Station de dessoudage par aspiration / air chaud DIY

  • Auteur de la discussion Petros
  • Date de début
P
Petros
Apprenti
13 Mai 2011
240
  • Auteur de la discussion
  • #1
Les stations de dessoudages sont très pratiques pour dessouder des composants, mais elles sont également très chères. Je me suis donc lancé dans la fabrication d'une station de dessoudage low cost.

Pour l'élément principal, la pompe à vide, je vais utiliser un mini compresseur 12V à 15€ modifié pour pouvoir raccorder un tuyau sur l'entrée d'air, j'ai également changé le moteur pour un modèle plus lent et donc plus silencieux :
pump.jpg

La partie blanche du support est imprimée en PLA soft (simili caoutchouc) pour absorber les vibrations.

En ce qui concerne les fers à souder, je vais utiliser deux fers Wellman VTDESOL3 à 8,50€ pièce :
vtdesol3.jpg


Un sera raccordé à l'entrée d'air pour aspirer la soudure et l'autre à la sortie d'air pour dessouder des composants CMS ou faire rétrécir des gaines thermorétractables.

Pour l'instant, je teste la pompe à vide :
 
Dernière édition par un modérateur:
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 879
FR-12320 - Aveyron - Conques
Où as-tu récupéré ce bout de giraphe ?

J'ai un projet de station de dessoudage avec une pompe à vide, mais je pars sur une seringue de dessoudage manuelle avec embout téflon, rempli de coton, pour éviter d'aspirer des particules de soudures
 
I
iper
Apprenti
13 Jan 2011
65
region Parisienne 93230
Bonjour de quelle pompe s'ajit il.il me semble que la pompe est très bruyante.
Mais c'est efficace ,a suivre.
Cordialement
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
attention : ce genre de petit compresseur chauffe : il faut une bonne aeration pour ne pas qu'il grille ... et si l'air passe le bruit aussi ... ce genre de compresseur ne doit pas tourner en permanence

ça fait un debit un peu faible donc il faut un reservoir , et il n'y aura pas besoin d'une grande cadence de dessoudage pour que ça tourne en permanence

avec un reservoir de vide il vaut mieux un compresseur de frigidaire : ça fait un debit assez faible aussi , mais c'est parfaitement silencieux et ça peut tourner en permanence et faire le vide dans un gros reservoir

autre solution : vrai compresseur 220V avec moteur 1,5ch : c'est bruyant mais ça a un gros debit : en utilisant le reservoir d'air comme reservoir de vide , il est sous vide très rapidement ... donc ne fait pas de bruit très souvent

choisir un compresseur lubrifié avec cylindre classique en fonte ... les modele oil less on un joint de piston qui n'est pas efficace dans les 2 sens et marchent mal en pompe a vide
 
phil916
phil916
Compagnon
22 Août 2007
5 603
Le pays du Comté
Bonjour,

je ne sais pas ce que vous voulez aspirer mais je crains qu'une pompe à dessouder basée sur ce monstre fasse des dégâts :eek:
J'ai une station JBC et l'aspiration est faible à coté ... mais c'est bien assez pour aspirer la soudure ET parfois décoller les pastilles sur certains circuits imprimés :roll:

Je risque le hors sujet car je ne sais pas ce que vous appelez "cher" mais si votre budget est contraint la fabrication n'est pas la solution amha... car il y a ce type de matériel:

S-993A.PNG


pour 60 euros livré par exemple.
C'est un modèles répandu S-993A, les pièces détachés (résistance céramique, filtres etc.) son disponibles sur le net.
Attention a utiliser suffisamment de filtres dans le corps et les nettoyer/changer régulièrement si le pistolet à dessouder est beaucoup utilisé; l'entretien est important sur toutes les pompes à dessouder, même les haut de gamme.

bon dimanche,
Phil
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 219
Une "copie" de ma station Express que je possède depuis 20 ans au moins ... 8-)
station dessoudage.JPG
Celle-ci marche très bien ...
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
Super intéressant comme projet car j'ai le même pour faire de la récupération de CPS sur platines.
J'ai une pompe à vide (pro, merci Pat SO).
Je comptais faire un cylindre avec d'un côté, un tube cuivre entouré d'un fer à souder low cost et de l'autre un bouchon vissé (pour récupérer la soudure).
Le tube cuivre pénétrerait de 1 ou 2 cm dans le cylindre. L'aspiration serait faite de façon radiale juste sous la face "tube" du cylindre.
Ainsi, la soudure aspirée, resterait liquide tant qu'elle est dans le tube cuivre chauffé et viendrait se solidifier dans le font du petit cylindre.

La pompe à vide tirerait au vide un mini réservoir (bouteille O2 jetable des mini-chalumeaux) et entre la bouteille et le cylindre un distributeur à commande mécanique monté en commande à pédale...

Je vais suivre ton post avec grand plaisir et en espérant échanger nos idées pour arriver à la solution otpimale.

Bien sûr, il y a des systèmes tout fait... :roll:
Mais le plaisir du DIY reste un plaisir pour certain. :wink:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
il n'y a pas de risque que le vide soit trop puissant : petite ou grosse pompe la depression maxi est de 1 bar , tout simplement la pression atmospherique

la seule difference , c'est la rapidité pour mettre en depression le tuyaux : j'ai vu des poste a dessouder du comerce avec une gachette sur le pistolet qui commande la mise en marche de la pompe : c'est mauvais parce que c'est trop lent a mettre en depression le tuyaux et le filtre : donc ça oblige a chauffer trop longtemps et on abime le circuit imprimé

le passage d'air refroidi ce qu'on dessoude : il faut donc que la depression soit appliqué brutalement quand la soudure est fondue ... une application progressive du vide aspire un peu refroidi et ne peut plus aspirer ce qui reste

quand il y a un gros reservoir de vide on peut utiliser un gros tuyaux silicone , qui ne se bouche pas : les perle d'etain se baladent dedans

le plus difficile a trouver est une electrovane a mettre entre le reservoir de vide et le tuyaux , qui supporte le passage de l'etain ... pas forcement une electrovane , ça peut etre un clapet posé par terre commandé par le pied

autre solution : faire la depression par un venturi a air comprimé : le venturi peut etre concu pour suporter le passage de l'etain : un tuyau assez court entre le fer a dessouder et le venturi ... un tuyau d'air comprimé avec une pedale par terre pour commander l'air
 
P
Petros
Apprenti
13 Mai 2011
240
  • Auteur de la discussion
  • #10
Le moteur ne sera pas alimenté en permanence, il sera commandé par un bouton fixé sur le fer.
Le débit d'aspiration devrait être suffisant, je ne pense pas que le fer a déssouder Express de Osiver ou sa copie fournissent un débit plus important. (Ils ont quand même l'air sympa ces petits fers a dessouder).

Ce qui pose probleme, c'est en effet la vitesse de la mise en rotation de la pompe. Le moteur consomme 2A en continu, mais l’alimentation 12V 4A que je vais utiliser ne peut pas fournir assez de courant pour un démarrage rapide, je devrait pouvoir régler ce PB avec quelques gros condensateurs de récup.

L'objectif est de faire une station compacte, légère et pas chère que je pourrait ranger sur l'étagère quand j'en ai plus besoin, pas de faire mieux qu'une station Weller, donc je m'en contenterai.
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
Le point sur le refroidissement dela soudure est un point important.
Il est vrai que tous les fer à dessouder pro on le reservoir sur le fer.

Dans mon cas, le but de la station de dessoudage est de faire du dessoudage en masse et sans prendre soins du PCB... Si c'est pour faire de l'intervention sur des platines, cela est légèrement different.

Pour la vanne ou distributeur, pour moi on doit pouvoir s'affrenchir du fait qu'elle devrait supporter le passage de la soudure.
C'est pour cela que je prevois un mini cylindre sur le fer et en disposant l'entrée et la sortie judiciesuement on doit pouvoir arriver à ce que l'etain reste dans le cylindre.
Pourquoi pas faire un micro-cyclone... Mais je crois déjà qu'avec un tube qui rentre dans le cylindre assez loin et la prise de vide de l'autre côté avec une micro-grille pour eviter que les particules ne passent... Ca devrait le faire... :roll:

Mais nous sommes là pour en discuter :wink:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
Petros a dit:
Le moteur ne sera pas alimenté en permanence, il sera commandé par un bouton fixé sur le fer.
...
Alors là je crois que le problème levé par moissan aura un impact car il va falloir attendre que le vide s'établisse et donc refroidissement progressif avec un debit d'air au niveau de la soudure peut-être capable de ramener la soudure à son état pâteux... :roll: :???:

Ou prevois-tu de se faire accumuler la soudure aspirée?
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
pour faire de la recuperation de composant j'ai un moyen plus radical que d'aspirer : une souflette a 10bar a coté du fer a souder : quand la soudure est fondue , un bon coup de souflette , et même le pire trou metalisé est parfaitement dessoudé du premier coup : quand on a dessoudé toutes les pattes d'un dil 40 broche , il tombe par son propre poid

le coup d'air comprimé refroidit bien le circuit que l'on veut dessouder

mais c'est plus pour de la recuperation de composant que pour de la reparation car ça envoie des particule d'etain partout bon pour faire des court circuit : ne pas faire ça a proximité de circuit electronique qui doivent fonctionner !

quand je travaillait a telemecanique on avait des poste de dessoudage : ceux qui etait dans l'usine etaient a venturi et branché sur le reseau d'air de l'usine : très efficace

au labo du bureau d'etude ou il n'y avait pas d'air comprimé on a eu des poste de la même marque philips mais avec pompe electrique : c'était beaucoup moins bon : la pompe etait entrainé par un moteur asynchrone qui demarait bien brutalement , une pompe a membrane donnant plus de debit que le compressueur 12V du debut du sujet ... j'ai tout simplement fait passer des tuyau d'air comprimé dans le labo d'electronique pour pouvoir utiliser les poste a venturi qui marchaient mieux

il y a toujours eu beaucoup de probleme avec le materiel de dessoudage : souvent du materiel de grande marque dont les resultats etaient decevant ... tuyaux trop petit ... filtre a changer trop souvent

chez moi c'est avec un tuyaux siliconne 8mm interieur 16mm exterieur et pas de filtre
 
P
Petros
Apprenti
13 Mai 2011
240
  • Auteur de la discussion
  • #14
wika58 a dit:
Petros a dit:
Le moteur ne sera pas alimenté en permanence, il sera commandé par un bouton fixé sur le fer.
...
Alors là je crois que le problème levé par moissan aura un impact car il va falloir attendre que le vide s'établisse et donc refroidissement progressif avec un debit d'air au niveau de la soudure peut-être capable de ramener la soudure à son état pâteux... :roll: :???:

Ou prevois-tu de se faire accumuler la soudure aspirée?
Avec un peu de chance la soudure fondue fera bouchon assez longtemps pour accumuler suffisamment de dépression dans le réservoir.

La station Weller du bouleau fonctionne également avec une pompe à vide actionnée sur commande, et ça fonctionne très bien quand elle n'est pas bouchée.

La soudure sera récupérée dans le corps du fer a déssouder, je vais faire un système facilement démontable et nettoyable, avec moins de perte de charge que de simplement bourrer le corps avec du coton.
J'ai pensé à un filtre cylindrique fait en tissu, ça permettra d'avoir une plus grande surface de filtration que la section du réservoir et donc moins de perte de charge, je ferait des photos dès que je l’aurais fabriqué, pour le moment, je me concentre sur l’électronique de commande du moteur.
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
moissan a dit:
pour faire de la recuperation de composant j'ai un moyen plus radical que d'aspirer : une souflette a 10bar a coté du fer a souder : quand la soudure est fondue , un bon coup de souflette , et même le pire trou metalisé est parfaitement dessoudé du premier coup : quand on a dessoudé toutes les pattes d'un dil 40 broche , il tombe par son propre poid

le coup d'air comprimé refroidit bien le circuit que l'on veut dessouder...
...
Désolé, cette methode c'est celle que j'utilise pour le moment et quand tu donnes ton coup de soufflette, tu eclabousses tout et il y a de l'etain en plein de petits filaments entre les pattes des relais et autres pieces a recuperer...
Et ces filaments sont collés sur le plastique et ca tient... tu passes un temps fou à les enlever... et sans être sûr qu'il n'en reste pas un minuscule...

Et le CI 40 pattes qui tompe tout seul, je demande à voir :lol:


Si je veux faire un autre système, c'est bien pour palier à cela... :smt002
Et s'il fonctionne aussi pour la reparation c'est encore mieux. 8-)
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le compresseur 12v pour gonfler les pneu a des clapet a bille tout petit qui limite son debit maximum et le rend mauvais comme pompe a vide

la pompe a membrane qu'il y a dans les station de dessoudage a des clapet plus gros optimisé pour l'usage en pompe a vide

un type de pompe assez courant : pompe pour klaxon a trompe : ça fait instantanement un gros debit ... certain klaxon a trompe on un moteur qui soufle ... d'autre un moteur qui fait de la depression

c'est des pompe a palette qui n'auraient pas une longue duré de vie en permanence , mais pour demarrer uniquement a chaque dessoudage ça doit etre bon
 
P
philvk75
Apprenti
14 Juin 2011
151
Lognes
Salut
en reference weller est le top => http://www.weller-tools.com/#Europe

2 ou 3 detail

-> la pression max est d'environ 200 a 400 gramme histroire de pas arraché les pistes
-> Le filtrage doit se faire pratiquement tous de suites apres l'absorbstion de melange par la pompe , en effet , il y a des produit dans la soudures ," qui poissent "
-> Prevoir aussi une plage de temperature , avec la norme ROHS on passe de 400 C a 420 c apeu pres et le probleme c'est que si on 'reprends une soudure , il faut chauffé plus( c'est vachement bizzard)

ps : a ce que j'ai vu dans les weller la pompe ressemble a l'espece de rotor a aillette des pistolet a chocs ( je sais pas si je mexprime clairement).




perso j'ai celle la https://www.usinages.com/threads/55281
 
Dernière édition par un modérateur:
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
philvk75 a dit:
ps : a ce que j'ai vu dans les weller la pompe ressemble a l'espece de rotor a aillette des pistolet a chocs ( je sais pas si je mexprime clairement).
les clé a choc ont des moteur a palette : le même principe est souvent utilisé pour les grosse pompe a vide , et aussi pour les klaxon a trompe
 
P
POUX
Nouveau
15 Avr 2010
43
Aurillac
Bonjour,
La pompe a dessouder avec le vide, c'est très bien.
Si tu en as besoin,Je t'encourage vivement à la réaliser
Au travail j'avais une station weller, c'était très bien.
Pour la maison, j'ai gardé le fer Weller mais il est connecté a un extincteur de voiture qui fait office de réservoir.
Il est mis a vide par un compresseur de frigo.
La marche est automatique.
Pour détecter la baisse de pression dans la cuve j'ai utilisé un "dépréssiomètre" de carburateur de voiture.
Il bouge un fil de cuivre qui fait son cycle entre 2 cellules opto électroniques.
Une électro vanne est le tour est joué.
Pour ce qui est des tuyaux, j'ai été au magasin d’aquariophilie du coin.
J'ai mis un robinet inverseur manuel pour alimenter la brucelles pneumatique.
Cela marche depuis 15 ans sans problèmes.
Évidement de temps en temps il faut changer les pannes.
Il te faut absolument un petit goupillon pour nettoyer l’intérieur des pannes.

Honnêtement c'est beaucoup moins cher et plus efficace que la station complète de chez Weller.
De plus tu travaille dans le silence.
Je te joint 2 photos.
A+
Claude


 
R
Rebus
Ouvrier
18 Juin 2007
472
Bonjour,
Pas mal du tout le dépressiomètre de carburateur.
La photo m'a rappelé que j'avais eu également l'envie de fabriquer une station de dessoudage et j'avais récupéré un fer Weller avec le tuyau silicone.



A l'époque j'avais même racheté une tête neuve avec la panne et les petits joints teflon.



Projet abandonné, je n'en ferais jamais rien.

Si ça intéresse quelqu'un, j'échangerai bien tout ça contre de la matière à usiner.
.
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
Je suis preneur.
Si j'ai la MP que tu souhaites et qu'on se met d'accord sur les quantités.

Sinon j'adore aussi le presostat de Claude. C'est le DIY comme j'adore.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le point faible de l'instalation de POUX sera l'electrovanne : c'est un modele asservi : l'ectro aimant qui est dedans pilote un petit distributeur qui commande la partie plus grosse : c'est tres delicat et risque de se boucher avec les vapeur poisseuse aspiré avec la soudure , surtout quand comme moi je remet un coup de soudure neuve sur chaque point a dessouder pour que ça soit plus fluide , mais on se retrouve avec des belle vapeur de flux decapant

pour ne pas avoir de probleme d'electrovane j'ai preferé un robinet a commande mecanique , posé par terre commandé au pied comme une pedale : avec le pied on a assez de force pour commander facilement un truc un peu dur
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
J'ai un FdC pneumatique (Distributeur 4/2) que je vais monter en commande à pédale... 8-)

Et avec le fer de Rebus, voilà un projet qui s'annonce bien sans trop de pièces à réaliser.

J'ai 2 ou 3 bouteilles /cartouche d'O2 jetables pour les tout petits chalumeaux.
Y a-t-il des precautions particulières pour intervenir dessus comme sur les bouteilles de gaz et autres...?

Petros, si tu en veux une pour faire un tampon, c'est avec plaisir.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
une bouteille d'oxygene est forcement parfaitement propre ! donc tu peux en faire ce que tu veux sans danger , percer et tarauder , ou souder
 
P
Petros
Apprenti
13 Mai 2011
240
  • Auteur de la discussion
  • #25
Sympa ton poste a déssouder POUX, un peu encombrant mais je ne doute pas de son efficacité.
Pour l'instant, je reste sur mon idée d'origine avec moteur commandé sans réservoir.

Et voici l’électronique en version proto :
elec_proto.jpg

Schéma

J'utilise un TL494 pour générer le signal PWM, le courant n'est pas envoyé plein pot, mais progressivement pour que l'alimentation ne se mette pas en sécurité, ce qui arrive quand je branche le moteur directement. Le temps entre l'appui sur le bouton et l'envoi d'une commande PWM à 100% est d'environ 1/10 de seconde. Je pourrais réduire ce temps en ajoutant des gros condensateurs sur l'alimentation, mais je vais d'abord tester si ça vaut le coups.
 
P
Petros
Apprenti
13 Mai 2011
240
  • Auteur de la discussion
  • #26
Maintenant que j'ai une électronique fonctionnelle, je peux m'attaquer au système de récupération de la soudure et filtration.

Voici le porte-filtre :
porte_filtre.jpg

Le filtre est un morceau de tissu enroulé autour et fixé avec deux attaches pour sac de congélation.
Les rondelles sont là pour caler le ressort et refroidir la soudure en fusion.

Après quelques éssais :
filtre_1.jpg

L'aspiration est assez bonne, j'ai pu récupérer des composants soudés sur un circuit double face sans difficulté, il y a encore quelques soucis, mais rien d'insurmontable.

1er probleme : au bout d'un moment d'utilisation, le fer devient brulant, je vais devoir faire une
poignée style pistolet pour pouvoir déssouder plus de quelques composants à la suite.

2e probleme : les deux rondelles sur le porte filtre chauffent trop et font fondre le porte filtre, je vais ré-essayer en ajoutant quelques rondelles supplémentaires.
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour,

Une réalisation complète a déjà été présentée ici par Doctor_itchy :
https://www.usinages.com/threads/station-de-soudage-dessoudage-diy.2557/


Pendant plus de 10 ans, en électronique aéro, militaire et spatiale, j'ai dessoudé des milliers de composants avec cette pompe à dessouder de marque "Pace", d'une efficacité parfaite.
Vu le prix du matériel sur lequel on travaillait et afin de conserver sa fiabilité, que ce soit pour du dépannage ou des modifications, inutile de préciser qu'il était capital de ne pas dégrader ni les circuits imprimés ni, si possible, les composants !

Ce modèle de pompe (vers 1975) ne se fait plus, mais j'en ai trouvé la photo sur eBay-USA où il y en avait une en vente.



La pompe aspirante elle-même était une pompe à palettes déclenchée par un contacteur au pied. L'aspiration était immédiate et efficace mais assez bruyante.

Il existait une gamme de pannes creuses de différents diamètres intérieurs, à choisir en fonction des types de composants à dessouder et le diamètre des pastilles du C.I. et la température de la panne était réglable.
NB : Ce n'est pas la trop grande puissance de l'aspiration qui peut décoller les pastilles du C.I., mais la température excessive qu'on leur fait subir ainsi qu'une pression trop forte de la panne sur celles-ci.

L'étain aspiré était capté dans un tube en verre d'une douzaine de cm de long et d'environ 12 mm de Ø intérieur dans lequel se trouvait une lame légèrement ondulée, en tôle d'alu. Le rôle de cette lame consistait à ralentir le jet d'étain fondu et le refroidir en petites billes avant qu'il n'atteigne le filtre en feutre, à la sortie du tube en verre. Un second filtre en papier était disposé au bout du tuyau souple d'aspiration (en plastique, celui-là) juste avant l'entrée de la machine. Ainsi, les vapeurs poisseuses de flux étaient stoppées avant leur entrée dans la pompe à palette et ne l'encrassaient pas.

Cette machine était utilisée intensivement (en chauffe 8 heures par jour !), et je ne l'ai jamais vue tomber en panne. :!:


Pour ceux qui voudraient faire une régulation de pompe à vide, voici des liens intéressants :

http://pierre.rondel.free.fr/images2/ManoNum/RegulDep.htm

http://pierre.rondel.free.fr/images2/pompe/index.htm

http://www.chris74aviation.fr/page110.html
 
Dernière édition par un modérateur:
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
Bonjour

Encore très interessant les solutions que vous trouvez.

Il y a quelquechose que je suis pas sur de comprendre.
Pourquoi brancher une cuve faite de la cartouche d'oxygène sur le compresseur ?
Cette cuve se remplie -t-elle de l'air aspiré lors de la dépression ? Auquel cas comment est elle vidée ?
Est elle là pour éviter que le compresseur absorbe de l'air par sa sortie et le renvoie vers le fer à dessouder empêchant la dépression de se faire, en quelque sorte un clapet anti retour ?
Ou la cuve est elle là pour augmenter la puissance de la dépression, le debit d'air aspiré ?
Le lien ci-dessus présente une pompe sans cuve est ce insufisant.
Comment est elle donc reliée sur le compresseur ?

Pas de précaution particulière pour dégazer une bouteille d'aoxygène ?

cdlt lion10
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 124
FR-54560 Lorraine
Dans mon principe, la cuve est là pour faire un tampon de vide.
Le compresseur tire la cuve au vide (avec ou sans dépressostat).
De l'autre côté, j'utilise le vide quand j'ai besoin au moyen d'une électronvanne une une vanne manu (à pédale).

Dans le principe de Petros, il n'y a pas de tampon.
Il démarre la pompe (compresseur) quand il a besoin du vide...
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
une cuve de vide est utile quand on utilise une pompe a vide qui a un debit trop faible , et qui mettrait trop longtemps a faire la depression dans le tuyaux qui va au fer a dessouder , et dans le volume du filtre

avec une pompe a palette il est facile de faire un très gros debit : donc pas besoin de cuve

avec une pompe a piston il suffit de très peu de vapeur ce produit collant pour boquer une clapet et la mettre en panne : une pompe a palette est plus rustique et suporte bien un peu de cochonerie : on peut aussi lui faire avaler regulierement un peu d'huile

les pompe a palette sont bruyante , mais peut importe puisque ça ne tourne que quand on dessoude

les pompe de klaxon a trompe conviennent : les ancien modele etaient souvent a depression donc la pompe convient directement ... d'autre sont a pression , et il ne suffit pas d'inverser le sens du moteur pour faire de la depression : il faut modifier la mecanique pour brancher un tuyaux la ou ça aspire
 
Haut