Débuter en soudure Tig

  • Auteur de la discussion usitour
  • Date de début
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 179
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir

Après l'achat d'un poste Tig, Fantasy Jet Tig AC/DC 200, et beaucoup de lecture il est temps de passer
à la pratique.
Le poste

P1010755.JPG


Il est équipé d'une torche Parker SGT 26

P1010754.JPG


C'est une torche avec potentiomètre de commande du courant, je n'ai pas utilisé ce réglage, je suppose qu'il
faut être en mode 4T, parce qu'en 2T il faut rester appuyer sur le bouton et c'est pas facile de tourner la molette.
Je me suis dit, je vais d'abord essayer de maîtriser cette technique de soudure en mode DC non pulsé.
C'est une torche du même genre que les WP26 ou SR26, assez lourd et encombrant pour débuter.

P1010764.JPG


J'ai quand même essayer tous les réglages du poste, même en AC sur alu, pas simple, pour
l'instant je vais persister sur l'acier.
Lors du premier essai, l'électrode tungstène a fondu, j'avais oubliè d'ouvrir la bouteille d'argon.
J'ai réaffûté souvent l'électrode, c'est pas évident de trouver ses repères et la façon de tenir
cette torche en essayant de garder les angles théoriques d'inclinaison. Ma cagoule de soudage
est une "électronique" premier prix achetée il y a 10 ans environ, de classe 9-11, un peu juste
pour le Tig, il est préconisé 9-13, j'en ai commandé une autre.
Après cette espèce de sculpture d'acier, j'ai décider de m'appliquer et de faire un apprentissage
en partant du début, créer et maîtriser le bain de fusion.

P1010753.JPG


L'affûtage de l'électrode WL20 (Lanthane 2%) diamètre 1,6, angle environ 50° avec un petit méplat sur le bout
diffuseur à tamis et buse de 6 (6/16 de pouce pour le diamètre)

P1010757.JPG

Tôle acier de 3mm d'épaisseur, blanchie et dégraissée
Les intensités sont notées à droite, je suis en mode DC non pulsé. Celle du haut, j'étais un peu près du bord.
Les 2 du bas j'ai utilisé du métal d'apport,pour celle du bas j'avais fait un sillon au disque à tronçonner de 2mm
de profondeur environ.

P1010758.JPG


Pour le pointage, j'ai du mal, à droite j'ai bouffé la tôle verticale

P1010759.JPG


C'est pas glorieux, je n'arrive pas à faire le bain de fusion sur les 2 tôles.

P1010761.JPG


En bas c'est un peu mieux avec du métal d'apport, celle du haut sans apport.

P1010762.JPG


Avec métal d'apport pour le bas.

C'est clair je ne peux que m'améliorer, j'ai de la marge. Sur les photos je vois déjà que ça manque de régularité.
Pour les soudures en angle intérieur je n'arrive pas à maîtriser l'arc, et j'ai tendance à toucher les bords avec
l'électrode, donc affûtage fréquent. Il est fort possible que je veux, peut-être à tort, avoir un arc le plus court possible.
Il faut aussi que je sois confortablement installé, ce n'est pas le cas, je ne suis pas à l'aise pour faire avancer la
torche. J'ai commandé une WP17, j'espère qu'elle sera plus facile à maîtriser.
C'est chronophage cette soudure, le temps passe aussi vite que la bouteille d'argon se vide.
A propos d'argon au tout début des essais je réglais le débit à 8 L/mn, je suis passé pour ces photos à 4 L/mn.
Sinon le poste est assez bruyant, il suffit de lire ce qui a été dit sur le 210 AC/DC de imservices, c'est le même
en rouge. Mais je ne l'entends plus dès que j'ai appuyé sur la gâchette, je suis plongé dans le bain
de fusion. :wink:
Voilà c'est tout pour aujourd'hui.

Cdlt
 
Denim
Denim
Compagnon
3 Fev 2009
972
FR-67750
Bonsoir
Sur mon tig (gys) l'angle d'affûtage de l'électrode est beaucoup plus aigu et les stries d'affûtage si il y en à, orientées dans le sens de la longueur.
Pour les cordons je ne critique pas, puisque je fais dans le même genre..
Patience et exercice et je suis sur que ça viendra ! (et puis il y tant de paramètres à régler !!! )
Bon entrainement.
Jean
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 179
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #3
Sur mon tig (gys) l'angle d'affûtage de l'électrode est beaucoup plus aigu
Plus l'angle est aigu, plus l'arc est large, de ce que j'ai lu.

Patience et exercice et je suis sur que ça viendra !
C'est sûr, déjà les photos permettent de mieux voit les problèmes.

(et puis il y tant de paramètres à régler !!! )
En voyant les photos, je me disais que je devrais revoir le temps d'évanouissement ou
l'intensité en fin de cordon.
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 814
belgique (namur)
je suppose qu'il
faut être en mode 4T, parce qu'en 2T il faut rester appuyer sur le bouton et c'est pas facile de tourner la molette.
Oui il faut être en 4 temps, mnt tu dois pouvoir également te servir de la molette sans souder (je préfère 2 boutons poussoir qui me semble plus pratique à l'usage).


C'est une torche du même genre que les WP26 ou SR26, assez lourd et encombrant pour débuter.
Le poids de la torche est juste en fonction de l'amperage à faire passer et pas du bonhomme qui la tient !


J'ai réaffûté souvent l'électrode, c'est pas évident de trouver ses repères et la façon de tenir
cette torche en essayant de garder les angles théoriques d'inclinaison.
Pour des soudures en angles, tu peux te servir de la porcelaine pour te guider et rentrer ton électrode pour qu'elle soit à 1mm du bain de fusion. En ce qui concerne l'affûtâge, je préfère une longue pointe plutôt que comme tu l'as fait.

A propos d'argon au tout début des essais je réglais le débit à 8 L/mn, je suis passé pour ces photos à 4 L/mn.
Il faut compter un litre par MM de section de buse (en moyenne générale je suis à 7).

Sur de l'acier au tig, il faut impérativement blanchir tes pièces car la calamine favorise les porosités et éviter de souder sans métal (c'est cassant).
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 179
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour

la torche parker etait fournie avec? la tete est flexible?
un lien d'achat?
Oui, la torche est vendue avec le poste, tête flexible mais pas pivotante. C'est une Suregrip SGT 26, on trouve le
catalogue Parker sur le web. Je n'ai pas de lien d'achat.
comme denim, perso, j'affute à 30°, voir moins, mais une 2.4
Il me semblait qu'il fallait avoir une électrode avec un diamètre adapté au courant de soudage,
pour 100A une de 1,6 mm est suffisante.

Oui il faut être en 4 temps, mnt tu dois pouvoir également te servir de la molette sans souder
Lors des essais, quand la pièce est bien chaude, on pourrait baisser l'intensité de soudage, une fois
le bain obtenu, ça va vite, ou augmenter la vitesse de déplacement.

Le poids de la torche est juste en fonction de l'amperage à faire passer et pas du bonhomme qui la tient !
J'ai commandé une WP17F, plus adaptée, 140A à 60%, ce n'est pas la torche qui est véritablement en cause,
c'est le bonhomme qui s'y prends mal. Je vais suivre les conseils de @chafric , faire un passage à vide pour voir
si ça coince pas.

Sinon pour une tôle de 3mm, 80 à 100A, cela vous semble bon en théorie ?

Cdlt
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 814
belgique (namur)
J'ai commandé une WP17F, plus adaptée, 140A à 60%,
La différence c'est que sur le poste tu as une sécurité et pas la torche. Si tu dois mettre des watts il y a peu de chance que tu prennes la peine de changer de torche car comme bcp, tu te diras "ce n'est pas pour une fois" et ce sont toutes ces fois qui la bousilleront plus ou moins vite.

Il faut compter 30-35 amp par MM d'épaisseur sur l'acier. Bien entendu ça dépend si soudure d'angle ou bout à bout, avec ou sans chanfrein,....
Surtout bien blanchir tes pièces car en laissant la calamine, ça favorise les morsures.
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 179
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #7
Surtout bien blanchir tes pièces car en laissant la calamine, ça favorise les morsures.
Je l'avais remarqué, pour les tous premiers essais, je ne l'avais pas fait consciencieusement,
odeur de peinture cramée.

Il faut compter 30-35 amp par MM d'épaisseur sur l'acier.
Tout est dans la maîtrise du bain de fusion, si on ne vas pas assez vite, le bain s'élargit.
J'ai fait un essai sur un bloc d'acier (très dur à usiner) épaisseur 50mm, à 160A j'arrivais
à obtenir le bain de fusion, pas sur toute l'épaisseur bien sur, sinon je pouvais acheter
une autre torche.
La soudure, Tig ou autre, ça se prépare en définissant au départ les paramètres et le matériel
le plus approprié.
D'après tes propos, par expérience tu utilises essentiellement l'électrode de 1,6, elle permets déjà
des courants de 150 à 160A, donc en théorie du 4 à 5mm d'épaisseur ça passe.
Si c'est comme le MMA, en angle on augmente l'intensité ?
 
Dernière édition:
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 814
belgique (namur)
La soudure, Tig ou autre, ça se prépare en définissant au départ les paramètres et le matériel
le plus approprié.
Peut importe le procédé, il faut choisir ses paramètres en fonction de ce que l'on fait, diam de fil ou électrode pareil, intensité en fonction de travail, de l'épaisseur à souder, de la position,.....


D'après tes propos, par expérience tu utilises essentiellement l'électrode de 1,6, elle permets déjà
des courants de 150 à 160A
Ça c'est pour l'acier ou l'inox, l'alu je passe sur du 2,4 voir 3,2 suivant le travail et les ampères à passer. Voir du 2mm sur des plus fines épaisseur mais c'est très rare dans mes besoins.

En usage bricolage 1,6 (car j'en ai récupéré bcp qui étaient d' office changée par du 2,4 par choix du patron) et 2,4 sont pour moi un bon compromis sur acier/inox

Si c'est comme le MMA, en angle on augmente l'intensité ?
En angle on augmente l'intensité mais ça dépend aussi si c'est un angle à plat ou au plafond. Mais en bricolage (suivant la taille du bricolage), on fait en sorte de retourner sa pièce pour souder à plat.
 
JASON
JASON
Compagnon
14 Nov 2010
2 529
MARSEILLE
Bonjour,
J'ai soudé au TIG durant des années.
Vos conseils sont bons.
Les règles de base hormis les réglages (Différents selon les marques et modèles de poste) :
- Électrode bien affûtée en pointe longue (pyramide)
- Pièces décapées et propres (Rien à voir avec la soudure à l'arc) surtout pour l'alu (Nettoyant acétate d’éthyle)
- Baguettes propres surtout pour l'alu (Pas de gras, pas d'eau, pas de traces de scotch, pas d'oxydation, etc...) voire grattées avec un cutter.
- Pour l'alu, préchauffer les pièces au chalumeau.
JASON
 
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
822
le boupere
comme déjà dit précédemment la préparation des pièces en acier est la base de soudures réussies au TIG
sur les grands chantiers de tuyauterie il y a souvent un tuyauteur qui prépare les pièces et les supports
et le soudeur qui ne fait que souder des pièces qui ont été préparées ( blanchiment de l'acier , chanfreins, etc)
perso je tourne avec un débit de gaz compris entre 4 et 5 pour toutes mes soudures
 
usitour
usitour
Compagnon
13 Oct 2015
1 179
FR-29 Brest
  • Auteur de la discussion
  • #11
- Électrode bien affûtée en pointe (pyramide)
Donc avec 4 faces et 4 arêtes, je n'ai pas vu ce genre d'affûtage sur tout ce que j'ai lu.
Toujours en cône, l'angle sera en fonction du travail ou de l'humeur
de chaque soudeur. Pour le bout de l'électrode c'est soit un méplat, soit un deuxième cône
avec un angle obtu.
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 814
belgique (namur)
Les règles de base hormis les réglages (Différents selon les marques et modèles de poste) :
Je l'ai remarqué également et c'est certainement pour cela que les postes sont étalonnés avec les normes actuelles.

- Électrode bien affûtée en pointe longue (pyramide)
Pour cela il y a 2 écoles, fort pointu ou non....


- Pièces décapées et propres
On ne cesse de le répéter sur chaque sujet soudure mais certains font les sourds....
- Baguettes propres surtout pour l'alu (Pas de gras, pas d'eau, pas de traces de scotch, pas d'oxydation, etc...) voire grattées avec un cutter
J'ajouterai, donner un coup de brosse inox sur les parties à souder pour enlever la couche d'alumine.


- Pour l'alu, préchauffer les pièces au chalumeau.
Tout dépend l'épaisseur et le volume des pièces à souder. Parfois plusieurs passages avec l'arc du tig sans chercher à fusionner sont bien suffisant.

Mais avant de souder l'alu, il est déjà intéressant de souder l'acier ou l'inox qui sont plus faciles.....

perso je tourne avec un débit de gaz compris entre 4 et 5 pour toutes mes soudures
Suivant la buse utilisée, la matière, le type de joint, c'est bcp trop peu. Je tourne à 6-7 litres et en professionnel, la norme nous impose 16 litres.
 
M
montfort95
Apprenti
12 Déc 2019
98
attention le tig envoi beaucoup d UV donc cagoule n 13 en ce qui me concerne apres cancer cagoule cuir plus tablier et gants cuir et je pense passe au mig
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Déc 2010
5 814
belgique (namur)
attention le tig envoi beaucoup d UV donc cagoule n 13 en ce qui me concerne apres cancer cagoule cuir plus tablier et gants cuir et je pense passe au mig
Pour l'opacité, ça dépend un peu de chacun et du travail à réaliser. Souder à 15amp avec un verre numéro 13,tu ne vois rien !
 
Haut