four pour l'acier

mitcheli
Compagnon
6 Septembre 2010
720
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour

Est-ce que l'un d'entre vous a t il deja fait fondre de l'acier avec un four de fabrication maison ?


A+
 
mitcheli
Compagnon
6 Septembre 2010
720
  • Auteur de la discussion
  • #3
il faut atteindre les 1450 ,1500° c'est certainement ça le plus compliqué............
 
Albert le Belge
Compagnon
5 Janvier 2013
2 613
Tirlemont Belgique
Bonjour, Non seulement il faut atteindre ces températures mais il faut surtout trouver les matériaux du four qui y résistent.
 
mitcheli
Compagnon
6 Septembre 2010
720
  • Auteur de la discussion
  • #5
c'est bien pour cela que j'aimerais savoir si c'est faisable ou pas.
Simplement pour - de 750g
 
stef1204
Compagnon
25 Septembre 2016
1 025
Belgique
bonjour

Est-ce que l'un d'entre vous a t il deja fait fondre de l'acier avec un four de fabrication maison ?


A+

Des barreaux de carbone sont disponibles dans les centres Brico pour poste de soudure à l’arc et en principe le poste de soudure pourrait être utilisé, donc si vous posséder un poste de soudure à l’arc vous pouvez fabriquer un petit four à petit prix.
 
Dernière édition:
mitcheli
Compagnon
6 Septembre 2010
720
  • Auteur de la discussion
  • #7
superbe tech.!

fallait y penser avec le poste a l'arc ! et aussi les tiges de carbone.....

merci bien ! pour si peu ,ça vaut le coup d'essayer.(pour les barreaux carbone, on peut meme les recup.dans les bacs de piles HS ,mais chuuttte.....!)

A+
 
Dernière édition:
la goupille
Compagnon
11 Février 2016
1 141
FR04200
Bonjour
Je cherche des barreaux de carbone pour mon graveur électrique et dans les piles modernes il n'y en a pas.!!
Vive les piles salines de ma jeunesse.
Si tu trouve je suis preneur des infos(l'inverse marche)
Luc
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
les electrode de pile saline ne sont pas assez solide pour servir d'electrode de four a arc

il y a longtemps il existait des bonne baguette de carbonne pour les lampes a arc des projecteur de cinema ... mais ça n'existe plus

il existe encore les electrodes de gougeage a arc disponible dans les magasin pro de soudure : le gougage c'est une metheode avec arc electrique et jet d'air comprimé qui fait gicler le metal fondu , pour faire des chanfrein avant soudure : il y a donc pour ça des lelectrodes en graphite de bonne qualité bien disponible

autre methode pour fondre l'acier : le chalumeau oxy acétylene , pas de probleme pour le creuset car on chauffe par le dessus et non a travers le creuset ... mais il faut un gros chalumeau ... pour quelques centimetre cube c'est facile ... pour 750g ça sera plus dur

sainte claire devile a reussi a fondre du platine avec flamme oxy hydrogene , grace a un four construit en chaux vive : c'est une matiere très bonne isolant thermique : sont seule defaut est de s'auto detruire a la moindre presence d'humidité : on peut construire un four en chaux mais il ne marche que si il sert tout les jours , quand on ne s'en sert pas il prend l'humidité et se detruit

henri moissan ( le vrai pas moi ) construisait aussi ses four a arc en chaux vive ... ou encore plus simple construisait des four en calcaire : au debut le four en calcaire marche mal parce que le calcaire absorbe la chaleur pour se transformer en chaux , mais une fois transformé en chaux , la chaux est un très bon isolant ... même si une faible epaisseur de calcaire est transformé en chaux ça suffit a isoler le four

mais probleme : il faut eviter le contact de la chaux et des electrode en carbone , sinon il se fait la reaction chimique de fabrication du carbure de calcium ( aussi inventé par moissan )

pour eviter cette reaction indesirable entre carbone et chaux moissan utilisait de la magnesie pour faire l'etanchéité entre chaux et carbone
 
Dernière édition:
stef1204
Compagnon
25 Septembre 2016
1 025
Belgique
les electrode de pile saline ne sont pas assez solide pour servir d'electrode de four a arc

il y a longtemps il existait des bonne baguette de carbonne pour les lampes a arc des projecteur de cinema ... mais ça n'existe plus

il existe encore les electrodes de gougeage a arc disponible dans les magasin pro de soudure : le gougage c'est une metheode avec arc electrique et jet d'air comprimé qui fait gicler le metal fondu , pour faire des chanfrein avant soudure : il y a donc pour ça des lelectrodes en graphite de bonne qualité bien disponible
Disponible normalement dans les centres brico

http://www.ebay.fr/itm/Carbon-arc-Brazing-carbons-8-0mm-x-6-rods-/142122495195?hash=item2117292cdb:g:FukAAOSwcF9UWL2l
 
usidep
Compagnon
14 Janvier 2012
1 481
bonsoir,
il faut dépasser les 1600°, pour contenir le mélange un creuse, pour fondre un mélange gaz/oxigène (3000°)
le vrais prob est le danger ! que cela représente, et les protections à mettre en action, risque d'explosion/projection...
certaine peuplade utilise un mélange de poudre (danger) ou en afrique un tunnel vertical, en asie aussi pour faire des sabres et résulta n'est pas un acier liquide.
le plus classique un haut fourneau chauffer avec des couche de galet d’anthracite/métal, trop $$$ a mettre en œuvre pour un particulier et très dangereux !
pour ce lancer, il faut commencer par le plomb,l'alu, les bronzes et autres cuivres, les fontes, et l'acier...
 
Jope004
Compagnon
15 Février 2010
1 352
FR-95 Marines
Bonsoir,

Je ne m'aventurerais pas dans ce genre d'essais surtout à cause du risque d'explosion / projection de métal liquide. Quelqu'un ayant déjà travaillé sur des fours de fonte de cuivre m'a raconté que des professionnels pourtant sensibilisés au danger ont perdu la vie lors de projections.
Concernant les électrodes en carbone, les chalumeaux à arc étaient à la mode dans les années 80, mais depuis il est devenu beaucoup plus difficile de s'en procurer.
Pareil pour récupérer les tiges de carbone des piles salines. Quand j'étais gosse, je démontais facilement les piles 4.5V mazda ou Wonder avec une paire de pinces. Depuis, le démontage des tiges de carbone est devenu impossible. Ca ne vient pas, et si on insiste, ça casse.
 
bipbip30
Compagnon
23 Décembre 2012
2 817
bonsoir, le matériel pour aller au delà de 1600 °C existe et les consommables se trouvent assez facilement, c'est la technique de la lance thermique. Le problème c'est la mise en ouvre et les dangers associés. Il faut penser également que ça a un coût assez élevé (la quantité d'oxygène utilisée est !!!). C'est d'ailleurs comme cela que l'on débouche les coulées dans les fonderies.

rien que le rayonnement à ses températures là est dangereux (la vidéo mise plus haut me laisse d'ailleurs rêveur)

au boulot quand on utilise cela pour percer certains aciers, c'est tenue de cosmonautes obligatoires, protection anti incendie, périmètre de sécurité et tout le toutim.

des vidéos qui montrent bien le métal qui coule


 
mitcheli
Compagnon
6 Septembre 2010
720
si cela comporte autant de risque ,autant proteger la zone ou l'on se trouve en isolant le materiel dans un gros tube d'acier.
Si cela explose ,les projections à hauteur d'homme seront arrêtées a l’intérieur du tube
 
Dernière édition:
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
le probleme n'est pas que le moyen de fondre mais aussi la composition de l'acier ... les acier ordinaire ne sont pas moulable ... les acier moulé on des composition bien speciale

il n'est même pas sur que prendre des morceau de piece en acier moulé soit une solution car il est bien possible que les elements qui on été ajouté pour faciliter le moulage se perdent pendant la 2eme fusion

le moulage d'acier est resté assez longtemps impossible : on ne savait mouler que la fonte

on savait fondre l'acier mais ce que l'on apelait "acier fondu" n'etait qu'une façon de le fondre pour melanger le carbone apporté par cementation , mais il etait ensuite laminé ou forgé , jamais moulé ... le mot acier fondu est un ancien mot pour acier au carbone
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut