fabrication d'un tour a bois

  • Auteur de la discussion c.phili
  • Date de début
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #61
Salut a tous
Unique en sont genre, à force de chercher j'ai enfin trouvé quelqu'un qui a fabriqué son tour à bois, dois-je m'en inspiré ou trouvez-vous que je n'ai pas les capacités requise pour une telle fabrication. :-D
Même mon frère n'irait pas jusque là :rirecla: :rirecla: :rirecla:
 
C
cali40
Compagnon
17 Jan 2009
1 021
DAX
où est il ???
montre vite la bête ...
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
c.phili a dit:
...dois-je m'en inspirer ou trouvez-vous que je n'ai pas les capacités requises pour une telle fabrication...
Que ceux qui en doutent lèvent le doigt :lol: :lol: :lol:
 
T
thomas
Compagnon
22 Fev 2009
717
vernierfontaine 25
Ce serais pas ûre les fousdubois :lol: ? Je ne doute pas sûre tes capacité et suis plutôt impatient de voir des images :P
 
patduf33
patduf33
Administrateur
27 Déc 2009
13 457
FR-33 Bordeaux
bois.debout a dit:
c.phili a dit:
...dois-je m'en inspirer ou trouvez-vous que je n'ai pas les capacités requises pour une telle fabrication...
Que ceux qui en doutent lèvent le doigt :lol: :lol: :lol:

:smt023 comme d'habitude il vas nous faire une oeuvre d'art
 
F
freddy007
Compagnon
8 Sept 2008
1 624
ardeche
fabrication d'un tour à bois

Bonjour à tous , J'ai pas tout compris dans les deux derniers message mais j'ai peut être raté un "épisode"dans les anciennes pages .Je suis étonné que mes "explications" (qui peut être sortent un peu du sujet , mais qui sont tout de même en rapport avec la fabrication j'espère ! ) sur le perçage pneumatique "n'interpelle" pas grand monde .D'abord j'ai fais cette "écart " par rapport au sujet car je pense et je ne l'ai pas précisé que c'est "inutile de faire une contre pointe creuse ou alors y faire un trou plus gros que celui de la mèche que je préconise à canon ! Si vous regardez bien la pastille de carbure de tungstène brasée en bout de mèche vous constaterez que la lèvre de coupe n'est au centre ...elle est nettement décalée du centre et, chose étonnante , curieuse et "paradoxale " c'est qu'elle perce au centre car elle "cherche" le centre le corps guidé dans l'avant trou qui doit être très précis et lui parfaitement aligné .et donc la spécificité du perçage pneumatique c'est qu'il faut apprendre à ne pas pousser ou forcer ,Avec une mèche avec coupe au centre , hélicoïdale ou fleuret moderne qui est un peu des 2 la mèche se met en travers et commence à fléchir donc à tendance à faire une route en courbe .Et bien entendu le débourrage du copeau non homogène dans le bois est encore plus difficile , souvent le fleuret casse .Avec la mèche pneumatique l'air qui arrive en bout sous la lèvre de coupe évacue tout de suite le copeau par la rainure centrale donc rien ne gène en bout et ce qu'il faut sentir c'est juste le glissement dans l'avant trou et la régularité , la "rythmique" de la vibration de la pression de l'air qui repousse le copeau et la mèche va tjs au plus facile donc se recentre tout le temps .Si la lèvre de coupe était au centre la mèche aurait tendance à "s 'échapper " c'est ce qui se passe si il n'y a pas d'avant trou dans l'acier ou alors il faudrait inventer une mèche pointeau ou alternerait avant trou et usinage sans arrêt ....Il y a prés de chez moi une entreprise ou leur spécialité est le perçage long je crois 3,5 ou 4 mètres avec trou de précision rodés intérieurement ....et pour surveiller l'avancée des travaux ! le responsable centre parfaitement la pièce en lunette bien entendu il y a pour l'acier des tas de montages et 200 bars d'huile voir plus qui fait avancer la mèche .Et il surveille le profil est l'épaisseur de copeaux et avec l'habitude le travail est parfait quand les copeaux ont tous le même enroulement donc la même longueur enroulée et donc une égale épaisseur .Et l'affutage n'est pas au centre .Une mèche hélicoïdale a été une découverte pour l'évacuation du copeau mais ce n'est pas une garantie pour la précision . Donc avant de percer je fais un avant trou à la cote de la mèche et pour éviter de démonter ma contre pointe rehaussée et lourde , j'enlève donc le fourreaux CM2 Crouzet de 29 mms de diamètre .Je passe ma mèche à canon de part en part de la fonderie et la il faut tour en marche et mèche sous pression pousser très faiblement et trouver la régularité ...l'avance idéale pour tomber le plus prés du centre .et après c'est l'habitude , le métier qui fait la différence et j'en suis encore au BA BA ! j'ai a une époque essayé de fabriquer plusieurs fourreaux de contre pointe à la taille de chaque mèches , fleuret etc .Et puis une lunette sur roulement avec bague sans savoir qu'il y avait des documents la dessus comme cités plus haut et mes perçage n'était pas mieux qu'avant .Bien sur bague , lunette roulement tout semblait aligné mais le trou ne tombait pas souvent au centre à l'autre bout et le temps x par 10 .J'ai aussi travaillé au tour à métal par retournement et avec un tour réglé au quart de poil c'était acceptable mais il y avait souvent un "escalier" au croisement et pour une lampe cela n'est pas un problème mais pour un instrument la pièce sera inutilisable pour des problèmes acoustique .Le tour vert ( a vendre sans les poupées CRouzet ) était fabriqué pour des expos et démontable (25mns pour un tour de qualité ) Avec du tube carré épais de 140 mms de coté usiné puis entretoisé avec de la tige filetée de 12 ou 14 mms ..J'avais prévu de couler du béton dans la réhausse des poupées et puis comme il ne vibrait pas je l'ai laissé comme cela .Tout le piétement en oxycoupage relié par des 4 tubes et des sacs de gravier de 10 kgs comme pour tenir les panneaux le long des routes .pour les chantiers .Et le tour noir avec un bati de tour à métaux des années 1920 avec des poupées Crouzet réhaussées et je n'utilise plus que celui la .Désolé d'avoir été un peu long .Cordiales Salutations

chariot cone 007.jpg


chariot cone 005.jpg


Copie de IMGP0119.JPG


IMGP0534.JPG
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #67
salut a tous
Bon ce matin je n'étais pas encore réveillé :oops: , ce qui fait que j'ai oublié de mettre le lien de mon inspiration, ce qui fait que personne n'a compris le fons de mon message :-D
Le voici http://www.youtube.com/watch?v=gUSoYIPFI4k
 
F
freddy007
Compagnon
8 Sept 2008
1 624
ardeche
Fabrication tour à bois

Re bonsoir , A l'arriére du tour noir il y a un autre tour gris fait aussi avec un Crouzet que j'avais fixé au sol car avec des piéces de bois de 35 kgs il avait tendance quelquefois à "traverser" l'atelier un peu en crabe ! une fois ou deux j'étais passé au démarrage en vitesse moteur rapide malgré que le variateur soit lui au minimum ! ! ! Mais bon 400tr/mn c'était un peu exagéré j'en conviens ! .Donc je l'avait fixé avec 4 équerres de 12 mms d'épaisseur et des chevilles de diamétre 16 mms ! .Cordialement
 
F
freddy007
Compagnon
8 Sept 2008
1 624
ardeche
fabrication tour à bois

Bonsoir , Cphili Je comprend la difficulté à te reveiller avec un reportage d'un tel niveau technique ..j'ai pas tout regardé c'était trop compliqué j'arrivait pas à suivre ! le site je ne me souviens plus c'est U......CON ! cordialement .
 
T
thomas
Compagnon
22 Fev 2009
717
vernierfontaine 25
il est magnifique ton tour freddy enfin les deux. Le piètement découpé dans de la tôle j'avais jamais vu , et il est superbe. Le banc aussi avec ces entretoise impressionnant. Moi avec mon tour et mon banc en bois j'arrive pas a la meme précision et pas le meme confort
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
Re: fabrication d'un tour à bois

freddy007 a dit:
Bonjour à tous , J'ai pas tout compris dans les deux derniers message mais j'ai peut être raté un "épisode"dans les anciennes pages .Je suis étonné que mes "explications" (qui peut être sortent un peu du sujet , mais qui sont tout de même en rapport avec la fabrication j'espère ! ) sur le perçage pneumatique "n'interpelle" pas grand monde .D'abord j'ai fais cette "écart " par rapport au sujet car je pense et je ne l'ai pas précisé que c'est "inutile de faire une contre pointe creuse ou alors y faire un trou plus gros que celui de la mèche que je préconise à canon ! Si vous regardez bien la pastille de carbure de tungstène brasée en bout de mèche vous constaterez que la lèvre de coupe n'est au centre ...elle est nettement décalée du centre et, chose étonnante , curieuse et "paradoxale " c'est qu'elle perce au centre car elle "cherche" le centre le corps guidé dans l'avant trou qui doit être très précis et lui parfaitement aligné .et donc la spécificité du perçage pneumatique c'est qu'il faut apprendre à ne pas pousser ou forcer ,Avec une mèche avec coupe au centre , hélicoïdale ou fleuret moderne qui est un peu des 2 la mèche se met en travers et commence à fléchir donc à tendance à faire une route en courbe .Et bien entendu le débourrage du copeau non homogène dans le bois est encore plus difficile , souvent le fleuret casse .Avec la mèche pneumatique l'air qui arrive en bout sous la lèvre de coupe évacue tout de suite le copeau par la rainure centrale donc rien ne gène en bout et ce qu'il faut sentir c'est juste le glissement dans l'avant trou et la régularité , la "rythmique" de la vibration de la pression de l'air qui repousse le copeau et la mèche va tjs au plus facile donc se recentre tout le temps .Si la lèvre de coupe était au centre la mèche aurait tendance à "s 'échapper " c'est ce qui se passe si il n'y a pas d'avant trou dans l'acier ou alors il faudrait inventer une mèche pointeau ou alternerait avant trou et usinage sans arrêt ....Il y a prés de chez moi une entreprise ou leur spécialité est le perçage long je crois 3,5 ou 4 mètres avec trou de précision rodés intérieurement ....et pour surveiller l'avancée des travaux ! le responsable centre parfaitement la pièce en lunette bien entendu il y a pour l'acier des tas de montages et 200 bars d'huile voir plus qui fait avancer la mèche .Et il surveille le profil est l'épaisseur de copeaux et avec l'habitude le travail est parfait quand les copeaux ont tous le même enroulement donc la même longueur enroulée et donc une égale épaisseur .Et l'affutage n'est pas au centre .Une mèche hélicoïdale a été une découverte pour l'évacuation du copeau mais ce n'est pas une garantie pour la précision . Donc avant de percer je fais un avant trou à la cote de la mèche et pour éviter de démonter ma contre pointe rehaussée et lourde , j'enlève donc le fourreaux CM2 Crouzet de 29 mms de diamètre .Je passe ma mèche à canon de part en part de la fonderie et la il faut tour en marche et mèche sous pression pousser très faiblement et trouver la régularité ...l'avance idéale pour tomber le plus prés du centre .et après c'est l'habitude , le métier qui fait la différence et j'en suis encore au BA BA ! j'ai a une époque essayé de fabriquer plusieurs fourreaux de contre pointe à la taille de chaque mèches , fleuret etc .Et puis une lunette sur roulement avec bague sans savoir qu'il y avait des documents la dessus comme cités plus haut et mes perçage n'était pas mieux qu'avant .Bien sur bague , lunette roulement tout semblait aligné mais le trou ne tombait pas souvent au centre à l'autre bout et le temps x par 10 .J'ai aussi travaillé au tour à métal par retournement et avec un tour réglé au quart de poil c'était acceptable mais il y avait souvent un "escalier" au croisement et pour une lampe cela n'est pas un problème mais pour un instrument la pièce sera inutilisable pour des problèmes acoustique .Le tour vert ( a vendre sans les poupées CRouzet ) était fabriqué pour des expos et démontable (25mns pour un tour de qualité ) Avec du tube carré épais de 140 mms de coté usiné puis entretoisé avec de la tige filetée de 12 ou 14 mms ..J'avais prévu de couler du béton dans la réhausse des poupées et puis comme il ne vibrait pas je l'ai laissé comme cela .Tout le piétement en oxycoupage relié par des 4 tubes et des sacs de gravier de 10 kgs comme pour tenir les panneaux le long des routes .pour les chantiers .Et le tour noir avec un bati de tour à métaux des années 1920 avec des poupées Crouzet réhaussées et je n'utilise plus que celui la .Désolé d'avoir été un peu long .Cordiales Salutations
Freddy, si tes explications sont toujours d'une grande qualité, tu es difficile à lire car tu ne reviens pas à la ligne de temps à autre.

je dirai comme les profs de français: Aere tes commentaires, s'il te plait.

amicalement
Fred
 
F
freddy007
Compagnon
8 Sept 2008
1 624
ardeche
fabrication tour à bois

Re, re , Bonsoir ,
Et bien voila !
Cela devrait être moins pire ! ma "Dulcinée" à qui j'ai soumis le problème viens de me montrer ... d'abord j'utilise que 3 ou 4 touches sur mon clavier ...normal je tape avec un doigt ! .et en plus j'ai jamais regardé les icônes au dessus !
Mais me voila moins bête !
Salutations .
 
C
cali40
Compagnon
17 Jan 2009
1 021
DAX
en tout cas tes tours sont super ! belles adaptations
 
P
peintclopat
Apprenti
15 Mai 2008
145
Comines
c.phili a dit:
salut a tous
Bon ce matin je n'étais pas encore réveillé :oops: , ce qui fait que j'ai oublié de mettre le lien de mon inspiration, ce qui fait que personne n'a compris le fons de mon message :-D
Le voici http://www.youtube.com/watch?v=gUSoYIPFI4k
:shock: C'est quoi ça philippe?... Du brico de haut niveau?... Franchement, malgré que je suis un bricoleux, je préfaire le mien au sien de bricolage, ses explications ne sont pas claire, il ne sait pas comment s'appelle une contre pointe ny un colier, son machin truc bazard pour poser l'outil que l'on appele plus communément un éventail doit fléchir au premier contact avec l'outil sur son bois!... Hé tu me refile pas un machin comme ça, hein!... :gelbik:
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #75
:oops: ben c'est en bonne voie
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
c.phili a dit:
Il a l'air très gentil et plein de bonne volonté ce garçon, mais je crains qu'il ne soit très déçu de son "tour" :eek:
Il a dû s'inspirer de trucs du genre "copie chinoise de Triplex ou Wolfcraft", qu'on trouve au cul du camion, en nettement moins bien.
Je ne me moque pas. On se sent parfois bien seul lorsqu'on débute et qu'on n'a ni moyens ni documentation ni conseils :cry:

À côté de son bidouillage, même le Peugeot/Polysilex de mon enfance fait figure de machine "pro" :lol:

t_tour_peugeot_147.png

Espérons pour lui qu'entre temps il découvrira notre cher forum pour y trouver une inspiration plus... réaliste.
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #77
Faut-il rire du projet ou de la sécurité?
Moi en tous cas je ne resterais pas devant lors de la mise en route :???:
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bien sûr, on ne peut s'empêcher de rire...

Oh, pour la sécurité, je ne crois pas qu'il risque grand chose avec une simple perceuse... Quoiqu'une éjection de la pièce prise en plein dans l'œil pourrait être grave !

Quant au projet lui-même... La "poupée mobile" est encore plus folklo que l'éventail :lol:
 
F
freddy007
Compagnon
8 Sept 2008
1 624
ardeche
fabrication d'un tour à bois

Bonsoir à tous .
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 825
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonsoir à tous,

Il y a encore de doux rêveurs.

Le problème, c'est qu'en cas d'éjection de la pièce, le réveil risque d'être difficile !

Bonne fin de journée.

jajalv
 
F
freddy007
Compagnon
8 Sept 2008
1 624
ardeche
fabrication tour à bois

Re Bonsoir , j'ai pas du frapper sur le bonne touche !C'est pour cela que je vais être un peu long mais avec paragraphes ! je l'espère !
Il y a eu à une époque la concurrence battait son plein entre Peugeot , Black et Decker , Inca skil pour ce genre de montage et je dois en oublier plein d'autres moins connus .et ma foi pour tourner des manches de lime ou des boutons c'était pas pire .....
La sécurité sur le tour à bois ...il y a 10 ou 15 ans lors du "démarrage " de la mode du tour artistique ....! Il y a parait-il eu une reflextion sur la possibilité ou l'éventualité de mettre des carters sur les tours à bois , sécurité etc car il y avait du fric à "prélever " .Car bien entendu pour "notre" sécurité il faut payer un carter de protection de perceuse 150 fois le prix de revient .A cette époque je faisais un stage chez Jf Escoulen tourneur bien connu du milieu et pas grand chose n'avait été trouvé .tout ce qui a été essayé augmentait le risque ....carters etc
A part un bon écran de protection du visage , des manches non déboutonnées , les cheveux attachés , éventuellement des chaussures de sécurité pour les très grosses pièces en travail frontal et puis rien de plus n'avait été trouvé .Bien entendu un arrêt coup de poing peut servir à condition qu'il soit accessible continuellement .
J'ai utilisé un boitier magnétique positionné suivant les besoins avec les commandes ...il n'est jamais au bon endroit car un tourneur sur bois change de position continuellement .Si la surface n'est pas plate le boitier tient mal et en plus la poussière n'améliore pas la surface de contact
Une pédale frein se recouvre vite de copeaux et devient "introuvable" rapidement .Ou risque de vous faire glisser .
Les mouvements nécessaires à un bon boulot surtout en creusage nécessite une grande amplitude dans le geste car les outils sont emmanchés plutôt "long "de 400 à 800 mms voir plus .
Les règles de base qui me paraissent être les bonnes sont :
Vérifier plutot 2 fois qu'une que le bois est bien serré dans un mandrin 4 mors pour tour à bois beaucoup moins dangereux qu'un mandrin pour tour à métaux .
Ne pas laisser la clé sur le mandrin !
Ne pas utiliser un porte outil avec lumière et surtout avec serrage sous le bois .Un porte outil à excentrique permet d'avancer et de reculer le porte outil sans risque .a distance .Si les 2 mains sont occupées sur le porte outils elles ne seront pas entre le bois et l'éventail ou en dessous du bois qui tourne .Avoir un serrage "béton " pour l'éventail .diamètre de la partie verticale de 25 ou 30 mms avec manette index-able de M10 voir M12
Penser à démarrer avec une vitesse lente quand la forme de l'ébauche est "patatoïdale " et une fois la pièce au rond en bois de fil ou de travers augmenter la vitesse
Mettre un masque en plexi plutôt que des lunettes .Les petites pièces sont projetées à grande vitesse j'ai reçu des pièces de buis plusieurs fois au début en faisant des boites surtout en gobelet .Car pour les grosses pièces la vitesse pour travailler est très inférieure et la pièce tombe contrairement au métal qui lui est beaucoup plus projeté .
Masque et aspiration pour le ponçage .
Bien reculer la contre pointe si le banc est long et impérativement enlever la pointe tournante pour ne pas ce la planter dans le bras en reculant surtout en creusage .Mais dans tout les cas si la pointe tournante est momentanément inutile l'enlever .
Laisser sonner votre portable et apprenez à vos enfants , compagnon , compagne à ne pas vous surprendre en plein travail , en appelant ou en rentrant vivement dans l'atelier .Si il y a le feu ou un pépin grave il vaut mieux leur apprendre( de jour ! ! !)à couper le compteur ....plutôt que de créer un sur accident .

Il faut savoir qu'un très bon mandrin de tour à bois genre Vicmarc , One Way etc a d'origine beaucoup de jeu.Ce n'est pas un mauvais usinage il y a trois raisons principales .
1° Les mors en queue d'aronde serrent trés bien le bois , mais sur sa ciconférence il peut avoir une densité différente il faut que les 4 mors serrent et pénetrent dans le bois de partout .
2°Si il n'y avait pas jeu sur "l'escargot "la poussière les copeaux le bloquerait rapidement surtout avec les bois qui ont de la résine .
Ce qui induit qu'un mandrin de qualité de tour à bois pour reprendre une piéce tourne moins rond qu'un mandrin de tour à métaux .qui lui est beaucoup plus dangereux car les mors sont de vrais "pales" .par contre pour de la reprise de travail précis je l'utilise quelquefois mais je suis beaucoup olus vigilant .
3° Il faut beaucoup plus serrer un quatre mors qu'un 3 mors car l'idéal serait un 3 mors avec serrage très circonférentiel pour ne pas se blesser ou le moins possible .et à ma connaissance cela n'existe pas ou alors il faudrait des tas de tailles de mors .C'est le gros inconvenient du 4 mors c'est que malgrés les 4 points d'appuis il n'y en a que 3 qui tiennent véritablement .Problème dits d'isostatisme (tjs que 3 points de contact ) je crois ,
Et dernière règle Il y a des jours ou la forme n'est pas la .Tout "déconne" dés le début du boulot .....et bien il faut savoir s'écouter et aller faire autre choses ...et malgré cette vigilance il m'arrive de me faire peur mais pas plus au tour à bois que sur un autre outil ! .
Cordialement .
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Bonjour,

Merci Freddy pour la mise en page. C'est plus aéré et beaucoup plus facile à lire comme cela.

Et tout à fait d'accord pour tes conseils de sécurité.
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #84
Bonjour a tous et a toutes. :lol:
Je me suis lancé dans la fabrication de A à Z de ce tour à bois. Comme d'habitude la plupart des matériaux sont de récupération, donc pas cher mais il aura, je l'espère, tout d'un grand. :wink:
Je n'y connais pas grand chose en tournage sur bois et j'ai donc dû m'inscrire sur différent forum pour me renseigner ce qui m'a pris pas mal de temps mais sans regret vu le nombre d'amis que je me suis fais en dehors des forums d'usinages. Le tournage sur bois est une passion formidable, certains d'entre eux réalise des œuvres, on peut bien appeler ça comme ça, qui à mes yeux auraient été impossible à faire avec un tour à bois, et pourtant ils y arrivent grâce à leur expérience et leur surtout leur motivation. Je remercie au passage ceux qui m'ont aidé afin de réaliser au mieux ce projet.
Il arrive même que pour réaliser une idée, le tourneur fait appel à un usineur de préférence un passionné et qui ensemble cogite pour fabriquer l'outil ou l'appareil qui marche bien sans que cela devienne du commerce.
J'aimerais que ce tour ressemble à un tour pros et en faisant mes recherches je me suis aperçu que ce n'était pas si simple que ça de faire un bon tour mais il n'y en a pas assez pour me faire baisser les bras. :lol:
Certains penseront peut-être que si je fabrique un tour à bois c'est pour me lancer là dedans et que de ce fait je risque de déserter les forum d'usinages, j'avoue que quand je vois les différentes réalisations en tournage sur bois, ça me tenterais bien mais il en est rien de tout ça, une fois terminé, j'offrirais ce tour à mon frère pour le remercier pour son dévouement lors du lancement de mon site "la passion du métal" et pour sa collaboration toujours présente pour entretenir ce site.
Bien sur ce tour ne sera pas fait en une semaine donc ce reportage avancera au fur et à mesure de l'avancement du projet.
Assez de blabla, place aux photos


Je commence par la poupée mobile, plus précisément avec le fourreau de la contre pointe, il sera réalisé avec un morceau d'axe de 40mm, allésé en cm3
tp001.jpg


Une lumière sera usinée pour chasser les accessoires tels que la contre pointe.
tp004.jpg


tp06s.jpg


Elle sera ensuite gravée aux mesures métriques
tp008s.jpg


Comme je ne suis pas encore équipé pour usiner des filetages intérieur, j'ai finalisé une idée que j'avais depuis longtemps, certain pros la trouveront un peu biscornue mais ça marche très bien et c'est très facile a réaliser et de plus le jeu est quasiment nul, j'ai commencé par me faire la visse avec un outil maison.

tp014.jpg


Ensuite j'attaque la noix en allésant un morceau d'axe au diamètre de cette tige puis je perce et je taraude sur la circonférence en tenant bien sur compte du pas de cette visse qui est ici de 6mm.
tp010s.jpg


Puis je fixe cette noix en bout, je rentre deux visses l'une derrière l'autre, une pour le réglage et l'autre pour bloquer la première, en serrant plus ou moins fort on obtient un jeu quasi nul, j'avais pensais employer des visse avec une bille en bout mais j'en ai pas trouvé a ce diamètre
tp012s.jpg


Le fourreau sera usiné à partir d'un morceau d'axe de 63mm qui sera allésé à 40mm

tp018s.jpg

tp020s.jpg


Le cul du fourreau sera usiné d'une pièce trouvée au fond du bac à brin :lol:
tp023s.jpg


J'ai trouvé dans mon branle un roulement rainuré pour un clips qui va très bien
tp025s.jpg


Je passe maintenant à la manivelle, une tranche coupée d'un vieil axe de 100mm, bien sur de récup :wink:
Pour la petite histoire j'en ai ch...r pour le récupérer et il méritait bien de finir dans ma réserve :evil:
tp029s.jpg


Cette manivelle prend forme
tp032s.jpg


Puis usinage du bout de la visse
tp034s.jpg


Les premières pièces terminées
tp037s.jpg


Le socle de la poupée sera constitué de tôles de 15mm et de 5mm d'épaisseur, de quoi avoir quelque chose de rigide qui seront soudées ensemble puis usinées de façon à recevoir parfaitement le fourreau
tp039s.jpg

tp041s.jpg


Bon comme ça ne me plaisait pas, j'en ai fais une autre mais légèrement incliné pour le look, pour les observateur, ne vous inquiétez pas, les calles en dessous des brides sont soudées :rirecla:
tp044s.jpg


Après avoir soudé les pièces ensemble de l'intérieur, j'ai redressé la base
tp046.jpg


Perçage pour le blocage du fourreau
tp049s.jpg


La suite un peu plus tard si vous le désirez
 
C
cali40
Compagnon
17 Jan 2009
1 021
DAX
on le savait d'avance !!! je pense que tu n'as rien à envier aux artistes du tournage bois ... cette poupée sera géniale

ps : 2 petites questions pour un novice :

- est ce que est aussi précis en sortie qu'en entrée pour ton alésage long du fourreau ? si oui peux tu préciser : type d'outil, Vc, avance...

- pourrais tu faire un gros plan de ton outil à brocher (à moins que tu en ais parlé dans un autre post)

merci
 
T
thomas
Compagnon
22 Fev 2009
717
vernierfontaine 25
Vivement la suite :oops: , très belles soudure au passage. bonne continuation je suis avec grande attention
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #87
Salut cali, bien sur que l'entrée et la sortie de l'alésage est le même, si l'outil est assez rigide et en bon état ça ne cause pas de problème, pour la vitesse de coupe et d'avance c'est toujours pour moi une question difficile à répondre, je tourne en général entre 800 et 1200t/min et je vois au fur et a mesure pour avoir un bon état de surface, j'évite de prendre si possible moins de 2/10 mm pour la dernière passe, la DRO facilite bien le travail.
J'ai certainement déjà parlé des broches dans un autre post mais vite fait et vu le nombre de personnes qui sont curieux de voir comment ça marche au juste, je ferais un post avec une petite vidéo pour ça :wink:
Philippe
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #88
Pour la suite j’usine deux pièces qui seront soudées à l’intérieur pour recevoir le blocage de la poupée
tp052s.jpg


Je fraise les entrées des manettes et je perce le passage de l'axe qui sera solidaire à un axe excentrique
tp054s.jpg


Usinage do blocage du fourreau en laiton
tp055.jpg


Avec une ancienne tige de vérin pneumatique, j’usine la manette
tp057s.jpg


Les pièces des deux blocages avec les manettes et l’excentrique
tp059s.jpg


Montage a l’intérieur de la poupée
tp060.jpg


Ca prend forme
tp061.jpg


Tant qu’à faire, autant bien faire les choses, comme il n’est pas exclu que plus tard je rajoute un dispositif pour usiner le métal, je prévois la poupée réglable.
Je débite donc d’une plaque de 200mm/20mm d’épaisseur, deux morceau de 140/155 qui constituera la base de la poupée, Pas envie de le faire avec une scie a métaux alors on se démerde a la retourne, de la récup qui sent un peu le pipi mais bon, une fois fini personne ne le saura :rirecla: :rirecla:
Ha oui, quesque le seau fou là :lol: ben comme l'archer de ma petite scie est trop a la verticale, je n'ai pas une pression suffisante, donc j'ai mis mon seau avec un morceau de ferraille pour faire contrepoids, pas très esthétique mais ça marche bien :cry:
tp063s.jpg


Mise à mesures de deux pièces en même temps
tp064.jpg


Usinage de la coulisse
tp065.jpg


Maintenant faudra patienter pour le reste
 
bois.debout
bois.debout
Compagnon
7 Juil 2008
2 144
Paris
Magnifique travail :-D

Mais attention.
Si tu continues comme ça, en rajoutant un traînard par-ci, un truc par-là, Patrick va se retrouver avec un vrai tour à métaux de précision horlogère :lol:

Tiens, sur ta lancée, si tu bricoles vite-fait une boîte de vitesse et une vis-mère, il pourra même s'éclater à tourner des spirales...
Ou des vis de montres en bois, pourquoi pas ? :lol: :lol:

t_spirales_646.jpg
www.traditional-building.com/ brochure/mohamad.htm​
En tous cas, bravo !
Bon courage pour la suite.
 
F
freddy007
Compagnon
8 Sept 2008
1 624
ardeche
fabrication tour à bois

Bonjour à tous .
Cphili félicitation une fois de plus pour ton boulot .
Un conseil de tourneur sur bois et un peu mécano ..
Pour l'excentrique de verrouillage de la poupée mobile pense à mettre du jeu car les copeaux se coincent partout en peu de temps , il est difficile d' huiler ou de graisser car c'est encore pire avec la poussière alors si c'est usiné trop précisément cela bloque très rapidement ....
La tige de commande de ton excentrique est si j'ai bien compris ! en position libre sans serrage à la verticale , et que l'on pousse ou que l'on tire cela verrouille la semelle .Comme tu ne sais pas si le tourneur va l'utiliser en poussant ou en tirant puisque chacun à ses habitude ...je te conseille de faire 2 taraudages M6 à droite , et à gauche de la verticale .pour mettre une butée (vis Btr dépassante) suivant les besoins .
Le tourneur fixera ou il le souhaite ou vers l'avant ou vers l'arrière .
Car voila ce qui se passe lorsque la semelle est serrée poignée vers l'avant ou l'arrière pas de problème .Mais lorsque l'on le déssére elle ne s'arrête pas pile à la verticale et donc quand il faut d'une main tenir le bois en contact avec la griffe d'entrainement ...( car en tournage sur bois le bois n'est pas toujours tenu en mandrin ! ne pas l'oublier en travail en bois de fil ! )et pousser la contre pointe pour mettre la pointe tournante en contact avec l'autre centre il y a tjs des copeaux sur le banc et la poupée même lourde à tendance un peu à se soulever et donc le levier de commande de l'excentrique bascule ou vers l'avant ou vers l'arrière et re bloque légèrement la poupée puisque simplement le poids de la tige à mécaniquement tendance à jouer sur l'excentrique qui est un peu comme un coin arrondi ..et donc c'est "chiant " pour le tourneur de remettre la tige pile au milieu , que la semelle rencontre de nouveau des copeaux et qu'il faille avancer en 2 ou 3 fois ! ou alors il faudrait 3 mains !
Je crois me souvenir avoir fait des montages avec l'excentrique ou la tige qui passe dedans en bronze ou laiton .en tout cas l'une des 2 piéces .Mais chaque fois que c'était trop ajusté il fallait nettoyer ...ou mettre du jeu .
C'est pourquoi j'en ais déjà parlé pour le montage des mandrins pour tour à bois même de qualité Vicmarc entre l'escargot et les mors ou il y a beaucoup de jeu .Car sur un tour à bois il y a le ponçage qui se fait en tournant puis le passage du bouche pore , puis de certains vernis cellulosique souvent puis de la cire de Carnauba et que tout ce petit monde fait obligatoirement des dépôts de "gommes"qui s'infiltre partout .il m'est arrive de devoir faire tremper un mandrin dans du solvant pour débloquer un mors ..cela m'a servi de leçon je nettoie de temps en temps .
Histoire vraie du compagnon qui m'a "dressé" comme il me le disait gentiment !
UN MILIMETRE DE MÉCANICIEN N'EST PAS UN MILIMETRE DE MENUISIER.
La qualité d'un bon tourneur est de faire un travail de précision en sentant la précision, l'épaisseur du copeau sous sa gouge même si elle fait 600 ou 800 mms de long ! avec le risque de passer pour un prétentieux une photo de cerclage de pavillon .
Ne pas l'oublier dans la fabrication de la machine ...je l'ais appris à mes dépends avec la méthode essai ..ERREUR .
Salutations à tous .

chariot cone 044.jpg
 
Haut