PE 15 la restauration avance mais quelques conseils seraient le bien venus

100glier35
Apprenti
6 Décembre 2015
88
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à tous,

j'ai bien avancé et fini par réussir à retirer la vilaine peinture grise qui recouvrait la totalité de ma perceuse à coup de décapant et de brosse métallique sur une meuleuse. Quelques surprises sous l'épaisse couche de gris... quelques zones avec de l'enduit polyester blanc qui comble des imperfections du moulage je pense et une sorte de sous couche rouge brique.
Je n'ai pas trop creusé l'enduit et pense le recouvrir directement avec l'Hammerlite. Lorsque j'ai commencé à nettoyer à l'acétone, j'ai été surpris de constater que le rouge brique se dilue et quasi impossible à enlever. C'est très fin et très diffusé mais je sais pas si il est nécessaire de tout enlever avant de peindre. Qu'en pensez vous ? Pensez vous que l'Hammerlite tiendra dessus ?
Deux autre petites question : un bon nettoyage à l'acétone est-il suffisant avant peinture ? Enfin quelle est la bonne technique pour éviter de mettre de la peinture dans les trous taraudés ?

Merci par avances pour vos conseils et n'hésitez pas si vous voyez des points de vigilance que je n'aurais pas identifiés....

Bonne soirée
 
abeille francis
Apprenti
22 Février 2012
137
pamiers
tout d'abord salut a toi
pour ma part il y a un petit moment,j'ai repeint une cincinnati milacron pe5 mais j'ai peint par dessus la peinture existante.je n'ai rien démonte ou presque.j'attend que mon fils m'aide pour insérer les photos de ma perceuse. (les enduits sont souvent la pour protéger le bâti en fonte aciéré.
pour ce qui est des trous taraudes, tu peut mettre du cilicone du papier ou meme une vieille vis.
toue est possible.
bonne peinture et au plaisir de te lire
bonne journee
 
Yakovlev55
Compagnon
22 Janvier 2011
3 394
F-67150
Bonjour, sur toutes les machines que j'ai restaurées il y avait cette peinture rouge, soluble dans l'acétone, pour ma part après un sérieux décapage, j'ai systématiquement remastiqué les lacunes, voire même souvent les surfaces entières. Je trouve en effet particulièrement laid, quand on voit qu'on a simplement rajouté une couche pour cacher la misère, ce qui est souvent le cas sur les machines anciennes, ou à chaque fois qu'un nouvel apprenti arrivait, on lui collait un pinceau dans la main, et vas-y que je barbouille une nouvelle couche de vert sur la fraiseuse. Ceci dit, je décapais, et dégraissais très sérieusement à l'acétone, et le mastic et la peinture (pu à 2 composants) tiennent parfaitement.
Cordialement
Martin
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut