Matière inconnue - inconel?

Pascal_03
Pascal_03
Ouvrier
Il y a également l'analyse WDS (microsonde électronique), très fiable mais contraignante. il faut inclure un fragment, polir et métalliser. il faut également employer des étalons. Par contre un bout de limaille minuscule suffit.
Plus rapide mais moins performant (analyse semi-quantitative) l'EDS, associée au microscope électronique à balayage. là aussi une quantité infinitésimale suffit. exemple :
Y-C003.jpg

Le prélèvement fait une trentaine de microns à peine. et l'analyse (sur le point sélectionné) donne ça :
Capture.PNG

(c'est pas de l'usinage, c'est un minéral...)

J'ai possibilité d'accès au MEB de Clermont - quand on n'est pas en période de COVID.

Je suis curieux de connaitre la méthode utilisée ici.

Pascal
 
Dernière édition:
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
Compagnon
là c'est dejà la haute technique utilisée .
dans la recherche de fuite dans des tubes électroniques pro. on utilisait de l'hélium , avec un spectromètre de masse , qui réagissait à l'hélium.
 
E
enguerland91
Compagnon
. on utilisait de l'hélium , avec un spectromètre de masse , qui réagissait à l'hélium.
J'ai beaucoup pratiqué aussi mais sur des tuyauteries en inox pompées pour obtenir un ultra-vide. C'est avec ce type d'appareil que l'on voit que de l'inox de 1,5 mm d'épaisseur lorsqu'il est porté à une certaine température devient poreux à l'hélium.
 
pierreLG
pierreLG
Ouvrier
Il y a également l'analyse WDS (microsonde électronique), très fiable mais contraignante. il faut inclure un fragment, polir et métalliser. il faut également employer des étalons. Par contre un bout de limaille minuscule suffit.
Plus rapide mais moins performant (analyse semi-quantitative) l'EDS, associée au microscope électronique à balayage.
Wooo super ! Là on est sur une sacrée précision !
Tu as de la chance d'avoir accès à un MEB c'est pas tout le monde qui le peut :smt023 tu l'utilises dans le cadre de ton travail je suppose ? Pour quels types d'analyses si ce n'est pas indiscret ?
Cdlt
 
pierreLG
pierreLG
Ouvrier
il faut qu'il soit étalonner de temps en temps ,je suppose ?.
Tout à fait comme tout matériel de mesure si tu souhaite faire des mesures dans un cadre réglementaire
Je suppose aussi que ça coûte un avant bras
On a fait des devis pour s'équiper d'un pistolet PMI et cela tourne autour des 20 000 Euros et environ 2000 annuel (entretient + vérification)
Et le spectro c'est plus cher (mais je n'ai pas les tarifs), du coup quand on besoin on solicite les organismes de contrôles (bureau veritas, apave, etc...) qui sont presques tous équipés.
Ça permet d'utiliser de la matière sans le certificat matière d'origine par exemple ou de vérifier après des interventions que les matériaux posés sont bien conformes.
Cdlt
 
Pascal_03
Pascal_03
Ouvrier
Tu as de la chance d'avoir accès à un MEB c'est pas tout le monde qui le peut :smt023 tu l'utilises dans le cadre de ton travail je suppose ?
Non, c'est une passion. Je collectionne les minéraux depuis que je suis ado, et comme je fais de la microphotographie je suis collaborateur d'une revue spécialisée. C'est par son intermédiaire qu'on a pu établir un partenariat avec le laboratoire Magmas et Volcans - Université Clermont Auvergne. on analyse par curiosité et pour préparer des publications sur des sujets qui nous tiennent à coeur.
 
B
Bricole63
Ouvrier
Salut
L'inconel etait courament employe pour faire les collecteurs d'echappements spagettis des moteurs,de formule 2 et autres autos
plus ou moins extraordinaires.Employe en tubes tres fins,il fallait une cintreuse a souris pour se sortir de ce petrin,mais le resultat etait
là,pas de rouille meme sous la pluie,ils se delabraient rarement mais si ça arrivait il valait mieux tout foutre a la poubelle que de s'acharner
.a le reparer.Le Nimonic servait a faire les soupapes d'echappement des moteurs de riches.
Claude
 
pierreLG
pierreLG
Ouvrier
Non, c'est une passion. Je collectionne les minéraux depuis que je suis ado, et comme je fais de la microphotographie je suis collaborateur d'une revue spécialisée. C'est par son intermédiaire qu'on a pu établir un partenariat avec le laboratoire Magmas et Volcans - Université Clermont Auvergne. on analyse par curiosité et pour préparer des publications sur des sujets qui nous tiennent à coeur.
Ouhaaa je suis admiratif !!
Bravo, c'est pas commun comme passion et cela doit être captivant d'étudier ces petits fragments de notre planète !
 
J
Julien
Apprenti
Ah ah ah...
J'avais pas vu...
C'est si petit sur le téléphone...

Et puis @Julien ne précise rien dans son texte...

Il n'y a pas de Fe ?
"voir analyse ci dessous" c'est marqué dans mon post, il n'affiche qu'une ligne sur 2 le téléphone ? :lol:
Le fer représente tout ce qui reste... à ma connaissance le taux de fer n'est jamais écrit explicitement dans les analyses matière.

Sinon j'ai mesuré et pesé le bousin: ça donne une densité autour de 9,1...
 
Haut