Advertisements

calcul d'une puissance de sortie

  • Auteur de la discussion bavaria59
  • Date de début
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut,
allez, encore un petit grattage de neurones. J'ai un moteur électrique d'une puissance électrique P1, il tourne à une vitesse V1 et est équipé d'une poulie de diamètre D1. Je relie ce moteur à un arbre à l'aide d'une poulie de diamètre D2 et d'une courroie. J'ai donc le rapport de couple= D2/D1.
Comment puis-je déterminer ma puissance de sortie?
Merci.
 
Advertisements
Z
zekill
Apprenti
25 Janvier 2009
100
salut,
je pense que sans le couple fourni par le moteur on ne peux pas calculer quoi que ce soit, attendons les réponses des experts quand même ...
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
  • Auteur de la discussion
  • #3
Ok, comment calculer ce couple dans la pratique?
 
vikor
vikor
Compagnon
4 Mars 2017
733
le boupere
la puissance de sortie n'a rien à voir avec le couple ,le couple de sortie sera directement proportionnel au rapport de réduction des poulies.
il suffit de mesurer la puissance absorbée par le moteur avec une perte de rendement d'environ 10% avec la transmission poulie courroie.
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
  • Auteur de la discussion
  • #5
Si j'ai le rapport de couple, je peux déterminer le couple de sortie C2 de la poulie d'arbre de sortie car:
Rapport de couple= C2/C1= D2/D1. Me reste à trouver le couple C1 comme ça j'aurai la puissance à l'arbre de sortie P2 avec:
P2= C2 x W2 (W2 vitesse de rotation de l'arbre de sortie en radiant/sec) = C1 x D2 x W2 / D1.
Qu'en pensez-vous?
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
  • Auteur de la discussion
  • #6
la puissance de sortie n'a rien à voir avec le couple ,le couple de sortie sera directement proportionnel au rapport de réduction des poulies.
il suffit de mesurer la puissance absorbée par le moteur avec une perte de rendement d'environ 10% avec la transmission poulie courroie.
Ok, tu proposes donc que j'assemble le tout et que je calcule la puissance absorbée en fonctionnement grâce à l'intensité "consommée" par mon moteur à vide?
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
  • Auteur de la discussion
  • #7
Petite précision: le but de la manœuvre, vous l'aurez compris, étant de savoir si j'ai un moteur très rapide mais peu puissant (env 200W), Est-ce que je peux quand même en faire quelque chose en "intercalant" un ensemble poulies courroies?
De ce que j'ai pu en lire, j'aurai la même puissance en sortie d'arbre mais le couple de cet arbre de sortie sera plus important (avec D2 > D1 bien sûr).
 
F
fjackson52
Ouvrier
2 Août 2009
285
Belgique
Bonsoir,
Dans le premier poste,la question est "Comment puis-je déterminer ma puissance de sortie?"
La puissance de sortie est égale à la puissance d'entrée moins les pertes de la transmission.

Cordialement.

Jacques
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
  • Auteur de la discussion
  • #9
ok, mais ne connaissant pas les pertes de la transmission, j'essaie de trouver une autre relation pour comprendre s'il y a un rapport entre le choix de mes diamètres de poulies et la puissance que j'aurai sur l'arbre de sortie. Sachant que le moteur peut tourner très vite (env 10000trs/min), je peux me permettre un gros rapport de diamètres de poulies, j'en aurai encore bien assez en sortie.
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Décembre 2013
972
45
Je pense que le couple après réduction n'est pas lié à la vitesse de rotation d'entrée mais seulement à la puissance utile du moteur et au rapport de réduction .
C'est le principe du levier, plus il est grand, plus on applique une force importante donc plus il y a de réduction plus le couple augmente en sortie.
La vitesse de rotation fera que le travail fourni se fera plus ou moins vite.
 
Dernière édition:
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
Pourtant, si je prends le cas pratique d'une pédalier de vélo: quand je change de rapport de démultiplication, j'ai plus ou moins de facilité au pédalage donc une plus ou moins grande force à la roue. Il y a donc un rapport entre ce rapport de démultiplication et la "puissance" que j'ai à la roue.
 
F
fjackson52
Ouvrier
2 Août 2009
285
Belgique
P1=W1xC1(entrée) P2=W2xC2(sortie)
Puissance = vitesse angulaire x couple
D'où W1xC1 = W2xC2xrendement (en pourcent)
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Décembre 2013
972
45
Bonjour Bavaria59,
On ne se comprend pas , parce que il ne faut pas parler de "puissance".
Elle reste égale en entrée et sortie ( moins les pertes dues au moteur et aux frottements).
C'est le couple qui grandit si on démultiplie. (la force de l'ensemble moteur + réducteur ,par exemple: un palan électrique)
:-D
 
bavaria59
bavaria59
Compagnon
11 Mars 2013
824
Lille
Ok, j'ai compris, ça y est. Donc, si mon moteur sort X Watts, je sors X-pertes dues aux frottement en sortie.
Là où ça m'intéresse, c'est que tu me confirme que le couple augmente donc mon "petit" moteur très rapide peut quand même finir par me servir à quelque chose.
Merci à tous pour vos contributions.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Février 2010
5 794
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonsoir,
La relation de base, est
Puissance = couple x vitesse
A puissance à peut près constante, plus la vitesse diminue, plus le couple augmente.
A 1500 Tr/mn, tu démarres en premiere, pas en cinquième!
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut