Motorisation Rapide-Lime

wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjpur à tous,

Comme convenu dans le post ici je crée un nouveau post au sujet de la motorisation du mini étau-limeur Rapide-Lime.
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 360
Près de Rouen
pourquoi motoriser un rapide lime?
tu as quelque chose contre la sueur?
:wink:
 
K
karim80
Compagnon
31 Déc 2007
1 217
Picardie Amiens (80) Longitude: 2.298 Latitude:
Un rapide lime motorisé n'est plus un rapide lime :cry:
C'est mon avi perso :???:
...mais bon, si cela apporte des idées, alors laissez vos idées fleurir, j'ai rien contre. 8-)
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 360
Près de Rouen
on trouve bien maintenant des moulins à poivre électriques (conçus par nos petits amis aux yeux bridés), alors pourquoi ne pas motoriser un rapide lime....
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #5
vogele a dit:
...
Je vais voir pour faire une épure sur SW avec mes idées .
Bonne soirée à tous
@+ vogele
Merci Didier, bonne initiative... :smt023

Mon plaisir est de motoriser et d'automatiser...c'est tout...
Et un Rapide-Lime motorisé fera un mini étau-limeur adapté à la taille de mes autres machines... 8-)
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bienvu APA,
:smt038

Et voici le "Chariot" (je sais pas si c'est le bon terme à utiliser pour un E-L... :oops: )

J'ai pas pu faire le "socle" (là non lus je ne connais pas le terme adéquat...) car il est dans mon bain de décapage électrolytique... :???:

Au suivant... :wink:

chariot.jpg
Voir la pièce jointe Chariot.rar
 
A
APA
Apprenti
29 Fev 2008
135
bravo wika58 ca! c'est du chariot :eek:
je vais essayer de trouver un PAC Num après le taf puis j'irai a l'atelier prendre des côtes (pas à côté) en fin de semaine je pense, au fait c'est koi le suivant pour toi?

PS: Je cherche des Tasseaux pour la bête; une idée ?
 
L
LOK7725
Compagnon
2 Sept 2008
1 156
Belgique - région d'Arlon
Les tasseaux :?: il suffit de se les fraiser...on des usineux ou pas :?: :!: :wink:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #10
APA a dit:
bravo wika58 ca! c'est du chariot :eek: ...
..., au fait c'est koi le suivant pour toi?...
...
Je me propose de faire le "bras oscillant" (encore un terme inconnu) qui va sur le chariot...

Y aurait-il un pro qui pourrait donner les termes exacts pour les différentes pièces d'un E-L... :roll:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #12
Supeeerrrr ! :supz:

Tu peux mettre les fichiers SW (pièce + assemblage)...?

Merci. :wink:
 
A
APA
Apprenti
29 Fev 2008
135
heu! oui ça a l'aire pas mal comme ca mais en fait il y a pas mal de dimensions qui manques, mais pour une ébauche disons que j'ai pas trop pousser !
Pour l'assemblage la au contraire je crois que j'ai un peu surcharger le mécanisme en fait je suis tombé sur un os au niveau du débattement
et comme je fait de la récupe de pièce je sais pas si ca va bcp te servir. Voir la pièce jointe AxeX.rar
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #14
Tu sais, pour la précision des cotes, c'est pas trop important... 8-)
A la limite, on fera une petite correction sur les pièces dans l'assemblage final... Ce qu'il faut c'est avoir un modèle proche de la réalité pour pouvoir modéliser cette motorisation...

Je viens de terminer de remonter le mien ... :7dance:

Je me suis rendu compte d'un point....
Il faudra absolument que la longueur de la bielle soit réglable et une importante proportion...
Le système de bielle à partir d'un disque vers lequel on s'oriente a la particularité que si on change la position de l'excentrique, on fait varier la course totale mais on fait varier aussi bien le PM AV(point mort avant) que le PM AR.. :???:
Sur le RL (Rapide-Lime), c'est au voisinage de la position Max. AR que l'avance transversale se fait ... :roll:
Donc, il faudra que pour toute course souhaitée, le "bélier" (j'ai appris un nouveau nom ce W-E... :lol: ) recule jusqu'à la position max. AR afin d'avoir l'avance mécanique...
Donc lors du réglage, on réglera la course par l'excentrique tout en jouant sur la longeur de la bielle pour que le bélier recule bien jusqu'à sa position AR...
 
A
APA
Apprenti
29 Fev 2008
135
ok voici ce que j'ai fait c'est une étude de mouvement sachant que j'utilise une couronne crantée intérieur trouvée sur un malaxeur mais j'en ai vue sur les remonte grille de magazin. cet solution me permet d'avoir le débattement requis sans avoir a fabriquer un engrenage. donc je ne sais pas si tu vas suivre cette voie. Mais bon comme je voulais économiser de la matière et du temps j'envisageai utiliser le pivot existant pour y placer la roue. Mais comme
ca n'allais tjs pas! j'ai du faire une système parallèle pour ajuster l'offset du mouvement. bon ca y est ! après quelques heures de bidouillage j'ai bien obtenu un résultat , je pense que l'on peux tjs faire varier le déplacement cependant je n'ai pas envie de trop compliquer les choses tout de suite. il me reste la partie moteur a finir + 2 3 bricoles. @+

RL.png
Voir la pièce jointe RAPIDE_LIME.rar
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #16
Et bien tu chömes pas niveau modélisation :eek:

Sinon, au niveau du mécanisme de motorisation, je pige pas trop ton systéme... :oops:
 
A
APA
Apprenti
29 Fev 2008
135
En fait je comptai mettre une chaine de vélo :smt031 pour coupler tout ca au moteur

RPChaine.png
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #18
Bonjour :wink:

Voici mon idée de motorisation... :roll:

Un moto-réducteur est embarqué sur un chariot (pas dessiné) qui se déplace sur des roulements sur un profilé Alu fixé sur la structure métallique qui recevra l'ensemble (le profilé étant paralllèle à l'axe de la table du R-L).
Il reste constamment aligné derrière le bélier grâce à la patte qui le relie au chariot de l'E-L (fixée sur le trou du bras "manuel" d'origine...). 8-)

Le mouvement de va-et-vient est assuré par un plateau monté sur la sortie du moto-réducteur avec une rainure en T et une bielle qui est fixée sur le bélier (point de fixation du bras d'origine).
Le plateau tourne dans le sens antihorlogique.
L'axe de celui-ci est décalé de 1/4 de diam. par rapport à l'axe du bélier.
De ce fait, lors de l'effort de coupe, la bielle oscille de part et d'autre de l'axe du bélier... 8-)
Le réglage de la course est fait par le réglage de l'excentrique sur le plateau.
Il faut encore que je réfléchisse au système de réglage de la longueur de la bielle afin de pouvoir toujours ramener le PM AR au niveau de l'entrainement de l'avance auto du chariot de l'E-L... :smt017
Je pense à un bras télescopique ... :roll:
Si vous avez des idées à ce sujet... :)

Il y a d'autres idées (n'est-ce pas Didier... :lol: ) ... à vous de les présenter ... :wink:
Il y a plus dans dix têtes que dans une ... :lol:

rapidelimepat.jpg
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #19
APA a dit:
En fait je comptai mettre une chaine de vélo :smt031 pour coupler tout ca au moteur
Aah OK...
J'étais en train de rédiger quand tu as posté... :wink:

Entretemps, je viens de penser à une solution pour le réglage de la longeur de la bielle...
Au lieu d'une seule bielle, il y a deux segments avec une articulation (à env. 1/3 côté plateau) qui est boquée par un boulon.
En jouant avec l'angle entre les 2 segments, on joue sur la distance entre les paliers d'extrémité...
Qu'en pensez-vous? :oops:
 
A
APA
Apprenti
29 Fev 2008
135
heu ! un petit dessin, même a mains lever serai le bienvenue! histoire d'être sure de ce que j'imagine. De mon coté au sujet de la chaine de vélo c'est pas gagné car le déplacement du chariot fait varier sa longueur :shock:. je suis quand même attaché a cette solution car d'origine le RL n'est pas vendu avec sa table (comme indiqué dans la pub ) donc le but est de pouvoir continuer a le laisser travailler en EL et en Mortaiseuse.

Au fait t'as oublier de mettre ton assemblage en ligne, aussi je suis entièrement d'accord avec toi sur le contenu de nos têtes :smt115
si quel qu'un a une idée sur comment conserver la longueur de ma chaine pendant le déplacement du chariot (j'aimerai éviter le coup du galet tendeur :twisted: )
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonjour tous le monde,
De retour de vacances pendant lesquelles j'ai rencontré un membre du forum super sympa qui m'a filé un gros vérin pneumatique de 80 mm course 125 mm, je viens de faire une petite étude sur l'utilisation d'un vérin pneumatique plutôt que d'un moto-réducteur pour le déplacement du "bélier" du Rapide-Lime.

Je ne sais pas comment va se faire le déplacement vu que c'est du pneumatique et que l'a/c est compressible (j'avais eu des soucis lors de mes premiers essais de descente automatique sur ma scie à ruban)...
Mais ici, la vitesse de déplacement est moins critique....
De plus, le vérin est capable de fournir une force de 300 Kg... et quand le Rapid-Lime est actionné à la main, le mouvement est aussi fonction de l'effort... :roll:

Un gros avantage du système pneumatique est que tout est embarqué sur le chariot et donc on peut le démonter de la table pour des applications de brochage,.... :-D

Par contre, il faut un petit système de contrôle/commande avec FdC et relais ...

Voici une vue d'ensemble du projet.

rapidelimepatvérin.jpg
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 217
FR-57330 Moselle
wika58 a dit:
Bonjour :wink:

Voici mon idée de motorisation... :roll:

Un moto-réducteur est embarqué sur un chariot (pas dessiné) qui se déplace sur des roulements sur un profilé Alu fixé sur la structure métallique qui recevra l'ensemble (le profilé étant paralllèle à l'axe de la table du R-L).
Il reste constamment aligné derrière le bélier grâce à la patte qui le relie au chariot de l'E-L (fixée sur le trou du bras "manuel" d'origine...). 8-)

Le mouvement de va-et-vient est assuré par un plateau monté sur la sortie du moto-réducteur avec une rainure en T et une bielle qui est fixée sur le bélier (point de fixation du bras d'origine).
Le plateau tourne dans le sens antihorlogique.
L'axe de celui-ci est décalé de 1/4 de diam. par rapport à l'axe du bélier.
De ce fait, lors de l'effort de coupe, la bielle oscille de part et d'autre de l'axe du bélier... 8-)
Le réglage de la course est fait par le réglage de l'excentrique sur le plateau.
Il faut encore que je réfléchisse au système de réglage de la longueur de la bielle afin de pouvoir toujours ramener le PM AR au niveau de l'entrainement de l'avance auto du chariot de l'E-L... :smt017
Je pense à un bras télescopique ... :roll:
Si vous avez des idées à ce sujet... :)

Il y a d'autres idées (n'est-ce pas Didier... :lol: ) ... à vous de les présenter ... :wink:
Il y a plus dans dix têtes que dans une ... :lol:
Et si tu montais le moteur sur un rail; Le déplacement du moteur fait revenir le bélier vers l'arrière.
Le problème est au niveau du rendement car la poussée ne sera plus dans l'axe du bélier, mais si on prend un problème aprés l'autre, on devrais faire quelque chose de bien.

(PS: j'ai aussi un rapid lime qui attend....)

cordialement

rapid lime.JPG
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #23
Salut Charly57,

C'est bien le principe retenu (mais pas expliqué dans mon post... :oops: ).
Le rail profilé Alu sert de guide et l'équerre (que l'on voit sur le croquis et qui fixée sur le point fixe du chariot ainsi que sur le motoréducteur) vient coulisser dessus par l'intermédiaire de petits roulements... 8-)

Mais maintenant avec la solution pneumatique, je n'ai plus ces soucis là puisque le vérin est fixer sur le point fixe du levier initial sur le chariot...

Mais il faut voir les problèmes qui pourraient survenir dûs au pneumatique...

Sinon, il y a des vérins électriques qui développent des forces assez impressionnantes (Gege à fait une plieuse avec un vérin électrique de lit d'hopital... :eek: )

Et ton Rapide-Lime, tu veux le motoriser aussi ?

A+
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #25
vogele a dit:
...
Pour la motorisation ,ne faudrais t'il pas mieux rendre le déplacement du moteur solidaire de la table .
Ben oui, c'est tout à fait ça... (j'aurais vraiment du mieux décrire mon idée de base....)
Le tout monter sur guide a billes .
Je ne crois pas que des vis à billes soient nécessaires, on a pas besoin de précision pour le guidage, il faut juste reprendre le poids du moto-réducteur et du plateau...
Soit fixer sur une plaque triangulaire qui suvrais le déplacement de table .
Oui
Je réfléchi de mon côter ,pour essayer de faire simple
@+ vogele
On attend tes idées :wink:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #26
Super, tu as posté pendant que je rédigeais... :oops:

Le problème est que la longueur de la bielle doit être réglable pour qu'en fonction du de la course choisie, il faut régler la longueur de la bielle pour revenir à chaque fois à la position max. arrière pour avoir l'enclenchement de l'avance latérale...

C'est pour cela que j'envisage la solution vérin pneumatique où on garde la position AR fixe et on ne règle que le point d'inversion AV (EV commandée par un relais bistable et un FdC)...
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 217
FR-57330 Moselle
Wika

J'ai l'impression qu'il y a quelque chose qui va clocher:
Un verin à air comprimé ne va pas convenir.
En effet avant que l'outil attaque la pièce, il faudra une toute petite pression d'air pour vaincre les frottements et permettre au piston d'avancer. Puis l'outil va percuter la pièce. Il y aura une "forte " résistance donc il faudra attendre que la pression d'air aie suffisament augmenté dans le corps du vérin pour arriver à faire le copeau. Lorsque l'outil aura traversé la pièce, la pression d'air emmagasiné dans le corps vérin n'aura plus la résistance de l'usinage du copeau et alors, immédiatement le piston du vérin va partir à fond, même si on coupe immédiatement l'arrivée d'air. L'air emmagasiné dans le verin sera une réserve d'énergie qui se détendra dès que la résistance baissera, faisant augmenter la vitesse du piston.

Le système à vérin marche bien
- avec de l'air si le couple résistant est constant ou
- avec de l'hydraulique (incompressible) pour les autres utilisations.

Je regrette d'y avoir pensé peut être un peu tard, a moins que tu puisses passer en hydraulique.

Cordialement
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #28
Salut Charly57,
Merci de tes remarques... elles sont constructives... :wink:
Je me suis fait les mêmes réflexions... :roll:

Ce qui me pousse à essayer c'est:
- dans son utilisation en manuel, c'est exactement le même phénomène...l'effort appliqué par l'opérateur sur le levier est variable en fonction de la résistance...
- le vérin que je compte utiliser est un vérin de 80 mm qui avec une pression de 6 bars peut développer 300 kg de force donc un effort nont négligeable...
- je réglerai les limiteurs de débits de telle sorte que les vitesses max soit réduites...

Et puis ça me tente d'essayer...
... et si ça marche pas, ça servira à tous. :)

Avant de me lancer dans la réalisation de pièces définitives, je ferai des essais avec des serre-joints et autres pour ne pas faire des pièces pour rien...

Je vous tiens au courant... :wink:

Si d'autres membres, font des essais de motorisation, merci d'en faire partager les autres... :wink:
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 217
FR-57330 Moselle
Oui tu as raison d'essayer. C'est aussi ce que je ferai.
Peut être mettre une buttée amortisseur pour éviter une surcourse du bélier pendant les essais. Ce serait domage que le bélier sorte trop et abime les glissières.

A moins, pour les essais de s'arranger pour que le piston soit en bout de course avant le bélier = reculer le verin par rapport au belier.

Un restricteur de débit n'empèchera pas l'air de se détendre. Elle est prisonnière dans le corps du verin est elle est à la pression nécessaire à la coupe.

A la main, le levier arrive en buttée aprés la fin de coupe. c'est çà qui arrête le mouvement. Avec le vérin il n'y a plus de levier ni de butée.

Cordialement
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 059
FR-54560 Lorraine
  • Auteur de la discussion
  • #30
Merci pour ce débat constructif :smileJap: ... :wink:
Je réponds dans le texte...
Charly 57 a dit:
Oui tu as raison d'essayer. C'est aussi ce que je ferai.
Oui ... et ça fait un projet de plus :lol:
Peut être mettre une buttée amortisseur pour éviter une surcourse du bélier pendant les essais. Ce serait domage que le bélier sorte trop et abime les glissières.
A moins, pour les essais de s'arranger pour que le piston soit en bout de course avant le bélier = reculer le verin par rapport au belier.
Mon vérin à une course de 125 mm et je le cale pour qu'en position "rentré", il soit à qq mm derrière la position où les extrémités avant des glissières du bélier et de la table sont alignés. Position nécessaire pour avoir l'avance auto... Donc pas de risque de choc sur le Rapide-Lime en bouts de courses... 8-)
Un restricteur de débit n'empèchera pas l'air de se détendre. Elle est prisonnière dans le corps du verin est elle est à la pression nécessaire à la coupe.
Tu as tout à fait raison, c'est un point que je ne pourrais vérifier qu'en réel... :???:
Bon le vérin est également équipé d'amortisseurs en extrémités des courses. Je réglerai ceux-ci pour éviter des chocs...
A la main, le levier arrive en buttée aprés la fin de coupe. c'est çà qui arrête le mouvement. Avec le vérin il n'y a plus de levier ni de butée.
...
Si !
C'est le vérin qui va limiter la course... 8-)


A propos et HS, sur le Rapid-Lime, il y a des vis/butées, mais je n'ai pas vraiment trouver comment les utiliser... Peut-être que je les ai mal remontée... :oops:
Si quelqu'un avait des infos à ce sujet... :wink:
 
Haut