Advertisements

les bases de la soudure

L
Lapomme
Nouveau
8 Mai 2017
14
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Pour ma première réelle contribution je vous propose un petit cours théorique sur le soudage à l'arc je sais bien que nombres d'entre vous sont intéressé par le sujet d'ailleurs j'ai un petit site encore en construction.. donc je poste ici un extrait du cour que j'ai rédigé sans les dessins sauf photo d'illustration perso.

S.A.E.E (111): Soudure À l'Électrode Enrobée plus communément appelé soudure a l'arc ( ou MMA) , procédé préféré de nos grand-père mais à mon sens le plus compliqué à maîtriser . Aujourd'hui la technologie anti-stiking ( anti-collage en Français ) nous permet de ne plus trop nous soucié du réglage car qui n'a pas connu le poste inréglable de papy avec la grosse molette et l'impossibilité d'avoir un réglage précis. J'ai souvent collé à l'amorçage avec ce poste mais la technologie et venu a mon secour .
De plus l'Inverter est top pour les débutants. Le poste est léger, tu peux souder des épaisseurs de métal de 2 à 10 mm en toute simplicité. Pourquoi ? D’abord, la puissance demandée au poste est relative à l’épaisseur du métal à souder. En gros, si votre poste est mal réglé (trop de puissance), tu ferrais des trous dans ton support (trop de fusion) ; à l’inverse, si tu n'as pas assez de puissance, ta baguette va coller au support.

Le plus de la technologie Inverter ? Un concentré de technologie : confort d’utilisation, économie d’électricité, meilleur aspect de soudage. Un simple bouton, potentiomètre, te permet de régler la puissance en fonction de l’épaisseur de ta pièce à souder. Ça ne flashe plus, ça ne colle plus, ça soude ! c'est sa qu'on veut non??
Le principe est simple en théorie mais il respecter le sens de soudage on tire la soudure pour ne pas avoir d'inclusion de laitier qui se mélange à notre soudure , l'angle de soudage doit être comprise entre 70°et 80°.



En règle générale, si vous avez une intensité élevée, l'amorçage sera facilité, mais la vitesse de fusion de l'électrode est trop rapide et les projections sont plus abondantes.

En revanche, si vous avez une intensité faible, l'amorçage sera difficile. Il y'a un risque de collage ( tu te souviens on en à parlé plus haut ) de l'électrode à la pièce pendant le soudage. Il y'a un risque de défaut de collage (métal d'apport qui ne pénètre pas le métal de base) et un manque de pénétration .

Le réglage de l'intensité dépend du diamètre de l'électrode, et du type de cordon à réaliser.

- En soudage à plat : I=50x(Diamètre électrode - 1)
- En soudage en angle intérieur (Il faut 20% de plus qu’en soudage à plat, donc): I=60x(Diamètre électrode - 1)
- En soudage en angle extérieur (Il faut 20% de moins qu’en soudage à plat, donc): I=40x(Diamètre électrode - 1)

Ces réglages sont des valeurs approchées qui doivent être ajustées en fonction des soudeurs.
Je ne rentrerais pas plus dans le détail mais il y'a une dernière chose à savoir la polarité :
Le soudage a l'électrode rutile ( la plus courante) sur acier et à polarité direct c-à-d la masse (la pince crocodile :) ) sur le + et la pince porte électrode sur le - .
Sauf si tu soude a l'électrode basique mais là c'est très différent puisque il te faut chauffé les baguettes dans une une étuve et les maintenir à température avant de les utilisé pour leur enlever l'humidité ce qui perturbe le soudage car ce type d'enrobage et plus absorbante que la rutile ( de ce que je me souviens de mes cours..).
Petite vidéo que j'ai réalisé pour vous illustré une soudure acceptable qui à trop d'intensité et une très mauvaise:
caractéristique des électrodes micro rutil easy weld Ø2.0mm.

la mise en mode stick
 
Dernière édition:
Advertisements
Landsmànn
Landsmànn
Ouvrier
13 Mars 2016
350
J'ai passé mes premières licences de soudage sur un poste à souder de marque MESSER GRIESHEIM qui date de 1943 ( poste rotatif pouvant souder des électrodes de 12 mm de diamètre , c'est à dire à peu prêt 600 ampères et qui est toujours stocké au sec chez mon ancien patron ) , je n'est jamais , jamais , jusqu'à aujourd'hui retrouvé le confort (dans l' amorçage , la fusion , la régularité du bain de fusion ) que ma procuré ce matériel . Je soude toujours des que j'en ai la possibilité et la maitrise d'une électrode en fusion restera toujours pour moi une étape importante de mon apprentissage ( le début du respect ) . good look à bientôt
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 848
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Dans la vidéo tu écris "si je ne met pas sur "stick", sa ne marchera pas". Met plutôt ça ne marchera pas.
Tout le monde peut se tromper, mais sur une vidéo didactique, ça la fout mal:-D
 
L
Lapomme
Nouveau
8 Mai 2017
14
  • Auteur de la discussion
  • #4
Ah oui 600A sa chauffe :supz: , je trouve sa étonnant que sur les poste d'aujourd'hui tu n'as retrouver le confort dans le soudage. Je serrais curieux de voir une réalisation que tu as faite sans triche hein donc pas de meulage :wink: car j'ai encore beaucoup à apprendre sur l'arc que je n'arrive pas à obtenir de cordon satisfaisant ( cela ne m'a pas empêcher d'obtenir mes licence.. .
 
