comment j'ai réparé une règle de ma DRO

osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
9 945
Oui et aussi mettre en branle tout ce que la soudure par refusion suppose lorsque les plaques sont petites (peu de composants non critiques) et qu'il y a des reprises manuelles pour fils et composants traversants, autant le (faire) faire à la main.
Surtout chez des petits sous-traitants où la main d’œuvre et bon marché pour ces opérations qui ne demandent pas d'équipement particulier. 8-)
 
guy34
Compagnon
4 Mars 2010
3 068
nord montpellier
RE ,
de bonne qualité
qu'est-ce qu'on a pu avoir comme problèmes ...
parfaitement d'accord avec ça !!!! mais qd on demande ( impose ) de tirer les prix au maxi , il faut des endroits où ça suit pas ; et la qualité de soudure est la première à souffrir ; on peut imaginer que pour éliminer le PB , il a fallu ajouter des trucs pas trop donnés ....
et comme là-bas on récupère volontiers ce qui devrait benner .......
on voit la conséquence
A++
 
cr-_-
Compagnon
29 Septembre 2009
789
FR-31 Plaisance du touch
Il y a plein de choses qui rentrent en ligne de compte et pas forcément juste le prix. Le prix d'un bon flux par rapport à un flux mauvais n'est pas forcément très importante par rapport au prix final

Les process sans plomb ont mis du temps à se mettre en place parce que la maîtrise du process est beaucoup plus fine

avant en refusion plomb on mettait un profil de chauffe qui convenait pour 95% des fabrications aujourd'hui il faut mettre un circuit test avec des sondes dessus pour voir comment la chaleur se réparti sur le circuit et adapter le profil de chauffe aux résultats. parce que si on chauffe trop, au delà d'altérer les composants c'est les flux qui perdent vite leur efficacité

donc la moindre fiabilité vient surtout de la non maîtrise des process et de la difficulté à faire évoluer certaines entreprises

Après pour les montages à la main il y en a beaucoup tout simplement parce qu'on ne sait pas faire autrement pour certain où que le coût machine est trop important (aujourd'hui c'est plutôt ça)

Un petit exemple pour ce PCB les étapes en fabrication semi auto raisonnable en coût (le full auto c'est trop cher)
Pour la mise en place il faut programmer les machines: dépose pâte à braser, pose des composants, four puis éventuellement contrôle optique/électrique

les pcb sont montés mais il faut les découper puis monter les fils et assembler ça dans le boîtier donc on ajoute des opération manuelles au pif je dirais 30sec par PCB

Maintenant en pose manuelle, pas de mise en place compliquée, deux bobines en plus sur la table par rapport au mode semi auto
un temps de montage rallongé de 20 secondes. Le pcb est moins cher car découpé à l'emporte pièce plutôt que fraisé.

tout ça se calcule avec les coûts réel mais le montage à la main peut être bien moins cher pour des séries de 500 - 700 pièces/jours pour ce cas là
 
guy34
Compagnon
4 Mars 2010
3 068
nord montpellier
salut ,
avant en refusion plomb on mettait un profil de chauffe qui convenait pour 95% des fabrications
encore une fois , je suis bien d'accord ; ce qui veut clairement dire qu'avec la vieille soudure , pas de patés ni mauvais contacts CQFD ; et avec ces nouvelles mixtures , les " soudeuses " de là-bas devraient être plus pointues , et mieux payées .....................
A++
 

Dernières discussions

Haut