Dégagement de fumées à l’usinage

S

Snoopile

Nouveau
Bonjour,

En ce moment je passe beaucoup de temps à usiner de l'acier. Je sais que, de manière général l'acier à une tendance plus importante à générer de la fumée que d'autre matériaux. Cependant, dans mon cas cette fumée est beaucoup trop invasive, 10 minutes de programme et l'atelier se transforme en hammam (Sans les avantages de celui ci) et je n'ai pas d'extracteur de fumée.

Ma question est donc la suivante, Quel sont les facteurs permettant une diminution de la fumée généré par l'usinage ? De mon coté, j'ai trouvé plusieurs facteurs, sans forcément le comprendre.

Cas concret, j'usine de l'acier 40CMD8, lubrif à l'huile entière avec un tourteau à plaquette triangulaire carbure Diamètre 12. J'utilise un VC à 100 M/min (S2600) et une avance de 0.05 à la dent (3 Dents)(F400). Pour l'AP je vise 0.8 mm (minimum fournisseur recommandé) et un AE de 8mm. Utilisation pour du surfaçage. Ici, le fait de baisser l'AP ainsi que L'AE me permet une génération moindre de fumée mais au dépend de l'éfficacité et surtout des preco mini fournisseur. Visiblement, de la durabilité de la plaquette aussi. La baisse de l'AE génère des vibrations pas terrible pour mes plaquettes.

Je cherche de la documentation qui traite plus en profondeur se phénomène, que je ne comprend pas.

Merci de prendre le temps de lire tout ça, à très vite ! :D
 
Dernière édition:
Dodore

Dodore

Compagnon
Moi non plus je ne comprends pas
quand on travaille à sec , je veux dire sans lubrification, il n’y a mnormalement pas de dégagement de fumée
peut être que tes pièces ont été huilé dans une vie antérieure … :) Heu non je veux dire qu’il y a peut être des traces d’huile sur tes pièces
essaie de les laver avec un produit vaisselle avant de les essayer

edit
ça peut aussi provenir de la fraise qui est huilée
 
S

Snoopile

Nouveau
Oups je n'ai pas précisé (Pourtant essentiel) mais je travail à l'huile entière ! ^^

Aie ! Finalement la réponse est peut être la, usiner uniquement à sec, sans la moindre lubrification. Ma seul inquiétude est le manque de contrôle sur la montée en température de l'outil/pièce.
 
S

Snoopile

Nouveau
l'huile entière en plus est néfaste pour la peau .car il y a un produit " mouillant " qui est cancérigène .pour la peau.
Ca ne me rassure pas tout ça, il y a encore tellement d'atelier d'entreprise aujourd'hui pollué par des nuages d'huile ! faute de "budget" pour un système d'aspiration. Il est peut être grand temps de me reconvertir comme secrétaire, histoire de préserver ma santé :D
 
Dodore

Dodore

Compagnon
En général , ou plutôt , je ne connais que les tours automatique à d’écolleter qui travaillent à l’huile entière . Mais là c’est un gros get de lubrifiant et il n’y a pas de dégagement de fumée
 
vieuxfraiseur

vieuxfraiseur

Compagnon
regardes sur le bidon d'huile entière que tu as , et va sur internet pour voir si ton huile comporte des composants qui sont a éviter ...
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Oui effectivement je cherchais une image ou une vidéo , pour montrer un tour à d’écolleter avec lubrification j’ai pas trouvé ce que je voulais
je voulais préciser aussi que sur une fraiseuse , quand on travaille au carbure il n’est pas facile de lubrifier , l’huile se répand de partout … par terre , et un peu sur la pièce
 
damy

damy

Compagnon
Sur fraiseuse conventionnel le travail d'une fraise a pastilles carbures ce fait a sec (en se protégeant le visage car un copeau bleu qui se colle en dessous des narines fait jongler ) En CN la lubrification peut être envisagée car l'espace est "carteriser" ainsi on évite une douche .
Pour revenir sur l'huile de coupe pur ,la garder pour le passage d'un alésoir par exemple .:-D
 
R

RICO

Compagnon
Ton huile est de quelle marque et quelle référence ?
Une huile de coupe entière est destinée à travailler sans eau, d'ailleurs, elle ne se diluera certainement pas.
Si la viscosité est adaptée, elle ne fumera pas.

Une huile soluble doit être diluée et n'est pas destinée à être utilisée pure.

Perso, je travaillerais à sec avec les conseils de protection donnés par damy.
 
S

Snoopile

Nouveau
Je prend note de tout ce qui a été dit précédemment.

Ton huile est de quelle marque et quelle référence ?
Une huile de coupe entière est destinée à travailler sans eau, d'ailleurs, elle ne se diluera certainement pas.
Si la viscosité est adaptée, elle ne fumera pas.

Une huile soluble doit être diluée et n'est pas destinée à être utilisée pure.

Perso, je travaillerais à sec avec les conseils de protection donnés par damy.
C'est de la bonne came qu'on utilise, Vascomill 10 de chez blaser. Le choix de cette huile a été faite dans l'optique d'usiner, principalement du titane. En plus d'avoir l'avantage de ne pas détériorer la machine.

Actuellement, l'usinage de l'acier n'est qu'une demande spontané avec peu de chance d'être reconduite à l'avenir. Si, il s'avère que cette demande gagne en récurrence, alors je me renseignerai sur l'huile soluble auprès de Blaser.

Je suspecte l'huile d'être contaminé par d'autres huiles émanent de la machine (Huile de glissière ...). Je vais refaire des tests une fois le bac d'huile vidangé et renouvelé.

Du coup, après quelques tests j'ai réussi à obtenir des résultats satisfaisant sans création de nuage d'huile. Pour ceci j'ai simplement réduit la prise de passe quitte à ne pas respecter les preco fournisseur (Moins de surface de contact -> Moins de fumée ?) tout en conservant la lubrif à l'huile. C'est plus long mais tant pis.
 
Dernière édition:
Dodore

Dodore

Compagnon
l'huile entière en plus est néfaste pour la peau .car il y a un produit " mouillant " qui est cancérigène .pour la peau.
Je pense que dans le temps les huiles ( solubles ou entières) étaient pas très bonne pour la peau , je me rappelle de boutons sur les avant bras)
mais je pense que maintenant elles sont plus élaborées et moins toxiques . je fais que des suppositions , mais il y a longtemps que je n’ai plus eu de boutons avec l’huile soluble
 
Mcar

Mcar

Compagnon
J'ai travaillé 43 ans dans des ateliers de décolletage et/ou usinage avec de l'huile entière, soluble, et même à base de pétrole pour les rodeuses.
au début de ma carrière les extracteurs de fumée n'existaient pas. des personnes allergiques excitent pour tout produit, pour autant l'ensemble des décolleteurs Français et monde n'ont pas tous des boutons, sinon ça se saurait.
ma santé va bien, mes dernières radiographie des poumons sont au top, mais c'est vrai je ne fume pas. le seul problème de l'huile entière c'est l'odeur imprégnée aux habits,

Equipes toi d'extracteur de fumée , tu n'y couperas pas si tu veux continuer à travailler à l'huile entière.
voilà une photo de mon dernier emploi en Hongrie, toutes les machines sont équipées d'extracteur qui rejettent dans l'atelier (les trucs bleus), et comme tu peux voir y'a pas de fumée qui traine au plafond. pour info, il y avait 180 machines centre d'usinage dans cet atelier..


20140110_153934.jpg
 
M

mc2

Apprenti
Bonjour, l'huile soluble est faite pour être mélangée à de l'eau.
Personnellement je dose de la façon suivante.
Metaux dur : mélange Supérieur à 15---20%
Metaux doux: mélange entre 5 à 15 %
Les pourcentages sont étudiés pour établir une durée de vie des plaquettes pour un travail optimal en respectant aussi les vitesses de rotation
Chaque vendeur d'huile soluble est censée donner un tableau correspondant au pourcentage à utiliser selon les métaux.
Toutes les huiles solubles sont différentes.
Bonne continuation.
 
