Combien d'axes pour une affûteuse ?

Rémy73
Apprenti
7 Juillet 2013
150
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J'envisage de me fabriquer une affûteuse (la plus polyvalente possible bien évidemment) et je regarde un peut ce qu'il se fait dans le milieu pro (deckel, astra, syderic etc.) mais également en construction perso (plein de topics de réalisations diverses et variées sur le site).

D'où ma question : Combien d'axes pour une affûteuse universelle ?
Ce que je vois le plus fréquemment : généralement 3 translations et 3 rotations.
X, Y et Z (généralement x, y table et Z hauteur de la meule)
A, B et C (A et B rotation de la poupée mobile et C rotation autour de son axe pour la division).

Mais certaines machines ou réalisation comportent 9 axes voir plus.
X, Y, Z et A, B, C pour la table et 3 autres translations pour la meule plus 1 rotation !

Fabrication spécifique pour outils spéciaux ou machines plus pratiques/rapides pour des fraises ?

Pour mon cas, j'aimerai affûter des fraises 2 tailles, 3 tailles et des forets. J'en suis vraiment au tout début, stade de pré-étude avant conception. Le cahier des charges est encore flottant ! :smt003
 
Anagyre
Apprenti
12 Décembre 2011
59
Cernon
Bonjour Rémy,
Théoriquement, avec 3 axes linéaires et 3 axes de rotation on doit pouvoir réaliser toutes les configurations. Le problème c'est les débattements et il est commode de pouvoir choisir de donner tel angle par l'inclinaison de meule plutôt que de fraise. Si X est la translation horizontale de table, généralement manuelle ( balayage ) il est préférable d'avoir un réglage vertical (en Z ) de la meule plutôt que la fraise, idem pour le réglage transversal ( en Y ). Tu noteras la distinction entre translation et réglage, le réglage étant fixe pendant le travail. Pour la table, en plus de la translation, une inclinaison ( -10°, +30° ) est intéressante pour pouvoir afficher un angle quand la poupée porte fraise n'est pas montée ( cas des outils de tour par exemple ) mais pas indispensable en utilisant un étau orientable. Pour la meule, outre le réglage en transversal ( suivant Y ) un réglage en hauteur (suivant Z) est indispensable. Une rotation autour de Z ( axe C) est utile ( et même indispensable pour réaliser la dépouille curviligne ). Pour le porte fraise, il faut une rotation autour de Z ( axe C1) et là c'est compliqué car il faut à la fois une rotation ( pour affuter les fraises à rayon et "boules") et un réglage ( donc avec blocage ) pour l'affutage en bout et les fraises coniques. Et pour couronner le tout un axe X1 et un axe Y1 sur la rotaion C1 pour placer l'axe de rotation par rapport à l'axe fraise. Ces deux derniers mouvements ne servent que pour l'affutage des fraises à rayon ou des fraise boules, affutage par ailleur particulièrement délicat. A mon avis il faut en prévoir la possibilité ... mais reporter en attendant que le métier "rentre" !! En résumé : 2 axes pour la meule ( Y et Z) 2 axes pour la table ( X et A ) et 1 axe C1 pour le porte fraise. Pour ce dernier il faut pouvoir orienter librement la fraise autour de son axe ( affutage au doigt en diamètre ) avec un diviseur à 5, 7, 8 et 12 dents pour l'affutage en bout avec la possibilité de régler l'orientaion de la première dent diviseur enclenché mais ce n'est pas considéré comme un axe à part entière.
Tout ça reste intimement lié à la configuration de la machine, ce n'est qu'un exemple. L'affutage est un métier peu connu et peu considéré alors qu'il est primordial pour un bon travail des outils coupants. Je ne suis même pas sur qu'il existe des formations spécifiques à ce métier.
Cordialement
Anagyre
 
Rémy73
Apprenti
7 Juillet 2013
150
  • Auteur de la discussion
  • #3
Ok merci pour l'explication bien claire !
De mon côté, par manque de moyen et faute de trouver d'occasion, je vais partir sur une fabrication maison avec adaptation d'éléments que j'ai déjà.
Pour la bâti je compte partir de l'embase d'une fraiseuse horizontale (je n'ai pas la tête) qui possède une avance rapide en x (crémaillère) en plus de la vis trap.
Donc 3 translations x, y et z avec malheureusement la meule fixe (plus chiant à régler mais je ne vais pas affûter de manière industrielle...)
Pour la poupée mobile fabrication maison avec 2 réglages de rotation et une troisième c1 pour indexer les dents.

J'ai également récup un chariot croisé pivotant et je me demande si ça aurait un intérêt de le monter sur la table et la poupée porte fraise dessus pour avoir 2 translations de plus inclinées d'un angle alpha réglable ???

La crémaillère sur x m'intéresse pour les fers de rabot dégau.
 
Rémy73
Apprenti
7 Juillet 2013
150
  • Auteur de la discussion
  • #4
Un bout de schéma de principe pour mieux comprendre.

A, B et D juste réglables
20161227_201510-1.jpg
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut