Fabrication Four

  • Auteur de la discussion Matteo
  • Date de début
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, je voudrais construire une fonderie au bois ( aussi déchets tels que feuilles, gazon séché... à voir ) principalement pour fondre de l'aluminium et éventuellement pour forder des trucs.

Je ne sais pas en quelle matière faire mes parois. J'étais au début parti sur des briques réfractaires, mais j'ai lu dans quelques postes que ce n'étais peut-être pas suffisant ( et c'est plutôt cher, j'en aurais pour 70 € pour une épaisseur de briques de 5cm ).
Il faudrait à ça ajouter un isolant externe ? ( Ça augmente le prix... )

Autrement j'ai lu que le plus simple serait de faire un béton réfractaire avec des billes de Polystyrène ( qui se transforment ensuite en bulles d'air et ainsi allègent le matériaux, le rendant plus réfractaire ) mais je fais ça comment, ciment réfractaire, Polystyrène, sable, eau et graviers ?
Est-ce assez résistant, est-ce la bonne solution ?
 
Kesuny
Kesuny
Compagnon
28 Fev 2012
500
Rouen
Apres pour l'alu, je sais que les barbuc peuvent faire l'affaire je crois
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #3
Tant qu'à faire, j'aimerais faire quelque chose de bien, si ça monte assez en température pour du bronze, je ferai du bronze.
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
les dechet divers sont un mauvais moyen de faire un four de fusion

l'idée d'utiliser des dechet pour economiser du bon combustible parait interressant , mais il faut voir que plus le combustible est mauvais plus la monté en temperature est lente et plus le four perd de la chaleur pendant longtemps ... alors qu'avec un combustible plus couteux mais plus puissant le four doit fonctinner moins longtemps donc a moins de perte

c'est ce qui se passe dans l'industrie quand on remplace un chauffage gaz air par un chauffage gaz oxygène : l'oxygène est cher mais la flamme gaz oxygène fait un chauffage telement plus rapide qu'on y gagne quand même

quand on utilise un mauvais combustible on pourrait penser augmenter la puissance du foyer en augmentant sa dimension , mais c'est une fausse piste : plus le foyer est grand plus la surface ou se fait les perte de chaleur est grande , et ça fait un gouffre a combustible

donc chaque combustible a sa place ... les cochonerie en tout genre peuve servir a chauffer un logement en hivers , pas a fondre de l'alu

l'alu a un autre probleme , très sensible a la vapeur d'eau , et plus les combustible sont mauvais plus il en font ... difficile d'obtenir l'etanchéité parfaite entre foyer et creuset

les combustible en carbone pur : charbon de bois et coke ne font pas de vapeur d'eau en brulant ... ces 2 combustible on l'avantage de faire un feux très concentré , donc bon pour monter rapidement en temperature
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #5
Ok ok...

Par contre le bois c'est pas mal non ? Je pense notamment aux petites branches bien sèches qui brûlent bien vites et qui sont pas très pratiques à brûler dans un poêle de chauffage ou dans une cheminée mais qui devrait bien convenir non ?

Parce que j'ai un grand jardin et donc un bon accès à ce type de combustible, je trouve ça plus intéressant que d'acheter du charbon ou du gaz
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 376
F-69400 villefranche sur saone
Est-ce que tu t'es au moins renseigné des températures à obtenir pour fondre du bronze ?
Je suis comme moissan , à mon avis c'est pas avec des petits bouts de bois même bien sec que tu vas réussir à monter suffisement en température
Tiens nous au courant de tes expériences
Un lien
http://www.leguideits.fr/guides-its...-oxyacetylenique/tableau-v2-de-fusion-des.pdf
Je me rappelle sur le forum une vente d'un morceau de bronze
C'était certainement un gars qui avait fait son morceau de bronze avec de la récup , le morceau n'avait pas de caractéristique mécanique et avait été , il me semble , repris par le vendeur

Édit
Fonderie bronze
 
Dernière édition:
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #7
Oui je savais que c'étaient dans ces températures là, c'était juste pour dire que j'aimerais faire un FOUR le mieux possible :)

Après si j'arrive pas à monter suffisamment en température avec du bois, il sera toujours temps d'utiliser du charbon

C'est cette vidéo qui me laissait penser pouvoir fondre de l'aluminium avec des feuilles d'autant que son four est en acier et donc je pense laisse sortir une partie de la chaleur produite
 
TRYPHON974
TRYPHON974
Ouvrier
21 Mar 2009
481
Réunion
Avec du bois tu peux faire fondre de l'alu à l'air libre, j'ai déjà fait fondre des jantes dans un tambour de machine à laver. La question qui se pose est quelle quantité d'énergie tu peux apporter dans ton four et quelle perte de chaleur tu vas avoir, c'est en quelque sorte une soustraction. Si tu peux apporter une énorme quantité d'énergie alors l'isolant devient inutile ( évidemment ce n'est pas très économique). A l'inverse un bon isolant te permet d'optimiser ton apport d'énergie.

Le problème du bois dans un four c'est que tu passes ton temps à en remettre, ce n'est pas très pratique. Je conseillerais le gaz pour débuter mais chacun est libre d'expérimenter, c'est aussi un plaisir en soi. Si tu tiens à utlisier du bois, tu peux transformer ton bois en charbon, c'est simple et efficace. Si ton four est bien isolé et l'apport d'air est suffisant , tu dois pouvoir faire fondre des petites quantités de laiton et de bronze.

Pour l'isolant j'ai testé deux solutions qui fonctionnent: la laine céramique (très efficace, légère, assez chère, fragile) et le mortier réfractaire (moins efficace, économique, assez résistant, lourd). Le béton cellulaire est assez efficace, très économique mais malheureusement il ne tient pas dans la durée les 1000°C. J'ai aussi essayé de l'argile/papier, ça isole très bien mais c'est assez fragile et délicat dans la mise en oeuvre. Chaque isolant a ses avantages et ses inconvénients et aucun n'est éternel.

Bonne experimentation :)
 
Dernière édition:
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 294
F-69 sud-ouest Lyon
Les briques réfractaires genre JM26 sont un bon compromis.
Fred
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #10
Ça fait quand même cher la brique... :???:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le bois a besoin d'un certain debit d'air pour bruler , la principale perte de chaleur est due a ce debit d'air , et l'isolation des paroi est un detail

c'est surtout pour un four electrique que l'isolation est importante : il n'y a pas de debit d'air donc plus on isole plus on reduit la consomation a temperature constante

mais l'isolation ne change rien a la quantité de chaleur qui faut pour fondre le metal ... disont que pour un bon four electrique industriel la majorité de l'electricité sert a faire la chaleur de fusion du metal et que les perte sont faible

avec un feu de bois si on augmente la puissance en augmentant le vent ça fait une longue flamme qui sort par la cheminé : ça n'augmente pas la chaleur produite dans le foyer , si on augmente encore plus le vent ça eteind le feu

le gros avantage du charbon de bois c'est qu'il brule sans longue flamme , toute la chaleur est produite dans le foyer et on peut augmenter le vent aussi fort que l'on veut

ce terme de vent est un ancien terme qui date des haut fourneau a charbon de bois en 1700

donc si tu veux utiliser du bois commence par le transformer en charbon de bois
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #12
Voici la forme de four que je compte réaliser en briques réfractaires

L'intèrieur
Screenshot_20170703-101333.png
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #14
Les images de juste avant c'est la vue en tranche, en allant de la gauche vers la droite

Maintenant avec les briques

Screenshot_20170703-102020.png
Screenshot_20170703-102641.png
Screenshot_20170703-102656.png
Screenshot_20170703-102704.png
Screenshot_20170703-102713.png
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #15
Du coup Moissan tu penses qu'il faudrait que je fasse préchauffer mon air avant ( par exemple en obligeant l'air à passer tout autour des parois de mon four avant - parois qu'il ne serait donc pas forcément utile d'avoir en briques réfractaires, mais dans une matière moins réfractaire ) :roll:

J'y avais déjà réfléchi et je me demandais si ça valait vraiment la peine...

Autrement pour ce qui est de transformer du bois en charbon, l'idée me paraît intéressante mais assez compliquée, à moins que vous ayez des techniques simples à mettre en oeuvre
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 294
F-69 sud-ouest Lyon
Tant qu'à faire, j'aimerais faire quelque chose de bien, si ça monte assez en température pour du bronze, je ferai du bronze.
N'oublie pas que pour fondre du bronze il faut que l'ensemble puisse tenir à 1200°C.
Je crois que tu devrais t'orienter vers un four à gaz, ce serait plus simple.
Fred
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #17
Je m'oriente surtout sur l'alu, et je n'ai pas trop envie de faire un four au gaz ( il faut en acheter, et je préfère utiliser les ressources dont je dispose ).
 
MOWOG
MOWOG
Compagnon
10 Oct 2009
1 150
Gard
2000 ANS av JC, ils fondaient le bronze, 200 ans av JC, ils transformaient le fer et ils n'utilisaient pas le gaz. Je reste toujours étonné de ce qu'ils pouvaient faire avec pas grand chose.
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
27 Juin 2013
3 117
mg-401majunga
bonsoir
je suis assez d'accord avec tout ce qui a été dit ,je vais rajouter ma couche , les fondeurs dans "mon" pays le font au charbon de bois ....enormement de charbon de bois pas de ventilation tirage naturel , mais ils ont du metier sans vouloir t'offenser le moins du monde ,je te donne franchement mon avis tu veut un carburant dont tu dispose sur place ...tu as l'huile de vidange de ton (tes) vehicules ça marche tres bien voir le site backyard metal casting un dingue de l'huile de vidange ,a mon sens ton four est trop alambiqué pour tenir et il me vient une question comment tu sort ton creuset ?
au bois tu vas galerer et perdre ton temp et tes metaux
il vaut mille fois mieux pour commencer s'appuyer sur l'experience des autres (de nos jours c'est assez facile) la fonderie est un truc tres plaisant a faire mais dangeureux (tres dans certains cas) et plus tu vas vouloir fondre des metaux a hautes temperatures plus cela devient dangeureux et technique je ne cherche pas a te décourager ou a faire la morale
si ton but est juste de te prouver que tu peut le faire et jouer avec le feu (au sens propre ) continue sur ton four a bois si par contre tu veut fondre et faire des pieces avec ton four ne perd pas ton temp avec le bois
cordialement
nico
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
ton four ressemble a un gros four a cuire la porcelaine : four a alandier ... les alndier sont des foyer a bois autour du four ... ça monte a 1000° environ , mais il faut une semaine de feux continu pour y arriver ... la lenteur du chauffage n'est pas un probleme car un chauffage trop brutal casserait tout ... et il faut se mefier de la dimension : en thermique rien n'est proportionnel : un modele reduit de grand four ne marche pas

plus c'est petit plus les perte de chaleur sont grave et plus la temperature obtenue est basse

un modele reduit de four a alandier comme tu le dessine sera tout juste bon a faire bouillir de l'eau

les four a creuset a coke on été utilisé pour fondre de l'acier , mais le rendement est minable tellement le transfert thermique a travers le creuset etait mauvais : l'acier fondu au creuset etait un acier de luxe pour faire les outils

pour fondre le bronze le bon four ancien était le four a réverbère : avantage : pas de creuset : bronze dans un creux de la maconerie : flamme du feu qui passe a dessus : bon contact thermique

le four a reverbère a aussi été utilisé pour fondre de la fonte mais avait l'inconvenient de decarburer la fonte ... la transformer en mauvais acier : on a donc preféré le fourneau a la wilcainson ... devenu le cubilot ... un mini haut fourneau ou la fonte fond melangé au coke donc reste en presence de beaucoup de carbone pour rester de la vraie fonte quelque soit le nombre de fusion
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #21
Je suis vraiment assez motivé pour faire un four au bois, ou du moins au charbon de bois. Quelle est la forme de four que vous me conseillerez ?
Moissan tu me conseilles de faire un four à réverbère ?
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
je ne te conseille rien du tout je ne fait que citer ce qui a existé donc ce qui a marché ... il y en a qui ont cherché pendant des siecles

pourquoi est ce qu'il se fatiguaient a fabriquer du charbon de bois si du bois entier suffisait ? même actuellement a madagascar jetpack2013 te dit que le charbon de bois est utilisé
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #24
Merci pour tous vos conseils, il apparaît clairement qu'il serait bien d'utiliser du charbon de bois :lol:. Je sais maintenant comment en fabriquer.
Je vais tout de même tester mon four à bois ( au passage, je suis en train de modifier les plans, je fais faire préchauffer mon air avant au contact des parois du four et pour répondre à ta question jetpack2013 il y aura une entrée juste au dessus du creuset, avec un couvercle en brique réfractaire ou quelque chose comme ça ) et passer au charbon si les résultats ne sont pas concluants.

Je sais que je m'entête mais bon, au pire j'aurais perdu du temps, je pourrais toujours réutiliser mes briques réfractaires.

Je vous tiens au courant de l'évolution de tout ça
 
TRYPHON974
TRYPHON974
Ouvrier
21 Mar 2009
481
Réunion
Faire du charbon, ce n'est vraiment pas compliqué, mais ça pue... il vaut mieux avoir un grand terrain. Après avoir essayé des techniques plus ou moins compliquées (avec récupération du gaz de bois) , j'avais opté pour la plus simple: faire un grand feu et mettre un couvercle dessus ( demi tonneau de 200l ), ça asphyxie le feu mais le bois continue à cuire. Je suis ensuite passé à l'huile de vidange, puis au gaz.

Pour le reste, je rejoins les autres commentaires, ton four ressemble à une usine à gaz. Je ne suis pas convaincu de l'idée de chauffer l'air. Pas convaincu non plus par l'usage de briques réfractaires (sauf si c'est des briques légères conseillées par JM26, notamment) parce qu'elles vont "pomper" une grosse partie de la chaleur.

J'aurais une approche plus pragmatique: un bac de peinture percé et un sèche-cheveux permettent de faire fondre de l'alu sans problème, le charbon étant en partie "auto-isolant". J'ai commencé avec une boite de conserve :) et j'ai fondu de l'alu (et percé le creuset mais c'est une autre histoire) Alors amuse-toi bien. :wink:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
utiliser le charbon de bois comme isolant c'est le principe du feu de forge , on met beaucoup de charbon avec un seul trou d'air au millieu : ça brule très fort au millieu et le charbon qui est autour sert d'isolant avant qu'on le raproche du millieu pour qu'il brule a son tour

une louche en fer posé sur le feu de forge fond de l'alu très rapidement ... il faut même faire attention de ne pas soufler trop fort dès le debut quand l'alu n'est pas en bon contact avec la louche ... sinon on brule la louche en fer avant qu'il y ait assez d'alu fondu pour limiter sa temperature
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #27
Typhon974, j'aurais plus intérêt à faire ça en matériaux de récupération en fer ( genre vieilles bouteilles de gaz ) avec un isolant extérieur ( ou non ? ) pour éviter le pompage de chaleur due aux briques réfractaires ?
Le problème de briques légères, c'est qu'elles sont trop chères pour moi :sad:

Je commence à penser que c'est peut-être un peu trop compliqué mon truc au bois et que au charbon ça serait plus simple... :lol:
 
M
moissan
Compagnon
13 Mar 2012
11 794
FR-16 angouleme
le feu de charbon de bois est tellement puissant que la perte de chaleur par les brique est sans importance donc n'importe quelle brique ordinaire suffit

une brique ordinaire ne supporte pas la haute temperature pendant de longue duré pour un four industriel : elle tombe en ruine si on depasse sa temperature maxi ... mais pour un petit foyer qui sert de temps en temps n'importe quelle brique suffit

il m'est même arrivé d'utiliser du siporex ( beton celulaire ordinaire ) il n'est pas fait pour resister aux haute temperature , mais il est tellement isolant qu'il se degrade très lentement en cas de surchauffe ... il m'est arrivé d'utiliser un bloc de siporex comme porte de chargement d'un foyer a bois : le coté interieur du bloc de siporex etait rouge clair , l'exterieur etait froid , toujours possible de le deplacer a la main ... mais le coté chaud se faisait progressivement ronger par le feu ... ça a quand même été utilisable plusieurs jour de suite
 
TRYPHON974
TRYPHON974
Ouvrier
21 Mar 2009
481
Réunion
je commence à penser que c'est peut-être un peu trop compliqué mon truc au bois et que au charbon ça serait plus simple... :lol:
A mon humble avis tu pourrais commencer par faire du charbon avec ton bois de récup, ce serait un premier pas. Sans vouloir te décourager ni te manquer de respect, si tu bloques là-dessus il est inutile de se lancer dans la réalisation d'un four. Allez, au travail :)
 
M
Matteo
Nouveau
1 Juil 2017
17
  • Auteur de la discussion
  • #30
Oui oui, je vais faire ça ( je sais pas encore quand :lol: ). Je testerais sûrement un jour mon four au bois, pour l'expèrience. En attendant je vais faire un four classique au charbon dans un seau et avec une épaisseur de ciment réfractaire, charbon et creuset au milieu et puis voilà...
 
Haut