Emco Unimat SL : Installer un moteur de 500W + variateur ...

BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour la Communauté

En possession d'un mini-tour Unimat SL des années 1960/70, équipé d'origine d'un moteur fermé de 90W qui chauffe après 10 minutes de travail, je souhaite installer un moteur plus puissant, et avec un variateur de vitesse électronique...

Pour info, le SL :
20181019_134127_b.jpg


N'y connaissant pas grand chose, et après des recherches ici et sur le net, j'ai vu que certains installaient un moteur de trottinette, en 24V : la puissance est - un peu - supérieure aux 90W d'origine, mais restait le variateur de vitesse à trouver puis à adapter... Pas beaucoup d'infos techniques détaillées disponibles sur ces opérations...

J'ai finalement choisi cette option à installer :
Moteur 500W_ab.png


qui va avec ce moteur :
Moteur 500W_bb.png

lui même sera à fixer sur un support avec cette solide bride :
Moteur 500W_db.jpg


Branchements (en 220V, il y a les 2 possibilités) :
Moteur500W_branchement_b.jpg

> à la réception du colis, RAS : tout est soigneusement emballé :smt023

L'idée d'origine : :idea:
1 : démontage du porte pince ER11 fixé sur le moteur
2 : adaptation d'une poulie crantée , en la perçant au diamètre de l'arbre du moteur, à la place du porte pince
3 : adaptation d'une autre poulie crantée sur la broche du SL (le SL d'origine "patine" parfois sous l'effort, sa courroie est lisse...)
4 : fixation de l'ensemble sur la planche qui supporte le SL
5 : installation électrique du variateur et de son boitier électronique de pilotage
6 : on tourne !


Ben... la vraie vie, c'est plus compliqué ...

Pour l'instant, je suis bloqué à l'étape 1 : impossible de désolidariser le porte broche de l'arbre moteur ! (j'ai enlevé les 2 mini vis BTR latérales)
> il semble emmanché "en force" : j'ai essayé avec un petit arrache, mais il plie sous l'effort de tension !

Si quelqu'un ici a une idée, je suis intéressé :wink:

Bonne journée à tous
 
messdu74
messdu74
Compagnon
4 Oct 2012
506
Vient de la Yaute
Un petit coup de chaud pour dilater unpeut l’alesage [emoji6] puis extracteur et en avant.

Par contre attention c’est des moteurs qui tourne très vite et peut être trop pour y’a demande, donc niveau couple cela risque d’être léger !! A voir la démultiplication [emoji106]


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 725
Bonjour

Ne pourriez vous pas mettre la poulie via un axe directement sur le porte pince ? Êtes vous sûr que ce n'est pas possible en terme de diamètre ?
Vous mettez un moteur plus puissant , la courroie patinait jusque là vous apportant une certaine sécurité, demain vous changez de moteur mais vous n'aurez plus cette sécurité ?Par conséquent il vous faudrait un système pour régler la tension de la courroie facilement .
cdlt lion10
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci de vos idées :smileJap:

Un petit coup de chaud pour dilater unpeut l’alesage [emoji6] puis extracteur et en avant.

Par contre attention c’est des moteurs qui tourne très vite et peut être trop pour y’a demande, donc niveau couple cela risque d’être léger !! A voir la démultiplication [emoji106]
D'ac, :smileJap: j'essaierai avec un pistolet à chaleur et un gros extracteur pour roulements de voiture

Aie, je n'avais pas pensé à la vitesse de ce moteur ... je mettrai une petite poulie en sortie moteur, et une grosse sur la broche, et en espérant que le variateur permettra un ajustement fin ...

Bonjour
Ne pourriez vous pas mettre la poulie via un axe directement sur le porte pince ? Êtes vous sûr que ce n'est pas possible en terme de diamètre ?
> je souhaite réutiliser le porte pince, mais merci de cette idée, qui devient le plan "B" :smt023

Vous mettez un moteur plus puissant , la courroie patinait jusque là vous apportant une certaine sécurité, demain vous changez de moteur mais vous n'aurez plus cette sécurité ? Par conséquent il vous faudrait un système pour régler la tension de la courroie facilement .
cdlt lion10
> les courroies crantées ne devraient pas etre trop solides (j'espère) : à suivre attentivement aux premier essais
> pour la tension : j'envisage de serrer la bride sur 2 rainures , afin de permettre l'ajustement de la tension de la courroie

8-)
 
copeau 78
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 676
bonjour
pour ces petites machines 500 watts c'est bien trop !!!!
j'en ai re-motorisé un avec un moteur CC de trottinette 100 ou 120 watts avec variateur chinois et
avec peu de modifs ....
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 951
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Tu montes une poulie crantee la plus petite possible ( je suppose que ce moteur est très rapide ) sur le diamètre 18.

À la place de la poulie d'origine tu montes une poulie plus grande pour réduire la vitesse...
Il faudrait choisir la vitesse optimale , pour usiner par exemple de l'acier de 10 mm faut compter env 600 trpm
Alu de 5 mm : 5000 trpm
Je pense qu'une vitesse maximale fixée à 2500 trpm est pas mal....
Avec le variateur tu perds de la puissance, entre 2500 et 600 ta puissance sera divisée par 4 ...donc équivalent celle d'origine
 
F
francis75
Ouvrier
19 Sept 2013
429
Paris 10e
Bonjour,

Plusieurs ont déjà fait ce genre de modification, en prenant des moteurs classiques de machines qui tournent moins vite. @moissan si je me souviens bien l'a fait.
Faire des recherches sur le forum à unimat 3.
ça vaut la peine de modifier l'entraînement pour mettre des courroies trapézoïdales, qui ne se détendent pratiquement pas et surtout ne glissent pas.
Sur mon Proxxon PD230/e, ce sont des courroies Optibelt VB-5 Li (Plus grande largeur : 5mm, épaisseur 3mm). Elles ne patinent jamais, sauf si je règle la tension pour limiter le couple.
Par contre il faut absolument un système de réglage de la tension de courroie.
Pour comparer, mon tour a un moteur de 150 w. ça me suffit, mais un peu plus puissant ne ferait pas de mal.
Je l'ai utilisé en continu pendant des heures, il n'a jamais chauffé.
500 W me semble surdimensionné pour un aussi petit tour. Mais bon, qui peut le plus peut le moins !
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour vos interventions :smt023

J'ai trouvé la vitesse du moteur 500W : de 3000 à 12000 TM !! (un moteur de course, je compte sur le variateur pour le modérer, puisqu'il va perdre de la puissance (:smileJap: Yvon )

Pour les poulies, ce serait ce type là : (en choisissant une petite (30 dents) /moteur et une grande (60 D) /broche (ça divise déjà par 2 ?), et en alésant les axes (il y a assez de matière) aux arbres concernés, selon ma réussite à extraire l'actuel porte pince ER11...)
- Arbre de la broche : diamètre 12mm
- Arbre moteur : soit 10mm, soit (si porte pince en place) 16 mm
poulie_plan_1.jpg


exemples de poulies :
poulies_1.jpg


avec ce type de courroie : (de type "GT2", des machines "modernes" ?)
Poulies _ courroie_1b.jpg


Il ne manquera plus qu'un compte tours, et j'aurai une machine de course :lol:

Copeau, j'avais lu ton sujet, mais je n'avais pas trouvé les explications techniques détaillées pour l'adaptation ...

8-)
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 089
91
Ca te donnera donc des vitesses entre 1500 et 6000 T/M
C'est nickel pour tourner des petits diamètres en pince mais oublies les grands Ø en 3 mors, surtout fixé sur un filetage M12.
C'est un coup à te le prendre dans les dents.
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 951
FR-77250 Fontainebleau
Re bonjour

Pour moi, faut pas hésiter à mettre de la puissance
Même pourquoi pas 750 watts

De toute façon le variateur va la réduire
Donc si tu divises ta vitesse max par 8 tu auras de disponible à la broche un peu plus que la puissance d'origine du SL1000

De toute façon si tu tires trop sur la machine ça commencer à vibrer....
 
E
ETI
Compagnon
7 Nov 2013
905
FR-74
Bonjour
pour démonter le porte pinces ER11, être sur que l'axe moteur ne soit pas fileté avant de tirer sérieusement...(les vis pourraient être là pour empêcher un desserrage).
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #12
J'ai vérifié : pas de pas de vis visibles dans les trous des 2 mini vis ... c'est bien emmanché en force, ou a zéro de tolérance, ou les 2 ...
 
SULREN
SULREN
Compagnon
27 Jan 2009
3 228
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Tant pis, j'ai envie d’intervenir et si je dis des bêtises je sais qu’il y a des PROS à la barbe chenue qui viendront les corriger

@BertohHO :
Mes critiques ci-dessous sont constructives et ce n’est qu’un avis à prendre parmi d’autres.
Tu as acheté un moteur d’usinage, avec ses supports de fixation, son variateur de vitesse et sa broche ER11 bien alignée sur l’axe du moteur.
En voulant convertir ce moteur en moteur d’entrainement de ton Unimat SL tu t’apprêtes à faire une double erreur.

- 1) Te priver d’une 2eme broche d’usinage, de qualité, dont tu auras vite besoin car tu n’iras pas loin dans tes travaux avec la seule broche de l’Unimat. Il te faudra donc en acheter au moins une autre.

-2) Comme cela a déjà été dit par d’autres, tu vas réaliser un mauvais moteur d’entraînement. Le moteur d’origine de l’Unimat tourne à 3500 tr/mn et tu possèdes les 3 poulies, chacune à trois étages, pour obtenir les différentes vitesses dont tu as besoin. De mémoire on pouvait monter à environ 10000 tr/mn (vitesse jamais utilisée car déjà limite pour les courroies rondes). Il tournait trop vite.

Avec nouveau ton moteur qui va de 1000 à 12000 tr/mn et avec les mêmes poulies qui sont de qualité et qu’il faudrait garder, tu irais à 30000 tr/mn.
En plus ces moteurs rapides sont bruyants, même en brushless (à cause de leur turbine de ventilation, nécessaire car ils ont tendance à chauffer).
C’est pour cela que je n’utilise que rarement celui d’origine de l’Unimat.

Je préfère un bon moteur asynchrone de 1500 tr/mn, ultra silencieux, à fort couple, et à couple constant. Il ne chauffe pas même s’il tourne pendant des heures, ce qui n’est pas le cas de ton petit nouveau.
J’ai gardé les poulies d’origine de l’Unimat et je couvre une plage de 6 vitesses allant d’environ 100 tr/mn à 5 ou 6000 tr/mn. Je n’ai jamais mesuré au compte tours laser et pourtant j’en ai un. Je ne monte jamais à ces vitesses, même en usinage de tous petits diamètres, mais il m’arrive d’utiliser la vitesse la plus basse.

De plus, pour éviter que les courroies patinent entre les 5000 et les 12000 tr/mn, tu vas être obligé de les tendre plus fort, donc :
- Elle vont claquer plus souvent si tu gardes les rondes.
- Et surtout tu vas tuer le palier avant de ton moteur, qui n’est pas fait pour supporter un effort radial important et permanent.

Quant à la puissance, tu n’as pas besoin de 500 W, les courroies rondes ne la passeront jamais, et si tu prends les crantées c'est l’Unimat SL qui n'aura pas besoin de cette puissance, même le mien que j'ai customisé et qui a un banc à queues d'aronde en acier et des chariots autrement plus robustes que ceux d'origine. Sur le tien, à 500 W de puissance de coupe, ce sont les barres de guidage de 12 mm du banc qui vont jouer "les cordes vibrantes".
Avec ses 82 W (je crois), mon moteur asynchrone n’a jamais calé, et je ne l’entend même pas ralentir.
Mais fais ce que tu veux.

Voici ma petite « merde » de moteur, capot ôté.

