Restauration Colchester Bantam Mk1 de FB29

  • Auteur de la discussion FB29
  • Date de début
G

ghislain76

Compagnon
tu as aussi la buté transversale ? sur quelle partie est fixée la butée "fixe"
cordialement
Ghislain76
 
F

FB29

Rédacteur
sur quelle partie est fixée la butée "fixe"
Regarde en message #1: sur le traînard juste à droite du transversal ... il y a 3 trous de prévu pour ... j'ai copié le montage d'origine ... j'ai rajouté les plans :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
G

ghislain76

Compagnon
re,
ok , vu le support te sert pour l'arrosage en même temps , bien vu
donc c'est le charriot qui vient "butter"directement .
cordialement
Ghislain76
 
F

FB29

Rédacteur
le support te sert pour l'arrosage en même temps
Ah oui, j'avais oublié ce détail ... je m'étais efforcé de copier le système d'origine le plus possible ... of course !! ... toutes les pièces faites sur le tour ... une montée en inox et deux bras articulés en aluminium poli avec passage par les articulations avec joints toriques et tout et tout ... un petit clapet anti-retour en plus :roll: ... ça marche pas trop bien le clapet ... à la mise en route de la pompe il y a des éclaboussures :???: ...

Voir la pièce jointe Bec arrosage.pdf [div=none][arrow][/arrow][/div]

Bec arrosage.jpg


DSC_6569.JPG

DSC_6570.JPG

DSC_6573.JPG

DSC_6654.JPG


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
G

ghislain76

Compagnon
re,
super , je vais m'en inspirer fortement.
merci beaucoup.
cordialement
Ghislain76
 
C

caillard jean-jacques

Compagnon
bonsoir FB29
j'ai compris le principe cet apres midi en desossant le trainard, je cherchais un systeme comme le haulin,c'est pour ça que je ne comprenais pas , j'avais peur qu'il manque des pieces
le systeme est très ingenieux
merci encore pour tes plans et explications
cdt
 
F

FB29

Rédacteur
La partie électrique a été refaite avant l'achat et est contenue dans un coffret fixé au pied droit du tour. Elle est basée sur un montage à contacteurs classiques.

La partie puissance est alimentée en triphasé 380 V par le sectionneur G suivi des inverseurs de marche KM1 et KM2 inter-verrouillés mécaniquement pour éviter les courts circuits en cas de fausse manœuvre.

Le moteur bi-vitesses Dahlander est alimenté par KM3 pour la petite vitesse ou par KM4 avec la fermeture de la double étoile par KM5. L'ensemble est inter-verrouillé mécaniquement. La pompe est alimentée par KM6.
Voir la pièce jointe Colchester Bantam Puissance.pdf [div=none][arrow][/arrow][/div]
Colchester Bantam Puissance.jpg


La partie commande comprend une boîte à 3 boutons marche avant, marche arrière et arrêt d'urgence. Le sélecteur de vitesse et la commande de pompe sont placées sur le coffret électrique, ce qui il faut bien le dire n'est guère pratique :???:.
L'arrêt est obtenu par appui sur la pédale de frein qui commande un micro-contact sous le capot de la lyre. Ce capot comprend aussi un contact de sécurité qui empêche la mise en route lorsque ouvert. Les autre sécurités en coupures sur le schéma ne sont pas implantées.

Voir la pièce jointe Colchester Bantam Commande.pdf [div=none][arrow][/arrow][/div]
Colchester Bantam Commande.jpg

DSC_6649.JPG

DSC_6650.JPG


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
F

FB29

Rédacteur
Bonjour,

Suite à un autre sujet sur le forum, je rappelle le principe de fonctionnement du système de fixation Camlock sur la broche.

Trois excentriques montés sur la broche tirent sur des tenons montés sur les accessoires (mandrins, plateaux ...).

Pour le montage on serre les carrés de manœuvre dans le sens des aiguilles d'une montre fermement mais sans excès non plus. Les repères bleus doivent doivent tomber entre les repères verts. Si ce n'est pas il faut retirer la vis de blocage du tenon concerné et lui faire faire un tour dans un sens ou dans l'autre suivant le cas. Recommencer l'opération si besoin jusqu'à obtenir le verrouillage dans la bonne plage pour les trois tenons :roll: ...

Pour le démontage c'est l'inverse, on desserre les carrés de manœuvre de façon à ce que le repère bleu soit en haut face au repère rouge, le mandrin ou l'accessoire peut-être retiré.


Colchester Bantam Camlock.png



Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
J

Jim974

Compagnon
Hello FB29, impressionnant tes modifications! :smt041:prayer: le montage du cote de l'arbre d'entree du tour avec la platine et la nouvelle courroie trapezoidale ont vraiment de l'allure! (le tube de lubrification aussi!!) dis, tu l'a peint comment le tour?
 
F

FB29

Rédacteur
Bonjour,

impressionnant tes modifications! :smt041:prayer: le montage du cote de l'arbre d'entree du tour avec la platine et la nouvelle courroie trapezoidale ont vraiment de l'allure! (le tube de lubrification aussi!!)
Merci, merci, ça fait toujours plaisir :-D !

tu l'a peint comment le tour?
Tout simplement au pinceau en tirant bien avec de la laque glycérophtalique Dulux Valentine. J'avais fait un mélange perso pour retrouver à peu près la teinte d'origine ... pareil pour la perceuse Précis :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
B

bpo

Apprenti
Bonjour,

Je réveille peut être ce post :smileJap:
Beau travail de rénovation, ça donne envie :-D de chiner !!!!

glycérophtalique Dulux Valentine

Au sujet de la peinture, j'en cherche une qui puisse ne pas se dégrader au contact de l'huile ou de la graisse (effet peau d'orange qui est apparue avec celle que j'avais en stock :-( ). N'y connaissant rien, je me demandais si une peinture "grand public" style HAMMERITE pour métal tiendrait ... Quitte à être exigeant, j'aimerai qu'elle ait un effet "martelée" comme celle-ci chez une enseigne grand public dont le logo est bleu:

  • "Peinture fer direct sur rouille HAMMERITE 750ml. Coloris blanc. Aspect martelé."

Quelqu'un connait-il cette peinture (car vu le prix des 750ml, ça donne pas envie de se tromper) ?
Faut-il obligatoirement une peinture glycérophtalique pour que ça résiste aux huiles ?

Cordialement, B.
 
F

FB29

Rédacteur
Bonjour,

Pour répondre à une question dans une autre discussion, en ce qui concerne les conditions de coupe, je tourne plutôt lentement ...

Pour de l'aluminium je dirais autour de 800 t/mn pour du 20 à 40 ... 510 t/mn pour du 60 à 80 ... ce qui doit faire entre 50 et 100 m/mn ... les avances autour de 0,1 à 0,2 mm/t en usinage et 0,05 mm/t en finition ... profondeur de passe 2 à 3 mm au diamètre en usinage et 1 à 0,5 mm au diamètre en finition. Arrosage par eau + huile soluble classique.

480580


480581


Je rajoute deux petites vidéos ... il s'agit de mes premières vidéos, je demande donc votre indulgence :oops: ...

Pour la première il s'agit d'un rond d'inox de 32 mm de diamètre ... vitesse de rotation 510 t/mn soit 50 m/mn ... avance 0,1 mm/t passe de 1mm au diamètre.


Pour la seconde il s'agit d'un rond d'alu de 20 mm avec l'intention de tourner à 800 t/mn avec toujours 0,1 mm d'avance et une passe de 1mm au diamètre ... en réalité je suis à 510 t/mn au début de la vidéo ... puis je passe à 800 t/ mn pour finir par 330 t/mn soit des vitesses de coupe entre 23 et 55 /mn .. le résultat est on peut dire très bon selon mes critères ...


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
T

tournele

Compagnon
Bonsoir, je déterre ce très intéressant post de l'ami @FB29 et de son travail sur son Batam, parce que j'aime beaucoup les tours colchester et harrison qui ne sont pas assez mis en avant, à mon goût du moins, lors de recherches de tours d'outilleurs polyvalents et fiables. De plus avec ces modifs il doit être encore plus conviviale et confortable à mener:smt023
 
D

duredetrouverunpseudo

Compagnon
Ça me rappelle le Colchester student que j'avais trouvé pour un mec.

Tour en chocolat véritable. Et rien en casse UK. Toujours les mêmes pièces usés. Même les casseurs reconstructeur anglais finissent par avouer que les métaux utilisés ne sont vraiment pas terribles.
 
C

caillard jean-jacques

Compagnon
et bien moi, j'en ai un de 1964 et j'en suis bien content
et pourtant, il a beaucoup travaillé ,mais peut etre avec des operateurs competants
 
D

duredetrouverunpseudo

Compagnon
Les pignons du traînard sont le pire. Et en trouver une paire d'ocase en bon état ça n'existe pas. Tous morts
 
T

tournele

Compagnon
Ça me rappelle le Colchester student que j'avais trouvé pour un mec.

Tour en chocolat véritable. Et rien en casse UK. Toujours les mêmes pièces usés. Même les casseurs reconstructeur anglais finissent par avouer que les métaux utilisés ne sont vraiment pas terribles.
Quand je lis que les reconstructeurs finissent par avouer que les métaux usés ne sont pas terribles, je ne sais pas à quels reconstructeurs tu fais allusion, mais pour connaitre un peu les Student, les Batam2500 et les Harrison M300, je ne partage pas du tout cette affirmation.
Toute machine qui usines depuis 60 ou 70 ans révèlent de fait des faiblesses propre à leur conception et l'utilisation subie au cours de tant de décennies. C'est aussi valable pour les De Valières, les Ramo, les Cholet, les lefrebvre martin, les cazeneuves et patatati et patata. De mémoire les premiers banc trempé par induction, sont apparus chez eux, entre autres... Mais je ne m'étend pas plus pour ne pas polluer le post dédié à ce sympa petit batam...
 
D

duredetrouverunpseudo

Compagnon
Je parle des 3 principaux en Angleterre.
Pour les avoir contactés pour des pignons de traînard du student.

Tous ont répondu qu'ils n'y avait que du neuf. Et l'un d'entre eux au téléphone a rigolé en m'indiquant que ces pignons en bon état d'occasion sa n'existait pas. Quand ils en rentrer un pour le reconstruire, il commander systématiquement les pignons en neuf sans même démonter tellement c'est systématique.
 
F

FB29

Rédacteur
il doit être encore plus conviviale et confortable à mener
J'avoue que je le trouve très agréable à utiliser compte tenu de la boîte de broche et de la boîte des avances aux multiples possibilités. J'ai aussi tous les pignons de lyre permettant d'étendre la gamme des filetages y compris tous les pas anglais.

Les butées auto en chariotage et dressage sont bien pratiques aussi.

Et puis il y a la broche Camlock évidemment, et la tourelle rapide.

Côté usure je n'ai pas de problème particulier. Le banc est traité par induction et il ne montre pas d'usure flagrante. Je n'ai pas vu de problème de rigidité non plus, il ne rechigne pas à la tâche sans vibrations notables. Aucune pièce ne montre de signe d'usure majeure, à part le palier d'entrée de boîte qu'il a fallu refaire comme je le disais au début de la présentation.

Je dirais que c'est une bonne machine avec laquelle on peut tout faire en usage amateur, dans un encombrement raisonnable. La construction est robuste, sans égaler les grosses machines de production bien sûr. C'est un tour d'outilleur pour un usage intermittent en prenant le temps de réfléchir entre chaque action :-D
 
F

FB29

Rédacteur
Pour les avoir contactés pour des pignons de traînard du student.

Tous ont répondu qu'ils n'y avait que du neuf. Et l'un d'entre eux au téléphone a rigolé en m'indiquant que ces pignons en bon état d'occasion sa n'existait pas.
C'est une bonne nouvelle pour moi :-D ! Ça veut dire que ma machine n'a pas été mal menée :mrgreen: !
 
T

tournele

Compagnon
Même constat pour mon M300, gros passage de broche de 40mm, puissance de 3cv, butées et débrayage auto, une gamme d'avance énorme, des filetages métriques de 0.25 à 14, de 2 à 56 tpi, camlock D1-4, banc rompu, etc...
 
D

duredetrouverunpseudo

Compagnon
Oui j'ai dû garder ça dans un coin. Je te cherche ça
 
A

a smile

Nouveau
Bonjour à tous,

Merci pour vos commentaires. Albert du 18, j'ai complété le message initial avec les principales caractéristiques de la machine. Nismo 299, la machine a été complété par un tambour gradué monté sur le volant du traînard.

Avec la machine j'ai eu un plateau de diamètre 275 mm. J'ai monté quasiment à demeure une plaque martyr en aluminium de 16 mm bien pratique pour brider les pièces un peu encombrantes:
Voir la pièce jointe 275337
Voir la pièce jointe 275333


Il y avait aussi un plateau pousse-toc:
Voir la pièce jointe 275336

Et une lunette à suivre de construction un peu légère (fonderie d'aluminium):
Voir la pièce jointe 308206

Elle se fixe sur le traînard par deux vis:
Voir la pièce jointe 308207

Voir la pièce jointe 308205

Au niveau de la poupée mobile il y avait la pointe tournante bleue (Röhm) en état assez correct. Par la suite j'ai acquis des pointes supplémentaires ... la rouge pour les cas un peu compliqués, et la grise parce que la bleue avait quand même un bout un peu arrondi et que je n'ai pas pu résister à un prix attractif :oops:.

Ensuite des mandrins acquis au fil du temps ... deux Spiro, des Supra, un Vertex:
Voir la pièce jointe 275339
Voir la pièce jointe 275338

J'ai acheté également un 4 mors indépendant:
Voir la pièce jointe 275335


Et un 4 mors concentriques:
Voir la pièce jointe 275334

Tous ces accessoires sont en Camlock D1-3.

Le mandrin de base est un Röhm 125 mm qui avait un mors dépareillé. J'ai réussi à corriger le tir en attrapant ce lors dans un montage maison et en le faisant passer sur une pierre à huile .... mais il a fallut beaucoup de patience, d'essais, et d'huile ... de coude :???: !!!!

Voir la pièce jointe 404329

Bonne journée à tous,
Cordialement,
FB29
Par la suite j'ai rajouté des butées automatiques semblables à celles d'origine (tourelles crantées à quatre tiges de réglage).-----------Très étrange, comment ils remplissent la fonction stop?
 
F

FB29

Rédacteur
comment ils remplissent la fonction stop?
Le fonctionnement est détaillé au #28 :-D .

En réalité les tourelles de butée n'ont pas une grande importance. Le mécanisme de déclenchement est dans le traînard. C'est le fait que le traînard force sur une butée, quel qu'elle soit. C'est l'effort supplémentaire sur la barre des avances qui déclenche l'arrêt.

La tourelle permet juste d'avoir 4 distances de déclenchement différentes. J'ai aussi 2 autres piges de butée pour augmenter la distance au besoin.

En pratique on place le traînard au point d'arrêt voulu, et on tourne la tourelle pour sélectionner la tige la plus proche. Évidemment cela ne tombe jamais juste. On place alors le traînard en appui ferme sur la butée choisie et on ajuste le point d'arrêt de la pointe de l'outil en déplaçant le petit chariot.

En transversal cela fonctionne globalement de la même manière. Mais comme on ne peut pas tourner le petit chariot à 90°, on utilise le réglage fin des tiges filetées pour ajuster le point de déclenchement. C'est moins pratique qu'ajuster avec le petit chariot pour le mouvement du traînard.

Dans cette discussion l'usinage est effectuée sur butée. Sur la photo ci dessous on voit clairement les sillons laissés en fond d'alésage après chaque passe. En fin d'usinage on rajoute 0,2 mm au petit chariot et on enclenche les avances transversales pour dresser la face nickel :-D .

DSCN0415_01.JPG
 
Dernière édition:

Sujets similaires

B
Réponses
8
Affichages
521
Benobo
B
C
Réponses
27
Affichages
8 895
rabotnuc
R
J
Réponses
8
Affichages
680
zeppelin54
zeppelin54
thierry74
Réponses
53
Affichages
2 404
jon
P
Réponses
36
Affichages
2 522
fred16
fred16
Etel
Réponses
56
Affichages
5 311
Adël9074
A
M
Réponses
1
Affichages
2 119
F
SuperSpinach
Réponses
20
Affichages
1 874
2stroke
2stroke
D
Réponses
77
Affichages
4 650
D
virgilio
Réponses
11
Affichages
3 484
vibram
V
V
Réponses
10
Affichages
5 075
Val28
V
R
Réponses
8
Affichages
1 003
radiotsf85
R
H
Réponses
6
Affichages
5 931
Husaberg
H
E
Réponses
45
Affichages
6 555
Lechattom
L
D
Réponses
32
Affichages
1 069
Dodore
Dodore
Haut