Ma réalisation : une balustrade en acier

M
M@rx
Nouveau
Bonjour,

[align=justify]Je vous présente la balustrade que j'ai réalisée. 34 mètres au total (ce n'est pas rien...). Il s'agissait de minimiser le coût au maximum, ce qui impliquait de renoncer à une réalisation traditionnelle (plus conforme au style de la maison). L'étude prévisionnelle du coût de réalisation m'a donc orienté vers cette esthétique, certes contemporaine mais qui s'adapte plutôt bien, il me semble.

Je précise qu'il s'agit de ma première réalisation de cette nature. J'avais uniquement construit une pergola auparavant. J'avais beaucoup sous-estimé le temps à y consacrer... Pour ne pas avoir de mauvaise surprise, j'ai tout réalisé in situ ! Inutile de dire que j'ai énormément utilisé le niveau (en tous sens)... J'ai travaillé par tronçons de 3 mètres environ, selon la configuration. A ce titre, j'ai choisi de m'adapter à celle-ci : les écarts entre montants varient donc sensiblement au gré de la configuration (les maçons ont eux-mêmes fait preuve de fantaisie...).

Le travail a débuté par un repérage du point le plus bas et du point le plus haut (très important !). J'ai basé la réalisation sur le point le plus bas en vérifiant la cohérence avec le point le plus haut (niveau et règle de maçon). J'ai percé la dalle (1 - je ne voulais pas de patines au sol - 2 - plus fiable), puis positionné mes 4 montants (plats de 50 par 12 et 40 par 12 mm) approximativement avec des cales en bois. Ensuite, j'enfilais une lisse (rond de 14 mm) en bas et une autre en haut dans les montants préalablement percés (percage à 15 mm plutôt fastidieux en raison de multiples passes et d'une machine pas professionnelle du tout...). J'ajustais alors la hauteur du montant en faisant reposer la lisse du bas sur des cales (utisation de parpaings cellulaires), puis je réglais l'aplomb des montants en jouant avec les cales (patience et détermination nécessaires...). Le réglage effectué, je scellais les montants avec du scellement chimique (pour une bonne prise car mes premiers scellements au ciment ne m'ont pas du tout convaincu) autour des cales et complétais ultérieurement après suppression des cales. Là ou le hasard me faisait rencontrer du fer à béton de la dalle (assez régulièrement), j'en profitais pour y souder le montant (au besoin avec des chutes d'acier pour la jonction)

Les réglages effectués, je soudais les deux premières lisses (des vérifications d'aplomb sont nécessaires à chaque soudure en raison des déformations induites par la soudure), puis les autres. Je n'ai soudé la main courante (un plat de 50/12 mm) qu'une fois chaque tronçon achevé, en veillant à la planéité (avec la règle de maçon) et au niveau. A ce titre, il faut veiller à ce que les barres de plat soient bien rectilignes ; ce qui n'est pas toujours le cas.

Le plus difficile réside évidemment dans les angles, en particulier pour la partie escalier. N'ayant pu percer en biais, j'ai dû ajuster les lisses à l'unité : mesure, découpe, soudure, etc.

Au final, j'ai passé au moins autant de temps sur la partie escalier que sur le reste !

J'ai passé deux couches de peinture antirouille (minium gris) et deux couches de peinture de finition (également antirouille d'ailleurs).

Petite précision utile : n'étant pas un as de la soudure (bien que ce que j'observe ici et là ne me fasse guère rougir...), j'ai utilisé un mastic de finition (comme les carrossiers) pour obtenir une belle esthétique des soudures sur certaines parties (notamment les raccords de main courante).[/align]

Outillage principal :

- perçeuse à colonne Titan de chez B....-D.... (que je déconseille vivement...) ;
- perforateur (même origine : fonctionne depuis des années) ;
- disqueuse 230 Works (même origine - je l'ai depuis des années et elle fonctionne toujours très bien)
- meuleuse d'angle Métabo (très bien) ;
- ponceuse excentrique Métabo et ponceuse d'angle (1er prix) ;
- poste à souder Inverter 4000 (super !).

Ouf, c'est fini !

Voici le travail :

L3.jpg


L4.jpg


L6.jpg
 
M
M@rx
Nouveau
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

Pour le cintrage, j'ai fabriqué une cintreuse à usage quasi-unique !

SDC13617.JPG
SDC13618.JPG


Bon d'accord, c'est pas une oeuvre d'art, mais ça m'a permis de faire le travail, en limitant la dépense. Et j'ai en perspective d'améliorer cette cintreuse pour d'autres projets éventuels...
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

bonjour
c'est du beau boulot et certainement content quand cela a été terminé.
le coup de tordre les fers en fin de montée pour reprendre la longueur est très bien, cela fait fini.
A+ bernard
 
tranquille
tranquille
Compagnon
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

Très bien
Elle est transparente pour mettre en valeur la façade et elle fait son office de sécurité
 
N
nraynaud
Apprenti
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

bravo, c'est classe !
 
M
Maximil
Ouvrier
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

Très jolie. As-tu une idée, même approximative, du temps passé et du coût ?
 
zingilingiling
zingilingiling
Compagnon
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

super réalisation ! combien de temps pour faire tout ça ?
 
ybou30
ybou30
Compagnon
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

Salut à tous,
Tranquile a dit:
Elle est transparente pour mettre en valeur la façade et elle fait son office de sécurité

C'est exactement la première impression que j'aie eue. :prayer:
Très belle réalisation et super rendu. :supz:

Cdlt,
Yanik
 
D
deuxcinq
Compagnon
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

Bonjour,
Bien, bien !
Bien mieux qu'avant, sécurité plus esthétique.
Dommage de n'avoir pas galvanisé le tout avant montage.
Courageux de se lancer dans ce travail sans trop d'équipement.
Votre belle maison méritait bien ça .
Cordialement
 
G
Guydo67
Compagnon
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

Superbe réalisation M@rx et très aérienne.

J'avais une petite question concernant la coursive. Je vois que ton béton (je pense que c'est la dalle brute que l'on voit?) n'est pas protégé au-dessus par un carrelage ou autre. Tu n'as pas de problème d'infiltration?

J'ai aussi une coursive chez moi et il y a un carrelage dessus qui est HS ce qui fait que j'ai maintenant des fuites que l'on voit par le dessous. Je cherche actuellement comment refaire tout cela et pour l'instant je n'ai pas de solution. Carrelage, on me le déconseille (je suis en alsace et avec le gel cela ne tiendra pas parait-il), de la résine, je n'ai pas d'idée de la tenue, un plancher sur plot avec membrane de protection en-dessous, il parait que cela sent parfois en été...

Toujours est-il que je suis impressionné de la tenu de ton béton.


Guydo
 
M
M@rx
Nouveau
Re: Réalisation d'une balustrade en acier

Merci beaucoup à vous tous pour vos manifestations.

Les compliments de personnes ayant un oeil avisé font plaisir.

Je re-précise que j'ai dû opter pour un coût le plus bas possible. Evidemment, avec plus de moyens, peut-être pouvait-on faire plus raccord avec le style de la maison (sans aucun doute d'ailleurs) ? Mais, toutes mes études en ce sens se sont heurtées à un coût prohibitif. Et pour donner dans le style, il ne fallait pas regarder au porte-monnaie pour ne pas être ridicule...

J'essaierai de répondre à vos interrogations.

Pour Guydo67 tout d'abord, je m'adapte à une dalle qui n'a pas été recouverte et qui devait l'être. La rouille à fait son chemin, malheureusement... L'armature a souffert. C'est visible est irrémédiable. Mais le temps des matériaux n'est pas celui des humains...
 
G
Guydo67
Compagnon
M@rx, as-tu déjà réfléchi au recouvrement de ta dalle ?

Guydo
 
wika58
wika58
Compagnon
Très bellerealisation. :supz:
Çadoitnen fairedes soudures :shock:

Et je trouve ta maison trés belle aussi. Tu dois avoir de la place au RdC pour un atelier correct :smt023

Pour la dalle, moi aussi je recherche un revêtement resistant au gel. Et je m''oriente vers de la pierre naturelle en 20-25 mm.
Mais j'ai aussi un escalier quidescent au niveau du jardin et ca complique...
 
tranquille
tranquille
Compagnon
Une résine antidérapante serait pas mal, ça ne fait pas une étanchéité parfaite mais l'esthétique est améliorée, facile à nettoyer, et le sol est recouvert
 
Pousse Toc
Pousse Toc
Compagnon
Bonjour

Pour ma part, je préférais avant !

Sans discuter la qualité du travail, d'un point de vue esthétique, cette frêle rambarde contemporaine s"accorde mal avec l'aspect massif de cette splendide demeure

Cordialement
 
H
hithesun
Apprenti
Et bin, du beau boulot avec peu de moyens, c'est la qu'on voit le talent :wink:
 
danastro
danastro
Compagnon
Bonjour,

Superbe travail et quelle patience
34 m pfffft et moi qui hésite pour 14 ou 15 m :oops:

Tu m'a décidé cet été je fait la notre, car madame adore le design de ce que tu a fabriqué, pourrais tu me dire quelles sections que tu a utilisé pour les différents éléments ? les montants, la rampe et les barres rondes et peux tu me dire aussi la hauteur entre le sol et le dessus
Je suppose que tu a utilisé des barres pleines pour les ronds ?
 
kultrixx
kultrixx
Compagnon
ca allége drolement le visuel de la facade.
du bel ouvrage !
 
M
M@rx
Nouveau
Pour Guydo :

S'agissant du recouvrement de la dalle, il existe de nombreux produits. Reste à connaître leur réelle efficacité. Et le coût est souvent assez élevé. Quelques exemples :

http://www.castorama.fr/store/Etancheite-terrasse-et-balcon-Sable-5-L-PRDm520082.html#prodTabs

http://www.batiweb.com/demande_doc/krypton-chemical-impermax-323877.html

http://kemper-system.com/FR/fre/etancheiteliquideapplicateur/systemes-sel/systeme-coetrans/

http://www.batiweb.com/produits_btp/impertrans-323879.html

Dans le cas présent, peut-être qu'une simple finition au ciment hydrofuge limiterait les dégâts. Cela fait environ 45 ans que c'est comme ça...


Pour danastro :

- plat de 50 X 12 pour les montants tous les 3 mètres et pour la main courante ;
- plat de 40 X 12 pour les montants intermédiaires ;
- rond de diamètre 14 pour les lisses.

La hauteur fait 104 cm (hauteur réglementaire = 1 mètre). J'ai laissé une marge dans l'hypothèse d'un recouvrement de la dalle.

Bon à savoir :

- la règlementation imposerait de recouvrir les lisses du bas avec une tôle (même ajourée) jusqu'à une hauteur de 45 cm, afin d'éviter que ces lisses servent d'échelle aux enfants... Mais bon, ce n'est pas un bâtiment public ou collectif. Et les enfants, ça s'éduque encore !

- le plat de 50 X 12 de la main courante présente quelques inconvénients : l'eau stagne dessus jusqu'à évaporation (en été, la chaleur du fer a vite fait de l'évaporer), et la chaleur élevée de celle-ci en plein soleil ne permet pas de s'y appuyer.

Pour Pousse Toc :

On peut effectivement voir les choses sous cet angle. Les goûts et les couleurs... Mais il faut aussi considérer le coût et les capacités de réalisation (outillage, temps, etc). Un simple barreaudage vertical réalisé par un professionnel coûtait déjà 6000 euros. Du traditionnel plus travaillé en acier eut été prohibitif pour une telle longueur. J'ai fait les calculs : le coût explosait ! Quand au bois, il y a un sacré entretien (un vrai esclavage qui explique l'état de pourriture de la précédente balustrade).

J'ai hésité à faire la même chose avec des lisses de section carrée et une main courante classique, pour un mixte esthétique (sections à l'ancienne pour une présentation contemporaine). Mais le coût était plus élevé, la tâche plus difficile, et l'intérêt un peu limité.
 
Dernière édition par un modérateur:
G
Guydo67
Compagnon
Merci wika58, tranquille et M@rx pour vos idées. La question que je me pose naturellement c'est la tenu respective des différents produits proposés.

wika58 tu as pensé à quoi pour mettre en-dessous de tes pierres ? une membrane? une solution liquide comme le propose tranquille ou M@rx? . Est-ce que tes pierres s'arrêteront aussi en bordure comme la coursive de M@arx? si oui comment images-tu que cela tienne en bordure ?

M@rx, tu t'ais laissé 4 cm de marge sur la hauteur, c'est pour y mettre quoi ?

Guydo
 
M
M@rx
Nouveau
Les 4 cm, c'est dans l'hypothèse d'une finition rapportée sur la dalle en béton.
 
wika58
wika58
Compagnon
Pour ma part, la terressa est faite de béton plus au moins lissé. Et elle est entourrée d'un muret donc je n'ai pas le problème du chant. Sauf pour l'escalier quindescend au jardin. Et que je voudrais recouvrir de la même pierre. Et ca c'est moins evident. De plus, avec mon épouse on est d'accord sur la forme des dalles (carrés et rectangle de 3 tailles). Alors pour les escaliers en arc de cercle... :roll:
 
B
bruntch
Ouvrier
c'est dingue , je me suis fait exactement la même sauf la main courante en tube inox et les pieds sont 2 fer plat espacé de 3cm ,elle fait 13m + 3.30m de longueur .
pour le fer j'ai utilisé :
pour les pieds : du plat de 8 x 35 sur 1m de haut - soit 14 pieds= 6 barres de 6m : dans les 60€
pour les barres horizontales : du rondin plein de 16 soit sur 6 hauteurs = 18 barres de 6m : 230€
pour l'embase des pieds : un morceau de plat de 10x8 en 8 d'épais soit un morceau de 2m de plat : avec le plat de 8x35
la main courante en inox diam. 42 soit 3 barres de 6m avec quelques accessoires de fixation et finition :320€
peinture : 4kg : 70€ a la louche
soit un total de 680 € plus pour ma part (17m sans courbe) cumulé:3 jours de taf.
 
S
steph-86
Apprenti
Félicitations !, beau travail et belle maison .
 
phil916
phil916
Compagnon
Du beau travail et pour une première c'est :eek:

Pour éviter le contact du métal chaud l'été et donner un cachet qui irait avec le style de la maison
il y a toujours possibilité d'ajouter une petite rambarde en bois;
fraisée juste pour noyer le plat d'acier qui serait percé pour la visser par en dessous.

merci d'avoir partager cette réalisation impressionnante.
Phil
 
M
M@rx
Nouveau
Merci à vous !

A phil916 :

En effet, j'ai moi-même songé à la possibilité que vous évoquez (merci pour la suggestion). C'est un bon compromis (acier/bois), car il n'ajoute que peu d'entretien supplémentaire. Esthétiquement, cela peut apporter quelque chose aussi. La seule petite difficultée tiendrait au galbe de la main courante en haut de l'escalier. Mais ce n'est pas insurmontable. Il faut USINER !
 
phil916
phil916
Compagnon
Une fois la rambarde fixée, un aller/retour avec une défonceuse à bois et une fraise à profil 1/2 rond à suivre (roulement en bout) et c'est réglé :wink:
 
Fred69
Fred69
Compagnon
J'aurais beaucoup de chose à dire sur ce bâtiment qui a dû être magnifique à une époque (voir les ouvertures qui reste sous la dalle de béton), puis à été massacré par la création de cette structure de béton épouvantable, résultat d'une pseudo-restauration bâclée (nécessité absolue d'habiter à l'étage pour suivre la mode des rez de chaussée surélevés de l'époque je pense).
Je sais, c'est pas très sympas, mais ça me fait mal de voir ça.
Dans l'immédiat il est absolument nécessaire de cacher le bord de cette dalle de béton par une structure appropriée (bois ou métal) qui s'associe à la rambarde.
Faire pousser une glycine le long (ou quelque chose dans le genre) pourrait arranger les choses.
Pour cacher l'escalier béton, monter un mur en pierre devant (idem ceux du bâtiment), ou une plante à feuillage persistant qui le cache.
 
T
Trx
Apprenti
Je trouve ça top comme rembarre, ça souligne la belle façade.
 

Sujets similaires

tooof
Réponses
31
Affichages
1 646
tooof
tooof
B
Réponses
31
Affichages
1 048
Beber70
B
J
Restauration Ma GAMBIN 10N
Réponses
45
Affichages
2 978
didbaba
didbaba
Samail
Réponses
14
Affichages
692
Samail
Samail
D
Réponses
14
Affichages
743
fauxjetons
fauxjetons
P
Réponses
19
Affichages
376
papy jose
P
A
Réponses
17
Affichages
528
Castor Bricoleur
C
L
Réponses
50
Affichages
1 262
Lepapet
L
P
Réponses
35
Affichages
1 362
piapiapia
P
Haut