Emco Unimat SL : Installer un moteur de 500W + variateur ...

BertoHO
Apprenti
25 Septembre 2018
232
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour la Communauté

En possession d'un mini-tour Unimat SL des années 1960/70, équipé d'origine d'un moteur fermé de 90W qui chauffe après 10 minutes de travail, je souhaite installer un moteur plus puissant, et avec un variateur de vitesse électronique...

Pour info, le SL :
20181019_134127_b.jpg


N'y connaissant pas grand chose, et après des recherches ici et sur le net, j'ai vu que certains installaient un moteur de trottinette, en 24V : la puissance est - un peu - supérieure aux 90W d'origine, mais restait le variateur de vitesse à trouver puis à adapter... Pas beaucoup d'infos techniques détaillées disponibles sur ces opérations...

J'ai finalement choisi cette option à installer :
Moteur 500W_ab.png


qui va avec ce moteur :
Moteur 500W_bb.png

lui même sera à fixer sur un support avec cette solide bride :
Moteur 500W_db.jpg


Branchements (en 220V, il y a les 2 possibilités) :
Moteur500W_branchement_b.jpg

> à la réception du colis, RAS : tout est soigneusement emballé :smt023

L'idée d'origine : :idea:
1 : démontage du porte pince ER11 fixé sur le moteur
2 : adaptation d'une poulie crantée , en la perçant au diamètre de l'arbre du moteur, à la place du porte pince
3 : adaptation d'une autre poulie crantée sur la broche du SL (le SL d'origine "patine" parfois sous l'effort, sa courroie est lisse...)
4 : fixation de l'ensemble sur la planche qui supporte le SL
5 : installation électrique du variateur et de son boitier électronique de pilotage
6 : on tourne !


Ben... la vraie vie, c'est plus compliqué ...

Pour l'instant, je suis bloqué à l'étape 1 : impossible de désolidariser le porte broche de l'arbre moteur ! (j'ai enlevé les 2 mini vis BTR latérales)
> il semble emmanché "en force" : j'ai essayé avec un petit arrache, mais il plie sous l'effort de tension !

Si quelqu'un ici a une idée, je suis intéressé :wink:

Bonne journée à tous
 
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 339
Bonjour

Ne pourriez vous pas mettre la poulie via un axe directement sur le porte pince ? Êtes vous sûr que ce n'est pas possible en terme de diamètre ?
Vous mettez un moteur plus puissant , la courroie patinait jusque là vous apportant une certaine sécurité, demain vous changez de moteur mais vous n'aurez plus cette sécurité ?Par conséquent il vous faudrait un système pour régler la tension de la courroie facilement .
cdlt lion10
 
BertoHO
Apprenti
25 Septembre 2018
232
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci de vos idées :smileJap:

Un petit coup de chaud pour dilater unpeut l’alesage puis extracteur et en avant.

Par contre attention c’est des moteurs qui tourne très vite et peut être trop pour y’a demande, donc niveau couple cela risque d’être léger !! A voir la démultiplication
D'ac, :smileJap: j'essaierai avec un pistolet à chaleur et un gros extracteur pour roulements de voiture

Aie, je n'avais pas pensé à la vitesse de ce moteur ... je mettrai une petite poulie en sortie moteur, et une grosse sur la broche, et en espérant que le variateur permettra un ajustement fin ...

Bonjour
Ne pourriez vous pas mettre la poulie via un axe directement sur le porte pince ? Êtes vous sûr que ce n'est pas possible en terme de diamètre ?
> je souhaite réutiliser le porte pince, mais merci de cette idée, qui devient le plan "B" :smt023

Vous mettez un moteur plus puissant , la courroie patinait jusque là vous apportant une certaine sécurité, demain vous changez de moteur mais vous n'aurez plus cette sécurité ? Par conséquent il vous faudrait un système pour régler la tension de la courroie facilement .
cdlt lion10
> les courroies crantées ne devraient pas etre trop solides (j'espère) : à suivre attentivement aux premier essais
> pour la tension : j'envisage de serrer la bride sur 2 rainures , afin de permettre l'ajustement de la tension de la courroie

8-)
 
yvon29
Compagnon
31 Juillet 2012
3 060
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Tu montes une poulie crantee la plus petite possible ( je suppose que ce moteur est très rapide ) sur le diamètre 18.

À la place de la poulie d'origine tu montes une poulie plus grande pour réduire la vitesse...
Il faudrait choisir la vitesse optimale , pour usiner par exemple de l'acier de 10 mm faut compter env 600 trpm
Alu de 5 mm : 5000 trpm
Je pense qu'une vitesse maximale fixée à 2500 trpm est pas mal....
Avec le variateur tu perds de la puissance, entre 2500 et 600 ta puissance sera divisée par 4 ...donc équivalent celle d'origine
 
francis75
Ouvrier
19 Septembre 2013
385
Paris 10e
Bonjour,

Plusieurs ont déjà fait ce genre de modification, en prenant des moteurs classiques de machines qui tournent moins vite. @moissan si je me souviens bien l'a fait.
Faire des recherches sur le forum à unimat 3.
ça vaut la peine de modifier l'entraînement pour mettre des courroies trapézoïdales, qui ne se détendent pratiquement pas et surtout ne glissent pas.
Sur mon Proxxon PD230/e, ce sont des courroies Optibelt VB-5 Li (Plus grande largeur : 5mm, épaisseur 3mm). Elles ne patinent jamais, sauf si je règle la tension pour limiter le couple.
Par contre il faut absolument un système de réglage de la tension de courroie.
Pour comparer, mon tour a un moteur de 150 w. ça me suffit, mais un peu plus puissant ne ferait pas de mal.
Je l'ai utilisé en continu pendant des heures, il n'a jamais chauffé.
500 W me semble surdimensionné pour un aussi petit tour. Mais bon, qui peut le plus peut le moins !
 
BertoHO
Apprenti
25 Septembre 2018
232
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour vos interventions :smt023

J'ai trouvé la vitesse du moteur 500W : de 3000 à 12000 TM !! (un moteur de course, je compte sur le variateur pour le modérer, puisqu'il va perdre de la puissance (:smileJap: Yvon )

Pour les poulies, ce serait ce type là : (en choisissant une petite (30 dents) /moteur et une grande (60 D) /broche (ça divise déjà par 2 ?), et en alésant les axes (il y a assez de matière) aux arbres concernés, selon ma réussite à extraire l'actuel porte pince ER11...)
- Arbre de la broche : diamètre 12mm
- Arbre moteur : soit 10mm, soit (si porte pince en place) 16 mm
poulie_plan_1.jpg


exemples de poulies :
poulies_1.jpg


avec ce type de courroie : (de type "GT2", des machines "modernes" ?)
Poulies _ courroie_1b.jpg


Il ne manquera plus qu'un compte tours, et j'aurai une machine de course :lol:

Copeau, j'avais lu ton sujet, mais je n'avais pas trouvé les explications techniques détaillées pour l'adaptation ...

8-)
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 721
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Tant pis, j'ai envie d’intervenir et si je dis des bêtises je sais qu’il y a des PROS à la barbe chenue qui viendront les corriger

@BertohHO :
Mes critiques ci-dessous sont constructives et ce n’est qu’un avis à prendre parmi d’autres.
Tu as acheté un moteur d’usinage, avec ses supports de fixation, son variateur de vitesse et sa broche ER11 bien alignée sur l’axe du moteur.
En voulant convertir ce moteur en moteur d’entrainement de ton Unimat SL tu t’apprêtes à faire une double erreur.

- 1) Te priver d’une 2eme broche d’usinage, de qualité, dont tu auras vite besoin car tu n’iras pas loin dans tes travaux avec la seule broche de l’Unimat. Il te faudra donc en acheter au moins une autre.

-2) Comme cela a déjà été dit par d’autres, tu vas réaliser un mauvais moteur d’entraînement. Le moteur d’origine de l’Unimat tourne à 3500 tr/mn et tu possèdes les 3 poulies, chacune à trois étages, pour obtenir les différentes vitesses dont tu as besoin. De mémoire on pouvait monter à environ 10000 tr/mn (vitesse jamais utilisée car déjà limite pour les courroies rondes). Il tournait trop vite.

Avec nouveau ton moteur qui va de 1000 à 12000 tr/mn et avec les mêmes poulies qui sont de qualité et qu’il faudrait garder, tu irais à 30000 tr/mn.
En plus ces moteurs rapides sont bruyants, même en brushless (à cause de leur turbine de ventilation, nécessaire car ils ont tendance à chauffer).
C’est pour cela que je n’utilise que rarement celui d’origine de l’Unimat.

Je préfère un bon moteur asynchrone de 1500 tr/mn, ultra silencieux, à fort couple, et à couple constant. Il ne chauffe pas même s’il tourne pendant des heures, ce qui n’est pas le cas de ton petit nouveau.
J’ai gardé les poulies d’origine de l’Unimat et je couvre une plage de 6 vitesses allant d’environ 100 tr/mn à 5 ou 6000 tr/mn. Je n’ai jamais mesuré au compte tours laser et pourtant j’en ai un. Je ne monte jamais à ces vitesses, même en usinage de tous petits diamètres, mais il m’arrive d’utiliser la vitesse la plus basse.

De plus, pour éviter que les courroies patinent entre les 5000 et les 12000 tr/mn, tu vas être obligé de les tendre plus fort, donc :
- Elle vont claquer plus souvent si tu gardes les rondes.
- Et surtout tu vas tuer le palier avant de ton moteur, qui n’est pas fait pour supporter un effort radial important et permanent.

Quant à la puissance, tu n’as pas besoin de 500 W, les courroies rondes ne la passeront jamais, et si tu prends les crantées c'est l’Unimat SL qui n'aura pas besoin de cette puissance, même le mien que j'ai customisé et qui a un banc à queues d'aronde en acier et des chariots autrement plus robustes que ceux d'origine. Sur le tien, à 500 W de puissance de coupe, ce sont les barres de guidage de 12 mm du banc qui vont jouer "les cordes vibrantes".
Avec ses 82 W (je crois), mon moteur asynchrone n’a jamais calé, et je ne l’entend même pas ralentir.
Mais fais ce que tu veux.

Voici ma petite « merde » de moteur, capot ôté.

Moteur.jpg


NB: J'ajoute aussi que les courroies rondes ont un avantage, surtout pour les débutants, en tournage à main levée,. En cas de plantage de l'outil dans la pièce elles patinent. Avec les courroies crantées on se prend quelque chose en pleine poire !!! et les petits burins carbure éclatent bien.
 
Dernière édition:
francis75
Ouvrier
19 Septembre 2013
385
Paris 10e
Je plussoie à @SULREN qui a tout résumé en très bien.

Moi non plus je ne mettrais pas de courroie cranté. C'est parfois pratique de pouvoir limiter le couple en faisant patiner les courroies.
Par contre j'ai une préférence pour les courroies trapézoïdales. Elles sont tissées et ne bougent pas.
Le moteur à 1500 tr est de loin préférable à une broche bien trop rapide et conçue pour les efforts axiaux.

Mon utilisation du tour est d'environ 100 tours/ minute à environ 2500
 
Haut