Précision d'une imprimante 3D

  • Auteur de la discussion prismatique
  • Date de début
P
prismatique
Nouveau
6 Oct 2014
10
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je suis actuellement dans la réalisation d'une fraiseuse cnc mais je n'exclus pas le faite de construire une imprimante 3D dans un futur le plus proche possible.
J'ai vu pas mal d'imprimantes 3D en video, et je dois dire que c'est assez impressionnant, mais apparemment pour la précision c'est pas ça, j'ai remarqué aussi que beaucoup d'imprimantes 3D (de fabrication PRO ou AMATEUR) fonctionnes avec de simple tige fileté et des guides pas toujours terrible, est ce qu'une imprimante 3D monté sur des vis à billes et des guides prismatique et patins a bille ferait que l'état de surface et la précision serait bien meilleur ou est ce que le faite que cette technologie de dépose de plastique fondu fait que la précision et l'apparence ne seront jamais la ? et pour la rapidité de fabrication de pièce, j'ai crus comprendre que l'imprimante 3D était assez lente, 30 minutes pour une toute petite pièce, en tout cas dans l'exemple que j'ai vu la personne ma expliqué que la machine pouvait aller plus vite mais que la rapidité jouait beaucoup sur la qualité de la pièce fini, pourtant quand j'ai vu la pièce fini j'ai trouvé ça pas top top d'un point de vu esthétique, pourrait on sortir une pièce plus rapidement en ayant des vis à billes et des patin a billes?

merci pour vos réponses
Prismatique
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 096
91
Salut

La précision est d'abord due à la technologie, en extrudant du plastique fondu on est tributaire de la section de sortie de l'extrudeur, c'est pas terrible.
En revanche il existe des imprimantes utilisant des résines polymérisables par uv (HR etc...) et là on peut descendre sous le 1/10em sans problème, par contre c'est plus lent.
On peut aussi imprimer des cires fondable avec une bonne précision (senders etc...)
Ces deux technologie sont bien plus complexes et se rapprochent plus de celle d'une imprimante à papier classique par son mode de fonctionnement.

D'autre sauront te répondre mieux que mieux sur ce sujet, j'en ai utilisé mais jamais construit.

@+
 
N
Nicolas64
Ouvrier
16 Sept 2011
334
Salut,
la qualité médiocre est due à la qualité des imprimantes car mois j'ai une STRATASYS et la qualité est nettement au dessus.
Hormis l'épaisseur des strates de 0,25 mm qui fait qu'on les voit, sinon il n'y a pas de bavures, pas de bourrelets comme sur les imprimantes
pas chères. Je te met ci-dessous le lien vers une page de mon site pour que tu puisse te rendre compte de ce qu'on peut faire.
http://www.cip64.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=25&Itemid=27
Pour répondre à ta question sur les vis a billes, je suis persuadé qu'une bonne mécanique donnera de bons résultats et j'ai
l'intention de fabriquer moi même une imprimante 3D car je viens de découvrir il y a peu le logiciel (grâce au forum) SLIC3D
qui permet de générer le Gcode pour imprimer en 3D. Cela faisait longtemps que je voulais faire une imprimante 3D mais j'étais bloqué
par le logiciel que je ne suis pas capable de développer moi même. Contrairement aux imprimantes 3D pas chères, je vais mettre
des vis a billes et des moteurs brushless (je ne sais pas travailler avec les pas à pas qui sont moins chers).
A plus
Nico
 
Dernière édition par un modérateur:
monomax
monomax
Apprenti
13 Fev 2014
129
05
avec des guidage part tige lisse et roulement linéaire, avec un entrainement par courroie on peu obtenir des résultat plus que correct!!!
je pense notamment aux ultimaker qui arrive a des épaisseur de couche de 20µm, d'autre imprimante plus fermer mais plus pro arrive a descendre encore plus bas :wink:
la technologie mais surtout le matos généralement utiliser limite cette état de surface sur les imprimantes fait maison type reprap, des guidage de mauvaise qualité, avec des tige non chromer , des roulement chinois a pas chère des courroie mal tendu le tout avec des réglages a la louche, avec tout ça on sort tout de meme des pièces plus que potable, ou en tout cas utilisable dans la plupart des projets :-D
pour peaufiner d'avantage les prix grimpe en flèche, une reprap revient dans les 500€, une ultimaker ou autre makerbot c'est dans les 2k€ ou un peu plus, et au delà c'est plutôt dans les 20 ou 30k€...
 
monomax
monomax
Apprenti
13 Fev 2014
129
05
salut nico, dit moi comment tu les gère les brushless? ça m'intéresse :wink:
 
N
Nicolas64
Ouvrier
16 Sept 2011
334
Salut,
les brushless sont gérés avec un variateur qui est piloté en +/-10V .
J'utilise des cartes d'axes PMAC de chez DELTA TAU, mais elles sont chères.
Une bonne solution est d'en acheter d'occasion sur eBay, même une vielle carte est largement assez performante pour gérer jusqu'à
8 Axes.
A plus
Nico
 
P
PGL
Compagnon
29 Sept 2014
1 316
Toulouse
Dernière édition par un modérateur:
P
prismatique
Nouveau
6 Oct 2014
10
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonjour à tous, merci pour vos réponses, j'ai visité ton site Nicolas64, en effet c'est beaucoup plus précis et plus jolie que ce que les petite imprimantes 3D pour particulier peuvent faire, étant donné que tu as cette imprimante à porté de main, peut être pourrais tu m'en dire plus sur sa conception par exemple avec qu'elle guidage est elle monté, vis à billes je suppose, l'épaisseur des strates de 0,25 mm, les strates c'est quoi? pourrais tu nous donner un exemple de pièce réalisé sur cette imprimante et le temps d'impression ? ça me donnerait une idée du temps sur une pièce réelle.

Pour répondre à monomax j'ai fais quelques recherche sur la ultimaker, certaines pièces réalisé sont pas mal apparemment mais les 3/4 des pièces réalisé qu'on peut voir sur internet sont franchement pas top, pas de bonne planéité des pièces, beaucoup de bavures, je ne pense pas que la précision sur la pièce soit vraiment présente, mais je me trompe peut etre, après tout je ne l'ai pas vu en réel mais simplement en video ou en photo de pièces terminé.

Donc si je récapitule l'idéal serait de réaliser une imprimante avec des mini guidage prismatique et palier a bille pour le guidage et de petite vis à billes pour l'entrainement sans oublier des petit moteurs pas a pas, pour l'appareil qui fond le plastique (je ne sais pas comment ça s'appel) je suppose qu'il doit exister plusieurs models de qualité et de diametre de buse? qu'en est il de la matière, il en existe combien de sortes, est ce la meme matière plastique a chaque fois mais d'une couleur différente?

Prismatique
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Une strate = une couche
Stan
 
monomax
monomax
Apprenti
13 Fev 2014
129
05
pour te donner un peut de vocabulaire technique:

la partie qui fond le fil c'est la tête, la tète est constituer d'une partie chaude et d'une partie froide que l'on apelle hotend et coldend, en générale on dit directement hotend pour désigné la tete.
http://www.mptech.xaa.pl/HEeBay/PrzekrojMK2.jpg
la partie qui pousse le plastique c'est l'extrudeur
le lit chauffant, la ou l'on imprime s'appelle le hotbed


la presision d'une machine est obtenue directement par sa qualité mécanique, mais les bavure son généralement due a une température et/ou un extrudeur mal géré :wink:
 
Dernière édition par un modérateur:
E
E-volution
Nouveau
20 Avr 2009
15
Ramonville St Agne
bonjour à toutes et à tous

il faut comparer ce qui est comparable; il est évident que l'on attend de la part d'une imprimante 3D a plusieurs milliers d'euro de bien meilleurs résultats que d'une imprimante 3D à 500 euro en kit.
Maintenant il faut savoir ce que l'on veut si c'est pour faire du travail pro on oublie le kit et l'on attend le budget....
si c'est pour se faire plaisir, que l'on a énormément de temps à consacrer le kit est parfait. Pour ma part j'ai choisi la deuxième version. Je ne vous cache pas qu'il faut aimer bricoler être méticuleux et surtout patient, mais le plaisir est au bout.Sortir une pièce articulée en une seule impression c'est stupéfiant. Il y'a un mois que je me suis lancé dans l'aventure et j'obtiens des objets qui font le bonheur de mes petits enfants.
Mon imprimante est une Prusa i3 rework elle fonctionne avec 4 moteurs pas à pas Mema17 un Arduino 2560 équipé d'un "shield" pour moteurs pas à pas, le logiciel Marlin Reprap est libre ainsi que l'interface Slic3r qui permet de commander l'imprimante en manuel et également de générer le G code qui pilote la machine.Tapez RepRap sur Google et vous saurez tout.
Après il ne reste plus qu'a faire les réglages et c'est la que l'on s'amuse!!!!
Le kit permet toute fois d'avoir une approche de ce qu'est une imprimante 3D, il permet de réaliser des objets avec des couches de 0,2 mm, en tous cas je passe du bon temps.
J'ajouterais que la plus part des imprimantes pour amateurs sont construites avec des pièces issues d'autres imprimantes.
 
Haut