Projet La star des étoiles

  • Auteur de la discussion PUSSY
  • Date de début
PUSSY
PUSSY
Lexique
1) État de l’existant :
Pour usiner des mors doux, il faut utiliser une étoile sur laquelle on vient serrer les mors afin de les usiner dans la position qu'ils auront en serrant la pièce.
1634370330187.png

Je me rappelle ces pyramides de "rondelles" de différents diamètres extérieurs percées et empilées sur un axe !
Elles étaient placée" au "fond des mors" car le diamètre intérieur ne permettait pas le passage de l'outil.

Cela présentait deux inconvénients
  • Si le diamètre de la rondelle était supérieur au diamètre usiné (les mordaches dépassaient de beaucoup les semelles), il fallait "ouvrir" les mors exagérément pour sortir la rondelle radialement, ce qui pouvait nuire à la précision attendue.​
  • l'emplacement de la rondelle n'était pas "idéal" et les mors n'occupent pas la position qu'il auront en serrant la pièce!​
  • Chacun sait qu'il vaut mieux que l'étoile soit placée sur le devant des mors.

    Hors mis les dispositifs (chers) agissant par pincement des mors ou par fixation d'une plaque sur le devant des mors,
    1634370534524.png
    1634370553243.png

    le tourneur "lambda" utilise un anneau percé de trois trous taraudés radiaux à 120° :
    1634370612172.png
  • Le réglage du diamètre se faisant en vissant plus ou moins trois vis.Mais :​
  • Si l'anneau est petit (le diamètre usiné est limité), il faut des vis "longues".​
  • Si l'anneau est grand (le diamètre n'est plus limité), il faut des vis plus courtes ou accepter que les vis "engagent" à l'intérieur de l'anneau.

    2) Étoile à gradins :
    J'ai voulu fabriquer une étoile qui fasse abstraction des vis et j'ai tout de suite pensé aux gradins.
    Mais je perdais l'avantage du "réglage fin" du diamètre de serrage !
    1634370938596.png

    J'ai pensé ajouter une vis sur les gradins. La différence de hauteur des gradin devait être >= à l'épaisseur de la tête de vis.
    "L'augmentation" du diamètre d'un gradin se faisant en plaçant une vis (courte) sur le gradin immédiatement inférieur.
    1634370976694.png
    1634370983581.png

    Il fallait aussi que les gradins aient tous la même ampleur (la même corde), d'où un angle plus grand quand le diamètre diminue.
    Le fichier "Étoile à gradin" permet de calculer les différents points caractéristiques.Il y a une colonne "ajustement" (valeur à déterminer "au pif") pour "travailler" avec des valeurs "entières", le total devant être égal à 360°.

    Mais finalement cette solution n'apporte aucun avantage par rapport à l'anneau et ses 3 vis.

    3) Étoile à spirale :
    Une fois le gabarit dessiné (étoile à gradins), j'ai eu l'idée de remplacer les gradins par une courbe, une espèce de spirale.
    La spirale d'Archimède :
    Cette spirale (les rayons sont en progression arithmétique, Rn = Rn-1+cste ), si elle est facile à usiner sur fraiseuse conventionnelle, à un inconvénient majeur :
    L'angle entre la normale au point de contact et le rayon vecteur n'est pas constant. Il y a risque de glissement au serrage si l'angle au point de contact est supérieur à l'angle de frottement.
    1634371211271.png

    Pour éviter ce risque de glissement, il faut utiliser une spirale logarithmique (les rayons vecteurs sont en progression géométrique, Rn = k * Rn-1) et l'angle entre la normale et le rayon vecteur est constant en tout point !​
 
Fichiers joints
  • ÉTOILE à GRADINS.xlsx
    11.5 KB · Affichages: 48
PUSSY
PUSSY
Lexique
La spirale logarithmique
les rayons vecteurs sont en progression géométrique, (Rn = k * Rn-1) et l'angle entre la normale et le rayon vecteur est constant en tout point !

Le fichier "Étoile logarithmique" permet
- Feuilles 1,3,4 et 5 de trouver les points pour tracer de 1 à 4 portions de spirale de 120° en se fixant les rayons mini/maxi tout en conservant un angle "correct". (la tangente de l'angle doit être inférieur au coefficient de frottement).

Derniers détails :
1634395353840.png
1634394405898.png

La spirale "qui suit" (diamètres plus petits) doit donc compenser ce "manque" et il faut lui adjoindre la même portion et "enlever" sa dernière partie. pour conserver les 120° :
1634394656976.png
1634395181812.jpeg

La série "qui suit" doit donc compenser ce "manque" et il faut lui adjoindre cette portion et "enlever" sa dernière partie.

Fort de cette idée, j'ai entrepris leur fabrication :
- les gabarits / tracé et découpe grossière :
P1000522.JPG
P1000523.JPG

La scie sauteuse n'est pas le meilleur outil pour découper de la tôle de 3,5 mm d'épaisseur !
- dégrossissage à la meuleuse d'angle :
P1000527.JPG

- Finition meuleuse, backstand et lime.
Il n'est pas nécessaire d'avoir une précision extrême !

Mes mors doux :
P1000531.JPG

usinage au centre puis serrage sur une autre partie de la spirale, sans trop modifier le diamètre de serrage au niveau des mors :
P1000529.JPG
P1000528.JPG

La concentricité n'est pas trop mauvaise !

Le chevauchement entre deux spirales consécutives, la grande et la moyenne et la moyenne et la petite :
P1000533.JPG
P1000532.JPG

J'ai serré "au mini" sur la plus grande spirale et j'ai mis en contact avec les 3 vis la spirale "suivante".

Au final, je n'ai pas créé la plus petite spirale qui était prévue car avec la plus petite faite ici, mes mors se touchent.
L'alésage de cette spirale "dépasse" les vis de fixation des mors sur les semelles, mors en contact entre eux.
Pour plus petit, j'ai les pinces "ER32" !
Et voilà l'encombrement du jeu complet :
P1000535.JPG


Cordialement,
PUSSY
 
Fichiers joints
  • ÉTOILE LOGAITHMIQUE.xlsx
    26.5 KB · Affichages: 23
Dernière édition:
midodiy
midodiy
Compagnon
Je comprends pas trop comment on fait le tracé à partir des fichiers excel...
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Je comprends pas trop comment on fait le tracé à partir des fichiers Excel...
tracé.JPG

Exemple :
puisqu'il y a 49 point pour "couvrir" un angle total de 480° (pour tracer 4 spirales de 120°), le "pas" entre chacun des points est de 10°.
Le point N°47 se situe donc sur le rayon vecteur situé à 460° (en prenant le point "1" comme origine) et sur le rayon 60,26 mm.
Il suffit de joindre les points retenus par une ligne non "anguleuse" (une "polyligne" si logiciel de DAO).

Si certains membre intéressés n'arrivent pas à tracer leur gabarit, qu'ils m'envoient en MP :
- Le nombre de spirales dont ils ont besoin,
- le rayon mini le la plus petite spirale,
- le rayon maxi de la plus grande spirale
- et qu'ils me disent s'ils veulent un chevauchement pour passer d'une spirale à la suivante (précédente).
Je leur enverrai les tracés en PDF, à charge pour eux de les imprimer à la bonne échelle.
 
midodiy
midodiy
Compagnon
Des spirales, il y en à 3 sur 360°. Pourquoi 4? :roll: . Chaque spirale occupe 120°, non?
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Pourquoi 4? :roll: . Chaque spirale occupe 120°, non?
Au départ, je voulais faire 4 étoiles, chacune avec 3 lobes identiques de 120° (voir première photo message #2).
Pour qu'il y ait continuité entre les différentes spirales; il faut mettre les différents lobes "bout à bout".
Si j'ai 4 étoiles, 4 lobes mis bout à bout couvrent 480° !
Mais bien évidement, on ne peut pas les tracer tous les 4 sur le même cercle !
 
Dernière édition:
L
languedoc
Ouvrier
Bonjour,

Certes c'est cher, mais en entreprise, j'utilise le KTL-125....quel gain de temps, j'adore....bon c'est 300€HT je crois mais ça fait tout l'atelier...

Pas mal ta conception aussi :smt023
 
Fichiers joints
  • Mandrin kitagawa.pdf
    2.9 Mo · Affichages: 62
PUSSY
PUSSY
Lexique
quel gain de temps,
Je pense qu'à ce niveau, tu es largement battu par mon système puisqu'il me suffit que les mors soient en bonne position, d'introduire l'étoile entre les pions, de la tourner pour qu"elle soit en contact avec les trois pions et de serrer les mors !
 

Sujets similaires

sscalpa
Réponses
17
Affichages
1 096
sscalpa
sscalpa
G
Réponses
9
Affichages
1 240
Didier SIMON
D
G
Réponses
12
Affichages
600
Dodore
Dodore
T
Réponses
35
Affichages
1 175
fifi35
fifi35
midodiy
Réponses
13
Affichages
762
Z160CDV12
Z
Haut