Moteur.jpg


NB: J'ajoute aussi que les courroies rondes ont un avantage, surtout pour les débutants, en tournage à main levée,. En cas de plantage de l'outil dans la pièce elles patinent. Avec les courroies crantées on se prend quelque chose en pleine poire !!! et les petits burins carbure éclatent bien.
 
Dernière édition:
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 925
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
J'ai vérifié : pas de pas de vis visibles dans les trous des 2 mini vis ... c'est bien emmanché en force, ou a zéro de tolérance, ou les 2 ...
Surtout, c'est pas un moteur destiné à entraîner un mécanisme !, c'est une broche pour fraiseuse CNC
 
F
francis75
Ouvrier
19 Sept 2013
429
Paris 10e
Je plussoie à @SULREN qui a tout résumé en très bien.

Moi non plus je ne mettrais pas de courroie cranté. C'est parfois pratique de pouvoir limiter le couple en faisant patiner les courroies.
Par contre j'ai une préférence pour les courroies trapézoïdales. Elles sont tissées et ne bougent pas.
Le moteur à 1500 tr est de loin préférable à une broche bien trop rapide et conçue pour les efforts axiaux.

Mon utilisation du tour est d'environ 100 tours/ minute à environ 2500
 
copeau 78
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 676
re

comme d'ab , on part dans des délires habituellement post coma éthylique !!!
et pourquoi pas quinze kilowatts 50 000 volts et un variateur avec zibulateur intégré ??? et un vé douze Ferrari ?

bon j'atterris : un Unimat ça restera toujours un Unimat !! une fois résolue ( ? ) l'adaptation du moteur , il faudra
modifier le banc , et les poupées , et le chariot ... alouette , gentille alouette ....

je pense que la finalité de ces machines est de dérouler du copeau , mais c'est pas fait pour du 50 kilos à l'heure
alors restons raisonnables ...
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #17
Copeau, quels sont les détails techniques de ton adaptation de moteur de trottinette ?
et liste des avantages / inconvénients ?
merci
 
Dernière édition:
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 390
Près de Rouen
bonjour,
500w pour un Unimat, ça me semble énorme ! il n'est pas conçu pour une telle puissance
c'est comme installer un V8 sur une voiturette sans permis, rien ne tiendra
 
messdu74
messdu74
Compagnon
4 Oct 2012
506
Vient de la Yaute
Bonjour,

Je ne vois pas le problème d’installer une 0,5Kw sur un unimat [emoji102].
Ça me ferait pas trembler des genoux de monter un 2kw asynchrone. Tant que c’est bien monté avec une courroie adéquate qui limite le couple il n’y a aucuns problème (j’utiliserai 2% des capacités c’est tout)

Personne n’a dit qu’il allait utiliser l’intégralité !

Pour moi le seul problème est la vitesse nominal du moteur en question.
Il a été conçu pour tourner rapidement avec un certain couple. À faible vitesse le couple va s’évanouir, hormis démultiplié et ajouté des éléments gourmands en calories et bruit.

Le meilleur moyen reste d’essayer donc on attend les photos et ton retour sur expérience [emoji6]




Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
 
copeau 78
copeau 78
Compagnon
31 Août 2011
2 676
bonjour

il m'a suffi de confectionner une platine en alu de 4/5 mm d'épaisseur sur laquelle j'ai fixé le moteur ( trois trous )
ensuite confection d'une poulie aux bons diamètres .
alimentation et variateur ont trouvé place dans une boite alu séparée .
j'ai revendu ce tour et hélas les photos de la modif ont été perdues dans le naufrage d'un ordinateur , je n'avais pas
fait de sauvegarde sur disque externe ...
le fond de ma pensée concernant les Unimat à banc barres parallèles c'est que ce sont des machines de modéliste
et que trop souvent ( il y a plein de sujets sur le forum ) on veut leur faire faire des choses pour lesquelles ils n'ont
pas du tout été conçus . ceci dit , chacun est libre d'aller au bout de ses idées ( possible que c'est ainsi qu'on ait
découvert l'Amérique ) .
je suis bien d'accord que le moteur d'origine est fait pour une utilisation intermittente et que si on veut s'en servir
en continu ( utilisation typique : tourner une série de canons pour une maquette de voilier ) le bidule va chauffer
et peut-être même cramer .. c'est pourquoi je ne blâme pas ( ça serait un comble vu que je l'ai fait !! ) de vouloir
monter kek chose de plus puissant , et surtout plus coupleux .
le moteur courant continu se trouve facilement sur le net .
une autre possibilité c'est un moteur triphasé d'une centaine de watts et avec variateur de fréquence , mais c'est
plus volumineux ..
 
P
pascalp
Compagnon
30 Août 2007
1 078
Perpignan
Je plussoie la centaine de watt moderne. C'est cohérent avec la mécanique du tour et permet une utilisation confortable sans nécessité de faire des pauses et avec l'avantage de la vitesse réglable.
J'ai équipé un petit tour avec une solution "riche", un moteur et son électronique d'origine Sherline.

taig_IMG_0851_cut_800.jpg
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #23
Hello
Tout d'abord : MERCI pour vos remarques, infos, liens ... : vous êtes TOP :smt023 Vive le partage d'expériences et de compétences :smt041

Bon, visiblement, j'ai fait une erreur de choix (la méconnaissance mélangée à l'impatience, ça fait souvent boummm...), et je n'avais recherché que pour le SL...)

Donc donc donc, Yapluka revoir la position et ne pas rester au fond de la tranchée (une VRAIE pensée pour nos aïeux de 14, j'ai un jeune grand-oncle qui y est mort brulé vif, "pour la Patrie", qu'ils disaient ...)
Bref, le fusil changeant d'épaule, et la trottinette bondissant sur le trottoir, j'étudie une nouvelle version de motorisation 24V... en adoptant la méthode d'Ewidance , avec le lien fourni par Francis :wink:
C'est parti pour les chinoiseries !
8-)

edit :
> le futur moteur (30e livré) :
tension: 24 V
Puissance nominale: 120 W
courant de charge:<0.6A
sans charge : 3500 rpm
taux couple: 0.42N.m
vitesse: 2750 rpm
taux actuel :<7.4A
efficacité:>70%
Transmission: ceinture poulie (16 dents, hauteur 3 M = 3mm), métal
diamètre de l'arbre: 8mm (blanchi groove unilatérale 1mm)


MoteurMY6812_120W_24V_b.jpg


Le régulateur de vitesse et inverseur de sens , affichage du % de puissance moteur utilisé (abaque à concevoir) : 11€ livré) :
variateurCompteurPMW_c.jpg

> tension d'entrée: DC10-55V (égale à la tension nominale du moteur) tension de Sortie: Linéaire sous charge
courant Maximum: 60A courant Continu: 40A
vitesse Type: réglage Vitesse d'écoulement mode: potentiomètre (linéaire)
Support moteur: DC brosse moteur avant arrière: soutien
plage de vitesse: 0---100% Contrôle fréquence: 15 KHZ
type de câblage: Terminal bouton Spécifications: 100 K (avec interrupteur)
Type De connexion: Barrier Terminal Produit Poids: 249 grammes
carte mère taille: 100 MM * 76 MM * 28 MM Shell taille: 110*78*38 MM
Note: l'affichage numérique est la pleine vitesse pourcentage du moteur 0-100 pas le moteur réelle vitesse
la tension d'entrée doit être positive et négative
la tension d'entrée est dans les 10-55 V DC à être égale à la tension nominale du moteur




Livraison dans quelques semaines... adaptation/montage / essais : à suivre
 
Dernière édition:
D
DavidDesign
Apprenti
5 Nov 2013
62
25 Doubs
Bonjour,

Sujet très intéressant pour moi. Y a-t-il une suite? Car pour le moment j'en suis au même point et je ne sais pas trop comment m'orienter pour la suite.

Merci.
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonjour

J'avais laissé de coté ce projet de modification de motorisation de mon SL, mais je m'y remets :wink:

Donc :
- Le moteur de 120 W est bien arrivé, et un test de fonctionnement avec une alim électronique avec variateur intégré (différente de celle en photo post #23) a été réussi (photo) .
20190916_102656.jpg


>> la difficulté a été d'enlever la poulie crantée de l'axe moteur : sous la goupille elle était probablement collée au Loctite fort, car même après l'avoir légèrement chauffée, rien à faire pour la sortir avec un extracteur à 2 griffes :mad: ! J'ai du la fendre en 4 endroits (disque diamenté/dremel) pour réussir à libérer l'axe (photo)
20190916_121040.jpg


> le nouveau moteur sera vissé sur la platine d'origine : reste à percer/tarauder la face du moteur aux bonnes cotes

> maintenant, je dois réaliser une poulie dans une chute de rond d'alu (aie aie aie... je vais ouvrir un sujet) , en partant de l'idée que puisque la vitesse moteur sera variable, je choisi le plus grand diamètre de l'actuelle (42mm ext) , afin d'avoir une surface de contact courroie/poulie la plus grande possible...
20190916_103036.jpg


L'axe du nouveau moteur ayant un "plat", je prévois une vis de fixation (6x100, Allen) pour serrer/maintenir la nouvelle poulie : donc poulie avec épaulement , croquis "à main levée, joint
20190916_124859_2.jpg


>> Surtout, n'hésitez pas à me faire des remarques, j'apprends... 8-)
 
Dernière édition:
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #26
Moteur fixé sur la platine d'origine :
- entraxe des vis de fixation : 42 mm
- pas de vis : 5 x 80 > perçage à 4 mm : ce sont les vis d'origines :> le nouveau trou à percer "tombe" dans une épaisseur "faible" du carter : cette vis sera placée vers le bas
20190916_163246.jpg


> nouvelle version de la poulie à usiner :
- un creux pour permettre d'utiliser la goupille, par sécurité


20190916_165243.jpg
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 545
nord montpellier
salut ,
en partant de l'idée que puisque la vitesse moteur sera variable, je choisi le plus grand diamètre de l'actuelle (42mm ext) , afin d'avoir une surface de contact courroie/poulie la plus grande possible...
certainement , mais elle est courte , l'idée .... descendre la vitesse ne va pas forcément conserver puissance et couple pour usiner des diamètres grands ; et en plus la température va monter dans le moulin ; c'est un problème ultra connu et la solution est le plus souvent une démultiplication mécanique adaptée : c'est pour ça qu'il y a 3 étages sur la poulie d'origine , même si le moteur n'est pas modulé
dans ton cas , une poulie double est souhaitable
A+++++
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #28
@guy34 Merci de cette remarque :smileJap:
"Poulie double" : que veux-tu dire ? 2 "étages" ?
et dans ce cas, quels diamètres choisir ? (je peux envisager 2 poulies différentes ...)

Pour la température dans le carter, je ne sais pas encore.. car si ce moteur est utilisé dans les "trottinettes", il fonctionne pendant des durées assez longue , donc chauffe t il ? Je vérifierai à l'usage.
De plus, je n'aurai pas de séquence de tournage très longues, et les diamètres usinés sont assez faibles (1/87é)
 
BertoHO
BertoHO
Ouvrier
25 Sept 2018
428
Créteil 94
  • Auteur de la discussion
  • #30
RE ,
les trottinnettes, elles sont branchées au 220 ?
:-D:-D:-D C'est un moteur 24V :wink:

oui , 2 étages ; par contre , je vois pas le moteur régler la tension de courroie ....
à méditer
A+++++
Oui, la tension de la courroie m'interroge...
D'origine, c'est l'élasticité de la matière qui permet le montage, et il y a "du jeu" : la courroie n'est quasiment pas "en tension", ce qui sert aussi "d'embrayage" si l'outil force sur la matière .... ça oblige à des passes peu profondes, et avances lentes (si j'ai bien compris... je débute)
 
Haut