Advertisements

Extracteurs, Désintégrateurs de tarauds , goujons...etc

zingilingiling
zingilingiling
Compagnon
20 Juillet 2007
1 782
reunion <=> lyon
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut

Suite a un post ou une personne cherche a extraire un goujon de cassé , je me suis souvenu que dans une boutique nous utilisions un destructeur de taraud .

Voici à quoi cela ressemble :




Il y en a plein d'autre de different et plein de prix également .


Le procédé de fonctionnement c'est d'utilisé un arc électrique pour désintégré la matière , comme une machine à éléctroérosion .

Nous avons tous été confronté a ce genre de problème===> le taraud qui casse !!!
Et de plus en général il casse à la dernière opération et au dernier taraudage :hang:


Est ce que ,quelqu'un aurait déjà réalisé ce type de machine en version DIY (maison) ?

Sinon serait il possible de garder ce sujet pour en parler , expliquer , comprendre et crée une version du PAUVRE .


Je commence a posé ma première contribution :

Est il possible de partir sur la base d'un poste à souder ?
 
Advertisements
C
coredump
Compagnon
8 Janvier 2007
4 234
FR-06
Ça existe en DIY, il me semble qu'il y a eu une série d'articles dans model engineering workshop.
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 680
FR-39Arbois
suite :
le meme site sous machine virtuelle ne pose pas soucis . pourtant pas trouver de me...e dans la bécane ici .
a suivre donc
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 787
Mon FF ne dit rien, le seul truc bizarre, c'est si j'autorise zoosnet.net à exécuter du javascript, il me présente une petite fenêtre pour laisser un message ... :eek:
Mais il faut dire que je bloque tout les cookies, les javascripts et que je n'utilise pas windows, non plus 8-)
 
M
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 864
nord
Est ce que tu as des informations viable concernant ton projet
viable? oui sinon je ne perdrais pas mon temps
les grandes lignes: une tige tungstène est fixée sur le noyau d'un électro aimant, la bobine de l'électro est en série avec cette tige.
Le tout est alimenté par une tension bt continue, une polarité sur la piece a traiter, l'autre va a la bobine,
vous l'aurez compris, le fait de toucher la pièce avec l'électrode va alimenter l'électro et attirer le noyeau plongeur qui va redescendre
(ressort) vu que l'électro n'est plus alimenté, et ainsi de suite..
Il va donc se créer un arc électrique du a la self induction de la bobine et a sa consommation, il faudra donc en choisir une grosse!
mais cet arc ne sera pas suffisant pour désintégrer le métal, il faudra y ajouter une série de capacité pour renforcer cette arc.

voila le principe, et c'est relativement facile a réaliser, le tout est expérimental et a ajuster
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 848
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Je pense que les stylos graveurs électriques fonctionnent sur le meme principe, par étincelage.
Si un possesseur pouvait essayer, (je pense à @ilfaitvraimentbeau qui s'en est servi pour graver des rondelles de décision:rolleyes:).
En restant au meme endroit et en soufflant la poussière, fait-on un trou?
Pour détruire un taraud de 30mm ça risque d’être long:mrgreen:, mais pour du petit, ça pourrait servir.:-D
 
M
metalux
Compagnon
11 Janvier 2009
4 864
nord
Je pense que les stylos graveurs électriques fonctionnent sur le meme principe, par étincelage
hello
oui tout a fait c'est le même principe, mais un peu plus "chiadé" dans le cas d'un désintégrateur
je precise que cet ensemble se monte sur une perceuse a colonne
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut