fabrication marche escalier flottant

  • Auteur de la discussion jbouille
  • Date de début
J
jbouille
Nouveau
12 Juil 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

je souhaite fabriquer des marches en acier, qui seront fixées contre un mur en beton de 20 cm, par le biais de chevilles à expansion.

L'idée n'est pas de faire dans l’esthétique mais plutôt dans le solide. Cet escalier sera extérieur.

Pour ce faire, j'ai imaginé une tole pliée à 90°, de 700 mm pour la face supérieure et 250 mm pour la face fixée au mur, avec une profondeur de 150 mm seulement car je fixerai une marche en bois, plus large, par dessus.
Pour rigidifier cette tôle, je pense faire souder une tôle à l'équerre, de part et d'autre, à la verticale.
Je joins un pseudo croquis pour illustrer :
l78iCZv.png


Pensez-vous que cela sera solide, et si c'est le cas, quelle épaisseur d'acier me conseillez-vous ?

Par avance merci, jb.
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
bonjour,
En principe avec une tole pliée et et 2 renforts , ça semble rigide (tole de 2 mm au minimum).
Mais , je n'aurai pas trop confiance, à la longue , dans les chevilles. J'opterais plutôt pour un escalier avec 2 montants fer ou bois, en plus c'est plus facile d'y mettre une rambarde.
 
sébastien62
sébastien62
Compagnon
11 Jan 2016
2 108
Fr 62 Réty
Bonsoir.
Pour les chevilles, mets du chimique.. et ça tiendra à la longue...pour info, à mon ancien boulot, nous avions des pares buffles lol, des tubes inox en forme de u allongés fixés au sol par deux platines en inox de 150/150 épaisseur 5mm, elles même fixées par 4 tiges filetées de 10 inox au chimique dans une dalle en béton armé. Certaines ont été scellées avec un peu d'eau qui ruisselait pendant le séchage.
Résultat satisfaisant car les pare buffles se prenaient des coups de transpalettes avec leur palette de 400kg élancées dessus, à la longue, c'est la tôle de 5 qui pliait, les scellements ont tenu..
Sinon, en tapant sur Google escalier fer marches en porte à faux, de nombreuses photos montrent des marchés peux épaisses..
http://metallerienessel.over-blog.c...alier-droit-de-type-cantilever-116490752.html
Donc pour tes marches avec une platine de fixation de 250/150, ça devrait le faire.
Quant à l'épaisseur de la tôle, je ne peux t'aider..mais si c'était pour moi, je ferais en 5mm sur le mur et le reste en 3mm et en inox pour pas que ça rouille..

Bonne soirée.
Séb
 
J
jbouille
Nouveau
12 Juil 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #4
bonjour,
En principe avec une tole pliée et et 2 renforts , ça semble rigide (tole de 2 mm au minimum).
Mais , je n'aurai pas trop confiance, à la longue , dans les chevilles. J'opterais plutôt pour un escalier avec 2 montants fer ou bois, en plus c'est plus facile d'y mettre une rambarde.
Bonsoir et merci pour votre réponse. Le soucis c'est que cet escalier surplombera une bute en terre, remblayée qui n'a que 3 ans et qui au vu de la hauteur, va énormément se tasser dans les années à venir. D'où le choix de m'accrocher au mur, car je n'ai aucun support réellement solide au sol.
 
J
jbouille
Nouveau
12 Juil 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #5
Sebastien62, merci pour ta réponse. Effectivement j'avais un doute sur les chevilles, du fait des vibrations engendrées, à répétition, sur les marches. Je vais donc opter pour des chevilles chimiques !
Merci pour l'info !
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 294
F-69 sud-ouest Lyon
A mon avis pour ce cas il serait plus simple de réaliser un escalier en bois traité classe 4, on trouve tout ce qu'il faut pour ça chez les négociants en matériaux et en grande surface. C'est facile à réaliser. L’appui sur le sol non stabilisé peut être réglable.
 
J
jbouille
Nouveau
12 Juil 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #7
L’appui sur le sol non stabilisé peut être réglable.
Bonsoir, oui tu as raison l'appui peut être réglable, mais cela induit que je devrai le régler de nouveau assez régulièrement, au fur et à mesure que le sol va se tasser ?
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 447
Maisons Alfort
bonsoir
la doc Fischer ( ou autre fabricant de chevilles) peut t'aider a faire un choix
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 271
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonsoir, oui tu as raison l'appui peut être réglable, mais cela induit que je devrai le régler de nouveau assez régulièrement, au fur et à mesure que le sol va se tasser ?
Salut,

Tu loues une pilonneuse c'est tassé pour la vie.

@ +
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 294
F-69 sud-ouest Lyon
Bonsoir, oui tu as raison l'appui peut être réglable, mais cela induit que je devrai le régler de nouveau assez régulièrement, au fur et à mesure que le sol va se tasser ?
Tout dépend de l'épaisseur du remblais. Tu peux aussi enfoncer des pieux sous les appuis.
Fred
 
Vété
Vété
Apprenti
25 Août 2014
134
Salut. Les ancrages chimiques me paraissent indispensables aussi.

Une solution pour te faciliter la tâche serait d' utiliser quand même deux limons. Tu en fixes un dans le mur et le deuxieme serait suspendu dans le vide par les marches. Il serait plus facile d'aligner les marches, on gagne en rigidité et c'est plus facile de fixer la rambarde.
 
Borisravel
Borisravel
Compagnon
4 Juin 2014
3 155
Perche
Bonjour.
J'ai fait un peu la même chose avec des marches en marbre. J'ai soudé des grosses équerres que j'ai fixé dans le mur à la cheville chimique. Le tout est de profité du court temps ouvert (surtout par cette témpérature) pour ajuter les équerres. Prévoir des bouts de papier et de carton et des cales en coin pour parfaire le tout. Au bout de 6 ans, ça n'a pas bougé. Les chevilles chimiques, c'est vraiment génial, mais attention, ça chauffe beaucoup. Prévoir des gants, parce que le mélange approche les 50°.
 
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Fev 2010
1 529
FR-95 Marines
Bonjour,
Les chevilles du haut vont surtout travailler à l'arrachement et non au cisaillement. Les fabricants de pâte à scellement indiquent toujours la charge maxi en vertical, donc au cisaillement puisque ces chevilles sont surtout utilisées dans des murs.
Si on prend une personne de 120kg sur une seule marche, et compte-tenu du bras de levier 70cm/25cm, la force d'arrachement de la (ou des) cheville(s) du haut sera d'environ 360kg. Et bien plus en dynamique. C'est comme fixer un palan au plafond avec un scellement chimique pour soulever une petite fraiseuse.
Comme dit par Earthwalker, je mettrais au moins une sorte de limon suffisamment rigide pour relier le côté libre des marches, et ainsi mieux répartir la charge sur les chevilles.
 
Dernière édition:
J
jbouille
Nouveau
12 Juil 2017
5
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour à tous, je reviens vers vous car j'ai une question. Après un rapide calcul de cout, il s’avère que l'utilisation de tubes carrés de 30x30x2 mm serait beaucoup moins onéreuse que l'utilisation de feuilles d'acier. J'ai imaginé réaliser des triangles rectangles de 60 cm de long (côté horizontal), 25 cm de haut (côté mur) ce qui donnerait une jambe de force de 65 cm en lieu et place de hypoténuse de ce triangle. J'utiliserai deux triangles par marche, un à l'avant et un à l'arrière. Ces deux triangles chevillés au mur, de la même façon que mon premier schéma.
Qu'en pensez-vous ?
Merci beaucoup.
 
Haut