chargeur avec un pont redresseur redresseur au selenium

  • Auteur de la discussion vikor
  • Date de début
fafnir70
fafnir70
Compagnon
9 Jan 2011
4 311
FR-70 70150Haute-Saône Val de l'Ognon
Merci Vikor. Par la suite et après mûres réflexions j'ai déterminé le pourquoi du comment des fusibles et du bouton de commande. Mais je n'ai pas pensé à éditer mon message.
Au printemps je me pencherai sur l'avenir de ce beau chargeur, décor ou mise en marche.

Bernard
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
936
Bonjour, Le pont moderne : silicium avait une faible chute de tension. Les diodes sélénium sont devenues mauvaises : augmentation de leur résistance série.
On peut aussi envisager une mauvaise connexion conté secondaire, ça devrait se voir : échauffement local ; mais aussi coté primaire : le courant est 10 fois plus faible : 220V - "12V" en utilisation... en fait un peu plus
Autre panne : le noyau plongeur est sale, incrustation de rouille ; le noyau s'est déplacé et "courcircuite" le secondaire

Il faudra prendre un pont.... plutot prévu pour 100V ; et pour un courant de 20A ; prendre un pont 30A
Le tout sur un gros radiateur. On pourra placer des petits condensateurs, genre 100nF sur les diodes : ils vont éliminer des parasites.
Le pond de diode va permettre un tension plus forte, mais, on peut compenser en agissant sur le shunt magnétique.
Si le transfo a des entrées 220 230 245 V : on pourra déplacer de la borne 220 V vers la 240 V
Sic a ne suffit pas, pour limiter le courant, on pourra ajouter un "self" , ou la faire soi même : sur un transfo de four microonde, tout débobiner, rebobiner un gros fil émaillé, du 10mm²

Les petits condensateurs sur diode absorbent des signaux transitoires haute fréquence,
la bobine joue le rôle d'amortisseur et compense la faible résistance des diodes siliciums : ajout de la résistance de la bobine... et son inductance
J'ai ajouté des condensateurs de sortie ; des petits, par exemple 1µF 250V : condo type MKP par exemple
On doit trouver la place pour les mettre.... et son on veut une régulation, le luxe : mettre des condos chimiques de forte valeur, bonne qualité ; prendre au moins des 63V pour une utilisation 24V.... ne pas oublier de mettre un fusible sur ces gros condensateurs chimiques : en cas de claquage, le montage est protégé.
En effet, on peut imaginer; condo claque, le fusible du chargeur saute.... et une batterie qu'on met en charge se vide dans le condensateur sans protection !
je joins un schéma, en vert la modification

usinalim.gif
 
Dernière édition:
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
870
le boupere
  • Auteur de la discussion
  • #33
bonsoir
le noyau plongeur est remplacé sur ce chargeur par un barreau acier multi feuilles rotatif qui permet de ramener le courant à une valeur proche de 0
merci pour les infos plus que detaillées
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

Pour le pont de diodes : bonne idée que son remplacement par un pont au silicium 30 à 35A , le courant de charge sera plus fort, mais dans le cas de ce chargeur , il devrai suffire , pour le "calmer" , de régler le noyau rotatif plus loin !
(Prendre un pont genre KBPC3502 pour citer un modèle courant )

Pour l'ajout de tous ces petits condos aux bornes de chaque diodes du pont, et en parallèle sur la sortie ...Ils sont complètement inutile vu la finalité de cet appareil !
(Ce n'est qu' un chargeur , pour batterie au plomb, de type "garage" ... Pas une alimentation pour un amplificateur pour de la haute fidélité de salon , ni pour alimenter sur secteur de la sono de "car audio" ou "tuning" ... Donc on se fiche des parasites puisque c'est destiné a servir dans un garage et que pour charger des batteries, bref, l'ajout de tous ces petits condos est équivalent à effectuer une miction dans un instrument à cordes dont on joue au moyen d'un archet ! )

sloup
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
8 078
Reims
Il ne faut surtout pas filtrer pour charger une batterie plomb, elle préfère du courant impulsionnel!
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
bonjour,

Pour tout avouer : je ne voyais pas le coté "authenticité" et "valeur historique" et ne trouve pas cette chose splendide et digne d'être exposé dans un salon (ce n'est pas un poste de T.S.F ou un phonographe à pavillon, qui étaient jolis ...) Même si, je le reconnais, c'est moins moche qu'un chargeur en tôle et en plastique de grande surface de bricolage...Ou d'accessoiriste auto !
(mais seulement une remise en marche pour utilisation pratique en tant que "bête chargeur" ...Même si c'est un peu plus perfectionné qu'un bête chargeur )

A la limite, ça aurai peut être sa place dans un loft, chez des bobos parisiens , qui mettent des Jieldé sur des disques de frein usagé sur une table de salon (si ça se fait toujours) ? ou le poste d'un B29 super-fortress ( appareil techniquement fort bien fait ...mais qui n'a rien de photogénique ! ) bricolé pour servir d'ampli pour smartphone ?
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 709
nord
Pour tout avouer : je ne voyais pas le coté "authenticité" et "valeur historique" et ne trouve pas cette chose splendide et digne d'être exposé dans un salon
+1 je rejoint cet avis
m^me si je suis un amoureux de tout ce qui est mesure/mécanique vintage (j'ai encore de beaux spécimens dans mon grenier)
cet appareil a mes yeux n'a aucune valeur commerciale ou historique, sentimentale tout au plus!
et qui plus ,il est loin d’être "beau a l'oeil", même si on retrouve la bakélite, tôle peinte en vermiculée noire .
pas de laiton, stéatite, fil sous soie etc...pour le coté "historique"

ceci-dit j'en posséderai un j'aurai peut être du mal a m'en séparer, mais quand on voit ce qui se fait maintenant a 20fois moins lourd, 20 fois plus petit, 10 fois plus performant, pour moi mon choix est fait.

Quand a découpler ou filtrer ce type d'alim.. :roll: j'en rigole encore :lol:
 
Dernière édition:
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 045
FR-29 Brest
je ne voyais pas le coté "authenticité" et "valeur historique"
cet appareil a mes yeux n'a aucune valeur commerciale ou historique
Pas de souci :-D ... je trouverai bien un peu de place dans mon logis pour les accueillir, tout en promettent de les conserver pieusement pour les générations futures :-D ...
quand on voit ce qui se fait maintenant a 20fois moins lourd, 20 fois plus petit, 10 fois plus performant, pour moi mon choix est fait
Je suis ouvert pour tout échange d'un appareil ancien de ce type contre un machin en plastique d'aujourd'hui :-D ...
 
Dernière édition:
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
870
le boupere
  • Auteur de la discussion
  • #40
+1 je rejoint cet avis
m^me si je suis un amoureux de tout ce qui est mesure/mécanique vintage (j'ai encore de beaux spécimens dans mon grenier)
cet appareil a mes yeux n'a aucune valeur commerciale ou historique, sentimentale tout au plus!
et qui plus ,il est loin d’être "beau a l'oeil", même si on retrouve la bakélite, tôle peinte en vermiculée noire .
pas de laiton, stéatite, fil sous soie etc...pour le coté "historique"

ceci-dit j'en posséderai un j'aurai peut être du mal a m'en séparer, mais quand on voit ce qui se fait maintenant a 20fois moins lourd, 20 fois plus petit, 10 fois plus performant, pour moi mon choix est fait.

Quand a découpler ou filtrer ce type d'alim.. :roll: j'en rigole encore :lol:
bonjour,
je ne vois pas comment ces nouveaux appareils pourraient être 10 fois plus performants , alors que celui ci permet d'ajuster le courant de charge de 0 à 100% et sous les tensions de 12 et 24v
ce courant de charge reglable permet de se caler pile poil à la capacité de la batterie
s'il y a un qui permet cette performance , merci de m' indiquer la marque et le modèle.
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 709
nord
Ouhlà! je vois que j'ai froissé les susceptibilités, désolé!

je voulais simplement préciser qu'il existe des chargeurs modernes qui s'adaptent a la batterie en mesurant sa charge restante par ex, qui s'adapte automatiquement a sa tension, qui sont protégés des inversions de polarité ou surcharges, qui ont un maintient de charge (floating) etc.. et tout cela sous un volume très réduit.

autant comparer un poste a soudure a transfo shunt et un inverter..

mais loin de moi l'idée de dénigrer ce materiel !! j'aime! mais faut bien vivre avec son temps :wink:
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
936
Bonjour,
En ce qui concerne les 4 condensateurs mis sur le pont de diode :
Si on manoeuvre le shunt magnétique, on change l'inductance des bobines, inductance mutuelle pour être plus précis.
Cela entraine des signaux transitoires haute fréquence, haute tension.
On peut aussi avoir une saturation du circuit magnétique, ce qui crée des parasites ; voir les alims à découpages, par exemple celle de Région-Cable qui parasitaient les lignes de Télécom
D'une part l'onde écrasée crée des harmoniques impaires : 150 ; 250 Hz.... d'autre part lors du changement d'alternance, le circuit magnétique rend toute son énergie en un très court instant, puis se sature à nouveau
Voir aussi les oscillogrammes au moment où l'onde arrive au maximum, au dessus, il y a un pic de tension
Ces risques existent, probabilité faible, avec le pont suggéré, sans condo : le 3502 supporte 140V un modèle 200V est un + et aussi plus cher !
En revanche, ne pas prendre un pont 50V au motif qu'il ne sort que 30V
Voila pourquoi j'avais évoqué ces condensateurs : ils absorbent le parasite, ce qui permet d'avoir un pont avec une tension faible
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
936
Bonjour,
dans un chargeur de batteries, le courant est impulsionnel, pas sinusoidal > création de parasites
Le chargeur a des toles qui vont vibrer à cause de sa partie mobile > parasites
Le courant ne passe que lorsque la tension chargeur supérieure à tension batterie.
Une batterie à vide, si elle a 12V, elle donnerait... 11V en utilisation, par exemple ; mais si on la charge, sa FEM de 12V devient une FcEM un peu supérieure, on arrive vite à 13V
Voir mon dessin, en rouge le courant dans le transfo dans la batterie les salves sont toutes positives
Nota : avec des condos chimiques, une self, je le concède ça ressemble plus à une alim filtrée, presque régulée , mais pas stabilisée pour des courants faibles (selon valeur condo) : quelques ampères , et pas 10 ; 20 ou 30.... Avec condo+ self, peut servir a alimenter de petits moteurs CC 12 ou 24V...15 ou 30V préférable ! En effet le chargeur donne une tension supérieure à 12 ; 24V probablement même avec le réglage mini.
En revanche, la bobine série reste utile pour compenser la faible résistances des diodes.: remplacement des sélénium
Le système condo + self permet d'avoir une impulsion de courant plus large que sur le dessin.
Le dessin est fait pour illustrer, dans la pratique, l'impulsion sera probablement plus large, surtout en début de charge, avec un réglage fixe : si on change la tension transfo, on change la règle du jeu !

usinag-bat.jpg
 
Dernière édition:
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bâ,

O.K, ça déforme, ça fait du bruit, et ça fait des parasites ...Mais, après tout :

-Le bruit émis peux devenir une qualité ! ça évite à @vikor de partir à Papeete (ou chez son voisin) en oubliant son chargeur en marche !

-Quand on se sert d'un tel appareil, ce n'est pas pour écouter de la grande musique, telle l'ouverture 1812 de Tchaïkovski ! ( ou du David Guetta ? )
 
Dernière édition:
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
870
le boupere
  • Auteur de la discussion
  • #45
c'est vrai qu'avec un appareil en bon etat , le bruit (semblable à un transfo de 1250ka) est variable en fonction du réglage du circuit magnetique.
 
f6exb
f6exb
Compagnon
13 Juin 2013
1 849
Faudrait quand même que les parasites soient costauds pour couvrir les coups de canon du final.
 
