gros.
De plus j'ai vu des molettes par enlèvement de métal chez Otelo et j'ai donc pensé que c'en était une.Qu'est ce qui les différencie des autres molettes?
En regardant de nouveau le catalogue Otelo, ils donnent un angle de 90° au sommet des dents pour les mollettes par enlèvement de métal, ce qui ne correspond pas à ma bête, ....que je vais désormais faire travailler comme une bête de somme sous la forme d'une fraise. Fini la planque molette (au sens de molasse).
 
G
gunsman76
Apprenti
24 Oct 2010
93
Bonjour,

Je remonte un peu ce topic :-D


Comment on fait pour réaliser ce moletage, on applique la pièce moleté sur la pièce à moleter et on fait tourner en forçant petit à petit ?


C'est comme ça que ça marche ?


Merci
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 422
Près de Rouen
détourner des objets de leur usage et réutiliser ! le coup de la molette à briquet est super !
bravo :-D :-D :-D :-D !
 
D
Druid
Nouveau
30 Août 2013
1
Dernière édition par un modérateur:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 643
59000
Bonjour,

Il est possible que d’origine, ce soit un insert en acier disposé dans le moule au moment de la fonderie / injection
du tambour-moyeu de la roue.
Le moletage étant prévu pour améliorer l’adhérence à la fonderie.
Je pense qu’au départ, la bague en alu était commune à la fonderie
et que par suite de l’usinage d’une gorge qui affaiblissait cette liaison, elle se soit détachée par fatigue du moyeu .
 
Haut