L
Lapomme
Nouveau
8 Mai 2017
14
  • Auteur de la discussion
  • #5
Bonjour,
Dans la vidéo tu écris "si je ne met pas sur "stick", sa ne marchera pas". Met plutôt ça ne marchera pas.
Merci, mais c'est trop car je peux plus modifié puis j'ai eu une écriture intuitive .; je n'ai pas vérifié c'est une faute professionnel......
puis le Français et moi on est fâché malheureusement..
 
Dernière édition:
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Décembre 2010
5 523
belgique (namur)
Bonjour,

Je suis loin d'être d'accord avec tes choix d'ampérages, cela ne dépend pas juste des électrodes mais bcp des épaisseurs à souder et position (en angle, à plat, montante, bout à bout,cela fera de grosses variantes dans le choix de l'électrode et de l'ampérage). Pour s'approcher le plus de la réalité il faut idéalement obtenir un cordon plat voit très légèrement bombé.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Février 2008
9 084
59000
Bonjor,
poste rotatif
Je fais la même constatation que toi par rapport aux inverter. Peut être trop d'asservissements
propres au générateur qui perturbent tes propres corrections.
Finalement j'ai retrouvé mes marques avec la position MMA d'un ancien générateur
Elektrosta TIG AC/DC
 
L
Lapomme
Nouveau
8 Mai 2017
14
Bonjour,

Je suis loin d'être d'accord avec tes choix d'ampérages, cela ne dépend pas juste des électrodes mais bcp des épaisseurs à souder et position (en angle, à plat, montante, bout à bout,cela fera de grosses variantes dans le choix de l'électrode et de l'ampérage). Pour s'approcher le plus de la réalité il faut idéalement obtenir un cordon plat voit très légèrement bombé.
Exactement c'est le +- 20% suivant l'angle . pour le choix de l'ampérage le Ø de l'électrode a une fourchette de fonctionnement écrite sur le paquet ( je ne l'ai plus en tête) sauf sur les paquets d'easy weld .. puis chaque soudeur a ses propre paramètre avec lesquelles il est le plus à l'aise ( toujours dans la fourchette théorique) t'es pas d'accord?
 
C
cr-_-
Compagnon
29 Septembre 2009
832
FR-31 Plaisance du touch
Bonjour
Merci pour ce post, juste un petit commentaire
On m'a appris le contraire dans le sens de soudure :
En mma tu pousses ta soudure et en mig tu tires
C'est peut être juste un problème de représentation mais ça mériterait un peu plus d'explications
 
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Décembre 2010
5 523
belgique (namur)
Ce n'est pas avec des plus ou moins que ça va aider bcp, il faudrait donner des exemples plus concret.

Si tu veux, on peut ce mp et en discuter ensemble pour échanger nos opinions et ensuite les mettre en ligne.
 
L
Lapomme
Nouveau
8 Mai 2017
14
Bonjour
Merci pour ce post, juste un petit commentaire
On m'a appris le contraire dans le sens de soudure :
En mma tu pousses ta soudure et en mig tu tires
C'est peut être juste un problème de représentation mais ça mériterait un peu plus d'explications
Tu es sur de sa?? parce que c'est pas ce que j'ai appris ni vus en observant les autres soudeurs
 
Landsmànn
Landsmànn
Ouvrier
13 Mars 2016
350
Ah oui 600A sa chauffe :supz: , je trouve sa étonnant que sur les poste d'aujourd'hui tu n'as retrouver le confort dans le soudage. Je serrais curieux de voir une réalisation que tu as faite sans triche hein donc pas de meulage :wink: car j'ai encore beaucoup à apprendre sur l'arc que je n'arrive pas à obtenir de cordon satisfaisant ( cela ne m'a pas empêcher d'obtenir mes licence.. .[/QUOTE


Aujourd'hui nos sous traitant soudent au TIG ( tuyauteries ) et la plupart des jeunes soudeurs ne maitrisent que ce procédé . Les anciens eux avaient tous débuté par le chalumeau , puis l'arc et enfin le TIG .Moi personnellement j'ai été formé à l'AFPA au début des années 90 ( super formation pendant 9 mois ) ou nous avons encore appris à réaliser les pénétrations à l'arc sur de la tuyauteries plus le bourrage bien sur . Pour ceux qui maitrisaient le TIG nous avons pu choisir de réaliser pour notre examen final une "péné" au TIG suivi d'un remplissage à l'arc ( soudure réalisé sur un tube en position ) moi j'avais choisis du DN 200 ( 8 pouces ) à souder en 6G1T ( à 45 ° ) le tout était sanctionné par un CAP et par une License , y avait plus qu'a . Un de ces jours je serais surement amené à retravaillé dans notre atelier , je te ferais alors a ce moment la une petit démo ( électrodes rutile sur acier noir ) . à plus
 
Dernière édition:
the_bodyguard1
the_bodyguard1
Compagnon
25 Décembre 2010
5 523
belgique (namur)
Bonjour
Merci pour ce post, juste un petit commentaire
On m'a appris le contraire dans le sens de soudure :
En mma tu pousses ta soudure et en mig tu tires
C'est peut être juste un problème de représentation mais ça mériterait un peu plus d'explications
En mma tu tires (pas facile de pousser la baguette) et en semi tu pousses sauf dans certains cas.....
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut