Gravure de l'acier

  • Auteur de la discussion piapiapia
  • Date de début
P
piapiapia
Apprenti
1 Déc 2013
101
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous...

Au début j'ai vu ça :


DSC_9179(R).jpg



C'est au musée de la Renaissance à Ecouen, c'est vieux de 5 siècles.
J'ai voulu faire pareil, j'ai des dessins qui rendraient bien, gravés dans l'acier.
J'ai lu tout ce que j'ai trouvé sur l'électrolyse et j'arrive à rien, rien de rien.
Je fais un transfer de sortie laser sur ma tôle je verse la soude, je branche les électrodes ,ça fait des bulles mais ça grave pas.
J'ai commencé avec une petite alim de 5A j'ai laissé une nuit et rien il y a une trace foncée, mais pas de creux.
je suis passé à l'inverter, à 30A, ça fait beaucoup plus de bulles, mais ça ne creuse toujours pas. J'ai essayé les cristaux de soude à saturation, la lessive de soude à 1+1.

C'est peut être ma tôle, GSB 10/10 ?
Ma soude ? GSB...

Je m'étais dit que c'était plus facile à mettre en œuvre, l'électrolyse...

Faudrait que j'essaye la gravure chimique, mais mis à part pour la gravure du cuivre les acides sont difficiles à trouver.

Un conseil les gars ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 370
F-69400 villefranche sur saone
Il y a 5 sciecle... il me semble qu’a cette époque il n’y avait pas l’electricite pour faire de l’electrolyse
Pour moi c’etait Graver au burin et au marteau ou bien par gravage avc un poinçon qu’on poussait à la main comme si on voulait rayer la pièce ... bien sûr avec le coup de main du graveur
Comme ici
Et si tu demande à gougolle « outil gravage sur acier « puis image , tu vas trouver la façon de procéder .... à l’epoque
 
Dernière édition:
P
piapiapia
Apprenti
1 Déc 2013
101
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour vos réponses !!!

l'exemple sur la photo c'est une "gravure à l'eau forte" dans la salle d'armes d'Ecouen les épées, les arbalètes les armures tout ça c'est du travail splendide, domage que ce soit des engins de mort...

Bref. J'ai fait mes électrolyses tout comme il faut (je crois) j'ai respecté les polarités, j'ai scotché les bords et le verso de la plaque.
Mon intention était de faire des pièces de forma A3.

Je vais essayer le perchlorure de fer, je croyais qu'on ne s'en servait que pour le cuivre...

A+
 
P
piapiapia
Apprenti
1 Déc 2013
101
  • Auteur de la discussion
  • #9
Salut à tous...

J'ai continué mes recherches et je suis tombé sur le site Aquatinte, où se retrouvent les pro et les amateurs de gravure.
Sur les 10zaines de graveurs, un seul grave par électrolyse, il se sert de courant de 1v à des intensités d'environ 0,5 A
J'étais complètement à côté !!!
la gravure de l'acier avec le perchlorure de fer est vérifiée plusieurs fois dans ce que j'ai lu, et aussi le sulfate de cuivre qui attaque l'acier et le zinc.
Il y a aussi une boutique où on peut se procurer la plupart des mordants et des vernis y compris l'acide nitrique : Joop Stoop à Paris 13.

L'aventure continue...
 
X
XC48
Compagnon
24 Déc 2017
530
Bretagne
Joop Stoop à Paris 13
Oui excellente adresse.
Perso j'utilise l'acide nitrique pour l'eau forte, ou le burin pour ta taille directe sur le cuivre et le zinc essentiellement... un régale.
 
P
piapiapia
Apprenti
1 Déc 2013
101
  • Auteur de la discussion
  • #11
Salut ...
Je n'ai pas trouvé grand chose comme procédé de gravure pour l'acier... Ce sont des phrases en passant, mais pas une description de procédé. J'ai lu aussi le sulfate de cuivre... En gros ce qui attaque le zinc attaque aussi l'acier...

Je gamberge à autre chose (peux pas m'en empêcher)... Les gars de l'aquatinte gravent dans du verni... Pourquoi je n'utiliserai pas ma CNC
avec un outil à graver ? J'ai un chariot pour mettre un feutre...
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 345
Savoie
Bonjour
Les outils à graver c'est des échoppes il me semble? j'avais vu un sujet pour graver des fusils de chasse et ça se faisait à la main, mais je me rappelle plus dans quelle rubrique.Peut être bien sur celle des armes.
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Bonjour,

Si tu as une CNC je ne comprends même pas pourquoi tu tentes la gravure chimique.
Graves à la CNC :)

Que tu finisses par graver en chimique ou par fraise, il faudra que tu utilises de la cire de graveur ou de la peinture pour faire ressortir les gravures.

Amuses toi bien
 
D
daniel g
Compagnon
17 Mar 2009
2 248
Nord Orléans
Bonjour

Je confirme, les échoppes pour la gravure à la main.
Il existe aussi des " pistolet" pneumatique pour graver,
j'ai essayé une fois dans un salon, c'est très efficace,
mais c'est comme pour toutes disciplines, il faut de l'expérience
pour un bon résultat.

Daniel
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 089
91
Il me semble que l'acier se grave au burin et que les échoppes sont réservés aux métaux plus tendre.
Sans certitudes mais c'est ce que j'ai remarqué en voyant des armuriers travailler.
Ils utilisent peut-être l'échoppe pour les gravures fines ou les finitions?
 
X
XC48
Compagnon
24 Déc 2017
530
Bretagne
En gravure "taille douce" on parle de gravure au burin. Même si on peu aussi parler d'échoppes.
En gravure taille douce, eau forte, etc... la plaque gravée est destinée à être encrée à l'encre grasse en vue de l'impression d'un nombre limité d'estampes à la presse.

Quelques uns de mes burins :
467461


Les armuriers utilisent également les burins/échoppes.

Ainsi que de petits burins et marteau pour graver en faisant pivoter le mandrin et sa pièce avec les pieds (j'ai vu ça y'a longtemps en Sologne pour les plaquettes de fusils de chasse).
La pièce gravée est l'objet fini, idem pour les graveurs de médailles et autres... :smt039
 
Tier-I
Tier-I
Compagnon
20 Nov 2011
1 334
FR- 03420 MARCILLAT EN COMBRAILLE
Bonjour,
Je n'ai pas trouvé grand chose comme procédé de gravure pour l'acier...
Dans le temps, il y avait plein de photograveurs qui faisaient de la gravure à l'acide sur cuivre, laiton, zinc, acier, magnésium... Maintenant, je ne suis pas certain qu'il en existe encore...
 
Charly 57
Charly 57
Compagnon
21 Déc 2008
5 266
FR-57330 Moselle
Salut ...
Je n'ai pas trouvé grand chose comme procédé de gravure pour l'acier... Ce sont des phrases en passant, mais pas une description de procédé. J'ai lu aussi le sulfate de cuivre... En gros ce qui attaque le zinc attaque aussi l'acier..
Bonjour

J'ai fait une recherche avec acier acide gravure
voilà par exemple clique ici un résultat
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 292
F-69 sud-ouest Lyon
J'ai regardé ça hier, effectivement c'est intéressant.
 
P
piapiapia
Apprenti
1 Déc 2013
101
  • Auteur de la discussion
  • #21
Salut à tous !

Serge, j'ai déjà vu la vidéo. Je crois que le type n'a pas d'autre objectif de vendre son coup de main. Ce doit être un bijoutier qui fait sa pub.

TeirI : j'ai été photograveur (dans les années 80/90), ceux dont tu parles ont disparu et leur connaissances aussi... Pour ceux que ça intéresse, il faut se procurer "physique et chimie photographique " de Paul Glafkides

J'ai pas la main assez sûre pour graver au burin. La vidéo, ça trompe !
J'ai trouvé le perchlorure de fer chez Joop Stoop

Bref, j'ai 2 solutions : transfert de mes dessins sur l'acier avec une sortie laser, ça j'ai réussi...
ou bien racler une couche de vernis avec la CNC un embout de tournevis à la place du feutre devrait le faire.

J'ai pas encore fait les essais.

Vos réponses m'ont fait du bien...
 
X
XC48
Compagnon
24 Déc 2017
530
Bretagne
j'ai été photograveur (dans les années 80/90)
Moi aussi, et dans la même période, j'ai même taté de la chromie au pinceau (au fero-cyanure de potassium si mes souvenirs sont bons) sur la couche de nitrate d'argent. :-D

Tu nous montrera ce que ça donne :P
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 248
FR-34
Bonsoir
juste une petite suggestion:
poncer le métal pour le mettre à nu, avant gravure.
Les profilés et tôles vendus en GSB sont le plus souvent vernis,
pour éviter la corrosion,
mais ça ne se voit pas... :wink:
 
P
piapiapia
Apprenti
1 Déc 2013
101
  • Auteur de la discussion
  • #24
Salut à tous...

J'ai fait un essai (en petit avec des traits fins) que j'ai volontairement laissé 5h dans le perchlo...
Ça grave bien, même un peu trop. J'ai utilisé le procédé de transfert habituellement décrit sur les sites : tirage laser sur rhodoid et transtert sur l'acier avec le fer à repasser. Pour l'instant le transfert n'est pas complet, il faudrait une presse chauffante comme pour les tee shirts.
Je ne montre rien pour l'instant, c'est pas beau...
 
P
piapiapia
Apprenti
1 Déc 2013
101
  • Auteur de la discussion
  • #25
Salut à tous !

Des nouvelles de mon chantier...

j'ai abandonné le perchlorure de fer + transfert du toner au fer à repasser. Je n'arrive pas à avoir assez de toner pour que les zones blanches du dessin soient étanches. Résultat : une sorte de grenaille là où ça devrait être plat. Il y a quand même un truc à essayer : le PNP blue qui se transfert au fer à repasser. Bon, c'est 20€ les 4 feuilles...

J'ai modifié ma CN pour faire un plotter... Ça m'a pris du temps... problème de parallélisme, le vinyl fait quques microns et il ne faut pas passer à travers le support papier. Bref j'ai bidouillé et ça fonctionne.

avec les masques vinyl, je suis retourné à l'électrolyse, et ça grave assez vite. Je mets 8l d'eau du robinet environ 300g de gros sel et je branche 5v en essayant de rester à 4A . l'intensité baisse en ajoutant de l'eau. mes plaques d'essai font 25 x 25 cm. J'ai un creux que je dirai "profond" sans pouvoir le mesurer au bout de 40mn.

Maintenant, je cherche à plaquer quelque chose de foncé mais pas trop dans les zones gravées (le noir du dessin).

Les essais avec du cuivre sont pas concluants, ça décolle le vinyl...

@+
D
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 345
Savoie
Bonsoir
J'ai acheté un kit pour faire de la photodécoupe je pense que c'est la même technique que pour la gravure sauf que c'est plus profond et des deux coté de la plaque.
Il faut des plaques de laiton spéciale, la technique consiste a faire un typon avec une imprimante sur des feuilles transparentes on insole ce qui imprime la photo et dans le bain ensuite ça bouffe partout ou c'est pas imprimé. si on ne veut pas que ça traverse la plaque on arrête et on rince une fois que c'est assez profond. En modélisme ça produit de super pièces très fines j'ai acheté le kit mais je ne maîtrise pas assez la partie informatique pour imprimer mes typons je n'ai donc pas encore essayé la partie découpe.
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Bonjour,

Il ne suffit pas d'imprimer, il faut ensuite insoler aux UV et dissoudre le vernis inutile.
On peut le faire sur des plaques pré-vernies, acheter un vernis photosensible et en revetir les plaques ou utiliser du film photosensible qu'on colle à la plastifieuse.


J'ai testé deux sortes de films photosensibles : l'un se dissout au carbonate de sodium (cristaux de soude) l'autre au carbonate de potassium.
L'avantage c'est que ces révélateurs ne sont pas toxiques :)

J'ai fait des tests avec ces films et le plus compliqué c'est d'arriver à éviter les bulles quand on les applique.

Que ce soit avec les films, les plaques ou le vernis il faudra une insoleuse.
On peut s'en bricoler une en partant d'une lampe à UV pour manucure qu'on trouve pour 30-40E sur le net.
lampe-uv-manucure-36w.jpg


Une fois qu'on a fini la gravure il faut utiliser de l'acétone pour dégager le film restant.
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 345
Savoie
Bonsoir
Dans le kit que j'ai acheté il y a tout ,le bac, l'insoleuse, le chauffage avec son régulateur et le produit à mettre dans l'eau.
J'ai également eu des plaques en laiton vernies.Mais le problème c'est pour faire les typons je maîtrise mal le logiciel de dessin c'est dommage parce que ce procédé en fonction du temps soit on grave des motifs soit on découpe et ça fait de superbes pièces fines pour le modélisme.
 
MegaHertz
MegaHertz
Compagnon
31 Août 2017
1 055
Bonjour,

Pour dessiner tu peux utiliser InkScape.
Pour imprimer, utilises du calque qui prendra très bien l'impression et fonctionnera bien à l'insoleuse surtout si tu mets la face imprimée contre ta plaque.

Mieux vaut utiliser une imprimante laser et tu règles les DPI et le tonner au max.

J'oubliais : Achètes toi une plastifieuse à 20E.
Ton insoleuse n'a pas de mise sous vide, l'a plastifieuse te servira à plastifier la plaque avec le typon dessus pour avoir le même effet que si tu avais une insoleuse avec mise sous vide.
Les pochetes de plastification 80 micron non brillantes sont très bien pour ce boulot.

Une fois que tu auras insolé, tu découpes au ras de la plaque et tu enlèves le plastique et le typon.

Amuses toi bien.
 
Papynano
Papynano
Compagnon
15 Juil 2009
1 345
Savoie
Bonjour
Le gars qui m'à vendu le Kit nous a fait une démo il imprimait deux feuilles et les juxtaposaient pour que les motifs soient bien en face l'un de l'autre et il mettait la plaque en laiton entre les deux.Dans le bains ça bouffait de par et d'autre jusqu'au centre pour faire de la découpe.
Quand il y avait un pliage de prévu celui ci n'apparaissait que sur un coté ce qui fait qu'à cet endroit la ça bouffait la matière que sur un coté jusqu'au centre.Le résultat était super le pliage était net et précis un rendu parfait au final.Il nous a montré une maquette de cuirassé au 1/100
toute la superstructure était faite avec ce procédé les tourelles les mitrailleuses et tout les accessoires de pont c'était impressionant la bébête faisait quand même 2,50m de long à cette échelle et des détails il y en a un paquet.
 
Haut