Gadget inédit pour régler la hauteur des outils de tour

  • Auteur de la discussion ilfaitvraimentbeau
  • Date de début
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 294
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Tout le monde sait qu’il est important de tourner avec un outil dont le tranchant soit à la bonne hauteur, c’est-à-dire à hauteur de pointe. L’idéal pour faire le réglage est de s’aligner sur une pointe placée dans la broche, ou à la rigueur sur une pointe placée dans le fourreau de la poupée mobile. Mais généralement, pour des raisons de commodité, on utilise la surface supérieure du banc comme référentiel.

On trouve sur le forum la description de divers appareils qui permettent de faire le réglage et presque tous se référent donc à la surface du banc. Il fallait innover ! J’ai cogité et j’ai eu une idée géniale ! :wink:
Voici la description d’un dispositif que j’ai inventé et qui utilise le plafond de l’atelier comme référentiel. :smt031
J’avais prévu de mettre ce post en ligne mercredi de la semaine prochaine pour fêter ce jour si particulier de l’année, mais l’actualité est si triste que je vais le faire plus tôt, un petit clin d’œil pour essayer d’apporter un peu de légèreté dans toute cette mocheté virale…

En effet, pourquoi ne pas utiliser le plafond de l’atelier comme référentiel ? Un tour est une machine-outil rigide, qui est placée sur un établi ou sur des pieds, également rigide(s). Cet établi ou ces pieds sont fixés de façon stable, rigide sur le sol de l’atelier. À moins d’usiner en plein air, dans une tente, ou dans une structure gonflable, ce qui est assez rare, surtout en Normandie, le sol, les murs et le plafond de l’atelier forment un ensemble qui est lui aussi rigide. En résumé, nous avons un ensemble tour/établi/atelier/plafond qui est rigide, quasi indéformable. On peut en déduire sans grand risque de se tromper que la hauteur du tranchant de l’outil sera toujours à une même distance par rapport au plafond de l’atelier, CQFD.

Mon gadget se compose d’un mât (tasseau) fixé solidement au plafond, au-dessus du tour. L’extrémité inférieure de ce mât arrive à environ 60 cm du tour, pas plus bas, ça évite à l’opérateur de s’y cogner la tête. Une tringle mobile peut coulisser le long de ce mât, elle y est guidée par des anneaux à vis, et on peut la bloquer en position haute ou en position basse au moyen d’une vis moletée. L’extrémité inférieure de cette barre porte un doigt se terminant en biseau, ce biseau aligné avec le tranchant de l’outil permettra de le régler à la bonne hauteur.

En position haute, la barre ne gêne pas l’opérateur. La position basse a été soigneusement réglée, au moyen d’un système vis/écrou situé à son extrémité libre, pour être exactement à hauteur de pointe. La barre peut tourner dans le plan horizontal, ce qui facilite son utilisation. C’est tout simple, il suffisait d’y penser ! Merci pour votre attention !
Ce post est dédié à la mémoire de Moissan.

DSC09983.JPG


DSC09989.JPG


DSC09991.JPG


DSC09988.JPG


DSC09987.JPG


DSC09984.JPG


DSC09982.JPG


DSC09986.JPG
 
Le débutant
Le débutant
Compagnon
Bonjour

Afin de garder une excellente précision dans tous les cas de figure, Y a t-il un dispositif de compensation automatique de la :
1/ dilatation et contraction de la tige verticale supportant l'index et ce en fonction de la température ambiante ?
2/ Pareil pour le hauteur de centre du tour qui varie aussi en fonction de cette même température (changement de la hauteur de ce centre, car le pied du tour bouge lui aussi si il est métallique, et si il est en bois il faut prévoir une compensation en fonction de l'hygrométrie ambiante, le bois gonflant avec l'humidité ! ....Mais à part cela tout va très bien tout va très bien (ça me rappelle qqch ! ...)
L’emmerdeur du jour alias Le débutant.
Cordialement (excuse moi Michel ! ....)
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 294
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #4
tu as raison !
il me faut maintenant prévoir un système de contrôle de l'hygrométrie, en plus de la clim bien entendu….
et surtout il faut que je veille à ce qu'un couple d'éléphants ne fassent pas leur nid sur le toit de mon atelier, il s'affaisserait et tout serait faussé !
mais avec tous les chats qui rôdent dans le quartier, ces oiseaux sont de plus en plus rares….
:wink:
 
Dernière édition:
fauxjetons
fauxjetons
Compagnon
25 Août 2011
1 914
33220 Aquitaine
salut
une rondelle un trous d axe une tige avec le bout filter M10 avec un ancien montage
a plus
1585073613678.png
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 802
FR-39Arbois
En effet, pourquoi ne pas utiliser le plafond de l’atelier comme référentiel ? ................. On peut en déduire sans grand risque de se tromper que la hauteur du tranchant de l’outil sera toujours à une même distance par rapport au plafond de l’atelier, CQFD.
ben je passe mon tour (si on peu dire ) sous un plafond/plancher avec poutre d'un bonne portée et pas trop de section .
quand les souris dansent passe encore mais je parierait pas sur les dilatations .
ça gondole du plafond par ici :tumbsupe:
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
15 309
F-69400 villefranche sur saone
salut
une rondelle un trous d axe une tige avec le bout filter M10 avec un ancien montage
a plus
Voir la pièce jointe 597058
Oui bien sûr , mais IFVB voulais absolument trouver un système inédit , il me semble qu’il en avait parlé dans une discussion ... ça y est c’est fait ... mais il faudra chercher les microns et même les 10eme de precision
et comme il est dit « et le plafond faut bien qu’il serve à quelque chose

édit
je me pose une question existentielle
comment tu mets ton outil sous l’appareil
est ce que tu déplace l’appareil
est-ce que tu déplace l’outil
ou bien est-ce que tu déplace le tour
:)
 
Dernière édition:
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
2 782
Harnes (Pas de Calais)
oui, autant je salue l'idée (originale, comme dab) autant je ne crois pas à une précision suffisante dans le temps. Nous voulons titiller les quelques 1/10mm, et dans le bâtiment ça peut bouger bien plus, sans aller chercher la surcharge de neige....mais bien sûr tout dépend de la construction. Perso je me suis fait une sorte de trusquin fixe avec une pointe, que je pose sur le transversal, ça va bien....
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 596
FR-29 Brest
Côté thermique ça devrait aller ... le coefficient est le même pour l'acier que pour le béton ... 12 * 10exp-6 .. à confirmer sur le terrain ...
 
Fran
Fran
Compagnon
19 Oct 2012
1 802
FR-39Arbois
le coefficient est le même pour l'acier que pour le béton
en fait très légèrement inférieur pour le béton contre un acier courant d'armature en fait . dans le bâtiment ça tourne a l'avantage . pour un four , c'est fracture assurée
 
ISL
ISL
Compagnon
2 Mai 2010
830
FR-70Lure
Et un petit coup de la lois de Coriolis ; je ne sais pas son implication mais ca fait riche.
 
hozut
hozut
Ouvrier
10 Jan 2018
439
De plus je rapelle, comme l'a noté @ilfaitvraimentbeau , que la précision maximum et absolue n'est garantie que pour mercredi de la semaine prochaine entre 00h00 et minuit !
 
Haut