Temps de bain anodisation

  • Auteur de la discussion simplet
  • Date de début
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 897
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello,
Je suis en train de me faire un petit tableau avec les tension et temps des bain pour une anodisation en bain.

Jusqu’à aujourd'hui j'y ai toujours été au pif et a l’œil, entre 35 min et 50 min. Mais sur le site ICI ils parle d'une formule de calcul de temps que voici:

E = 0,3 x I x T

- E = épaisseur en µm (microns, millièmes de millimètres),
- I = intensité de courant en ampères
- T = temps en minutes

Donc T = E /(0.3xI)

J'ai donc fait un tableau excel pour calculé mes temps de bain que voila:

temps_bain.jpg



Vous voyer venir ma question... 3333 min pour une surface de 1 cm2 en ????

Je me suis trompé ?

Je met le tableau en pièce jointe si jamais Voir la pièce jointe Temps_de_bain.xlsx
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 325
Toulouse
Il y a un rapport entre la surface et l’intensité ?
 
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 897
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #3
oui c'est 1,5 ampère par dm2 pour obtenir une couche d'environ 0.015mm.
Mais vu que plus on réduit la surface plus on réduit l'ampérage et que moin on a d'ampère plus on met du temps ben pour des petites surface selon mes calcul j'ai des temps de malade...

C'est pour sa que je me demande si mon raisonnement et mes calcul sont correct.
 
E
Guest
:shock:
:-D :-D :-D :-D

:mrgreen:

Voila l"exemple même du truc dit puis répété, lui même répété etc ... et en final ne veut plus rien dire à force d’approximations successives

Le lien donné fait référence à mon post ici-même mais la partie concernant la formule a mal été copiée car

chlore a dit:
Le temps d’anodisation est donné par la formule empirique : e=0,3 x d x t
e = épaisseur en µm, d = densité de courant en A/ dm² et t = temps en minutes

Donc pour avoir 15 µ avec une densité de 1,5A/dm² : t=e/(0,3*d)=15/(0,3*1.5)= 33 min environ
Et donc cette formule empirique s'applique avec la densité de courant et non pas avec l'intensité.

A noter que cette formule je ne l'ai pas tirée d'un chapeau ni même inventée moi-même à force expérimentations mais trouvée dans des doc d’anodisation industrielle ou il semble courant :) d'utiliser différentes densité de courants suivant l'épaisseur recherchée.
Pour un usage amateur on peut garder une densité 1.5A/dm² et viser une épaisseur de 10-15 µ. Avec une densité plus fortes les problème d’échauffements du bain vont être plus présents et plus délicats à résoudre sous peine de foirer l'anodisation
 
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 897
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #5
Je vais lire ton poste avec intérêt, mais si j'ai bien compris selon mon tableau, je règle donc mon ampérage comme écrit sur mon tableau mais je laisse toujours 33 min car ma densité est toujours de 1.5A/dm2 ?

Je me disait que c'était bizard :smt021

En tout cas merci de l'info ^^
 
E
Guest
Oui la formule n'est valable qu'en fonction de la densité de courant et pas de l'intensité

Si on descend l'intensité (pour une même surface) donc la densité ben en final on a 0 en épaisseur car l'acide va bouffer aussi vite l'oxyde qu'il se forme, donc même avec un temps infini il y aura que dale (voire même plus de pièce du tout)

L'anodisation c'est une compétition entre la formation de l'oxyde et sa dissolution par l'acide : c'est cela qui fait que la structure devient poreuse pour accepter la coloration. S'il n'y avait pas l'acide mais un autre électrolyte moins agressif on aurait une couche d'oxyde de faible épaisseur quelques nano mètres (isolant électrique) et peu poreuse
 
simplet
simplet
Compagnon
30 Jan 2012
1 897
Jura, Suisse
  • Auteur de la discussion
  • #7
Ok nickel,
J'ai tout compris :P

Je vais tester les 33 minutes théorique ce soir :) en règle général je laissai un peut plus longtemps.

Bonne soirée et merci encore !!
 
Haut