Réalisations d’ Outils de moletage par enlèvement de matière

  • Auteur de la discussion gaston48
  • Date de début
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,
Ce sujet pour vos proposez une réalisation facile, qui constitue une alternative à l’achat
très coûteux d’un outil à moleter par enlèvement de matière à deux molettes.

Ces outils sont non seulement coûteux mais d’une conception imparfaite car en réalité
ils opérent simultanément par enlèvement de matière et par déformation.
La photo nous montre ici un Quick en situation d’usinage. On remarque que pour
une rotation avant de la pièce, il n’y a que la molette supérieure qui coupe. La molette
inférieure refoulera le métal et inversement si on inverse le sens de rotation.

L’excèdent de matière résultant sera finalement coupé par la molette supérieure
et il n’y aura pas de gonflement en diamètre de la pièce. Les efforts de moletage
seront moindres que pour un moletage total par déformation mais les résultats seront
malgré cela souvent décevants avec beaucoup matériaux ou de pièces fragiles.

J’ai finalement très vite utilisé cet outil à ma manière en faisant uniquement travailler
la molette supérieure avec une première passe, rotation de pièce avant, puis avec
une deuxième passe, uniquement la molette inférieure, rotation de pièce arrière.
Les manipulations sont assez laborieuse car il faut d’abord rabaisser l’outil puis
le remonter où démonter une molette sur deux etc … mais les résultats sont incomparables
par rapport à la méthode conforme aux instructions du constructeur

p1 [].JPG


Il existe des outils à moleter par enlèvement de matière à une molette pour les
moletages droits ou hélicoïdaux non croisés. La deuxième photo nous montre
un exemplaire en situation d’usinage. Si on admet le principe de 2 passes, avec les
molettes d’origine, il devrait être possible de réaliser des moletages croisés avec
2 outils simples chacun équipé respectivement de la molette du haut et du bas.

p2 [].JPG


Pourquoi 2 outils 2 molettes ? l’inclinaison de coupe d’une molette est de 30° choisi
par le fabriquant.
Tout moletage à réaliser, d’un angle supérieur, tel que le classique 45°, exigera de
reporter les 15° complémentaire sur l’hélice de la denture. Hélice à gauche pour la molette supérieure
et hélice à droite pour la molette inférieure, donc 2 molettes différentes…
Pourquoi 30° ? pour la molette de refoulement du bas, tout angle supérieur à 0°
entraîne un ripage proportionnel. Pour la molette du haut, tout angle supérieur à 0°
favorise la coupe… jusqu’à 90° angle de coupe optimal. 30° constitue sans doute
un compromis pour les 2 modes d’action de ces molettes.
Comme dans notre cas il n’est plus question de refoulement, une inclinaison de coupe
à 45° et une denture de molette droite sans hélice, rendront les 2 molettes identiques.

Donc une molette sur un seul outil qu’il suffira de tourner de 90° entre les 2 passes
outil infiniment plus simple que le type Quick à 2 molettes.


Une opportunité d’achat des quelques molettes à denture droite sur Ebay et voilà l’outil
et ses résultas d’usinage.

p3 [].JPG

p4 [].jpg


Il s’agit d’abord d’affûter ces molettes car elles sont prévues pour déformation, donc
chanfreinées. Un petit arbre de reprise est prévu pour le passage en réctif cylindrique.
Le même arbre fixé au bout d’un perceuse portative permettrais d’affûter ces molettes
sur un touret d’établis.

p5 [].JPG

p6 [].JPG

p7 [].JPG


L’outil est réalisé à partir de 2 éléments brasés à l’argent. Un étiré de 12x12 et une équerre.
Les deux éléments sont convenablement positionnés à l’aide de 2 pieds de centrage.
L’extrémité du carré est fraisée sur une profondeur de 0.1 en ménageant 4 petits carrés
de référence qui prendront bien appui sur l’équerre tout en ménageant en espace de 0.1 mm
pour la brasure.

p8 [].JPG

p9 [].JPG

p10 [].JPG


Après un premier essais, l’arrière sera légèrement réusiné pour dégager le congé
de brasure afin que, à chaque rotation de l’outil, l’appui sur le porte outils soit
fiable et reproductible donc sans retouche de profondeur d’usinage entre les
2 passes.

p11 [].JPG


Le pivot de la molette est constitué d’un axe de roulement à aiguille en 100 C6 dia 4 mm,
d’une rondelle butée d’appui en Stubs trempé et d’une butée supérieure également
en Stubs trempé alésé avec précision pour être assemblé à l’axe par collage.
En cas d’usure intempestive, l’axe pourra être remplacé par une queue de fraise
en carbure.

p12 [].JPG


Voilà l’outil complètement assemblé:

p13 [].JPG

p14 [].JPG

p15 [].JPG


L’outil en situation d’usinage avec sa rotation de 90°

p16 [].JPG

p17 [].JPG


Les résultats sur différents matériaux : Au4g, Laiton, PVC, PMMA.
Attention, ces résultats supposent des précautions :
de lubrification, d’évacuation des copeaux, si possible par jet copieux de liquide de coupe
ou d’air comprimé.
d’une circonférence de pièce multiple du pas apparent (1.414), sachant que la coupe est
tellement aisée, qu’il suffit de plonger dans la pièce, quitte à entamer sérieusement le
diamètre extérieur. Quelques essais de réglage sont indispensables avant finalement
d’usiner si possible chaque passe en 1 foi.

p18 [].JPG

p19 [].JPG
 
Dernière édition:
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
  • Auteur de la discussion
  • #2
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

...
p20 [].JPG

p21 [].JPG

p22 [].JPG


Les références de la molette documentation INTEGI

p23 [].jpg
 
Dernière édition:
crapulatos
crapulatos
Compagnon
5 Avr 2009
3 824
FR-62 près de Carvin
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Que dire ....
jawdropsmilie.gif



Va falloir que je relise à tête reposée :smt038

E.T.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 265
FR-17800 Charente maritime
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonjour,

Alors là, chapeau messire !
Je met aussitôt le lien en réserve pour une fabrication incessamment sous peu !

Et merci pour le partage. A nous les beaux moletages.

Cordialement,
PUSSY.
 
F
Filsderaphaël
Ouvrier
20 Mar 2014
395
Braine-le-Comte - Belgique
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonsoir gaston 48

C'est superbe de conception et de réalisation.
Les photos sont parfaites.
Je crois que plusieurs vies d'usineur me seraient nécéssaires pour arriver à un tel niveau.

Au plaisir de voir encore de si beaux reportages.
Cordialement.
 
punchy
punchy
Compagnon
3 Déc 2007
1 639
Bordeaux
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Que dire.... :shock:

Bravo !
 
mempasmal
mempasmal
Apprenti
23 Mar 2011
103
Alpes Maritimes
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonjour,
magnifique et en plus le porte outil est plus simple a fabriquer que pour 2 molettes a deformation.

Sinon, une petite question: pour faire un moletage droit, il faut un molette a 45deg ?

merci
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 524
fr-50cherbourg
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

superbe, et clairement expliqué en plus.
merci beaucoup
est ce qu'il faut donner un angle de dépouille à la molette?
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 171
FR-54560 Lorraine
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Les pointe diamant sont magnifiqques :supz:
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Je ne comprends pas très bien quel est l'avantage par rapport au système Quick ou équivalents, la description de l'utilisation que je lis en début de post est typique d'un mauvais réglage de l'outil.
Ces outils sont non seulement coûteux mais d’une conception imparfaite car en réalité
ils sont pour moitié à enlèvement de matière et pour l’autre moitié à déformation.
La photo nous montre ici un Quick en situation d’usinage. On remarque que pour
une rotation avant de la pièce, il n’y a que la molette supérieure qui coupe. La molette
inférieure refoulera le métal et inversement si on inverse le sens de rotation.
Là cette solution ne me montre aucune différence si ce n'est de doubler le temps d'usinage, c'est bien pour un usage privé et de loisir mais je me vois difficilement proposer à un client de doubler le prix de ses vis en invoquant tout cela…

Sinon c'est effectivement un très beau travail d'usinage, par contre quid de la manière de calculer les molettes pour usiner les différents angles et types de moletage qui peuvent être demandés ?

Pour utiliser du Quick/Univit/Ifanger en enlèvement de matière depuis une trentaine d'années, je concède qu'il est assez difficile de travailler avec ces outils si l'on n'a pas une systématique de réglage très pointue comme il apparaît dans la citation, le départ demande souvent du tâtonnement pour avoir les deux molettes qui travaillent en simultané, ou pour faire de longs moletages droits sans pas d'hélice.
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 524
fr-50cherbourg
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Okapi, pour le néophyte que je suis, pourrais tu préciser quelle serait la bonne méthode de réglage de l'outil à 2 molettes?
merci
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 677
nord
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

sympa ce reportage et les photos,
l'atelier en arrière plan a l'air pas mal aussi :P une p'tite photo d'une vue d'ensemble peut être ?
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 383
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Salut,

Ah voilà une idée grandiose quelle est bonne, montage simple, pratiquement pas de réglage, de plus réaffutable et pas chère.

Okapi je suis d'accord avec toi.... mais pour avoir utiliser les Quick je trouve que c'est galère à régler...en fait c'est à régler et à essayer au bon Ø avant de faire la pièce....moi je préfère les molettes à pressions.

Regarde le principe de Gaston...il n'y a pas plus simple, ça part d'une logique d'usinage....c'est même bizarre que personne n'y est penser avant quand on vois le résultat final, bon c'est vrai qu'il faut deux passes...mais là on sen fout ont ne fait pas des kilomètres de moletage.

Bravo Gaston :smt023

@ +
 
G
Guydo67
Compagnon
29 Nov 2007
1 485
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonjour,

Superbe travail qui fait envie, tant le résultat d'ailleurs que la démarche elle-même.
J'avais lu sur le forum que ces appareils à deux molettes à enlèvement de matière nécessitaient beaucoup de puissance et n'étaient donc pas conseillés pour les petits tours, est-ce aussi le cas de cet appareil ?

Merci, Guydo
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
  • Auteur de la discussion
  • #15
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Merci à tous de vos appréciations,

Pour répondre à mempasmal, oui il faut une molette à 45° qu’on ne trouve
qu’en type par déformation, donc qu’il faudra affûter.
Un moletage droit de grande longueur est rarement esthétique à l’outil
Quick car il subsiste souvent des variations de synchronisme aléatoires
qui produisent de légères hélices.
En ce sens, brise copeaux à raison les moletages par déformation présente un
meilleur synchronisme car l’engrènement se poursuit sur toute la largeur
de la molette. Quand il y dédoublement du pas de moletage et si on force
la plongé, l’énergie de déformation devient plus importante que pour un
pas simple, comme le système minimise l’énergie, il finit par se stabiliser
sur la valeur d’un pas.
Par enlèvement de matière, le dédoublement ne demande pas plus d’énergie
qu’un pas simple, son synchronisme est plus aléatoire et une bonne valeur
de plongé est à déterminer pour que l’engrènement soit synchrone sur
2 diamètres primitifs celui de la molette et celui de la pièce.
Pour répondre à rabotnuc, on peut augmenter la dépouille de coupe, par
exemple en orientant la direction du corps d’outil (+ de 90°) . mais c’est au détriment
du synchronisme, donc je travaille à la limite du talonnage, donc point de contact
parfaitement au centre et corps d’outil perpendiculaire.
Okapi ne comprends pas très bien, au bout de 30 ans, le fonctionnement d’un
Quick. Il ne faut pas qu’il perde espoir, j’ai utilisé un Quick pour la première foi
il y a 45 ans … de plus son avis n’est pas très impartial car il en fait commerce…

Il y a quelques vidéos réelles de démonstration par Zeus ( et non pas des synthèses
d’images) ou il est mis honnêtement en évidence les étapes de réglage d’un
outil à 2 molettes

http://www.youtube.com/watch?v=ZcOYYrtwAks

la difficulté vient du fait qu’il y a un gros déséquilibre dans les efforts de coupe
entre la molette supérieure de coupe et la molette inférieure de déformation.
un réglage par contact, à l’arrêt, n’est pas suffisant il faut tester à profondeur nominale,
sous charges, pour corriger le bon équilibre de profondeur et de dépouille de chaque molette.

Pour répondre à Guydo, oui les efforts de coupe d’un Quick à 2 molettes ne
sont pas négligeables, certainement supérieurs en effort radial à un outil par déformation
à ciseau 2 molettes ou style coupe-tube à 3 molettes.
En revanche très peu d’effort pour un outil à une molette, le dia 12 a été usiné en pince
sur un tour d’outillleur Simonet et c’est un gros moletage

Il y de la molette Integi de 14.5 pour Quick (là ou vous savay) angle 0° AA …
 
Dernière édition par un modérateur:
MF69
MF69
Apprenti
26 Déc 2009
209
Oullins (69)
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonsoir Gaston48

Félicitations pour cette très belle réalisation à l’aspect très Pro !
Je possède un petit Zeus avec quelques molettes et les quelques moletages que j'ai du effectuer m'on pris un certain temps pour affiner les réglages
Il faut dire que je ne suis pas spécialiste et je n'avais pas de doc
toutefois je ne comprends pas ce qui te fait dire que la molette du bas repousse le métal !
Pour moi sur mon outil, lorsque je tourne dans le sens normal et que je chariote vers le mandrin, la molette du haut coupe avec son flanc gauche tandis que la molette du bas coupe avec son flanc droit
aucune des deux ne repousse le métal

@+ et bon moletages

Michel
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
  • Auteur de la discussion
  • #17
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonsoir Michel, merci pour tes compliments.

lorsque je tourne dans le sens normal et que je chariote vers le mandrin, la molette du haut coupe avec son flanc gauche tandis que la molette du bas coupe avec son flanc droit
Oui la molette du bas coupe avec son flanc droit sauf que son flanc gauche (qui refoule) précède le flanc droit !
je t’invite à faire l’expérience de 2 opérations indépendante ou tu tournes dans le sens normal en chariotant vers le mandrin.
L’une avec uniquement la molette du haut de montée et ensuite sur une deuxième pièce, uniquement avec la molette du bas
de montée. Tu constateras tout de suite la différence d'action.
 
D
deuxcinq
Compagnon
29 Mai 2009
960
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonsoir,
Bonne idée, belle réalisation et joli reportage !
Ne pourrait-on pas imaginer la réalisation d'un outil à molette unique dans ce genre mais avec une tête
pivotante qui éviterait le démontage de l'outil entre les deux passes ?
Il me semble que l'effort de coupe devrait suffire à maintenir la tête en butée et en position tant dans un sens
que dans l'autre, aidé en cela par un système d'indexage simple.
Quelle possibilité de couper de l'acier ou de l'inox avec ce genre de molette affûtée ?
Cordialement.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
  • Auteur de la discussion
  • #19
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonjour,

Pas de difficultés particulière pour l’acier, l’effort de coupe est bien sûr supérieur
par rapport à du PVC. Tu as un exemple ici sur de l’étiré dia 35.
En réalité, l’entrée n’est pas aussi net car j’y ai déjà prélevé une rondelle…
p24 [].JPG

Sur de l’inox classique, je ne peux pas te dire car je n’ai que de l’inox de
décolletage 303 qui par expérience s’usine mieux que l’acier ordinaire,
surtout en moletage par déformation grâce au souffre.

Concernant la conception de l’outil, tout est possible. Ici, l’indexage étant
de 90° et disposant de porte-outil de précision (Multifix) j’ai reporté cette
fonction sur le porte-outil, ce qui simplifie la réalisation de l’outil avec un
porte à faux réduit. Je crois que dans un premier temps, il faut aller à la pêche
à la molette, et en fonction de ce que l’on trouve, quitte à acheter de la 15° R
et de la 15° L concevoir les outils adaptés. C’est un super sujet pour se faire
plaisir (accouplement avec denture de Hirth etc).
 
Dernière édition:
D
deuxcinq
Compagnon
29 Mai 2009
960
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonjour,

Merci pour cette réponse rapide et précise.
Le travail de la molette AA affûtée sur l'acier parait également correct.
J'ai trouvé quelques exemples d'outils simple molette à tête pivotante (réversible)
http://www.gbmo.eu/appareil-a-moleter-integi-mfs-21-55.html
http://www.outillage-metal.com/outils-de-moletage-appareil-a-moleter-zeus-8.htm#zeus16848103
La question qui se pose dans la conception d'un outil réversible est à quelle hauteur précise faire travailler
la molette, sachant qu'on se prive par souci de simplification de cette possibilité de réglage.
On pourrait choisir légèrement au dessous (et au dessus) avec une petite dépouille et du coup une pente
d'affutage légèrement négative ? Ou bien est-il nécessaire pour un meilleur guidage de la molette en
rotation, de laisser l'outil talonner dans sa trace ? :smt017
Cordialement.
 
Dernière édition par un modérateur:
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 774
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

bonjour

Je n'ai pas tout compris sur la subtilité et la diminution des efforts / un outil de moletage sous forme de pince à 2 molettes.

Mais bon.

Sinon ce porte molette vous permet il aussi de faire du moletage droit ou que du croisé ?

cdlt lion10
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
  • Auteur de la discussion
  • #22
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Pour un souci d’uniformité de condition de coupe entre les 2 phases d’usinage,
il faut que l’axe de rotation (à 90°) du corps d’outil soit exactement à la hauteur de pointe.
(Sur mon outil, il manque peut être un repère pour faciliter ce réglage).
Ensuite, par construction, il faut que l’axe du pivot intersecte l’axe de rotation précédent.
C’est l’épaisseur de la rondelle d’appui de la molette, ou l’orientation de la tourelle, qui détermineront les conditions de coupe.
Soit comme tu dis : à la limite du talonnement pour mieux suivre sa trace, et donc une dépouille à 0° juste à la tangente de contact.
La coupe restant très facile malgré l’absence d'une dépouille franche habituelle.
Tout affûtage de la molette qui modifiera la hauteur du plan de coupe devra être compensé par l’ajout d’une rondelle feuillard
sous la molette.
molt7.jpg

molt8.jpg
 
Dernière édition:
D
deuxcinq
Compagnon
29 Mai 2009
960
Re: Réalisation d’un Outil de moletage par enlèvement de mat

Bonsoir Gaston48 et à tous,

Suivant l'idée de départ : un outil à moleter de conception sensiblement différente .
Le petit avantage est qu'il est réversible sans démontage et très rapidement.
Parfaitement fonctionnel et facile à réaliser, peut-être intéressera-t-il un amateur ? Donc voilà :

DSC04780.JPG


Il a été usiné dans un morceau de 250 mm, diamètre 40 mm d'un inox duplex costaud , n'importe
quelle chute d'acier correct aurait fait l'affaire.
Le corps de l'outil (24 x 24) est traversé par une vis de 10 x 130 qui permet de maintenir la tête orientable de 90 °
Un repère permet la position médiane pour le réglage de la hauteur en début de travail.
Une vis 10 x 40 qualité 12.9 , usinée au diamètre de 8 mm et re-filetée au pas de 125 constitue un bon axe
pour une molette ZEUS 21,5 x 5 x 8 .

DSC04762.JPG

DSC04767.JPG



DSC04758.JPG
DSC04771.JPG

Cet outil convient également pour moleter de l'inox (316) , c'est un peu plus long, la molette souffre un peu.
Une modification du réglage pour obtenir un peu de dépouille m'a paru très avantageuse dans ce cas.
Les moletages réalisés sont convenables, assez droits et obtenus rapidement.

DSC04782.JPG


Bien cordialement
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 817
59000
  • Auteur de la discussion
  • #24
Re: Réalisation d’ Outils de moletage par enlèvement de mati

Bonjour deuxcinq,

Superbe version que tu nous présentes là et très beau reportage. :supz:
j’ai édité le titre pour le mettre au pluriel !!

Ces petits aléas de synchronisme qui nous donnent ce petit défaut en hélice sont malheureusement le propre de tous les outils par
enlèvement de matière. Il est sous doutes plus prononcé si tu « donnes » plus de dépouille. Ton exemplaire permettrait aussi
de vérifier ( en admettant un moletage en losange) si l’inclinaison de la molette de 45° à 30 (ou moins encore) a une influence
sur le synchronisme.

Si je peux me permettre une suggestion, j’aurais peut être mieux dégagé « l’environnement » de la molette pour travailler
au plus près d’un épaulement ou des mors du mandrin. Idem coté contre pointe pour de petit diamètre, aspect que je n’ai pas
non plus intégré à cause de ma vis de pression.

j’espère que tu es content des résultats, et je ne t’ai pas embarqué dans une réalisation décevante. :oops:
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 265
FR-17800 Charente maritime
Re: Réalisations d’ Outils de moletage par enlèvement de mat

Bonjour,

Je suivais le fil avec intérêt et cette modification m'agrée au plus haut point.
Si je puis apporter ma pierre à l'édifice, sachant que je n'ai pas de fraiseuse et qu'usiner le prisme
dans le cylindre posera quelques problèmes :
je pensais faire le porte molette entièrement cylindrique et le monter dans un porte douille "J"
(multifix) modifié pour avoir les indexages -45°, -30°, 0°, 30° et 45°.

Le partage permet d'améliorer les prototypes, et en continuant, arriverons- nous à un outil SANS usinage ?

Cordialement,
PUSSY.
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 031
Guipavas (près de Brest)
Re: Réalisations d’ Outils de moletage par enlèvement de mat

Je découvre ce sujet dont tu m'avais parlé au tel...

Idée et qualité du reportage à la hauteur de l'auteur...

Un grand bravo (encore) Gaston, à très vite.
 
D
deuxcinq
Compagnon
29 Mai 2009
960
Re: Réalisations d’ Outils de moletage par enlèvement de mat

Bonsoir Gaston 48 et à Tous,

Merci pour les appréciations et observations.

Le synchronisme parait effectivement meilleur avec un angle de 30° , mais la coupe moins bonne .
La vitesse de coupe et l'avance choisies (en restant dans les limites !) ne me semblent pas très critiques
non plus à ce sujet.

La tête de mon outil est finalement moins encombrante lorsqu'elle est inclinée, que pourrait le faire croire
la vue de dessus. Elle permet d'approcher grosso modo à 20 mm du mandrin , et un peu moins d'un épaulement
suivant sa hauteur .
On pourrait avantageusement imaginer une petite modif.pour gagner quelques mm.
Côté contrepointe : l'écrou borgne passe dessous ou dessus le corps de la pointe tournante et on peut moleter
à partir d'un diamètre de 20 mm. Pour plus petit il faut la pointe fixe à araser.

J'ai prévu cet outil assez compact, en conservant toute la rigidité possible et à ce niveau au moins c'est très réussi.
Nonobstant l'impossibilité d'approcher le mandrin à moins de 20mm (mais avec une molette de 21,5 les meilleurs
sont généralement autour de 12 mm) cet outil est excellent et pratique.

Un outil de moletage par enlèvement de matière est indispensable quand il s'agit de travailler de la matière plastique
ou des tubes . Comme cet essai rapide sur tube inox 50 x 1 impossible à moleter autrement.(aucune déformation intérieure)

DSC04787.JPG


Petit ouvrage très utile . Comporte un tableau pour le choix des vitesses de coupe :
http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...XwotvQ6mzsCY7h0aWiytWLg&bvm=bv.80642063,d.ZWU


Un grand merci à Gaston 48 pour avoir proposé ce sujet très intéressant .

Cordialement
 
Dernière édition par un modérateur:
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 774
Re: Réalisations d’ Outils de moletage par enlèvement de mat

Bonjour

J'ai relu ce fil et en plus avec le document de DEUXCINQ la subtilité entre les 2 modes de moletage, ce qui est permis ou pas en fonction de la forme de la pièce est bien indiqué en page 6 du pdf.

Par exemple :
Un moletage par compression permet d'augmenter le diamètre pour par exemple "rattraper une cote".
Un moletage par compression permet de moleter une portion de cone tel le chanfrein d'un cylindre.
En moletage par compression le moletage radial selon l'axe X est possible alors qu'il ne l'est pas en moletage par coupe.
Un moletage en fond de gorge ou entre 2 épaulements est possible en moletage par compression.

A l'opposé le moletage par coupe est indispensable ou conseillé pour un beau moletage de plastique ou de fonte.
Le moletage par coupe minimise l'augmantation de diamètre de la pièce.
Le moletage par coupe permet de moleter des tubes minces, il ne s'écrase pas par l'effort.

Je note que la notion que l'on pourrait apparenter à "retomber dans le pas de moletage" ou synchronisme est problématique plutot en moletage par coupe et non par déformation, en tout cas dans le pdf :?: rien n'est indiqué quand aux précautions à prendre.

Mais je remarque sur la première photo en page 1 de ce fil il est indiqué que l'outil quick opérant en moletage par coupe à une molette de coupe et une de compression en bas de l'outil soit!
Mais je ne vois pas de différence d'allure sur la photo entre ces 2 molettes. Peut être :?: avez vous une molette de chaque type de même profil pour faire apparaître clairement la différence en photo :) entre une molette par compression (ou refoulement ou déformation) et une par coupe.

Enfin en lisant le document de DEUXCINQ il semble que dans la réalisation du présent fil de discussion, le profil de moletage RGV "moletage croisé avec pointe rentrante" ou RKV "moletage carré avec pointe rentrante" (page 4 du pdf) difficile à dire sur les photos en ce qui me concerne, a été réalisé avec succès alors qu'en page 6 du pdf il est dit que c'est impossible en moletage par coupe. :?:

La transformation d'une molette par compression en molette par coupe ce qui sous entend un affutage a-t-elle été entreprise par quelqu'un ? :?:

cdlt lion10
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
8 031
Guipavas (près de Brest)
Re: Réalisations d’ Outils de moletage par enlèvement de mat

lion10 a dit:
Mais je remarque sur la première photo en page 1 de ce fil il est indiqué que l'outil quick opérant en moletage par coupe à une molette de coupe et une de compression en bas de l'outil soit!
Mais je ne vois pas de différence d'allure sur la photo entre ces 2 molettes. Peut être :?: avez vous une molette de chaque type de même profil pour faire apparaître clairement la différence en photo :) entre une molette par compression (ou refoulement ou déformation) et une par coupe.

cdlt lion10
Ce qu'explique Gaston c'est que par le principe de conception de l'outil Quick, la molette du bas travaille bien par coupe elle aussi mais que son autre arrête se retrouve à travailler en compression. C'est un problème de positionnement géométrique.

lion10 a dit:
La transformation d'une molette par compression en molette par coupe ce qui sous entend un affutage a-t-elle été entreprise par quelqu'un ? :?:

cdlt lion10
Ben Gaston montre comment il a fait et DeuxCinq nous présente un appareil opérationnel donc ayant réaliser la chose aussi...

Pardon si je n'ai pas compris la question.
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 774
Re: Réalisations d’ Outils de moletage par enlèvement de mat

Bonjour

Ce que j'avais compris c'est que l'outil fonctionne en moletage par coupe ET DONC avec une molette par coupe achetée ... :?:

Bon j'ai relu encore une fois, la molette par déformation n'est pas affutée dent par dent mais rectifiée pour supprimer une certaine épaisseur car les dents de la molette sont chanfreinées sur le bord. En cela résiderait donc la seule différence entre ces 2 types de molette :?: :?:

cdlt lion10
 
Haut