mr maillefert

  • Auteur de la discussion christophe81
  • Date de début
D
dede02
Ouvrier
1 Fev 2012
252
trop fort j aimerais savoir faire 10% de cette artiste
merci pour la vidéos çà fait rêver
andre
 
GE
GE
Nouveau
29 Jan 2009
46
picardie
Merci pour cette vidéo, c'est très instructif, la précision des gestes sont impressionnante. C'est très beau.
 
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 857
FR-12320 - Aveyron - Conques
Génial !
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
fredbene a dit:
tranquille a dit:
ben non c'est un ciseau :axe:
Chapeau, l'artiste. :!:
Mais moi (je vois double ?), je vois une paire de ciseaux :lol:

Je connaissais un autre Maillefert (André Mailfert, orthographe différente) qui était d'Orléans.
Ébéniste de grand talent, il a aussi été un faussaire de génie. Non pas faussaire en meubles mais faussaire en histoire !

Dans les années 30, il a tout simplement inventé l'existence d'un grand ébéniste orléanais du XVIII e Siècle et d'une "école" totalement imaginaires : J-F Hardy, fondateur de l'Ecole de la Loire, censé être le plus grand maître ébéniste du XVIII e Siècle. Bien sûr, il a aussi fabriqué les meubles XVIII e qu'il attribuait à ce J-F Hardy qui n'avait jamais existé...
Cet ébéniste n'ayant jamais existé, évidemment, Mailfert ne pouvait pas être accusé d'avoir fait des "faux" de ce maître... :!: :lol: :lol: :lol:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Andr%C3%A9_Mailfert
http://www.orleans.fr/orleans/hier/histoire-locale/andre-mailfert.html

La lecture, souvent hilarante, de son livre "Au pays des antiquaires" vaut vraiment la peine et éclaire les amateurs et les collectionneurs sur les compétences de certains antiquaires et "experts" en meubles ! :lol: :lol:

http://www.priceminister.com/offer/buy/259627/Mailfert-A-Au-Pays-Des-Antiquaires-Livre.html
http://www.alaindewiniwarter.eu/?p=475
 
Dernière édition par un modérateur:
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
fredbene a dit:
un ouais desolé j'ai pas été au bout de la video donc je n'ai vu qu'un cisal :mrgreen:
En tous cas, le brave homme, il a dû en forger quelques paires de cisals :lol: pour posséder une telle maîtrise...

En plus, manier le marteau de 2 kilos pendant 3 heures d'affilée à son âge, ça, c'est du vrai sport :prayer:
C'est autre chose que de taper dans une baballe le dimanche... Mais ni télé, ni médailles pour ça.

Faut aussi espérer qu'il a pu former des apprentis et transmettre son savoir. :heart:
Sinon, quel gaspillage de connaissances et d'humanité :mad:
 
K
koye
Compagnon
28 Juin 2010
700
Qui peut m'éclairer sur la manip du début: il assemble un morceau de fer et d'acier, c'est ça? L'acier pour la lame et le fer pour le "manche"? Résistant d'un côté et ductile de l'autre?
 
christophe81
christophe81
Compagnon
25 Fev 2010
1 199
cordes sur ciel 81
  • Auteur de la discussion
  • #10
en effet, au début, il assemble par soudure à chaude portée, deux lopins, l'un d'acier pour le tranchant, l'autre plus doux pour le reste des ciseaux, ce type d'assemblage est une soudure "en gueule de loup". elle permet non seulement de gagner en résilience pour la partie "manche" des ciseaux, mais aussi d'économiser l'acier
 
T
thomas
Compagnon
22 Fev 2009
773
vernierfontaine 25
Merci pour cette vidéo superbe, sa me rappel un vieux monsieur taillandier à Orléans que j'avais rencontré, si quelqu'un aurais un nom, il avait un magasin et atelier dans la vieille ville?

Cordialement
thomas
 
christophe81
christophe81
Compagnon
25 Fev 2010
1 199
cordes sur ciel 81
  • Auteur de la discussion
  • #13
le taillandier à Orléans, c'est Monsieur Bernard Solon, une référence dans les métier de la taillanderie
 
T
thomas
Compagnon
22 Fev 2009
773
vernierfontaine 25
Merci beaucoup pour cette info, je l'avais rencontré par hasard et regrettait de ne pas avoir retenu son nom :oops: .
 
steevel3
steevel3
Ouvrier
4 Mai 2011
261
Rambouillet (Yvelines)
Comme je ne savais qui était Bernard Solon, je me suis rendu sur un moteur de recherche bien connu et j'ai tapé son nom : c'est ici que ça se passe

Et juste pour revenir à Monsieur Maillefert je trouve que ce forgeron est un véritable artiste qui a de l'or entre les mains ! Enfin du fer et un marteau pour donner vie à de si beaux objets. :mrgreen:

Bonne journée :smt039

Amicalement Steeve
 
patduf33
patduf33
Administrateur
27 Déc 2009
13 597
FR-33 Bordeaux
Superbe travail :shock: , quel savoir faire, et effectivement j'espère qu'il à retransmis ce savoir à un ou plusieurs forgerons
 
M
michto
Compagnon
18 Déc 2009
4 114
F-95330
Bjr

Oui très beau travail, mais je pense que son savoir faire est perdu :oops: Quel jeune aujourd'hui irais taper toute la journée au marteau sur un bout de ferraille à moins de trouver un passioné :eek: J'ai entendu 3 heures de travail pour ébaucher les ciseaux, on va dire 12€ de l'heure = 36€ plus la finition qui comporte encore de nombreuses heures de travail, la commercialisation, les marges, la TVA !!!!!! c'est une paire à 200€/300€.

Qui achète ce genre de produit ? les couturiers, les tailleurs ,les débouchés sont minces et la concurence doit etre grande.

Je trop pessimiste peut etre?

A+++ Michel
 
christophe81
christophe81
Compagnon
25 Fev 2010
1 199
cordes sur ciel 81
  • Auteur de la discussion
  • #18
sur la cisellerie, il est vrai qu'il reste très peu de monde pour vivre uniquement de ce métier, mais je suis bien plus optimiste quand à l'avenir de mon métier, des jeunes, motivés, volontaires et avides de savoir faire, prêts à suer sang et eau afin d'exercer ce métier, j'en connais plusieurs, et certains membres du forum ont eu l'occasion d'en rencontrer un lors des portes ouvertes.

il est clair, qu'être forgeron spécialisé dans la fabrication de ciseau, n'est plus possible, mais autour du ciseau, il y a tout pleins d'outils, grâce auxquels, je réussis à vivre, petitement, certes, car je ne peux compter toutes mes heures de travail, mais je vis, et fais vivre ce métier, tout ce savoir faire, et je suis loin d'être le seul :wink:
 
M
michto
Compagnon
18 Déc 2009
4 114
F-95330
Bjr

Christophe81 , tu est un passioné qui aime plus ce qu'il réalise que le prix qu'il en tire, mais pense tu vraiment que ça peut durer très longtemps de facturer 10 alors que ça t'a couté 15.

Je pense que ces metiers là devrait etre "subventionné par les beaux arts ou le ministère de la culture" pour éviter de les perdre :-D Je me souvient de l'epoque des "pin's" c'était un tel engoument qu'on avait pas assez de graveur pour créer les moules. L'état à réouvert des sections gravure pour combler le deficit de professionel.

Il y aurait beaucoup à dire mais c'est un autre débat

Bonne nuit
 
H
Hpoireau
Compagnon
20 Juin 2009
603
essonne
Faut pas rêver, rien ne résiste à la loi du marché, mais vivre "petitement" en faisant un métier qu'on aime ce n'est déjà pas permis à tout le monde!
donc, bravo et bonne continuation, montre nous tes outils, j'aime beaucoup leur coté "rustique" et authentique.
 
christophe81
christophe81
Compagnon
25 Fev 2010
1 199
cordes sur ciel 81
  • Auteur de la discussion
  • #21
Pour répondre à Michto, je dirai oui, ça peut durer longtemps, il suffit simplement de se tenir à des choix de vie simples, et se tenir à l'écart d'un maximum des tentations qui nous empoisonnent l'existence, en se faisant passer pour le bonheur absolu :wink:

la preuve, aujourd'hui, je réussis à faire comprendre à un paquet d'artisans, l'intérêt qu'ils ont à utiliser mes outils plutôt que d'acheter du jettable, je crois que plusieurs choses en sont la raison

-en premier je mettrai la qualité, et la recherche de durable

-en 2° je dirai, que petit à petit une prise de conscience s'opère, sur la nécessité de revenir à des valeurs sûres et de proximité

-les 2 précédents, répondent à une vision "écolo-raisonnée" qui est tout à fait dans l'air du temps

bref, je suis sûrement un utopiste, mais je préfère vendre ma production à des prix moindres, et en faire bénéficier un grand nombre, plutôt que me placer, comme le font de nombreux confrères, sur le créneau du ultra-haut de gamme, réservé à une élite à la con. On nous as habitué à consommer de la merde, grâce à la téloche, de nombreux artisans en ont fait leur choux gras en se positionnant sur un créneau élitiste et on bien failli conduire à la disparition de nombreux métiers. N'avez vous jamais été témoin de cette réaction : "demander à un ébéno (un forgeron, un boucher.......) c'est bien trop cher pour nous. Et bien voilà, une phrase, que je ne supporte pas, et si tout le monde redevenait raisonnable, et arrêtait de rêver merco et ferrari je crois, qu'il y aurait de la place pour tous. :-D :-D

H poireau : t'inquiètes, suis pas prêt de m'arrêter :wink:

à la bonne votre m'sieur dames :drinkers:
 
Haut