Remise en route de mon carillon vedette de 1960

matocaz
Compagnon
24 Janvier 2009
1 004
Calvados
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
J'ai récupéré chez mon père le carillon de mes grand-parents, qui n' as pas fonctionné depuis une trentaine d'année.
Celui-ci est un carillon de la marque Vedette et a été acheté par mes grands parents en 1960 .
J'aimerai refaire fonctionner ce carillon, ceci afin d'entendre son son caractéristique qui a bercé mon enfance, quand j'étais chez mes grands parents.

Quand je remonte le mécanisme et que je lance le balancier, l'horloge fonctionne peut être dix minutes puis s'arrête.
Que dois je faire?
20160125_190555-1.jpg
20160125_190614_001-1.jpg

Merci pour vos conseils.
 
henri
Apprenti
22 Novembre 2010
95
Saint etienne
Bonjour,
Il faut déjà sortir le mécanisme , détacher le balancier, s'assurer que le ressort n'est pas cassé (celui qui mobilise le l'horloge ) les deux autres sont destinés aux sonnerie (carillon ) le boitier est parfaitement visible et regarder un eventuel blocage des roues édentés. Si le carillon a été bien traité, le ressort pas cassé il n'y a aucune raison qu'il ne fonctionne pas . Avec le temps il y a de l'usure sur les pivots ce qui fait qu'il s'arrête plus tôt 8 jours de fonctionnement neuf et ensuite il est possible qu'il s’arrête au bout de 4 ou 5 jours.
Tiens nous informé !
Cordialement
henri
 
Harry78
Ouvrier
10 Juillet 2010
281
J'ai exactement le même, qui se trouvait chez mes beaux parents, et avait été acheté en 1958, d'après le bon de garantie. La première fois que j'ai essayé de le remettre en marche, il s'arrêtait au bout de quelques minutes avec le balancier, et fonctionnait très bien sans.
J'ai sorti le mécanisme, aucune roue ne semblait abimée, il ne manquait pas de dents sur les engrenages, mais il m'a semblé qu'il y avait un sérieux manque de lubrification.
Après avoir traîné sur quelques forums d'horlogerie (domaine auquel je ne connais rien), je me suis décidé à tout nettoyer à l'acétone (sauf les ressorts) et à lubrifier les axes avec du pétrole, que j'ai déposé avec une seringue. Depuis, il fonctionne parfaitement, le carillon sonne tous les quarts d'heure, bref, ça marche bien. Je précise quand même que c'était présenté comme une méthode low-cost, un pis aller propre à faire hurler les puristes, surement à juste titre...
Le problème de ce genre de carillon, c'est que ça ne vaut pas très cher, et qu'on hésite évidemment à investir dans une révision dont le montant (justifié) atteindra cinq fois sa valeur...
 
matocaz
Compagnon
24 Janvier 2009
1 004
Calvados
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonne nouvelle!,
Mon carillon n'est pas seul. Je suis d'accord avec toi que ce type de carillon n'as pas une grande valeur à proprement dit. La seule valeur que je lui donne mais pas dès moindre est celle du souvenir de mon enfance et celles de mes grands parents.
Je vais tâcher de procéder comme toi et certainement qu'elle ré fonctionnera, enfin je l'espère!
 
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
C'est tout simplement une question de nettoyage. Pour qu'il soit efficace il faut le faire dans les règles de l'art c'est à dire le mettre dans les mains de quelqu'un de très compétent qui démontera tous les rouages, les nettoiera et saura les remonter avec la bonne lubrification.
Stan
 
lepierre
Ouvrier
1 Février 2013
408
Molain 39
Bonsoir à tous,
Le Jura faisait partir des "cariollonistes" !!
J'ai loué un atelier ou il y avait encore plein de placages de noyer pour les fonds de carillons!!
Deux modèles neufs d'origine !
Un Romanet à Morbier , véritable Wesminster!et un Morbier "Formica" : le chant du cygne .....
carillon2.jpg


carillon1.jpg
 
JCS
Compagnon
22 Juin 2007
1 743
Cher
Salut à tous,

Un carillon, ou autre garde temps, fonctionne de nombreuses années 24h/24. Il est logique qu'environ tous les vingt ans il ait besoin d'une bonne révision générale.
Certes, il est encrassé, les huiles sont sèches, mais pas que ! Il y a aussi de l'usure. Un nettoyage graissage ne suffit pas forcément, surtout si on souhaite lui faire traverser les siècles !
Voilà la bonne procédure :
On démonte tout et on nettoie bien :

[div=none]
[/div]

Et c'est maintenant que le travail important commence, il faut vérifier et corriger l'usure : polissage des pivots, des palettes d'ancre, pose de bouchons etc...
Ensuite il faut remonter le tout, faire les réglages de sonneries, échappement etc, huiler. Et hop, si le travail est bien fait, c'est reparti pour au moins 20 ans !
A la bonne heure.
JC.
 

Dernières discussions

Haut