faire une lame

  • Auteur de la discussion nicoyote
  • Date de début
N
nicoyote
Compagnon
3 Oct 2007
813
Bergerac Dordogne
  • Auteur de la discussion
  • #1
salut a tous
je suis asser curieus de savoir commennt le pourais faire pour realiser des lame pour des couteau ou des epee
je penssais me fabriquer a a partir d'acier type 440 inox pour la resistance car je ne suis pas forgeron
ensuite je me demande coment je pourais realiser les tranchant et les larmier de goute de sang
je pensais faire sa a la fraiseuse
auriai vous de methode et ou de photo qui pourais eclairer ma lumiere
merci a bientot
 
N
nicoyote
Compagnon
3 Oct 2007
813
Bergerac Dordogne
  • Auteur de la discussion
  • #3
merci beaucoup pour ton aide mais justement je voudrais eviter toute la partie forge et faire juste la partie mise en forme par usinage
c'est pour sa que je pose la question ici
mais je lirai attentivement se qui se dit sur le forum de la forge
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 831
Guipavas (près de Brest)
il y a aussi sur forgefr des explications sur les techniques de "stock removal" ou par abrasion...
 
pef
pef
Ouvrier
23 Mai 2008
284
Mons / Belgique.
Tu peux tailler de bonnes lames dans certaines lime à acier.
 
N
nicoyote
Compagnon
3 Oct 2007
813
Bergerac Dordogne
  • Auteur de la discussion
  • #7
ok c'est deja pas mal
merci beaucoup
cependant je chercherai plutot a faire de la lame pour une epee que pour un couteau
donc les contrainte de finition et de constance dans le profil de la lame est tres important
merci encore si parmis vous certain on des idee n'esiter pas
 
R
romteb
Fondateur
23 Oct 2006
1 906
Je crois que les tranchants ca se fait au backstand en principe.

Voila une petite video de fabrication a la fraiseuse :


 
P
POSEIDON
Apprenti
30 Déc 2007
86
forge.fr c'est LE forum français de la coutellerie. on y parle de toutes les façons de faire un couteau, aussi bien en stock que forgé, les manches, les fours, les cuirs, les bois,...........
 
N
nicoyote
Compagnon
3 Oct 2007
813
Bergerac Dordogne
  • Auteur de la discussion
  • #11
j'explore doucement se forum de forge mais la video que ma laisser romteb corespond tout a fais a se que je recherche
il me faut donc une plaque d'acier choisi et une fraiseuse numerique ou pas pour faire le profil et ensuite un ponceuse a ruband qui depote
va faloir que je m'en fabrique une si je veux m'y metre
merci a tous de vos information
 
GC
GC
Nouveau
3 Déc 2008
42
erquinghem-lys
salut

pour les acier il ya eurotechnie à thiers , ils vendent tous les type d'acier de l'inox et de l'acier au carbone.

premier choix le type d'acier il se fait en fonction de tes besoins et de tes moyens de fab.
si tu veux utiliser de l'acier inox type 440C ou autres il te faut un four de traitement thermique et faire une trempe sous vide ( pas d'air) ou le faire sous traiter.
pour ce qui est des emoutures le plus classique c'est le back stand ( machine à bande abrasive).
mais avant de faire une epée je te conseil de ta faire la main sur des lames plus petites

voila.
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Faire une épée est plus difficile que de simplement un long couteau .

Les couteaux n'ont un profil beaucoup plus simple et rarement
des contraintes de poid aussi sévères . Sans compter que l'outillage
est ..... plus long .

Ensuite , il ya beaucoup de profil de lames différent selon les époques
et les pays .

Si tu nous donnais plus de détails , se serait plus facile de t'aider.

Quand a l'inox pour une lame d'épée , sauf si ton client
est académicien , c'est un choix peu historique .
2399700300_89c42d610e.jpg



http://www.goudji.com/site%20K/index9.htm
 
A
Affrique
Apprenti
29 Nov 2008
74
Région Nancy
Bonjour, je n'y connais rien en coutellerie mais ce post ainsi que la vidéo rattachée m"interpellent quelque peu.
J'aurais pensé qu'usiner une lame, tout particulièrement une épée par le fait de la coupe des fibres du métal engendrerait déformations et amorces de rupture internes.
Je suppose qu'à l'issue de la phase d'usinage, un sérieux travail de redressage s'impose. J'ai souvenir d'un stage, il y a de cela maintenant bien longtemps dans une usine de fabrication de pieds à coulisse où justement le phénomène était très présent, en particulier sur les perches de grande longueur.
là, il y a un truc qui m'échappe.
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
là, il y a un truc qui m'échappe.
Au contraire, tu as soulevé un probleme important, mais le seul moyen de respecter le fibrage du metal est de forger la lame.
Mais certains te diront aussi qu'une lame mal forgée sera toujours pire qu'une lame bien travaillée par enlevement de metal.
Car certains aciers ne sont pas forgeables, ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas les chauffer et "taper dessus", mais plutot qu'on a plus de chance de les dégrader que d'en améliorer les propriétés.
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Les épées anciennes étaient forgées , pour l'époque c'était une technologie de pointe , elles étaient fort chère et étaient réservées
a une troupe d'élite , sinon une caste supérieurs , les soldats étaient armés de haches ou de piques . ( Moyen Age )

Même avec une plus grande diffusion , le technologie restait réservée
a quelques centres de production , comme Kligenthal http://klingenthal.chez.com/

Les autres centres de production armurière ne fabriquant que des
lames de second ordre , comme les sabres de marine .

Dans le vidéo , on montre la fabrication d'une épée " pour touriste "
j'aime particulièrement la poignée collée a l'époxy .



Bref , Y'en a pour tout les gouts .... et tout les budgets .
 
nico
nico
Compagnon
9 Déc 2006
970
79
hp=360 a dit:
Mais certains te diront aussi qu'une lame mal forgée sera toujours pire qu'une lame bien travaillée par enlevement de metal.
La question n'est pas de savoir si la lame est faite par enlèvement de matière, ou forgée...
Ce sont les traitements thermiques qui comptent...
 
D
Doug
Ouvrier
22 Oct 2008
269
Nord-59
J'ai connu qq qui était parti d'une lame de ressort de véhicule pour faire une épée (une épave style Skoda ou un camion de l'est je ne sais plus...)... Chauffée, martelée, meulée, le tt un peu au hazard et au feeling... Il était arrivé à sa grande surprise à un truc de dingue, d'une dureté pas possible, et il arrivait à couper (!) les épées de ses "adversaires"...
 
nico
nico
Compagnon
9 Déc 2006
970
79
Euh...ça dépend ce que tu entends par "couper les épées de ces adversaires..."
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
.... des " touristes " ?

Le trempage est encore plus délicat quand les lames sont fine , style XVIII e . Pour une épée Viking c'est plus facile.

Donc , est-ce indiscret de te demander le style d'épée
que tu désire ?

Je pratique la reconstitution historique ( XVII et XVIII e )
et je suis curieux. Je suis en recherche pour une épée
de 1660 1680 environs .
 
GC
GC
Nouveau
3 Déc 2008
42
erquinghem-lys
salut à tous

certains aciers ne sont pas fait pour etre forgé ou alors avec un equipement tres pointu.
pour qu'une lame realisée par stock remonval ( enlevement de matiere) ne se mette pas à partir dans tous les sens au traitement thermique il faut que les deux emoutures soient identiques.
 
A
Affrique
Apprenti
29 Nov 2008
74
Région Nancy
GC a dit:
pour qu'une lame realisée par stock remonval ( enlevement de matiere) ne se mette pas à partir dans tous les sens au traitement thermique il faut que les deux emoutures soient identiques.
Et pour l'ignare que je suis, mais incorrigible curieux :wink: : qu'est-ce qu'une émouture? Le biseau de la lame?
 
D
Doug
Ouvrier
22 Oct 2008
269
Nord-59
nico a dit:
Euh...ça dépend ce que tu entends par "couper les épées de ces adversaires..."
Ben tranchant contre tranchant, il "mangeait" l'autre épée, et lui méme pas abimé. C'était une grosse épée, style moyen age, pas comme dans "Tigre et Dragon".........
 
H
hp=360
Compagnon
29 Juil 2008
1 293
Mare nostrum
Nico a ecrit :
La question n'est pas de savoir si la lame est faite par enlèvement de matière, ou forgée...
Ce sont les traitements thermiques qui comptent...
Je ne saisi pas, tu voudrais dire que forger un acier comme il faut n'apporte rien, et que tout dépend du traitement thermique ?
Perso je ne suis pas trop de cet avis...
 
Tourblanche
Tourblanche
Compagnon
17 Oct 2008
2 224
Monterégie , Québec
Y'a des aciers pour tout les usages .

Y'en a même pour la fonderie .

La lame de cette bayonette ( 33 cm plus la soie de la poignée )

http://therifleshoppe.com/(753).htm

est moulée .

Si ma mémoire est bonne , c'est le même alliage avec lequel on
fait des ressorts de suspension auto ( Buick, Chevrolet etc )
 
GC
GC
Nouveau
3 Déc 2008
42
erquinghem-lys
salut

les emoutures sont les flans du tranchant, l'avantage de la forge est de respecter le fibrage de l'acier mais apres les nombres de chauffe il faut faire un certains nombre de traitement thermique avant la trempe

un ou plusieur recuits de normalisation qui ont pour but de detendre les contraintes interne et de reduire la grosseur du grain,afin d'avoir le reseau cristalin le plus homogene possible.
ensuite on peut faire la trempe et les revenus.

pour ce qui est de couper les autres epées rien de surprenant il y a des acier à ressort qui apres trempe et revenu on une duretée de 58/56 hrc sans aucun probleme donc contre une epée en acier de construction type S235 ou S355 y a pas photo.
 
A
Affrique
Apprenti
29 Nov 2008
74
Région Nancy
Tiens! Même si c'est trop tard, il y a avait à la TV ce soir chez Drûcker notre cher JP Koffe qui dans le cadre de ses reportages sur les métiers d'art était justement dans la fabrication des couteaux façon Thiers. Certains l'ont peut-être vu? On y montrait en particulier la soudure par forgeage de différentes feuilles de métal entre elles pour donner résistance et dureté à la lame. Je cherche et ne trouve plus le nom du procédé, ah, la vieillesse! :cry:
 
T
theophiles
Apprenti
16 Sept 2007
145
LIEGE BELGIQUE
je crois que c est en acier damas
 
J
JKL
Compagnon
1 Avr 2008
1 995
Affrique a dit:
Tiens! Même si c'est trop tard, il y a avait à la TV ce soir chez Drûcker notre cher JP Koffe qui dans le cadre de ses reportages sur les métiers d'art était justement dans la fabrication des couteaux façon Thiers. Certains l'ont peut-être vu? On y montrait en particulier la soudure par forgeage de différentes feuilles de métal entre elles pour donner résistance et dureté à la lame. Je cherche et ne trouve plus le nom du procédé, ah, la vieillesse! :cry:
Ce fut dommage qu'un sujet aussi intéressant ( pour nous mais pas pour Drucker ) ait été traité de façon aussi négligée.
Toutefois il faut rester modeste le coutelier qu'on a vu dans ses oeuvres est un Meilleur Ouvrier de France. On peut commencer par plus simple que de la "damasserie". Surtout que dans ce cas c'est totalement inutile pour la qualité de la coupe ; il s'agit uniquement de décoration.
 
Haut