Mcar

Mcar

Compagnon
Bonjour, l'huile soluble est faite pour être mélangée à de l'eau.
Personnellement je dose de la façon suivante.
Metaux dur : mélange Supérieur à 15---20%
Metaux doux: mélange entre 5 à 15 %
Les pourcentages sont étudiés pour établir une durée de vie des plaquettes pour un travail optimal en respectant aussi les vitesses de rotation
Chaque vendeur d'huile soluble est censée donner un tableau correspondant au pourcentage à utiliser selon les métaux.
Toutes les huiles solubles sont différentes.
Bonne continuation.
20% pour de l'huile soluble !
si avec ça tu n'attrapes pas de boutons :mrgreen:, sans parler de la détérioration du bain.
non,
soyons sérieux, quand on mélange à 7% c'est déjà beaucoup, l'huile soluble coute cher :smt022
avec 20%, je te conseille amicalement de passer à l'huile entière.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
J'ai travaillé 43 ans dans des ateliers de décolletage et/ou usinage avec de l'huile entière, soluble, et même à base de pétrole pour les rodeuses.
au début de ma carrière les extracteurs de fumée n'existaient pas. des personnes allergiques excitent pour tout produit, pour autant l'ensemble des décolleteurs Français et monde n'ont pas tous des boutons, sinon ça se saurait.
ma santé va bien, mes dernières radiographie des poumons sont au top, mais c'est vrai je ne fume pas. le seul problème de l'huile entière c'est l'odeur imprégnée aux habits,

Equipes toi d'extracteur de fumée , tu n'y couperas pas si tu veux continuer à travailler à l'huile entière.
voilà une photo de mon dernier emploi en Hongrie, toutes les machines sont équipées d'extracteur qui rejettent dans l'atelier (les trucs bleus), et comme tu peux voir y'a pas de fumée qui traine au plafond. pour info, il y avait 180 machines centre d'usinage dans cet atelier..


Voir la pièce jointe 803670


Oui bien sûr
mon frère a été arrêté une dizaine de jours dans les années 50 pour une allergie à l’huile soluble
depuis il y a quand même eu des améliorations
j’ai travaillé dans une usine où il y avait des tours de décolletage à cames lubrifié à l’huile entière , je n’étais pas dans le même atelier, mais je n’ai pas de souvenirs de fumée d’huile
à cette époque il n’y avait pas beaucoup de carbure surtout pour des pièces qui faisaient un diamètre de 10 mm mais avec un jet qui couvrait pièce et outil , il n’y avait aucune fumée .. et pourtant les machines n’était pas carénées comme sur ta photo
je pense que tu dois connaître
 
T

tfa

Apprenti
si ça fume c'est que l'huile crame, donc pas assez de débit?
Il faut toujours avoir un arrosage abondant .C'est le B.A BA.
Refroidir l'outil (la fraise en l' occurrence ), a plaquette carbure ou ARS peu importe , les seule exception seront les CBN ou céramiques.
De toute façon il faut se protéger des projection , copeaux ou huile de coupe.
Quand je dit "abondant" c'est plusieurs litres par minutes.
But : Améliorer la coupe
Avoir une meilleure tenue des plaquettes
Que la pièce ne soit pas trop chaude pour ne pas attendre 1/2 heure qu'elle refroidisse afin de la mesurer précisément .
 
kiki86

kiki86

Compagnon
bonsoir
évidement avec l'huile entière tu crées de la fumée
utilise de l'huile soluble
 
mag4pul

mag4pul

Ouvrier
Passe à la soluble et si tu cherches un déshuilleur de qualité j'ai ce qu'il te faut en made in france.
 
moufy55

moufy55

Modérateur
@kawah2 Je te donne des chiffres au pif’ mais l’entière commence à fumer à 50° alors que la soluble, c’est 80°.
 

Sujets similaires

B
Réponses
17
Affichages
3 721
Bambi
B
patrick69
Réponses
16
Affichages
2 647
patrick69
patrick69
dh42
Réponses
20
Affichages
15 738
marsupial76
M
dh42
Réponses
22
Affichages
18 874
ktm63
K
A
Réponses
37
Affichages
15 102
Alexandre
A
Haut