Extracteurs, Désintégrateurs de tarauds , goujons...etc

20 Juillet 2007
1 548
reunion <=> lyon
- Extracteurs, Désintégrateurs de tarauds , goujons...etc
#1
Salut

Suite a un post ou une personne cherche a extraire un goujon de cassé , je me suis souvenu que dans une boutique nous utilisions un destructeur de taraud .

Voici à quoi cela ressemble :




Il y en a plein d'autre de different et plein de prix également .


Le procédé de fonctionnement c'est d'utilisé un arc électrique pour désintégré la matière , comme une machine à éléctroérosion .

Nous avons tous été confronté a ce genre de problème===> le taraud qui casse !!!
Et de plus en général il casse à la dernière opération et au dernier taraudage :hang:


Est ce que ,quelqu'un aurait déjà réalisé ce type de machine en version DIY (maison) ?

Sinon serait il possible de garder ce sujet pour en parler , expliquer , comprendre et crée une version du PAUVRE .


Je commence a posé ma première contribution :

Est il possible de partir sur la base d'un poste à souder ?
 

Fran

Compagnon
19 Octobre 2012
1 263
Arbois jura
- Extracteurs, Désintégrateurs de tarauds , goujons...etc
#6
salut
Quelques premières données sur ces machines : http://www.brokentapremover.com/
quel est ce lien qui (semble) poser beaucoup de problèmes , j'ai eu toute les peines du monde a m'en défaire , jusqu’à couper le réseau par précaution.
après un petit moment on change de page et ça persiste dans ses mises en garde :grilled: :smt077
faute de plus d'infos j'y retourne pas
 
11 Janvier 2009
3 470
nord
- Extracteurs, Désintégrateurs de tarauds , goujons...etc
#9
Est ce que tu as des informations viable concernant ton projet
viable? oui sinon je ne perdrais pas mon temps
les grandes lignes: une tige tungstène est fixée sur le noyau d'un électro aimant, la bobine de l'électro est en série avec cette tige.
Le tout est alimenté par une tension bt continue, une polarité sur la piece a traiter, l'autre va a la bobine,
vous l'aurez compris, le fait de toucher la pièce avec l'électrode va alimenter l'électro et attirer le noyeau plongeur qui va redescendre
(ressort) vu que l'électro n'est plus alimenté, et ainsi de suite..
Il va donc se créer un arc électrique du a la self induction de la bobine et a sa consommation, il faudra donc en choisir une grosse!
mais cet arc ne sera pas suffisant pour désintégrer le métal, il faudra y ajouter une série de capacité pour renforcer cette arc.

voila le principe, et c'est relativement facile a réaliser, le tout est expérimental et a ajuster
 
18 Février 2010
1 720
essonne Brétigny
- Extracteurs, Désintégrateurs de tarauds , goujons...etc
#11
Bonjour,
Je pense que les stylos graveurs électriques fonctionnent sur le meme principe, par étincelage.
Si un possesseur pouvait essayer, (je pense à @ilfaitvraimentbeau qui s'en est servi pour graver des rondelles de décision:rolleyes:).
En restant au meme endroit et en soufflant la poussière, fait-on un trou?
Pour détruire un taraud de 30mm ça risque d’être long:mrgreen:, mais pour du petit, ça pourrait servir.:-D