Modification CG - Réglage en rotation de l'axe de broche

  • Auteur de la discussion JPDB 15
  • Date de début
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour
Je possède une affuteuse CG et pour régler, par exemple l'horizontalité de l'axe de la broche, je rencontre une difficulté liée à la position en porte à faux du moteur. Dès que l'on desserre les vis de blocage , le moteur fait immédiatement pivoter l'axe vers le haut. Pour le retenir il vaut mieux être à l'arrière de la machine , mais les manettes, de blocage sont sur l'avant ..... bref ce n'est pas commode , ou je m'y prends comme un pied.

Pour remédier à cette difficulté, j'envisage de fabriquer un levier amovible greffé sur l'axe de rotation de la tête. Cet axe, dépassant à droite comporte une rainure longitudinale. Une bague coulissant librement sur l'axe de rotation serait pourvue d'une clavette adaptée à la rainure longitudinale. Plusieurs trous filetés radiaux permettraient de monter un levier dans la position adaptée à l'effort à accomplir. Ainsi l'opérateur n'a pas à se contorsionner , il reste sur l'avant de la machine.

Avez vous rencontré cette difficulté ? . Si oui comment avez vous résolu le problème ?. Enfin que pensez vous de mon idée?.

Une photo de la machine pour visualiser le problème.

DSC_0014 - Copie.JPG
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Si j’osais ( mais oui je vais oser ) qsi on compare à un réglage de tête de fraiseuse , il ne faut pas débloquer complètement les vis . Il faut maintenir un léger serrage et finir le réglage au maillet
comme sur cette vidéo à 2mn 15
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Merci Dodore d'avoir oser . La vidéo de l' Afpa est excellente . Pour le réglage fin , final, je suis d'accord , Mais pour l'approche de plusieurs dizaines de degrés il est souhaitable d'aller un peu plus vite . Le moteur au bout de son support, exerce un joli petit couple sur l'articulation. Je pense que pour les moins de cinquante ans cette disposition n'est pas un problème mais pour le plus de soixante dix ans une petite béquille n'est pas de refus...
 
Bbr
Bbr
Compagnon
Bonjour,

Tu as 2 manettes indexables jacquard pour le blocage et une vis CHc entre les 2, cette vis ne sert pas à bloquer cet axe mais à régler le couple de rotation de l'axe.

Ton idée est intéressante mais si tu as besoin de sortie le bras au maxi ça ne marche plus.

Tu peux aussi fixer momentanément une barre sur l'une des rainures en té du collier de broche au bout de cet axe (c'est beaucoup plus simple à fabriquer et ça ne demande pas de précision, un vulgaire bout de fer plat tordu avec un trou devrait faire l'affaire :wink:).

Au cas où tu voudrais fabriquer un système de réglage précis de cet axe tu peux fabriquer un pignon coulissant à droite sur cet axe (sur le principe de ton levier amovible donc avec une clavette) et une vis sans fin fixée sur le collier qui supporte cet axe (j'aurais bien mis un dessin mais pour l'instant je n'ai pas modélisé cette partie de ma CG).

Cordialement,
Bertrand
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Très constructive Bbr ta réponse ,Merci.

Le réglage du glissement de l'axe dans le support par la vis CHc ne résous pas la totalité du problème . Pour remonter le moteur , pour moi, il reste obligatoire de passer à l'arrière de la machine, mais le repère de l'échelle graduée étant sur l'avant de la machine, sa lecture est acrobatique.

En ce qui concerne l'utilisation d'une dés rainures en té du support de broche pour fixer un levier, j'y vois plusieurs inconvénients :
- La rainure en té risque de ne pas aimer si un maladroit a oublié de desserrer les manettes indexables , avant d'agir . La fonte n'est pas très épaisse.
- La rainure en té est généralement occupé par un accessoire , carter de meule ou support de plume.
- La zone pré de la broche est généralement très encombrée : Lampe , accessoires divers etc ...

Ta remarque relative à l'impossibilité d'utiliser mon levier quand la coulisse est totalement déportée vers la gauche mérite réflexion. Mais je pense que très souvent il restera bien 15mm d'axe pour positionner ma bague ?

En ce qui concerne la réalisation d'un réglage fin en rotation, je pense qu'en ce qui me concerne, ce n'est pas d'actualité. Le maillet à Dodore fera parfaitement l'affaire.

Jean-Paul
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Des nouvelles de mon problème.
J'ai réalisé, comme j'avais imaginé, mon levier de réglage. L'usage me semble très prometteur. Sans contorsionnement et sans risque de luxation d'épaule , on métrise très simplement la rotation de l'axe horizontal et l'on a l'échelle angulaire à hauteur d'œil.

Quelques photos pour donner envie aux possesseurs de C.G.
Jean-Paul
Levier réglage CG 01.JPG
Levier réglage CG 02.JPG
Levier réglage CG 03.JPG
Levier réglage CG 04.JPG
Levier réglage CG 05.JPG
 
albatros_del_sur
albatros_del_sur
Compagnon
Bonsoir,
Alors elles ne sont pas toutes faites pareil. Pas de rainure sur la mienne, mais un trou qui permet de mettre une barre de manoeuvre. Je n'ai encore jamais été gêné par sa présence, et surtout par le besoin que je n'ai jamais eu de sortir la broche entièrement.
IMG_5720.jpeg
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonsoir,
Alors elles ne sont pas toutes faites pareil. Pas de rainure sur la mienne, mais un trou qui permet de mettre une barre de manoeuvre. Je n'ai encore jamais été gêné par sa présence, et surtout par le besoin que je n'ai jamais eu de sortir la broche entièrement.
Voir la pièce jointe 714482
Bonsoir
Oui, visiblement il y a eu de nombreuses petites variante
Ma rainure longitudinale a .des bords radiaux. Ce n'est certainement pas une rainure destinée à recevoir une clavette.
Dans la liste d'accessoires du constructeur, je n'ai rien trouvé qui puisse se monter sur cet axe de 80mm .
Maintenant j'en ai un ...
Je pense, que comme toi, l'utilisation du déport total à gauche ne sera pas fréquent. Ce jour là je retirerai ma bague.
Cordialement Jean-paul
 
Bbr
Bbr
Compagnon
Bonjour,

Pas de rainure sur la mienne
1623637256322.png


C'est une photo de ta CG, comme tu peux le voir le tambour gradué est fixé sur le support et il y a un trait de repère sur le bras porte broche.
La mienne comme celle de @JPDB 15 est équipée d'un soufflet et d'un tambour gradué qui tourne avec le bras il faut donc une clavette pour lié ce tambour coulissant sur le bras. Le repère "0"est fixe sur le support.

Nota : tu as mis 3 manettes indexables alors que logiquement il n'en faut que 2 (là où il y a des goujons), la vis H du milieu sert à faire le réglage de dureté pour la rotation du bras, ce n'est pas un serrage pour bloquer (si le réglage est trop pointu on peut mettre une rondelle ressort sous la tête de vis (belleville par exemple mais elle ne rentre pas dans le chambrage d'une vis CHc M10, ou bien une rondelle grower modifiée en supprimant les 2 arrêtes vives).

A priori il y a quand même moins de variantes sur les CG que sur les Z1.

Ma rainure longitudinale a .des bords radiaux. Ce n'est certainement pas une rainure destinée à recevoir une clavette.

Les flancs de la rainure sont inclinés à 20°, il sont faits pour une clavette parallèle de 12x9 modifiée. L'intérêt de cette solution est de pouvoir annuler le jeu et aussi de bloquer la translation du bras sans empêcher la rotation. Si tu regardes bien sous le tambour gradué il y a un trou taraudé M6 et si tu y mets une vis moletée M6x16 minimum (que je n'ai pas sur la mienne), la vis va pousser la goupille de 5 montée frettée dans la clavette et donc pousser la clavette dans la rainure en vé à 40° donc annulation du jeu et blocage de la translation (la clavette ne porte pas sur le fond de la rainure sauf si elle est usée).

Je n'ai pas encore fini la modélisation de ce sous ensemble mais ça ne saurait tarder (si je n'oublie pas je posterais une vue de ce système).

Tu pourrais éventuellement utiliser ce principe pour bloquer ton accessoire au bout du bras (une vis M4 ou M5 bloquée dans la clavette et une vis M8 ou M10 percée taraudée à M4 ou M5 = vis de Prony, je peux te faire un croquis si mon explication n'est pas claire).

Cordialement,
Bertrand
 
Dernière édition:
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour,




Les flancs de la rainure sont inclinés à 20°, il sont faits pour une clavette parallèle de 12x9 modifiée. L'intérêt de cette solution est de pouvoir annuler le jeu et aussi de bloquer la translation du bras sans empêcher la rotation. Si tu regardes bien sous le tambour gradué il y a un trou taraudé M6 et si tu y mets une vis moletée M6x16 minimum (que je n'ai pas sur la mienne), la vis va pousser la goupille de 5 montée frettée dans la clavette et donc pousser la clavette dans la rainure en vé à 40° donc annulation du jeu et blocage de la translation (la clavette ne porte pas sur le fond de la rainure sauf si elle est usée).

Je n'ai pas encore fini la modélisation de ce sous ensemble mais ça ne saurait tarder (si je n'oublie pas je posterais une vue de ce système).

Tu pourrais éventuellement utiliser ce principe pour bloquer ton accessoire au bout du bras (une vis M4 ou M5 bloquée dans la clavette et une vis M8 ou M10 percée taraudée à M4 ou M5 = vis de Prony, je peux te faire un croquis si mon explication n'est pas claire).

Cordialement,
Bertrand
Merci pour toutes ces explications
Le principe du rattrapage de jeux est intéressant mais pas évident. Réaliser une rainure sur un arbre pour pouvoir immobiliser en rotation une bague qui ne pourra jamais coulisser sur la totalité de la longueur de l'arbre me semble une solution "chère". Je vais aller voir le petit trou sous la bague ...
En ce qui concerne l'immobilisation de mon accessoire en bout d'arbre, j'y ai pensé . Pour l'instant je n'en éprouve pas le besoin . La dépose de l'ensemble bague levier est tellement simple que je pense que ça va rester en l'état un bon moment. Si le besoin se fait sentir , il me reste 10 trous taraudés sur la bague pour y mettre une vis de pression et un bouton de manœuvre.
Jean-Paul
 
Bbr
Bbr
Compagnon
Bonjour,

Le principe du rattrapage de jeux est intéressant mais pas évident. Réaliser une rainure sur un arbre pour pouvoir immobiliser en rotation une bague qui ne pourra jamais coulisser sur la totalité de la longueur de l'arbre me semble une solution "chère". Je vais aller voir le petit trou sous la bague ...

Je viens de terminer la modélisation du bras porte broche :

Ensemble bras porte broche.JPG


La course de cet axe est d'environ 110 (voire un peu plus mais le soufflet est limite à 120 environ).
La rainure est nécessaire pour entrainer le tambour gradué et pour des questions de montabilité elle doit absolument être débouchante (la clavette ne peut pas coulisser dans le tambour à cause de la goupille (si besoin je peux faire une vue en coupe au niveau de cette goupille).

Sur mon plan le jeu de la clavette est de 0,6 (d'après les cotes que j'ai relevées sur les différentes pièces, je n'ai pas mesuré le jeu réel mais ça n'est pas compliqué à faire quand tout est démonté) ce qui donne un jeu angulaire de +/- 0,3° (soit un IT de 0,6° sur l'angle si je ne me suis pas trompé dans mes calculs).

Nota : la vis moleté est une vis normalisée DIN464 (modèle trouvé sur traceparts) mais il y a des chances que je mette un vis CHc que j'ai en stock plutôt que d'acheter une vis moletée que je ne trouve pas très pratique.

La dépose de l'ensemble bague levier est tellement simple que je pense que ça va rester en l'état un bon moment.
Certes mais le jour où l'outil se déboîte à un moment inopportun quelque chose me dit qu'il va y avoir une bordée de jurons. :smt076

OK pour les 10 trous taraudés restants, j'y ai pensé aussi mais une vis de pression risque de faire un marquage sur le bras (bon c'est vrais on ne démonte pas ce bras tout les jours).

Cordialement,
Bertrand
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour
Bonjour,



Je viens de terminer la modélisation du bras porte broche :



La course de cet axe est d'environ 110 (voire un peu plus mais le soufflet est limite à 120 environ).
La rainure est nécessaire pour entrainer le tambour gradué et pour des questions de montabilité elle doit absolument être débouchante (la clavette ne peut pas coulisser dans le tambour à cause de la goupille (si besoin je peux faire une vue en coupe au niveau de cette goupille).

Sur mon plan le jeu de la clavette est de 0,6 (d'après les cotes que j'ai relevées sur les différentes pièces, je n'ai pas mesuré le jeu réel mais ça n'est pas compliqué à faire quand tout est démonté) ce qui donne un jeu angulaire de +/- 0,3° (soit un IT de 0,6° sur l'angle si je ne me suis pas trompé dans mes calculs).

Nota : la vis moleté est une vis normalisée DIN464 (modèle trouvé sur traceparts) mais il y a des chances que je mette un vis CHc que j'ai en stock plutôt que d'acheter une vis moletée que je ne trouve pas très pratique.


Certes mais le jour où l'outil se déboîte à un moment inopportun quelque chose me dit qu'il va y avoir une bordée de jurons. :smt076

OK pour les 10 trous taraudés restants, j'y ai pensé aussi mais une vis de pression risque de faire un marquage sur le bras (bon c'est vrais on ne démonte pas ce bras tout les jours).

Cordialement,
Bertrand
Je l'ai trouvé le petit trou sous la bague ! .Il était passé inaperçu jusqu'à maintenant par contre je n'ai pas le bouton moleté de réglage.
Je n'ai pas vérifié le jeu angulaire de ma machine. Je n'ai pas l'impression qu'il soit important . Je vais tout de même voir çà et ajouter le bouton de réglage si nécessaire.
Pour garder en place mon dispositif pendant les phases de réglage de la machine, je vais m'orienter vers une vis de pression sur bouton moleté utilisant un des dix trous restants M10 . En bout de vis je disposerai une pastille en laiton.
Dans ma tête, ce dispositif, n'est pas destiné à rester sur la machine à poste fixe. Je le voyais comme un outil à ranger après usage .

Merci de nous avoir fait partager ton travail de modélisation de l'axe de réglage de la tête. C'est splendide. On ne peut que regretter que l'exportation sous forme de Pdf 3D ne soit pas toujours possible. Ca m'aurait permis de faire des découvertes sur ma machine sans contorsions......
Cordialement Jean-Paul
 
Bbr
Bbr
Compagnon
Bonjour,

En bout de vis je disposerai une pastille en laiton.
Tu peux utiliser directement une vis en laiton car il n'y a pas d'efforts importants sur cette vis.

On ne peut que regretter que l'exportation sous forme de Pdf 3D ne soit pas toujours possible.

En fait c'est peut être possible mais je t'avoue que je n'ai pas cherché vu que je peux faire tourner les pièces dans tout les sens, zoomer et faire apparaitre ou disparaitre les pièces du mécanisme directement avec le logiciel de dessin, à l'occasion je regarderai si j'ai ce qu'il faut pour faire des pdf 3D...

Pour la vis moletée tu peux faire un essais avec une vis CHc M6x20 directement, ça te permettra de bloquer le déplacement de l'axe U en laissant l'axe A libre (utile lors d'une modification de l'angle quand tout le reste est déjà réglé). Le jeu angulaire n'apparait pas vraiment lorsque tout est assemblé (hormis un décalage du 0) car la raideur en torsion du soufflet fait qu'il ne varie pas (sauf si le tambour force un peu dans les demi-bagues d'arrêt).

Cordialement,
Bertrand

PS : pourrais tu me donner les cotes de ton outil afin que je fasse une modélisation (d'après ta photo je dirais D=110, d=80, L=15, 11 taraudages M10 et vis FHc/90 M4 pour la clavette) ?
 
JPDB 15
JPDB 15
Ouvrier
Bonjour,


Tu peux utiliser directement une vis en laiton car il n'y a pas d'efforts importants sur cette vis.
..........................
PS : pourrais tu me donner les cotes de ton outil afin que je fasse une modélisation (d'après ta photo je dirais D=110, d=80, L=15, 11 taraudage s M10 et vis FHc/90 M4 pour la clavette) ?
Re-bonjour

Effectivement pour la vis de blocage, il est plus judicieux de la réaliser entièrement en laiton.

J'ai fait l'essais avec la vis CH M6. Effectivement ça peut rendre de petits services . Il est bon de connaître cette possibilité.
Pour la modélisation de mon outil , je te communique le croquis d'atelier . Tu avais pratiquement tout juste.

Dans ma vie professionnelle, j'utilisais un logiciel de CAO dédié au bâtiment (Allplan) qui offrait la possibilité d'exporter le modèle en Pdf 3D . Les clients pouvaient ainsi voir la maquette numérique en choisissant les parties à représenter (étage , équipement mobilier, couverture etc....) C'était bien pratique pour une élaboration conjointe du projet architectural. J'utilise toujours ce logiciel pour mes petits besoins d'amateur . Il comporte un modeleur 3D qui me permet de concevoir mes ensembles mécaniques .
 
Fichiers joints
  • CG Levier.pdf
    250 KB · Affichages: 12

Sujets similaires

N
Réponses
5
Affichages
317
normapro
N
B
Réponses
0
Affichages
516
blondin21
B
exportinner
Réponses
7
Affichages
521
exportinner
exportinner
F
Réponses
29
Affichages
1 388
duredetrouverunpseudo
D
A
Réponses
8
Affichages
342
V
D
Réponses
27
Affichages
2 770
franck67
F
Louis__S
Réponses
151
Affichages
12 273
tournele
tournele
DIY_addict
Réponses
3
Affichages
5 648
Ralph Alexander
R
misty soul
Réponses
7
Affichages
715
rabotnuc
R
N
Réponses
4
Affichages
774
niquedouille
N
Haut