Fabrication de mon four de trempe

  • Auteur de la discussion willow74
  • Date de début
willow74
willow74
Compagnon
JOINTOYAGE DE L'ENSEMBLE

20190927_172130.jpg


20190927_172132.jpg


20190927_175059.jpg


20190927_182135.jpg


20190927_182148.jpg
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Ah chic, c'est comme après la pub ! vite ! ça a repris !!
Bon, c'est quoi ce joint ?
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Ah ben c'est rapide ta réponse ! C'est bien, je ne m'ennuie pas !
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
J'allais te demander comment tu allais réguler la température et le temps... On est en WIFI !
 
willow74
willow74
Compagnon
PIRATAGE DES PLAQUES SUR UNE AUTRE MACHINE ( aidé de mon second )

20190926_170715.jpg
20190928_160002.jpg
20190928_160008.jpg
20190928_161844.jpg



DÉCOUPE DES PLAQUES A LA COTE

20190928_163833.jpg
 
willow74
willow74
Compagnon
J'allais te demander comment tu allais réguler la température et le temps... On est en WIFI !
:smt082 :smt082
j'ai pris ce matos là en sachant très bien que se n'est pas de la bonne qualité.
Pour faire 10 couteaux par an sa iras bien, je ne suis pas coutelier de profession.
 
patduf33
patduf33
Administrateur
Sur un principe similaire j'ai fait un four de revenu pour les lames.
 
patduf33
patduf33
Administrateur
J'ai hésiter à faire un de trempe à cause de la limite d'utilisation du syporex, suivant les qualités de fab il s'effrite à partir de 1000°c voir moins pour des bas de gamme
Plusieurs gars que je connais en on fait, et ça tien bien une dizaine de chauffe, après il tombe en miette progressivement
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Pour dix couteaux à l'année ? tu n'as pas compté les miens !
mais non , je blaguais :siffle: .
par contre, je m'étais demandé, à la place du siporex, que donnerait du béton réfractaire fait avec du ciment fondu ? des retours sur cette matière ?
 
patduf33
patduf33
Administrateur
willow, c'est avec ça que j'ai fait le fond de ma forge charbon, ça ne bouge pas :smt023
 
willow74
willow74
Compagnon
willow, c'est avec ça que j'ai fait le fond de ma forge charbon, ça ne bouge pas :smt023
je connaissais le produit avant de me lancer mais le prix me rebute un peu pour l'utilité que je vais certainement avoir...
- 5 euros l'unités avec un minimum de commande de 25 = 125 euros !!??????
Je pense que c'est du bon matos mais j'attend de voir si j'accroche et j'investirais.

que donnerait du béton réfractaire fait avec du ciment fondu ? des retours sur cette matière ?
j'ai regardé un peu se que proposait les GSB mais sa ne monte que rarement au dessus de 900/ 1000°c donc j'en ai déduit (peut être par erreur ) que sa ne convenait pas.
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Bon, je m'incline et je dis "Chapeau bas William !".
Bravo pour tout, le four, le reportage, le bonhomme !
Ça devrait en inspirer d'autres (vaudrait mieux sinon tu vas être envahi !)
A quand la 1ère trempe ? (non ! pas ta première fessée !!)
Le Guy
 
dubleu
dubleu
Compagnon
je dit rien mais va avoir chaud l'afficheur ...........la carroserie va chauffé et quand tu va ouvrir la porte ........je l'aurais décalé plus en ar et une plaque isolant thermique méme caractéristique que amiante il existe des plaque mais je ne me souvient plus du nom
je suppose que tu va mettre un joint entre porte et corps de chauffe ...

bientot terminé chapeau
 
willow74
willow74
Compagnon
je dit rien mais va avoir chaud l'afficheur
Je n'y avais pas pensé et je pense que tu as raison.

Bravo pour tout, le four, le reportage
Avec plaisir

A quand la 1ère trempe ?
je ne sais pas trop. je vais surtout faire des essais de montés en température.
Je vais y aller progressivement .

je suppose que tu va mettre un joint entre porte et corps de chauffe
Je vais tester comme sa pour le moment, je verrais bien se que sa donne.
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
Bonsoir William,
Bon, l'isolation semble efficace et la chauffe est pas mal ! Je sens l'odeur des cookies depuis la Meuuuuuuse !
A quand le test à 1000 ?
 
J
joumpy
Compagnon
Argh j'arrive trop tard... Peut-être pas, tu me diras...
L'important dans ces fours, c'est la première chauffe. Ces matériaux ne sont pas faits pour ça et donc n'ont pas été étuvés. Toutes les porosités sont pleines d'eau. Si on chauffe trop fort et trop vite, l'eau ne peut pas se barrer, la pression monte et la matière casse; au final, ça tombe en poussière par la suite.
Il faut un looooonnnnggg palier vers 80°C avant de chauffer plus fort. Tu as fais ça?

Ensuite, il faut monter doucement pour laisser le temps à toutes les merdouilles de se barrer des réfractaires au fur et à mesure. Ces gaz bouffent les résistances, donc première chauffe avec porte entrouverte et surveillance de la température des résistances pour ne pas dépasser la limite.

Le plus gros défaut de conception que je vois dans ton four, c'est l'envie classique de faire en une seule pièce...
Je m'explique la face intérieure du four 1000°C. Donc calcul de la dimension avec la dilatation. La face extérieure 20°C, donc dimension sans dilatation. Il faut donc accommoder cette dilatation entre les deux surfaces. Au vu de l'élasticité de ces matériaux, ça ne passe pas. Il y a donc fracture. Pour éviter ça, on conçoit en 2 épaisseurs et souvent en 2 matériaux différents.

Le deuxième défaut, c'est d'ajuster du métal sur de la céramique: il faut laisser de la place à la dilatation donc plusieurs millimètres de marge.
 
willow74
willow74
Compagnon
Il faut un looooonnnnggg palier vers 80°C avant de chauffer plus fort. Tu as fais ça?
Relativement, je n'ai laissé que 1h à 50°c. Je ne sais pas si sa suffit mais de toute façon c'est trop tard. :smt021

Ensuite, il faut monter doucement pour laisser le temps à toutes les merdouilles de se barrer des réfractaires au fur et à mesure. Ces gaz bouffent les résistances, donc première chauffe avec porte entrouverte et surveillance de la température des résistances pour ne pas dépasser la limite.
Exactement se que j'ai fait en palier de 50°c

Le plus gros défaut de conception que je vois dans ton four......
Pour info, mon but était de ne pas mettre des milles et des cents.....
Mon projet n'est que de l'amateurisme sinon j'aurais acheté du matos pro, de vrai brique réfractaire avec des multicouches et tout le toutim, de l’électronique de bonne cam et pas un boitier chinchong à 10 euros ...
:smt082:smt082
 
willow74
willow74
Compagnon
Quelques nouvelles du four:

1er chauffe
Effectué avec une éprouvette d'acier Inox
Le four à atteint 1048°C en ~2H avec des paliers volontaires pour un bon séchage et stabilisation de l'ensemble.
Les gaz et autre produit ont attaqué mon éprouvette ( je m'y attendais )
j'ai quand même effectué la trempe pour le fun.
J'ai cassé l'éprouvette pour voir la trempe et je trouve que c'est impeccable et bien sûr le test de la lime également.
Les parois externe du four on atteint 38/ 40 degrés avec un pic en un point à 55 °c

2ème chauffe
je me suis rendu compte de la stabilité gagné puisque le four réagit vraiment mieux sur la progression de chauffe.
Plus du tout de dégagement de quoi que se soit, il est stabilisé.
Je pense que les matériaux ont du perdre en eau puisque la température externe est en dessous ou égale ~28 °C
J'ai trempé une lame inox à 1050°C atteint et tout c'est bien passé.

En bref :
L'électronique une fois confiné dans son carter va peut être avoir un peu chaud puisqu'il contient le relais de puissance donc je vais faire un changement. Soit un radiateur sur l'arrière ou une platine alu sur le coté qui permettras de décoller le boîtier électrique du corps de chauffe et effectuera la dissipation de chaleur, peut être même les deux ..... Je posterais les photos de la modification.
Il manque la plaque de fermeture arrière que je vais finir dans peu de jour.

Le couteau est maintenant fini et je suis satisfait du résultat pour une première réalisation.
:partyman: :smt023 :smileJap::supz:
 

Sujets similaires

Haut