1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Auto-contrôle d'une équerre de précision

Discussion dans 'Métrologie' créé par pierrepmx, 11 Janvier 2013.

  1. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Salut,

    dans le sujet de rénovation de l'ALCERA AL6 de Phil916, il y a eu une question à propos de l'auto-vérification d'une équerre de grande précision (en fonte, pour le grattage).
    http://www.usinages.com/post551557.html#p551557

    En cherchant, je me suis aperçu que la question de la vérification des équerres revient sur différents forums, mais je n'ai pas vu de réponse qui ne soit pas basée in fine sur une comparaison avec une référence de précision (équerre ou cylindre de référence).

    Je parle bien d'équerres, pas de prismes.

    Les livres bien connus sur le grattage et la géométrie machine que j'ai consulté ne m'ont pas non plus donné de réponse fondamentalement différentes (on laisse de côté les autocolimateurs...)

    Comme je n'ai vraiment rien trouvé, j'ai imaginé une méthode simple, qui utilise une surface de référence et un support raisonnablement perpendiculaire, mais dont la géométrie exacte est sans importance car éliminée par différenciation dans le résultat final.

    MESURE ÉQUERRE.png

    (L'image est trompeuse, c'est bien le même triangle (équerre) à à droite et à gauche.)

    Dans cet exemple, j'ai pris un bâti de fraiseuse, histoire de rester dans le sujet initial de phil :wink: , mais on peut prendre un marbre et une équerre suffisamment massive et stable.


    On place l'équerre comme sur le dessin (colonne de fraiseuse).

    Puis on palpe le dessus de l'équerre par rapport à la table (ou au marbre). On fait deux mesures à une distance D connue.
    On obtient une pente.

    On peut aussi utiliser un niveau de précision, qui donnera directement la pente.
    (Mais la forme exacte du niveau peut rendre difficile la seconde mesure, voir plus loin)
    Pour éviter d'accumuler les erreurs , le mieux est de bien repérer ses extrémités (A et B sur le schéma) : il est alors inutile de faire une calibration préalable sur l'horizontale.
    Noter qu'avec un niveau à bulle, il n'y a pas besoin de surface de référence horizontale externe : elle est fournie gratos par Dame Nature et "intégrée" dans le niveau.
    Et dans ce cas, un marbre (solidement) plaqué contre un mur peut suffire pour faire la mesure !

    Cette pente contient le cumul de deux erreurs de perpendicularité : celle de l'angle droit de l'équerre ET celle de la colonne par rapport à la table (cas du comparateur) ou par rapport à l'horizontale (cas du niveau).

    En suite, on retourne l'équerre (le haut passe en bas) et on palpe en-dessous. Si on utilise le niveau, on fait bien attention à ne pas intervertir les extrémités A et B.
    On obtient une seconde pente.

    La différence (algébrique) des deux pentes donne deux fois la tangente de l'angle (en + ou en -) par rapport aux 90° théoriques de l'équerre.
    La somme donne deux fois la tangente de l'angle (en + ou en - de 90+) entre la colonne et la table (cas du comparateur) ou l'horizontale (cas du niveau).

    Si on veut le défaut d'équerrage de la colonne par rapport à la table avec le niveau, il suffit de mesurer l'angle de la table par rapport à l'horizontale avec le niveau et de l'incorporer au résultat obtenu.

    Avec un papier et un crayon, ça marche ! :wink: ...
    mais je pense que même sans aucun calcul géométrique il sera évident pour tout le monde qu'avec une équerre "bien carrée", la différence des pentes sera bien de 0 car le retournement de l'équerre ne changera pas son orientation.

    Sur ce coup là, j'ai forcément réinventé l'eau tiède, mais c'est une eau tiède bien introuvable, même à l'époque de Google !
     
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  2. lusi

    lusi Compagnon

    Messages:
    1 383
    Inscrit:
    10 Janvier 2009
    Localité:
    Grand Duché de Luxembourg
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  3. domi.U&M

    domi.U&M Compagnon

    Messages:
    1 992
    Inscrit:
    25 Août 2011
    Localité:
    région bordelaise
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    n'étant aucunement spécialiste d'usinage de grande précision, j'ai toujous cru qu'il suffisait de retourner l'équerre et de mesurer le déplacement de sa pointe. celui ci, rapporté à la longueur, donne la tangente de l'erreur d'angle.

    mais bon, il doit y avoir plein de paramètres pratiques qui m'échappent! :oops:


    A+
     
  4. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Salut Domi,

    effectivement, encore plus simple ! (et sur le même principe). Et en plus, ça me dit quelque chose (je crois que c'était dans le contexte de la menuiserie).

    D'un point de vue pratique, si on veut une super précision, ça n'est pas forcément si évident que ça de que l'on puisse se recaler après retournement, ainsi que de faire une mesure pile sur la pointe.
    Si on y repense, tout recaler revient à faire deux mesures au comparateur...
     
  5. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Salut Raymond,

    j'ai feuilleté ce catalogue en ligne, il y a de belles équerres en granit et en céramique.
    Celles en céramique valent carrément plusieurs fois le prix de mes machines ! :wink:

    Il y a de beaux trucs pour les amoureux des mesures dans ce catalogue, mais il faut un bon compte en banque...
     
  6. Ueee

    Ueee Nouveau

    Messages:
    15
    Inscrit:
    2 Janvier 2013
    Localité:
    Canberra Australia
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Bonjour,
    Vous pouvez gratter une vraie place, sans référence, mais vous avez besoin de gratter 3 à la fois (A, B et C). Spot et gratter de A à B, B à C, puis de C à A, la répétition. Vous allez vous retrouver avec 3 carrés parfaitement vraies. Idem pour les plaques d'angle.
    Bonne journée,
    Ewan
     
  7. deuxcinq

    deuxcinq Compagnon

    Messages:
    947
    Inscrit:
    29 Mai 2009
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Bonsoir,
    La vérification de Domi par retournement est effectivement la solution pour les équerres
    de menuisier et celle de Pierre me parait bien difficile à mettre en oeuvre. Pour vérifier
    j'ai choisi de garder une belle équerre de précision toute neuve qui ne me sert qu'à ça .
    Mais c'est toujours moche de faire tomber une équerre. Quand on a constaté le défaut il
    faudrait encore pouvoir le corriger et là . . . ?
    Cordialement.
     
  8. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    bof ... avec un thermometre pour verifier que l'angle droit bout a 90°

    plus serieusement une bonne equerre peut etre plus presise qu'un niveau

    le cylindre etalon est un bon moyen de realiser une reference d'angle droit a poser sur un marbre : un tour capable de faire un cylindre entre pointe avec une precision de 0,01mm sur toute la longueur fait par principe un cylindre etalon de cette precision : la face dressé limité au grand diametre est bonne mëme si la perpandicularité du transversale n'est pas bonne

    mais la question c'est plutot controler une equerre sans autre reference d'angle droit : par exemple avec 2 regles

    il ne sert a rien de retourner l'equerre pour la caler des 2 facon possible dans le même angle

    il faut faire un té avec 2 regle , et mesurer les 2 angles du té avec la même equerre : si l'equerre est mauvaise ça ne collera pas
     
  9. deuxcinq

    deuxcinq Compagnon

    Messages:
    947
    Inscrit:
    29 Mai 2009
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Il faut réfléchir un peu plus à tout ça hein ! ! !
    Retourner une équerre sur l'angle d'une planche bien droite est une façon très
    habituelle pour le contrôle d'une équerre de menuisier .
     
  10. JeanYves

    JeanYves Compagnon

    Messages:
    11 624
    Inscrit:
    28 Octobre 2008
    Localité:
    F - 56 Bretagne
    Avertissement:
    niveau 3
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Bsr ,

    Les bouquins de metrologie , comme Delagrave , stipule de le faire avec un cylindre sur un marbre , pour les equerres de mecanicien .
    Ensuite c'est comme tout instrument de mesure , la norme Afnor concernée , precise les differentes classes de precision .
     
  11. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 013
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    avec une equerre de menuisier on ne mesure pas le meme angle : on trace un trait sur une planche ce qui fait un té et ou retourne l'equerre pour mesurer ce qu'on vient de tracer avec l'equerre de l'autre coté du té

    mais pour une equerre de precision un tracé ne suffit pas : avec 2 regle c'est plus precis : reste a chiffrer l'erreur eventuelle : dire bon ou pas bon ce n'est pas de la metrologie

    j'ai ma petite idée avec un comparateur :

    on place les 2 regle en té bien calé contre l'equerre , et bridé sur une table de fraiseuse

    on place la meme equerre de l'autre coté du té , en laissant une fente de quelques centimetre de large d'un coté : reste a mesurer avec un comparateur que cette fente et de largeur constante : si ce n'est pas exactement constant , c'est le double de l'erreur de l'equerre

    mais je ne vois rien de classique pour mesurer la largeur d'une fente avec un comparateur ... chez moi c'est une petite cale avec un comparateur a levier fixé dessus
     
  12. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 490
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Autant pour moi effectivement le test tel que je l'ai décris ça ne permet de contrôler l'équerre que après avoir mesurer une équerre de référence :oops:
    Je cherchais une solution et ai mélangé deux réflexions/techniques différentes qui ne peuvent pas s'appliquer ensemble.

    Ce que j'appelle l'auto test par retournement est archi connu... mais pas assez précis pour nous.
    Tracer les contours d'une équerre scolaire sur une feuille puis la déplacer en miroir par rapport à sa "vertical" sans bouger la base et tracer cette nouvelle position;
    si l'équerre est parfaitement perpendiculaire à sa base (à 90° donc), il n'y a qu'un seul trait au centre du triangle qui sera l' axe de pivotement du miroir, sinon il y aura deux traits.

    Il serait possible de faire "pareil" avec mon équerre si j'utilisais pourquoi pas une ligne laser qui après réglage de son angle balayerait tout la surface d'un coté de l'équerre appuyée en partie basse contre une cale.
    Je retourne l'équerre et si elle est parfaite, la ligne couvrira aussi toute la surface de l'autre coté.

    Sinon on peut contrôler par retournement assez simplement mais seulement avec une équerre en L et 3 bloc 1-2-3.
    Les bloc servent de pont pour passer l'équerre en dessous et de buté de positionnement.
    le palpeur touche au dessus l'extérieur de l'équerre qui en bas est appuyé contre le haut du pont.
    Puis on la retourne contre le bloc supérieur du pont et le palpeur touche au dessus à l'intérieur de l'équerre.
    bien sûr ça ne fonctionne que si la lame de l'équerre est parfaitement parallèle, ce qui se contrôle facilement au palmer.

    bref j'ai dans mon esprit malade réuni ces deux idées en une seule, ce qui bien sûr n'est pas possible avec mon type d'équerre :axe:

    donc Ueee a raison, sans aucune référence, la seule technique valable c'est de gratter trois équerres
    ou alors se faire plus facilement une référence en tournant un cylindre étalon "équerre" pour appliquer la technique que j'ai indiqué ... presque bien indiquée :-D
    à+
    Phil
     
  13. deuxcinq

    deuxcinq Compagnon

    Messages:
    947
    Inscrit:
    29 Mai 2009
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    Bonsoir,
    Tout à fait d'accord ! cylindre de perpendicularité + marbre de contrôle = solution
    d'école parfaite et indiscutable pour le mécanicien. Le seul handicap est de n'avoir
    pas toujours ce beau matériel sous la main.
    Cordialement
     
  14. phil916

    phil916 Administrateur

    Messages:
    5 490
    Inscrit:
    22 Août 2007
    Localité:
    Le pays du Comté
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    j'ai retrouvé un sujet qui en parle (en anglais)

    au lieu des 3 blocs de précision il utilise un pont fait maison:

    et j'ai trouvé une vidéo sur la méthode avec le pont (que j'avais lu sur un forum anglais aussi mais pas moyen de remettre la main dessus) c'est génial le net quand même !



    cela dit pour revenir dans le sujet en ce moment pour l'ALCERA c'est plutôt les travaux de ponçage gros grain que la précision :lol:
    bonne nuit,
    Phil
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2015
  15. DEN

    DEN Compagnon

    Messages:
    1 433
    Inscrit:
    28 Août 2009
    Localité:
    NE-CH
    Auto-contrôle d'une équerre de précision
    Re: Vérification d'une équerre de précision

    La seul solution semble etre d'avoir une équerre carrée, on controle que les cotés sont // deux à deux (avec marbre et comparateur).
    Puis mesure des deux extrémités d'une même face par retournement, pied du comparateur en appui succesivementa chacune des extrémités.

    Le controle au cylindre on fait ça comment ? On regarde si la lumière passe, ou il y a moyen de faire un marquage au bleu de prusse ?

    La solution du niveau parrait intéressante ! Surtout que j'ai un niveau de forme carrée de précision, (niveau dans une équerre carrée)
     
Chargement...

Partager cette page