Filetage int borgne....comment...ne pas casser?

  • Auteur de la discussion Yoda78
  • Date de début
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 033
Guipavas (près de Brest)
Je n'ai encore jamais rien brasé même si j'ai ce qu'il faut à priori. (Chalumeau Oxy/Acet, décapant, brasure mais es-ce adapté au laiton ?
Ben c'est ce que font les plombiers depuis quelques décennies... :wink: (Braser du laiton sur du cuivre...)

En fait c'est très ingénieux comme système. Il y a une petite pompe à air manuelle actionnée par une tirette qui permet de mettre en pression une chambre. Une membrane vient générer une pression d'air dans une conduite qui arrive dans le réservoir d'essence. La hauteur de carburant dans le réservoir créer une contre pression. La différence de pression avec la pression atmosphérique est mesurée par une jauge à cadran. C'est un genre de système sur le principe du baromètre.
Merci pour ton explication, j'ai eu l'occasion de voir ce système sur une cuve de fioul sans trop savoir comment cela fonctionnait.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 389
F-69 sud-ouest Lyon
Sinon, comment réalises tu la brasure ? Par capillarité dans le filetage après vissage des deux parties ?
Oui, c'est ça. Mais si la loctite mentionnée va bien pourquoi pas. Il ne faut pas que ça bouge pendant le tournage de la pièce.
J'ajoute qu'avec une brasure on est à peu près sûr de bien masquer (bien enrober) le filetage.
 
Dernière édition:
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
8 074
Reims
Braser du laiton au laiton? C'est plus une brasure alors, c'est une soudure autogène?
ça doit pas etre facile vu que le point de fusion est identique...
Sinon pour un filetage à l'envers, quand je fais ça, je n'arrete pas la broche, je régle la butée à gauche du trainard pour que l'outil vienne lécher le fond et je prends ma passe au transversal, il se forme une petite gorge en V, j'embraye la vis mére(il faut un indicateur de retombé dans le pas), le filetage se fait. Debrayage, retour manuel jusqu'a la butée, reprise de passe, la gorge devient plus profonde, embrayage, etc...
 
Dernière édition:
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 389
F-69 sud-ouest Lyon
Je ne pense pas, le métal d'apport n'est pas que du laiton si c'est une brasure cuivre/argent par exemple, avec un point de fusion plus bas que le laiton. C'est quand même moins risqué. Je ne crois pas qu'une soudure autogène soit possible dans ce cas (sans déformation des pièces).
La température de fusion du laiton tourne autour de 900°C.Je préfère un brasage tendre vers 200 à 400°C pour une opération comme ça.
 
Dernière édition:
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 403
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Ha oui belle auto8-), çà vaut le coup de refaire comme à l'origine.
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 590
FR-55 Bar le Duc
Tu peux effectivement tenter de refaire cette pièce à la façon suggérée par @simon74 mais en alu et brasé au Durafix: tu obtiendras ainsi une teinte quasi-uniforme.
Et oui, superbe auto qui vaut la peine de se décarcasser pour elle :smt007
PS: j’envie les mécanos de l’époque qui avaient de la place sous le capot pour pouvoir bosser tranquillement :smt003
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 633
FR-44Rezé
Elle est splendide! :smt007:smt007

Pour la soudure du zamac, il faut faire gaffe de ne pas trop chauffer (< à 400°) sinon, il se liquéfie rapidement! Moi j'avais simplement fait ça à l'étain sans me poser de question, avec un décapant tout bête...

Si j'avais à refaire cette pièce, je ne la ferai pas en usinage traditionnel!
Je la ferai (ou la ferai faire par ceux qui, ici maîtrisent le sujet) en fonderie alu. L'aspect serait identique à la pièce d'origine, alors qu'une pièce usinée n'aurait pas le même "rendu"...
Quant au filetage, vu que l'alu est tendre, je le ferai en tournant le mandrin à la main! Le filetage est court, ça ne devrait pas être très long à réaliser....
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 292
FR-34
j'ai eu l'occasion de voir ce système sur une cuve de fioul
Moi aussi... :wink:
du coup, une réflexion qui me vient:
pourquoi la tirette loin de la jauge d'essence?
Sans titre22.png


:smt017 Elle n'était pas à côté, à l'origine? (je dis ça, je dis rien...:wink:)
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 471
FR04200
Bonjour
Chez moi la pièce serait en deux morceaux de laiton soudé à l'étain.On peux même étamer le laiton pour la couleur.
Perso je laisse laiton. J'aime bien que l'on voit mes réparations( si elles sont bien faite)
Mais cette pièce est remoulable en zamak, avec de l'amour et du temps.
Le gros boulot est la prise d’empreinte en plâtre.
Après, couler du zamak c'est du billard.
Faut aimer la restauration pure et dure.
Je fournis le métal.
Les Cayen sont du zamac.
Luc
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 389
F-69 sud-ouest Lyon
Une soudure à l'étain serait suffisante, étanche, et sans risque...
Oui mais ça restera visible et ce n'est sûrement pas ce qu'il veut (si c'est fait en laiton).
 
M
mc2
Apprenti
7 Août 2017
110
Bonsoir a tous.
Pour faire le filetage m35 p.1.5
Faire gorge de 1.5 ×1.25 =1.87 ( norme si on utilise une plaquette ).
Ou meuler la plaquette pour pouvoir rentrer plus facilement dans une gorge de 1.5 .
Prendre un repère sur le chariot longitudinal ( 0)
Mettre le petit chariot appuyé au fond du diamètre a fileter et le reculer de 0.2 et cela devient le repère pour fileter .
Mettre la vitesse la plus petite pour un non initié.
Vérifiez que la vis mère est au pas de 6.
Si c'est le cas, 6 est divisible par 1.5 en nombre entier, donc on peut débrayer la vis mère a chaque fois que l'on est au fond du filet. Si c'est pas le cas, il ne faut pas débrayer et tourner à l'envers. Une fois arrivé au fond de filet pour revenir faire en arrière pour les passes suivantes. Bonne chance.
 
M
mig45
Compagnon
28 Fev 2008
795
orleans
bonsoir
pourquoi ne pas refaire la piece avec la partie molleté et filletée plus longue de 1.5mm, ce qui permettrais de faire une gorge en fin de filet et esthétiquement ne change pas grand chose
cordialement
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 414
Flers 61100
C'est un système de jauge pneumatique qui fonctionne par différence de pression. Ce circuit n'est en contact qu'avec de l'air.
Ce système a été utilisé pour jauger le niveau dans les cuves a fuel enterrées.
Salutations
 
Yoda78
Yoda78
Compagnon
22 Juil 2016
2 049
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #51
bonsoir
pourquoi ne pas refaire la piece avec la partie molleté et filletée plus longue de 1.5mm, ce qui permettrais de faire une gorge en fin de filet et esthétiquement ne change pas grand chose
cordialement
Le problème c'est que je ne connais pas toutes les pièces qui viennent se greffer dessus. Donc modifier une cote ou la forme, risque de poser un problème lors de l'assemblage. Donc oui il faudrait une gorge, mais non il n'y a pas la place et non je ne modifie pas les cotes d'origine. Je vais tenter de produire une pièce au plus proche possible de l'original et si possible garder l'esprit de l'époque, c'est à dire sans compromission sur l'esprit, la qualité ou la fonctionnalité de la pièce. Le but étant qu'il soit le plus difficile possible de faire la différence entre la nouvelle et la vieille pièce. C'est très prétentieux de ma part,j'en suis conscient, et je n'y arriverais probablement pas, mais je vais tout faire pour m'en rapprocher le plus possible (quitte à tricher un peu sur la méthode de fabrication, mais chuuut, ça reste entre nous...).
Merci pour ton intervention, elle me sera utile pour une autre réalisation du même acabi mais pour mon affûteuse (l'écrou double filetage de maintient des portes meule....mais ça c'est une autre histoire....patience...).
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 633
FR-44Rezé
Je vais tenter de produire une pièce au plus proche possible de l'original et si possible garder l'esprit de l'époque, c'est à dire sans compromission sur l'esprit, la qualité ou la fonctionnalité de la pièce. Le but étant qu'il soit le plus difficile possible de faire la différence entre la nouvelle et la vieille pièce
Dans ce cas, moulage alu ou zamac, c'est, d'après moi, la seule solution envisageable... Et si tu ne maîtrises pas ces techniques, il y en a plein, ici, qui seront ravis de t'aider/guider....
 
Yoda78
Yoda78
Compagnon
22 Juil 2016
2 049
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #53
Dans ce cas, moulage alu ou zamac, c'est, d'après moi, la seule solution envisageable... Et si tu ne maîtrises pas ces techniques, il y en a plein, ici, qui seront ravis de t'aider/guider....
Puis j'ai ajouté..."quitte à tricher un peu sur la methode de fabrication". Je ne suis pas encore équipé pour le moulage....mais c'est en projet et cela viendra, mais pas tout de suite.
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
1 051
Périgord noir
Bonjour,
Encore une question particulière très intéressante au regard des solutions proposées.
Ce forum est vraiment une mine grâce aux nombreuse et différentes expériences des forumeurs.

Je n'ai bien sur jamais eut à faire ce genre de pièce, mais par contre j'ai fait beaucoup de soudure à l'étain sur du laiton. C'est donc naturellement que j'irai vers cette solution, (mais je ne prétends pas que ce soit la meilleure).
Pour ce qui est de l'aspect je peux affirmer que ça ne dénature pas l'aspect, la soudure sera invisible et aucune différence de couleur ne sera perceptible. La soudure va couler dans l'interstice et ensuite il est facile de supprimer les traces à la jointure sans compromettre la solidité.

J'ai très souvent fait ceci lors du remplacement de dent sur des engrenages abîmés de pendule. Bien sur l'ajustement en queue d'aronde est très fin, même plutôt gras, (la queue d'aronde est spécifique au remplacement de dent, rien à voir avec le cas de yoda), mais cela suffit pour que l'étain pénètre et immobilise de manière durable et solide.
Dans le cas de yoda, l'étain peut même être déposé par l’intérieur de la cloche ce qui rendra invisible la reprise après montage.
A l'école j'ai tenté de démonter un tel assemblage et je peux dire que c'est impossible sans tout casser. Je précise à l'école, car une fois dans la vie active j'évitais de m'amuser à casser ce que j'avais réalisé :mrgreen:

PS: j'utilisais de l'étain en poudre, je ne sais pas si on trouve ça facilement encore, ça remonte à... Oouuu ! loin.
 
Dernière édition:
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 389
F-69 sud-ouest Lyon
j'ai fait beaucoup de soudure à l'étain sur du laiton.
L'étain c'est suffisant pour de l'étanchéité mais pour une réparation mécanique, je n'y crois pas trop. On peut aussi bien utiliser une brasure cuivre /argent ça n'est pas plus compliqué et c'est plus sécurisant.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 168
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

fonderie alu. L'aspect serait identique à la pièce d'origine, alors qu'une pièce usinée n'aurait pas le même "rendu".
Certes, mais un petit coup de grenaillage, ou de noyau de pêche donnerait un aspect proche de celui de la fonderie.
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
1 051
Périgord noir
@Fred69

Là il s'agit d'une pièce qui ne semble pas subir d'effort, je ne vois pas ce qui pourrait poser problème, en tout cas ça me parait mieux qu'une colle pas très fiable avec l'ambiance chaude/froide et soumise à des vapeurs hydrocarbure ou de la brasure Cu Argent, qui va laisser des traces.
 
Yoda78
Yoda78
Compagnon
22 Juil 2016
2 049
Yvelines
  • Auteur de la discussion
  • #58
Bonjour,
Encore une question particulière très intéressante au regard des solutions proposées.
Ce forum est vraiment une mine grâce aux nombreuse et différentes expériences des forumeurs.

Je n'ai bien sur jamais eut à faire ce genre de pièce, mais par contre j'ai fait beaucoup de soudure à l'étain sur du laiton. C'est donc naturellement que j'irai vers cette solution, (mais je ne prétends pas que ce soit la meilleure).
Pour ce qui est de l'aspect je peux affirmer que ça ne dénature pas l'aspect, la soudure sera invisible et aucune différence de couleur ne sera perceptible. La soudure va couler dans l'interstice et ensuite il est facile de supprimer les traces à la jointure sans compromettre la solidité.

J'ai très souvent fait ceci lors du remplacement de dent sur des engrenages abîmés de pendule. Bien sur l'ajustement en queue d'aronde est très fin, même plutôt gras, (la queue d'aronde est spécifique au remplacement de dent, rien à voir avec le cas de yoda), mais cela suffit pour que l'étain pénètre et immobilise de manière durable et solide.
Dans le cas de yoda, l'étain peut même être déposé par l’intérieur de la cloche ce qui rendra invisible la reprise après montage.
A l'école j'ai tenté de démonter un tel assemblage et je peux dire que c'est impossible sans tout casser. Je précise à l'école, car une fois dans la vie active j'évitais de m'amuser à casser ce que j'avais réalisé :mrgreen:

PS: j'utilisais de l'étain en poudre, je ne sais pas si on trouve ça facilement encore, ça remonte à... Oouuu ! loin.
Je suis 200% d'accord avec toi. La richesse du Forum et des forumeurs sont juste incroyables. C'est vraiment top de participer à cette aventure de partage et de communauté. Tous ces apports d'idée, de façon d'aborder les problèmes permettent de s'ouvrir l'esprit et trouver des solutions auxquelles on ne pensait pas forcément. Encore un grand merci à tous.

@Fred69

Là il s'agit d'une pièce qui ne semble pas subir d'effort, je ne vois pas ce qui pourrait poser problème, en tout cas ça me parait mieux qu'une colle pas très fiable avec l'ambiance chaude/froide et soumise à des vapeurs hydrocarbure ou de la brasure Cu Argent, qui va laisser des traces.
Ambiance chaude/froide = Oui
Vapeurs Carburant= non -> relire mon explication post #30
Je ne vais pas refaire la pièce en laiton car je n'en ai pas, mais soit en acier soit en alu (7175). Dans ce cas la soudure à l’étain est elle appropriée ?
 
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 590
FR-55 Bar le Duc
Sur de l’alu, c’est sûr que l’étain ne prendra pas. Sur l’acier... avec du décapant... oui mais pas sûr du résultat.
Comme je te l’ai suggéré plus haut: méthode @simon74 et brasure au Durafix.
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
8 074
Reims
Pas de soucis pour la brasure à l'étain sur du fer, il faudra du decapant qui marche et sur l'emballage, c'est jamais ecrit "pour le fer"!
 
Haut