Chauffage par induction pour roulement ?

ChtiGG
Compagnon
24 Avril 2009
1 634
FR-59 Lille
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
tout est dans le titre : quelqu'un parmi vous a-t-il essayé de se bricoler un truc pour chauffer des roulements ?
Merci de vos réponses.
A+
 
lepierre
Ouvrier
1 Février 2013
412
Molain 39
Bonsoir,
J'utilise chez mon ami bobineur cet appareil!
C'est une merveille !
Il y a un entre fer ouvert .
Il y a plusieurs barreaux formés par un empilement de tôle .
Un minuteur et "ça chauffe" !!
A utiliser vite et avec des gants !
J'aimerais vraiment m'en fabriquer un et je suivrai ce post avec attention : Merci!!

Lepierre
 
philippe2
Compagnon
20 Février 2016
989
A côté d'Orléans
Bonjour,

Pour le bricolage d'un moyen de chauffe non, mais le four de la cuisine, ou la friteuse en l'absence de Madame... L'effet d'une élévation de température -> revenu avec chute des caractéristiques commence pour cette nuance d'acier à roulements avec des températures assez basses. Je ne chauffe qu'en dessous de 180°C. Voir ce doc Aubert & Duval.

La mise au point d'un chauffage à induction sans impact sur la dureté risque d'être compliquée...

Bien cordialement,
 
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 693
Nancy
Bonjour,
C'est un transformateur avec seulement un primaire, le circuit magnétique s'ouvre, on passe l'empilement de tôles DANS le roulement et on referme. Le roulement devient un secondaire une spire en court circuit. Il faut qu'il soit adapté à la taille du roulement. Ca chauffe très vite.
Salutations
 
stanloc
Compagnon
29 Octobre 2012
5 120
Les appareils vendus par SKF (par exemple, ceux que je connais ne conviennent qu'aux gros roulements) ne sont que de "vulguaires" transformateurs sans enroulement secondaire. C'est le roulement qui constitue le secondaire (en court-circuit) c'est pourquoi il faut que l'on puisse ouvrir le circuit magnétique et enfiler le roulement avec une portion de ce circuit.
Stan
J'ai été battu au sprint par marêche
 
Fran
Compagnon
19 Octobre 2012
1 654
FR-39Arbois
salut

poser sur le fer à repasser un petit moment , ça marche pas mal (on devrait toujours en avoir un à l'atelier plutôt que se faire courir après par Mme :smt075 )

perso j'utilise souvent une lampe à souder pas trop forte , je chauffe le roulement par la bague intérieur en le faisant rouler sur l’établi et guider par les doigts (et donc pas trop chaud le bruleur :smt112 sinon aïe ! ) généralement en moins d'une minute d'aller et retour c'est bon à mettre en place sans trainer .
un rien bourrin comme technique mais si on fait attention ça passe plutôt bien, même avec des 2RS et ça sans trace de chauffe dessus
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 456
Une autre source ménagère : grille-pain.
Suspendre le roulement par un crochet de fil de fer. Chauffage rapide par infrarouge sans contact, durée réglable.

Attention de bien débrancher le grille-pain avant et après chauffe, certains ont les résistances nues = DANGER ÉLECTRIQUE ! :twisted:
 
mwm
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonsoir,
pour les 2RS,ne pas employer un bain d'huile,cela risque de faire disparaître le film d'huile ou la graisse à l'intérieur, d'après SKF!
Un décapeur thermique et le roulement suspendu à un fil de fer, dans l'air chaud pas de soucis!!
Les fers à repasser; il y en a plein les déchetterie, mais les meilleurs sont les anciens sans vapeur, tu coinces la poignée dans un étau et pose le roulement dessus A ++
 
ChtiGG
Compagnon
24 Avril 2009
1 634
FR-59 Lille
Bonsoir à tous,
avez-vous un schéma type de ce système ?
merci
A+
c'est aussi ce qui m'intéresserait :wink: merci toutefois de vos réponses. Comme certains j'utilise un décapeur thermique pour chauffer les roulements mais j'aimerai un autre système d'où ma question...
 
mwm
Compagnon
22 Mars 2014
3 380
FR 63630
Bonjour ChtiGG
le principe reste un noyau de tôles donc feuilleté en forme de "U" et la barre de fermeture aussi un emplilage de tôles, pas de noyau plein, on est en alternatif!!!
Le noyau peut être petit pour entrer dans les petits roulements ,mais cela dure infiniment pour chauffer un gros roulement,,,
Il ya un juste milieu, à choisir suivant la section de ton noyau, c'est comme pour un transfo , tu calcules le bobinage en fonction de sa section en centimètres carrés ,,, je peux t'aider pour ce calcul suivant tes dimensions A ++
 
lepierre
Ouvrier
1 Février 2013
412
Molain 39
Bonjour,
je peux passer chez mon ami qui possède ce genre de matériel et vous faire des photos et prendre des mesures ?
Lepierre
 
R.2087
Compagnon
salut à tous

z'êtes complexe les mecs ...

pendant plus de 20 ans, je montais des roulements de tailles moyennes, sur une plaque chauffante que l'on achète dans tous bons magasins d'electro-ménager ...
seule précaution à prendre; mettre un martyr entre la plaque chauffante et le roulement, dixit un vieux de la vieille; "jamais de flamme nue sur un roulement" !!!!
cela permet une meilleure diffusion de la chaleur et évite un point de chauffe trop appuyé sur une partie du roulement...
pour le contrôle de T° ben avec un thermomètre approprié, faut évité qu'il devient jaune, là ça commence à être trop tard ...

sinon, comme tout à chacun, ça m’ait déjà arrivé d'oublier un roulement sur le feu, bleu voir marron, ben c'est cramé !!!

sinon, la chauffe au bain d'huile, c'est surtout pour les big roulements à partir de Ø 180/200 d'alésage et du type C3/C4...
l'huile sera de préférence assez épaisse, huile de réducteur de grade, au mini, de 340...

il est vrai que le chauffe-roulement à induction est une petite révolution; maitrise de la T° et du temps de chauffe, démagnétisation en fin de cycle ...
c'est le top !!!
avant que je ne change de crémerie, j'utilisais celui-ci:

[div=none]
[/div]

c'était un vrai plaisir à utiliser ...!!!
dommage que je n'ai pas pu l'embarqué avec mes bagages ....
A+++++++++++
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut