graisseur automatique

  • Auteur de la discussion spyder
  • Date de début
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #1
salut à tous,
Avez-vous déjà monté des graisseurs automatiques sur vos machines? peut-on associer un graisseur manuel sur le même circuit que le cartouche ?

GRAISSEUR.JPG
 
A
Alex31
Compagnon
31 Août 2014
2 053
12350 et 31200
rien ne t'emperches de monter un graisseur manuel, mais tu ne rempliras pas la cuve du graisseur automatique
ce sera juste un graissage manuel en plus des cycles programmés (si c'est un modèle programmable)

tu peux aussi, déporter les graisseurs (manuel ou automatique) avec des flexibles
 
Heras
Heras
Apprenti
28 Mar 2017
146
Bonjour,
Ce graisseur automatique est à usage unique, ou peut on le recharger ?
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 434
FR-55 Sud-Meusien
Usage unique, c’est une capsule de gaz active.
L’intérêt sur une machine-outil est proche de zéro dans la mesure où le graissage se fera en continu, également quand elle ne servira pas soit 97% du temps :mrbrelle:
 
Heras
Heras
Apprenti
28 Mar 2017
146
C'est donc toujours sous pression ?
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 434
FR-55 Sud-Meusien
Oui, dès l’activation de la capsule de gaz, à usage unique.
Il existe des modèles à ressorts sur le même principe
 
Heras
Heras
Apprenti
28 Mar 2017
146
Merci pour l'info.
Super ce lien, moi je restaure plutôt les motos anciennes.
 
AndersFaust
AndersFaust
Ouvrier
1 Août 2019
456
J'ai commandé un petit automatique pour ma fraiseuse CNC en cours de build


Mais ca reste du classiques, tu le programmes pour graisser/huiler toutes les X minutes.

Sur la fraiseuse CNC de 1989 que je suis récemment allé voir, il y avait exactement le même type de graisseur automatique, donc c'est du matos plutôt standard.

Je ferait une petite review si tu veux.
 
spyder
spyder
Apprenti
12 Fev 2015
51
  • Auteur de la discussion
  • #9
j'ai appelé le fabricant SIMATEC ce matin .Recommandation: une cartouche par graisseur, pour éviter qu'un organe ne soit pas graissée correctement ou pas du tout. L'utilisation d'un graisseur manuel pour faire l'appoint n'est pas recommandée, car les pompes manuelles ou pneumatiques peuvent aller jusqu'à 600 bars, la destruction du Simalube serait immédiate. Ne pas dépasser 500 mm de flexible pour une pression de service à 5 bars .
lorsque la cartouche neuve est activée il est impossible de travailler sur le réseau voit changer un flexible ou fuite du raccord. la cartouche se viderait.
les cartouches peuvent se recharger en remplaçant la cellule au-dessus.
donc pour moi il faut que je trouve des anti-retour pour ne pas détruire la cartouche.
 
L
Lezard
Ouvrier
8 Déc 2015
265
22
Bonjour,

J'ai commandé un petit automatique pour ma fraiseuse CNC en cours de build
Mais ca reste du classiques, tu le programmes pour graisser/huiler toutes les X minutes.
Sur la fraiseuse CNC de 1989 que je suis récemment allé voir, il y avait exactement le même type de graisseur automatique, donc c'est du matos plutôt standard.
Je ferait une petite review si tu veux.
Je me permets de faire remonter ce post, car je suis justement à la recherche de retour d'expérience avec ce genre de système de graissage. Est-ce que tu as monté cette pompe ? Peux-tu donner qq détails, et en es-tu satisfait ?

Merci par avance !
 
B
bonneton
Compagnon
14 Juil 2010
740
ardeche
L
Lezard
Ouvrier
8 Déc 2015
265
22
Bonsoir,

Merci pour ta réponse.

Quelques éléments pour préciser ce que je veux faire :
- lubrification centralisée d'une fraiseuse assez grande (voir sujet dans ma signature)
- points de graissage : 12 patins à billes de rails prismatiques, 1 ecrou de VAB, 3 pignons de crémaillère
- huile ou graisse : j'hésite car les rails (Hiwin et THK) semblent accepter de la graisse comme de l'huile. J'ai l'impression que l'huile serait plus facile à faire circuler dans les circuits ?
- quantité et fréquence : à préciser, je pense quelques cc une ou deux fois par heure de marche
- fonctionnement intermittent, piloté depuis l'armoire de la CN seulement pendant les périodes de marche
- énergie : électrique, 24 VDC ou 220VAC
- en montant la pompe sur la poutre du portique, les distances maxi entre la pompe et les points de graissage seraientt de l'ordre de 4 à 5 mètres, avec le passage dans une ou deux chaine à cable le cas échéant

Je pense qu'un système à base de cartouches à gaz ne conviendra pas, car la machine reste fréquemment à l'arrêt. Ce serait donc plutôt le 1er type, avec une pompe centrale et soit des distributeurs progressifs soit des injecteurs réglables. Si j'ai bien compris, les distributeurs progressifs seraient plus sûrs, car le systeme s'arrête si un circuit se bloque, le système à injecteurs est plus simple, mais peut arrêter de graisser un point sans que cela se voit forcément.

N'ayant aucun expérience dans ce domaine, je suis àl'écoute de tout retour d'expérience et conseil.
 
B
bonneton
Compagnon
14 Juil 2010
740
ardeche
Bonsoir
Vu ce que tu veux faire je partirai sur du graissage volumétrique a l'huile.
par exemple:http://www.bijurdelimon.com/fr/sA/f...simple/detail/article/899/zem-doseur-406.html
en gros tu as une pompe qui monte tous ton circuit en pression selon une tempo que tu défini toi même avec une tempo ou un paramètre sur ta commande , ce qui rempli tous tes doseurs ( voir si tous tes éléments on besoin du même volume a part les pignons de crémaillère je pense que c'est le cas , pour les pignon il y as des petits pinceau qui peuvent faire venir l'huile au bon endroit ) et quant la pression tombe dans le circuit les ressort incorporé dans les doseurs libère le volume d'huile emmagasiné dans chaque points de graissage.
 
L
Lezard
Ouvrier
8 Déc 2015
265
22
Bonjour,

Merci @bonneton, je m'oriente effectivement vers ce type de système. J'aurais bien aimé avoir un retour d'@AndersFaust pour voir ce qu'il pense de sa pompe : l'écart de prix est tel avec des systemes du type SKF / Bijur etc... que cela donne à réfléchir. Ma CNC ne travaille pas au même rythme qu'une vraie machine pro en atelier, "l'économie" est tentante...
 
AndersFaust
AndersFaust
Ouvrier
1 Août 2019
456
@Lezard

Alors moi je ne l'ai pas encore montée, vu que je suis en train de refaire le câblage complet de ma CN.

Par contre, je compte l'utiliser avec ce type de distributeurs

Tu mets en pression tout le circuit, quand toutes les valves sont pleines, tu stoppes, et les quantité sont délivrées, ca évites d'en faire couler plus au début du circuit qu'a la fin par exemple.

Au niveau des tests, et bien pour le prix ca fonctionnes très bien, l'électronique est très simple, c'est du 220v de base, mais ca se connectes facilement en 12V si tu veux simplifier, mon idée à terme c'est de la piloter tout les X distance et non toutes les X min.

Pour le prix et d'après mes tests, ca fera largement le taff!
 
L
Lezard
Ouvrier
8 Déc 2015
265
22
@AndersFaust

Bonjour, et merci pour ton retour.

Je suis en discussion avec un fabricant chinois qui propose un système complet (voir image), avec notamment des distributeurs comme ceux que tu cites. J'attends encore qq réponses à des questions que je lui ai posées pour préciser mon système.
piloter tout les X distance et non toutes les X min.
Je pense également piloter cela en 220v via un relais commandé depuis la CN. LinuxCNC offre visiblement toutes sortes de facilités pour calculer un intervalle de lubrification. Dans la mesure où tous les axes sont graissés à la même fréquence, est-ce que tu comptes faire une moyenne des déplacements sur chaque axe, cumuler les courses ou autre ?

Enfin, je voudrais lubrifier en plus des patins de guidage les 3 pignons de crémaillère. Il faut encore que je vois comment installer cela pour être sûr que l'huile aille bien au bon endroit.

Je pense installer la pompe sur la poutre Y de la machine, de façon à reduire la longueur des tuyaux. Du coup, elle serait soumise aux mouvements de l'axe X. Des problèmes en vue ?
Sinon, je pourrais aussi monter la pompe en fixe sur le chassis, emmener un seul tuyau au distributeur installé sur la poutre Y. A la réflexion, c'est sans doute une meilleure solution...
PDI-lubrication-system-DT.jpg
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 697
59000
Tu mets en pression tout le circuit, quand toutes les valves sont pleines, tu stoppes, et les quantité sont délivrées, ca évites d'en faire couler plus au début du circuit qu'a la fin par exemple.
Suite à la lecture de la doc Bijur indiquée par @bonneton, je me rends compte que je n'avais pas piger le
fonctionnement de ces doseurs !
Je pensais que les doseurs étaient chargés pendant le fonctionnement
de la pompe et qu'ensuite, à l'aide de leurs propres ressorts, ils délivraient leurs doses à leurs rythmes.

Alors qu'en fait, les doses sont délivrées rapidement au moment du fonctionnement de la pompe
ensuite chaque doseur se recharge après l’arrêt de la pompe grâce à leur ressort.
 
Haut