Dernière édition:
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
936
Bonjour,
je note le transfo fait du bruit....
Les diodes sélénium ont une forte capacité, d'une part à cause du matériau, d'autre part à cause des larges plaques.... ça fait un condensateur, de fait, ces diodes sont protégées.
Deux raisons pour protéger le pont : nota si on prend un pont 200V, pas de risque, mais il coute relativement cher.
4 condos de 1 nF ça ne coute pas cher , on peut mettre des petits condos "goutte" de 470pF des classiques jusque 4.7nF... mais 4 fois les mêmes valeurs de préférence.
Pour faire peur, comprendre j'exagère : une variation brusque du magnétisme, c'est comme couper le courant sur une bobine de voiture : ça crée une tension élevée. Certes, on n'atteindra pas 10 000 V ; mais l'analogie vibration des tôles, saturation magnétique c'est comme diminuer, couper le courant sur une bobine.
Ne pas oublier de baisser la tension secondaire et aussi agir sur le primaire, si on a une entrée 245V, par exemple : changement du rapport de transformation
Mettre une résistance en série dans le montage, soit au niveau de la sortie courant continu, comme la self ;
ou, moins classique mais aussi efficace, une résistance série avec le primaire du transfo... attention le 230V se trouve sur cette résistance !
Baisser la tension va limiter le courant.
En effet la diode sélénium procurait une forte chute de tension, ajoutait une résistance série, le pont silicium est trop parfait, d'où le besoin d'ajouter des dispisitifs...
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

@f6exb : j'avais pris ça comme exemple parce ce type de musique exige un ampli puissant et ayant une grande dynamique et une alim ayant de grandes réserves en courant !
(si on partais sur l'idée d'alimenter un ampli hifi avec ce chargeur !)

@MRG-NK : Oui, ça contribuera a protéger le pont de diodes ... Mais la valeur de tous ces condos+ le temps de travail passé a les monter ... sera bien supérieur a ce que coute un pont de diodes plus fort !
(alors, autant monter un pont plus fort en tension et courant )
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 633
FR-44Rezé
mais j'aurai bien voulu trouver un chargeur avec redresseur à vapeur de mercure, il parait que cela a existé
Oui, je crois bien que j'en ai un dans mon atelier....
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

oui, ça a existé, avec des tubes redresseurs à mercure , notamment des valves monoplaques ou biplaques a chauffage direct ( ressemblant a des "ampoules d'éclairage" sauf le culot) tels les tubes genre 1049, 1059 de fabrication Philips ...
Ou, pour les plus gros modèles de chargeur, avec des "redresseurs pieuvre" a 2 ou 3 bras (redresseurs appellé ainsi par analogie de forme avec ces céphalopodes ! )

ces chargeurs étaient puissants ! mais nécessitaient quelques précautions de manipulation et d'utilisation :

-ils étaient a manier avec un minimum de précaution (risque de casse de l'ampoule du redresseur)
-ils nécessitaient un préchauffage ( de 15 à 30 s pour les petits, quelques minutes pour les gros)
-ils devaient toujours être installé verticalement (pour que les gouttes de mercure qui se condense retombe a la base du tube redresseur, et pas sur les anodes )

On savais si ils fonctionnais correctement rien qu'en les regardant ... Le tube redresseur éclaire en bleu (et produit des U.V ! ) lorsqu'il fonctionne

sloup
 
Dernière édition:
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 633
FR-44Rezé
On savais si ils fonctionnait correctement rien qu'en les regardant ... Le tube redresseur éclaire en bleu (et produit des U.V ! ) lorsqu'il fonctionne
Va falloir que je teste le mien, ça m'intrigue....
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
9 045
FR-29 Brest
Bonjour,

diodes sélénium
On dit redresseur au sélénium ... les diodes sont apparues bien après ...
On pourra placer des petits condensateurs, genre 100nF sur les diodes
Complètement inutile.
Oui, je crois bien que j'en ai un dans mon atelier....
Photo :wink: ? les redresseurs à vapeur de mercure, à ma connaissance, étaient des dispositifs employés dans le domaine de la traction électrique (tramway, métro) ... en fortes puissance, sous plusieurs centaines de volts et d'ampères ... souvent alimentés en hexaphasé pour lisser naturellement le courant redressé.




Ça fait un peu Frankenstein quand même ... attention au rayonnement UV ... et ne pas y mettre les doigts évidemment :eek: ...

f.jpg


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

il y en a eu de "plus petits" , des redresseurs a vapeur de mercure, pour de "gros chargeurs" (pour grosses batteries genre celles des chariot-élévateurs, ou batteries stationnaires genre autocom téléphonique) pour les projecteurs de cinéma 35 mm (anciens modèles à arc a charbons) ou pour les amplificateurs de grosses sono (amplis de plusieurs centaines de watts)

Les puissances mises en jeu sont plus raisonnables (par rapport a des redresseurs de courant traction ferroviaire) , de l'ordre de 500 W à 2 kW ...
 
françois44
françois44
Modérateur
2 Fev 2008
2 633
FR-44Rezé
J'en prendrai une photo ce soir! Je sais qu'à l'intérieur de ce chargeur, il y a une grosse "lampe" genre lampe radio. Ça pourrait être autre chose?
 
vikor
vikor
Compagnon
4 Mar 2017
870
le boupere
  • Auteur de la discussion
  • #55
J'en prendrai une photo ce soir! Je sais qu'à l'intérieur de ce chargeur, il y a une grosse "lampe" genre lampe radio. Ça pourrait être autre chose?
bonjour
merci de faire une photo
si c'est un chargeur de batterie et que tu serai vendeur fait moi signe je suis en vendée
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
936
Bonjour, une sorte de lampe sur ce chargeur 12- 24V ... surprenant.
Les lampes à vapeur de mercure, c'est pour des tensions plus élevées environ 50V et plus, beaucoup plus.
Les lampes à gaz, pour des tensions encore plus élevées 100V et bien plus

En revanche, ca peut être une lampe ballast : mise en série avec le montage, si courant faible.... genre 5-10A la lampe éclaire peu, ou pas du tout et courant fort.... genre 50A, la lampe éclaire.
C'est la chose la plus logique.
Une photo aiderait à identifier ; en particulier le nombre d'électrodes qui arrivent sur la lampe.

Si le chargeur est amovible, donc pas fixé à un mur, il est peu probable qu'on mettre une lampe à vapeur de mercure, comme le remarque slouptoouut , c'est fragile, ça ne supporte par d'être bousculé, penché en cours d'utilisation ; pareil avec une grosse lampe genre thyratron, et autre valve....
Donc la lampe à filament de.... j'ai oublié le nom de l'alliage, est une quasi évidence.

Nota : la lampe peut être sur le primaire : au lieu d'absorber 30A, elle n'en absorbe que 3 ; mais avec une tension plus élevée. Ce montage présente un avantage : avoir un transfo dont le secondaire fournit une gamme de tension plus réduite.
Exemple : si bat 24V tension max en charge 30V ... lampe avec 5A chute 2V avec 10A chute 5V et 20A > 20V... ceci est un exemple la résistance augmente avec le courant
Implique dans ce cas un secondaire qui fournit plus de 50V.... d'ou prendre un pont de forte tension
Avec résistance en série, qui augmente avec le courant, cela réduit la tension primaire, donc secondaire ; en clair pas besoin d'une gamme plus large.
 
Dernière édition:
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 709
nord
Bonjour, une sorte de lampe sur ce chargeur 12- 24V ... surprenant.
pour ces tensions si basses oui surprenant!
par contre il a bien existé des lampes redresseuses au format de lampes type tsf avec un culot octal, j'en avait eu une entre autre dans un générateur hf a lampes Ferisol.
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 292
FR-34
On savait s‘ils fonctionnaient correctement rien qu'en les regardant ... Le tube redresseur éclaire en bleu (et produit des U.V ! ) lorsqu'il fonctionne
Jacques Séguéla et Nikos Aliagas en ont un... :smt023
 
geger
geger
Compagnon
9 Mar 2009
2 292
FR-34
JP Foucaut aussi, mais lui, c’est à cause des courants ...
 
Haut