brunissage à chaud plus ou moins concluant, besoin de quelques avis.

  • Auteur de la discussion mougp09
  • Date de début
mougp09
mougp09
Compagnon
7 Déc 2012
569
70
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Cela fait quelques temps que le tuto de Jean XII sur le brunissage à chaud me tente bien pour le brunissage des petites pièces lors de la restauration de machine ou pour de la finition après usinage.

J'ai alors pris une petite friteuse à 20E, de la soude caustique (700g), du nitrate de soude (300g) et de l'eau déminéraliser (1L). On chauffe tout et on attend.

Tous se passe super bien les pièces même plus ou moins bien nettoyées ou polis prennent un superbe teinte noir qui tient bien.

Le problème arrive plus tard, mes pièces se couvrent de dépôt de soude, j'ai beau rincer à l'eau ou huiler j'ai l’impression de la pièce continue de dégorge de la soude ...

Voici quelques photos :

20180527_194210.jpg

20180527_194213.jpg
20180527_194216.jpg


Avez vous quelques retours ou conseils pour corriger mon bain ou ma façon de traiter mes pièces ?

Merci.
 
Fichiers joints
Mpeter
Mpeter
Compagnon
2 Jan 2014
3 152
Saintes (17)
Bonjour,
Je vais suivre le sujet avec grand intérêt, car je compte également me mettre au brunissage !
Sur le post de @Jean XIII, cela paraît tellement simple et efficace !
J'attends donc les retours d'expérience de tous les apprentis sorciers qui se seront essayé à cette technique.
Bonne journée, Mpeter. :)
 
tyros
tyros
Compagnon
25 Sept 2009
1 811
Au Sud De Limoges (87)
idem, et je retiens l'idée de la friteuse :-D
 
Famille40
Famille40
Compagnon
10 Avr 2015
5 602
Bonjour,
Je suis loin d'être un chimiste, mais instinctivement, je pencherais pour trop de soude dans le bain. As tu essayé de réduire? Tu as bien respecté les dosages de Jean?
@ bientôt!
Jean-Philippe
 
Mpeter
Mpeter
Compagnon
2 Jan 2014
3 152
Saintes (17)
.... D'ailleurs, concernant l'utilisation de la friteuse, comment procédez vous pour tremper les pièces ?
Sont elles posées à même le panier ? Avez vous fait un montage spécial ?
S'il s'agit de suspendre les pièces avec du fil de fer, comment évitées qu'il ne laisse des empreintes ?
Merci pour vos réponses !
Mpeter :wink:
 
J
junkdealer
Compagnon
27 Fev 2015
1 549
Nancy
Hello

Ah tiens du bronzage, deux bonnes raisons de venir

1° saluer Jean qui ne manquera pas de passer , que ça fait longtemps, que je vais y remedier, c'est la saison des tomates

2° pour les petites pieces, il y a le bronzage a froid, en bain dont le nom m'echappe pour le moment, ou a mettre au pinceau comme le gun blue de birchwood casey, cela peut souvent suffire
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 428
Pas de Calais
J'attends, également, avec beaucoup d'intérêt, la réponse à ton problème.
Depuis le temps que je remets de commander du Bruni-fast, la boîte qui le diffusait ne répond plus!
Attendons l'avis des spécialistes,
Kite
 
grouch
grouch
Apprenti
24 Juil 2014
67
18
Bonjour,

J'utilise le même procédé et ce phénomène apparait parfois.
Je l'ai observé surtout sur des assemblages, deux pièces soudées ensembles par exemple, mais pas de façon étanche, laissant un plan de joint. La soude s'infiltre partout puis ressue pendant plusieurs jours.

Le moletage est fait par déformation je suppose, laissant tout plein de petit repli dans la matière d'où ressue la soude.

Ce n'est pas perdu, il faut SUPER BIEN RINCER les pièces en sortie de bain. Eau courante tiède + brosse à ongles. Laisser tremper dans de l'eau pendant quelques heures s'il y a des replis puis rerincer.

Pour finir, je passe un peu d'huile de lin avec les doigts et j'essuie le surplus. Le rendu est très propre, je suis très satisfait de ce procédé.

A+
Grouch'

PS, exemple :
https://www.usinages.com/threads/fabrication-de-chapes-porte-outils.107405/
 
Dernière édition:
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
2 925
FR-91 - RER B
Bonjour

J'attends, également, avec beaucoup d'intérêt, la réponse à ton problème.
Depuis le temps que je remets de commander du Bruni-fast, la boîte qui le diffusait ne répond plus!
Attendons l'avis des spécialistes,
Kite
Apparemment, ici ils le font toujours.
Je vais passer commande prochainement.
Il me semble avoir trouvé l'URL ici, mais je ne sais plus dans quel fil.
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 428
Pas de Calais
Oui, met, c'est là que j'ai essayé de commander (dernier essai en début de cette semaine), mais au moment de payer, impossible.
De plus leur téléphone ne répond plus!
Kite
 
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
2 925
FR-91 - RER B
@KITE Ha ok. je n'avais pas essayé. Je les appellerai la semaine prochaine pour voir
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 392
FR-83
Bonjour à tous et toutes,

Tiens ça tombe à pic j'ai fais du brunissage hier !
Tout une flopées de pièces de ma scie à ruban et sa visserie.

moug09, si les proportions de ton bain (mélange) et la température lors du trempage sont correctes, je pencherai pour :
- soit un mauvaix rinçage (dans l'eau chaude)
- soit un séchage des pièces insuffisant
Ce qui m'amène à penser cela après moultes brunissages suivant la recette donnée, j'ai constaté que ça arrive souvent dans les filetages/moletages.
endroits particulièrement difficiles à rincer/sécher/huiler.

La problématique de l'exercice c'est quand il y à beaucoup de pièces à traiter, l'eau du bain s'évapore assez rapidement ce qui nécessite un contrôle régulier de la température d'ébullition pour rester dans les clous avec ajout d'eau (bouillante) toujours avec les précautions d'usages.
D'ailleurs sur la fin, la mixture (qui date de 2 ans) n'était plus assez concentré, je n'ai pas pu finir mes pièces !
D’où l'intérêt de faire ça dehors, les vapeurs sont corrosive et toxique et même à l’extérieur se positionner hors du courant d'air qui porte les vapeurs.

Le stockage de la mixture reste problématique après refroidissement, tu as beau nettoyer l'extérieur de la friteuse, l'eau fini par s'évaporer et la soude (qui devient un bloc) continue de "coloniser" l'extérieur de la friteuse heureusement qu'elle est en inox.
Du coup, je la laisse à l'extérieur recouverte par une tôle pour rester à l'abris de la pluie.
Je retire toujours le panier et la résistance plongeante après utilisation.

Pour Mpeter :
Tout dépend des pièces à traiter !
La visserie et pièces de taille moyenne dans le panier et tu les déplaces régulièrement.
Les très petites pièces, je les pose dans un "chinois" en inox et agite le tout.

Voilà pour ma petite expérience, j'attends le passage de Jean pour nous éclairer sur ces subtilités.

Bien cordialement
Michel

PS : Je commande mes produits sur le Net : Mon Droguiste.com
La première fois ce ne fut pas évident pour trouver les bons produits !
- Soude Caustique en Paillettes = Soude caustique microperle 99%
- Nitrate de soude = Nitrate de sodium
Je commande par quantités de 5Kg le cout est dégressif !
 
Dernière édition:
J
junkdealer
Compagnon
27 Fev 2015
1 549
Nancy
re hello

c'est du brunifast dont je causais, vu que quelqu'un m'a ressouflé le nom plus haut, je vais voir si je retrouve ou je l'ai acheté il y a bien 5 ans

sinon le birchwood casey fonctionne bien pour les détails, comme ici ou il n'y avait que la tranche découpée a traiter
img_3358.jpg

autre vue, cela s'applique au pinceau, on laisse agir, on essuie et on huile, perso c'est huile ballistol
img_3410.jpg

au dessus la face bronzée application au pinceau, résultat fini en 10 minutes, en dessous la chute de la découpe, ca le fait quand il s'agit juste protéger, si on veut l'esthétique en plus, faut etre plus soigneux que moi pour l'état de surface final
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 609
59000
P
Propider
Apprenti
5 Fev 2013
169
Bonjour - Perso, j'utilise l'huile de vidange - Pièce légèrement chauffée, et trempée dans le bain - Malheureusement, ça ne fonctionne pas à tout les coups ; cela dépend du type d'acier à brunir -
 
KITE
KITE
Compagnon
25 Déc 2008
3 428
Pas de Calais
Bonjour,
Ah ben tu as raison ! pourquoi tu ne me la pas dit (suivant notre conversation en MP) , me suis gouré :oops::oops:
Tout simplement parce que je pensai que c'était temporaire, mais j'ai essayé plusieurs fois et toujours sans succès.
Et puis Gaston, t'es un peu notre référent et on a du mal à imaginer que tu fasses des erreurs
Je vais donc essayer à cette autre adresse.
Bon week-end à tous,
Kite
 
tyros
tyros
Compagnon
25 Sept 2009
1 811
Au Sud De Limoges (87)
Réflexion bête: à l'école on apprenait les acides et les basiques, en trempant les pièces dans un bain basique ça ne neutraliserait pas?
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 123
fr-50cherbourg
ben, la soude c'est basique
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 609
59000
en trempant les pièces dans un bain basique ça ne neutraliserait pas?
Bonne remarque, c'est justement une operation à effectuer à la suite d'un traitement de bronsage rapide à froid type bruni'fast bruniperfect
qui est de type acide (léger).
En ce qui concerne le bronzage à chaud alcalin, le soude caustique n'entraine pas une corrosion postérieure, ce serait
plus le nitrate, qui est un puissant oxydant et qui serait à bien neutraliser. Notre spécialiste Chlore devrait avoir un avis.
 
celtic14
celtic14
Compagnon
12 Déc 2009
1 747
Mons (Belgique)
Bonsoir
Un nettoyage a l'eau chaude avec du bicarbonate de soude,secher a l'air comprimé,et laisser +/- 24h dans un bain d'huile et j'ai pas ce probléme
cordialement
Henri
 
Quark21
Quark21
Compagnon
24 Jan 2015
912
Grenoble
Bonjour



Apparemment, ici ils le font toujours.
Je vais passer commande prochainement.
Il me semble avoir trouvé l'URL ici, mais je ne sais plus dans quel fil.
@KITE @mvt

J'ai essayé aussi, même symptome.
D'après société.com, la boîte est fermée depuis 2009 (même si le site est toujours en ligne)
https://www.societe.com/societe/singer-roland-398032441.html
Le n° de tel dans les CGV n'est plus attribué.

Comme je n'arrivais pas a payer en ligne, j'ai failli envoyer un chèque. Je crois que j'ai bien fait.

Il reste le BruniPerfect, mais je n'ai pas essayé

Quark
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 444
Maisons Alfort
bonsoir
pour le brunissage a froid il me semble me rappeler que le traitement s’appelle PANTRATAGE
 
mvt
mvt
Compagnon
8 Juin 2014
2 925
FR-91 - RER B
@Quark21 Tu m'as devancé :) Le mail est HS aussi. Le nom de domaine ne renvoie à rien et Clean-metal est en construction....

Apparemment, le Pentratage, on en parle ici
Sans oublier le super tuto de Jean XIII
 
mougp09
mougp09
Compagnon
7 Déc 2012
569
70
  • Auteur de la discussion
  • #26
Merci a tous pour vos retours,

Voici ma petite installation, il manque un petit meuble pour tout mettre à hauteur et stable.

20180602_113341.jpg
20180602_113347.jpg


Je vais aussi ajouter ce petit contrôler afin de mesurer proprement la température et avoir un meilleur régulation que le bilame de la friteuse.

20180602_113331.jpg


J 'ai suivis le poste hier et je n'ai pu m’empêcher de tester vos conseils en rentrant.

Je pense que la température n'étais pas bonne et le séchage imparfait, j'ai aussi tout repassé à la pierre blanche à défaut d'avoir un touret à polir.

Mais cette fois attention aux yeux !

20180603_012818.jpg
20180603_012904.jpg

20180603_012706.jpg
20180603_115356.jpg
20180603_115342.jpg


Et voilà juste des photos de la petite perceuse qui s'est offerte une nouvelle jeunesse :

20180602_190423.jpg

20180602_190514.jpg


Par contre j'ai voulus ajouter de l'eau (à l’œil) pour compenser l' évaporation après 3 bains et voilà le résulta au quatrième :

20180603_012937.jpg


Je me posait donc la question de ajustement en soude du bain, le contrôle de la concentration se fait-il uniquement avec le point d'ébulition ou y à t il un autre moyen de contrôler la concentration (Ph ?)

Doit on rajouter uniquement de la soude caustique ou bien aussi du nitrate de soude ?

Pour les pièces dans cette état un simple polissage et repassage au bain suffit-il ?

En tout cas merci encor à Jean XIII pour sont super tuto et à vous tous pour vos conseils.

20180603_121942.jpg
 
Dernière édition:
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 392
FR-83
Bonjour à tous et toutes,

mougp09, et ben voilà le résultat est nettement meilleurs !
Tu fais tes brunissages à l'intérieur ?
Concernant la concentration du bain, après x utilisations, je pense qu'il faut repartir sur les bonnes bases.
Tant que ce n'est que de l'eau à rajouter ça reste jouable mais dès que l’ébullition descend en dessous de 135°, difficile de refaire un dosage précis.
D'ailleurs, je stocke les deux produits au sec séparément.
J'ignore si le mélange est possible en proportion à sec !

Pour ma part, la question ne se posait plus, le bain étant trop dilué et sale (marron) après deux années d'utilisation/stockage.
D'ailleurs, j'aimerai avoir vos retours concernant ce dernier point (stockage).
Chez vous aussi la soude continue de coloniser l'extérieur du bac malgré un rinçage abondant/séchage après utilisation ?

Au plaisir de vous lire.

Bien cordialement
Michel
 
gillesR
gillesR
Apprenti
11 Nov 2012
247
Bonjour à tous.
J'utilise aussi la solution de Jean XXIII dans une friteuse thermostatée avec les mêmes problèmes que mougp09 à savoir :

Quand le bain est neuf, le résultat est impeccable.
Au bout de quelques utilisations, le résultat est moins bien (plutôt marron que noir) : il faut recommencer. Quand on n'y arrive plus je jette l'ensemble du bain et je recommence.

J'ai aussi au bout de quelques temps l'apparition de poudre sur les recoins des pièces au bout de quelques temps et aussi à la jonction de pièces brunies assemblées. Il faut démonter nettoyer à l'eau chaude et huiler à nouveau. Ce problème arrive aussi avec des pièces dont le brunissage est effectué par des professionnels.

Mes impressions sont qu'effectivement le problème vient du bain dont la concentration change.
Il faudrait un moyen de mesurer autrement que par la température d'ébullition.
Personnellement je ne rajoute jamais d'eau en cours de traitement : trop dangereux. J'attends que le bain soit froid et je refais le niveau avec de l'eau uniquement. J'ai les mêmes soucis que Mic83 : tout se couvre d'une espèce de sel : je ne suis pas sur qu'il n'y ait que de la soude. Pour éviter un peu le phénomène, j'étanche tout avec un film alimentaire quand c'est froid évidemment.

Il faut faire attention à plusieurs points :

Ne pas trop chauffer. En particulier quand on recommence avec un bain qui a déjà servi, il y a un dépôt vert pâle au fond du bac. Il faut chauffer doucement (en dessous de 100 °C à mon avis) jusqu'à ce que le bain soit homogène. Ensuite on monte le thermostat de la friteuse un peu en dessous de l'ébullition. A mon avis, si ça bout, l'eau s'évapore et la concentration ne va pas.

Ne pas être trop pressé : il vaut mieux laisser les pièces 3/4 h dans un bain qui ne bout pas que d'essayer de faire le traitement en 5 minutes.

Certains aciers semblent polluer le bain : il y a des dépots couleur rouille au bout d'un moment.

Voilà mon expérience perso : plus de problèmes que de solutions j'en ai peur

J'ai l'impression qu'il faudrait rajouter dans le bain autre chose qu'uniquement de l'eau.

Il faudrait faire la manip suivante :
Faire 3 bains neufs de concentration en soude différente :
- 1 comme préconisé par Jean
- 1 avec 25 % de plus de soude,
- 1 avec 25 % de moins

faire l'essai de brunissage (20 minutes)sur des pièces identiques de même nuance d'acier.

Si la couleur obtenue n'est pas la même, on aura une indication sur la variation possible en soude. Cela nous indiquera s'il faut rajouter de l'eau avec de la soude.

L'autre point est le sel (nitrate de sodium)
il faudrait faire varier sa concentration pour voir son influence et faire le même type d'essai qui pourrait nous orienter vers ajouter de l'eau avec du sel.

Tout ça est très long à faire et j'aimerais bien trouver ces résultats là dans la littérature ..
 
MIC_83
MIC_83
Compagnon
15 Jan 2008
3 392
FR-83
Bonjour à tous et toutes,

Merci pour ce retour GillesR !
Après avoir lu et relu les propriétés de chaque produit, ceux-ci sont déjà séparément très hydrophile ( absorbeur d'humidité).
Ce qui pourrait expliquer le phénomène de migration des sels lors du stockage après l' évaporation de l'eau de la mixture, l'ensemble continu son absorption d'humidité ambiante de l'air à l'extérieur de la friteuse qui n'est pas étanche.
La solution serait de transvaser la mixture après refroidissement dans un récipient étanche et de bien laver et rincer la cuve/couvercle de la friteuse.

Concernant la concentration du bain, je te rejoins, le contrôle uniquement par l'effet d'ébullition n'est pas suffisant !
Le rajout d'eau (bouillante) en cours de traitement n'est pas plus risqué que le reste des manipulations, il faut simplement resté protégé de la tête aux pieds, visière transparente et gants.

Ta proposition de faire des essais avec des concentrations différentes du Nitrate de Sodium serait à tenter ce dernier favorisant l'oxydation.
Pour ma part, ce type de traitement reste occasionnel et contraignant mais le résultat est bluffant.
Je manque cruellement de place en intérieur pour le stockage, sinon cela ferait belle lurette que je me serais organisé autrement pour avoir l'ensemble "à poste".

Au plaisir de te lire.

bien cordialement
michel
 
Jean XIII
Jean XIII
Apprenti
10 Déc 2008
224
BDR
Bonjour à tous

Haaaa ! Le bronzage, ce traitement qui habille, protège, et parfois sublime une pièce métallique où une arme.
En ce qui me concerne, j’ai bronzé pendant presque un an avec la soude et nitrate. Mais refaire le dosage pour chaque préparations de bains plus où moins importants ma fait choisir une solution plus simple, utiliser les sels tous prêts en sacs de 25 kg.
Les autres années, pendant vingt ans, pour les résultats irréprochables que je devais obtenir et surtout rendre, j’utilisai maximum deux fois, rarement trois fois les 6 à 7 litres de bain qui me permettaient en gros de bronzer une dizaine d’armes de poing.
Que ce soit un bain préparé avec des produits tel que soude et nitrate, où sels tout prêts pour le bronzage, le résultat de stockage du bain qui a servi reste le même.
Le bain terminé, une fois la température descendue je le transvidai encore tiède dans un seau ayant contenu de la peinture vinylique. Le couvercle garantissait une étanchéité parfaite pour éviter son oxydation à l’air.
Ne pas oublier de laver et rincer et sécher le bac (de préférence en inox) qui à servi au bain.
Pour réutiliser le bain, il est nécessaire de le mélanger à froid pour réobtenir un ensemble liquide sirupeux
La remise en route du bain se fait normalement :
Je préfère la chauffe par une flamme, le contrôle de l’ébullition est plus rapide et précis qu’un thermostat qui a un temps de coupure qui n’est pas favorable à l’ébullition qui doit impérativement restée active.
La flamme c’est comme pour la Bouillabaisse, quand ça bout tu baisse.
La décision du réajustement de la concentration du bain se fait quand la température atteint les 135 °, si le bain reste plat on rajoute très progressivement de l’eau très chaude pour éviter le choc thermique et les projections (il y en a quand même), où du mélange déjà prêt pour calmer le bouillon qui doit devenir et rester frémissant à une température idéale obtenue à 138 / 140°.
Il est essentiel de maintenir le bain à la température pendant le temps de trempage d’une dizaine de minutes, ceci après le redémarrage de l’ébullition si le volume de la pièce froide à fait chuter la température.
Les pièces dégraissées immergées doivent êtres suspendues sans toucher le fond.
Après avoir sorti la pièce du bain, la plonger dans de l’eau chaude pour observer son état.
Un trempage/rinçage, un séchage parfait à la chaleur et une lubrification doit se faire dans les minutes qui suivent.
J’ai tenté de décrire ma façon de procéder qui peut être pas complète au niveau sécurité, le bronzage à chaud n’est pas sans danger si on ne respecte pas les précautions qui s’imposent.

- Rien en équilibre
Pas de récipient en verre, pas d’aluminium
Une protection du corps maximale
Le pratiquer dans un local très aéré, ventilé
La soude comme les acides forts est avide d’eau, toujours mettre la soude dans l’eau et non l’eau sur la soude.

La soude ne bronze pas, elle est juste le support pour obtenir et faire grimper l’ébullition de l’eau à plus de 100°.
Quand à l’augmentation de la quantité de nitrate par rapport à la soude je n’ai jamais fait d’essais.
A l’époque 1970/75 j’avais simplement suivi partiellement une recette donnée dans une revue dédiée aux armes.
N’ayant pas tous les ingrédients, je n’ai utilisé que la soude et le nitrate…et ça à marché au poil !

Excusez de la longueur de la page, mais il y à encore tant de choses dire sur la pratique du bronzage que plusieurs pages ne suffiraient pas à tout expliquer…

Très amicalement

Jeannot
 
Haut