Advertisements

Fabrication Four

M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je voudrais construire une fonderie au bois ( aussi déchets tels que feuilles, gazon séché... à voir ) principalement pour fondre de l'aluminium et éventuellement pour forder des trucs.

Je ne sais pas en quelle matière faire mes parois. J'étais au début parti sur des briques réfractaires, mais j'ai lu dans quelques postes que ce n'étais peut-être pas suffisant ( et c'est plutôt cher, j'en aurais pour 70 € pour une épaisseur de briques de 5cm ).
Il faudrait à ça ajouter un isolant externe ? ( Ça augmente le prix... )

Autrement j'ai lu que le plus simple serait de faire un béton réfractaire avec des billes de Polystyrène ( qui se transforment ensuite en bulles d'air et ainsi allègent le matériaux, le rendant plus réfractaire ) mais je fais ça comment, ciment réfractaire, Polystyrène, sable, eau et graviers ?
Est-ce assez résistant, est-ce la bonne solution ?
 
Advertisements
Kesuny
Kesuny
Compagnon
28 Février 2012
500
Rouen
Apres pour l'alu, je sais que les barbuc peuvent faire l'affaire je crois
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #3
Tant qu'à faire, j'aimerais faire quelque chose de bien, si ça monte assez en température pour du bronze, je ferai du bronze.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
les dechet divers sont un mauvais moyen de faire un four de fusion

l'idée d'utiliser des dechet pour economiser du bon combustible parait interressant , mais il faut voir que plus le combustible est mauvais plus la monté en temperature est lente et plus le four perd de la chaleur pendant longtemps ... alors qu'avec un combustible plus couteux mais plus puissant le four doit fonctinner moins longtemps donc a moins de perte

c'est ce qui se passe dans l'industrie quand on remplace un chauffage gaz air par un chauffage gaz oxygène : l'oxygène est cher mais la flamme gaz oxygène fait un chauffage telement plus rapide qu'on y gagne quand même

quand on utilise un mauvais combustible on pourrait penser augmenter la puissance du foyer en augmentant sa dimension , mais c'est une fausse piste : plus le foyer est grand plus la surface ou se fait les perte de chaleur est grande , et ça fait un gouffre a combustible

donc chaque combustible a sa place ... les cochonerie en tout genre peuve servir a chauffer un logement en hivers , pas a fondre de l'alu

l'alu a un autre probleme , très sensible a la vapeur d'eau , et plus les combustible sont mauvais plus il en font ... difficile d'obtenir l'etanchéité parfaite entre foyer et creuset

les combustible en carbone pur : charbon de bois et coke ne font pas de vapeur d'eau en brulant ... ces 2 combustible on l'avantage de faire un feux très concentré , donc bon pour monter rapidement en temperature
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #5
Ok ok...

Par contre le bois c'est pas mal non ? Je pense notamment aux petites branches bien sèches qui brûlent bien vites et qui sont pas très pratiques à brûler dans un poêle de chauffage ou dans une cheminée mais qui devrait bien convenir non ?

Parce que j'ai un grand jardin et donc un bon accès à ce type de combustible, je trouve ça plus intéressant que d'acheter du charbon ou du gaz
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
14 193
F-69400 villefranche sur saone
Est-ce que tu t'es au moins renseigné des températures à obtenir pour fondre du bronze ?
Je suis comme moissan , à mon avis c'est pas avec des petits bouts de bois même bien sec que tu vas réussir à monter suffisement en température
Tiens nous au courant de tes expériences
Un lien
http://www.leguideits.fr/guides-its/les-outils-de-linstallateur/le-poste-oxyacetylenique/tableau-v2-de-fusion-des.pdf
Je me rappelle sur le forum une vente d'un morceau de bronze
C'était certainement un gars qui avait fait son morceau de bronze avec de la récup , le morceau n'avait pas de caractéristique mécanique et avait été , il me semble , repris par le vendeur

Édit
Fonderie bronze
 
Dernière édition:
M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #7
Oui je savais que c'étaient dans ces températures là, c'était juste pour dire que j'aimerais faire un FOUR le mieux possible :)

Après si j'arrive pas à monter suffisamment en température avec du bois, il sera toujours temps d'utiliser du charbon

C'est cette vidéo qui me laissait penser pouvoir fondre de l'aluminium avec des feuilles d'autant que son four est en acier et donc je pense laisse sortir une partie de la chaleur produite
 
TRYPHON974
TRYPHON974
Ouvrier
21 Mars 2009
481
Réunion
Avec du bois tu peux faire fondre de l'alu à l'air libre, j'ai déjà fait fondre des jantes dans un tambour de machine à laver. La question qui se pose est quelle quantité d'énergie tu peux apporter dans ton four et quelle perte de chaleur tu vas avoir, c'est en quelque sorte une soustraction. Si tu peux apporter une énorme quantité d'énergie alors l'isolant devient inutile ( évidemment ce n'est pas très économique). A l'inverse un bon isolant te permet d'optimiser ton apport d'énergie.

Le problème du bois dans un four c'est que tu passes ton temps à en remettre, ce n'est pas très pratique. Je conseillerais le gaz pour débuter mais chacun est libre d'expérimenter, c'est aussi un plaisir en soi. Si tu tiens à utlisier du bois, tu peux transformer ton bois en charbon, c'est simple et efficace. Si ton four est bien isolé et l'apport d'air est suffisant , tu dois pouvoir faire fondre des petites quantités de laiton et de bronze.

Pour l'isolant j'ai testé deux solutions qui fonctionnent: la laine céramique (très efficace, légère, assez chère, fragile) et le mortier réfractaire (moins efficace, économique, assez résistant, lourd). Le béton cellulaire est assez efficace, très économique mais malheureusement il ne tient pas dans la durée les 1000°C. J'ai aussi essayé de l'argile/papier, ça isole très bien mais c'est assez fragile et délicat dans la mise en oeuvre. Chaque isolant a ses avantages et ses inconvénients et aucun n'est éternel.

Bonne experimentation :)
 
Dernière édition:
M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
Ça fait quand même cher la brique... :???:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
le bois a besoin d'un certain debit d'air pour bruler , la principale perte de chaleur est due a ce debit d'air , et l'isolation des paroi est un detail

c'est surtout pour un four electrique que l'isolation est importante : il n'y a pas de debit d'air donc plus on isole plus on reduit la consomation a temperature constante

mais l'isolation ne change rien a la quantité de chaleur qui faut pour fondre le metal ... disont que pour un bon four electrique industriel la majorité de l'electricité sert a faire la chaleur de fusion du metal et que les perte sont faible

avec un feu de bois si on augmente la puissance en augmentant le vent ça fait une longue flamme qui sort par la cheminé : ça n'augmente pas la chaleur produite dans le foyer , si on augmente encore plus le vent ça eteind le feu

le gros avantage du charbon de bois c'est qu'il brule sans longue flamme , toute la chaleur est produite dans le foyer et on peut augmenter le vent aussi fort que l'on veut

ce terme de vent est un ancien terme qui date des haut fourneau a charbon de bois en 1700

donc si tu veux utiliser du bois commence par le transformer en charbon de bois
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
Voici la forme de four que je compte réaliser en briques réfractaires

L'intèrieur
Screenshot_20170703-101333.png
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
Les images de juste avant c'est la vue en tranche, en allant de la gauche vers la droite

Maintenant avec les briques

Screenshot_20170703-102020.png
Screenshot_20170703-102641.png
Screenshot_20170703-102656.png
Screenshot_20170703-102704.png
Screenshot_20170703-102713.png
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juillet 2017
17
Du coup Moissan tu penses qu'il faudrait que je fasse préchauffer mon air avant ( par exemple en obligeant l'air à passer tout autour des parois de mon four avant - parois qu'il ne serait donc pas forcément utile d'avoir en briques réfractaires, mais dans une matière moins réfractaire ) :roll:

J'y avais déjà réfléchi et je me demandais si ça valait vraiment la peine...

Autrement pour ce qui est de transformer du bois en charbon, l'idée me paraît intéressante mais assez compliquée, à moins que vous ayez des techniques simples à mettre en oeuvre
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut