bois de charpente, planche de terrasse utilisation interêt

  • Auteur de la discussion lion10
  • Date de début
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 725
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour


Que pensez vous du bois de charpente notamment des planches en sapin ? comparativement aux planches de terrasse en pin autoclave mais aussi plus petite.
Je sais aussi qu'il y a des planches d’échafaudage plus épaisse aussi...

Habitués à travailler le bois sans forcément utiliser du chêne ou autres essences, quel est votre retour si vous aviez à conseiller ? (Usinage, rabotage manuel ou pas, dureté, résistance mécanique...)
Il ne s'agit pas de faire de l'ébénisterie.

cdlt lion10
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
bonjour
principal soucis : la durée dans le temps si utilisation en exterieur
quel est ton usage ??
 
coquillette
coquillette
Compagnon
31 Mai 2016
2 388
le wast
Bonsoir
Le probleme est que lorsqu'on achète du bois...on est jamais certain de son taux d'humidité...donc pour le travailler a la machine ...beaucoup moins bien !!
Dans le temps ... les menuisiers avaient sous des tôles..quantité de bois qui séchait a l'air..:smileyvieux:

Je crois que nous en avions parlé dans un post il y a quelques temps...

Claude74 ..si tu passe par ici, pourrais tu nous en dire plus, toi qui a travaillé des mètres cubes de bois....:-D

Jean Paul :drinkers:
 
Earthwalker
Earthwalker
Compagnon
7 Déc 2013
1 211
45
Bonjour,
Les bois autoclavés (imprégnation sous pression )ont une grande durée en extérieur , à mon avis bien supérieur à ce que vous obtiendrez par un traitement en surface au pinceau ou au pistolet.
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 294
F-69 sud-ouest Lyon
Que pensez vous du bois de charpente notamment des planches en sapin ?
Je ne comprends pas ta question, si c'est pour une terrasse extérieur il faut obligatoirement utiliser du bois (résineux) traité classe 4
qui est garanti 10 ans mais peut facilement tenir 30 ans.
Exemple: Planche bois Kuhmo, verte, L.240 x l.14.5 cm x Ep.27 mm (ce que j'utilise).
Je n'aborde pas les bois exotiques qui sont pour moi un non sens pour les raisons qu'on connait.
Le bois de charpente c'est généralement du mauvais bois pour faire des planches, à moins de savoir le choisir, de toute façon pas adapté pour l'extérieur.
Fred
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 294
F-69 sud-ouest Lyon
N'y a t'il pas de danger a travailler ces bois ???
Ce sont des bois traité au cuivre, donc pas de danger particulier, en tous cas pas plus qu'avec les bois exotiques.
Le travail de pose se fait en extérieur. Il n'y a que les coupes à faire à la scie sauteuse, donc pas grand chose.
Ceci dit, ce ne sont pas des bois à bruler dans la cheminée.
 
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Fev 2010
1 524
FR-95 Marines
Bonsoir,
Concernant l'utilisation de bois de charpente en sapin pour faire de la menuiserie, ça peut marcher.
Comme dit plus haut, il est traité. Donc attention aux poussières !
Le bois de charpente tout venant est souvent inutilisable pour cause de déformations, de fissures, de gros noeuds. En faisant le tri, on peut arriver à avoir du bois correct.
J'ai moi-même fabriqué un lits de dimensions non standard à partir de solivettes et chevrons.
Le bois vendu n'est pas encore sec et souvent stocké aux intempéries, donc effectivement avec un niveau d'humidité très variable. A laisser sécher au moins quelques mois pour une utilisation pour la menuiserie. Je sais que les puristes laissent sécher des années.
Les planches d'échafaudage sont juste triées pour garantir la solidité + insertion de ferrailles anti-fissuration aux deux extrémités. On trouve quasiment les mêmes dimensions (40x220) sous la dénomination "demi-madrier" ou même "madrier".
 
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
bonsoir
je vois les reponses et personnes ne réponds a lion10,
 
J
Jack bel
Ouvrier
9 Jan 2018
426
Vedrin (Namur-Belgique)
Personnellement, si je voulais me fabriquer une terrasse en bois, je n'aurais pas 36 essences de bois à choisir

moins cher = Pin Douglas (très résistant et quasi au même prix que le Sapin Rouge du Nord)
plus cher = Ipe (et rien d'autre, c'est le plus stable et aussi le plus beau)

vwaaala :mrgreen:

sinon le "bois" méangé à de la résine, c'est - comme disait Jean-Pierre Koffe - d'la meeerde !
ça travaille, ça tord, et aucune chance de garder la teinte d'origine aux endroits où l'on passe régulièrement
 
claude74
claude74
Compagnon
20 Fev 2014
886
Saint-Cergues Haute Savoie
Bonsoir
Alors en 2 mots : bois de charpente on oublie , après pin autoclavé classe 4 oui,
( retraiter toutes les coupes réalisées ) ipé oui , padouk oui , frêne thermo-traité oui Douglas non traité et mélèze uniquement sous abris , et bien sur les composites ( privilégiez les lames pleines et non alvéolées )
sinon le "bois" méangé à de la résine, c'est - comme disait Jean-Pierre Koffe - d'la meeerde !
Je me permet de donner mon retour d'expérience concernant ce produit qui a mon goût est un bon produit . Après les goûts et les couleurs ......
Donc uniquement en lames pleines , je travaillais les réf de la société Sylvadec et jamais eus de soucis ( bien respecter les mises en oeuvre du fabriquant et surtout au niveau des dilatations ) .
Claude
 
claude74
claude74
Compagnon
20 Fev 2014
886
Saint-Cergues Haute Savoie
Une de mes réalisation avec mon fils pisciniste en composite et structure pin autoclavé

4.jpg

8.jpg
 
  • Réagir
Reactions: jms
kiki86
kiki86
Compagnon
7 Jan 2015
4 445
Maisons Alfort
bonsoir
par expérience ( cloture) faites en bois blanc (sapin ) a vite pourri
j'ai tout remplacer par de l’auto clavé traité a la lasure : moins de problème
 
J
Jack bel
Ouvrier
9 Jan 2018
426
Vedrin (Namur-Belgique)
bah oui le composite c'est pratique, mais quand tu auras une marque d'usure aux endroits de passages fréquents, tu ne pourras pas mettre de produit pour rattraper la différence de teinte ...
et puis - d'après des collègues - paraît que ça travaille autant que du bangkiraï
et côté prix, ça revient moins cher que de l'Ipe ou du Bilinga ?

sinon pour le pin autoclavé, tu as choisi quel degré d'autoclave ?
 
Fred69
Fred69
Compagnon
2 Déc 2008
4 294
F-69 sud-ouest Lyon
tu as choisi quel degré d'autoclave ?
qu'est-ce que ça veut dire ?
le bois utilisé en extérieur doit être traité classe 4, ça a déjà été dit (sauf pour les bois non imprégnable).
 
rebarbe
rebarbe
Modérateur
24 Juin 2009
5 089
91
Salut

Une petite vidéo qui explique bien ce qu'on peut faire avec le bois de charpente.

 
J
Jack bel
Ouvrier
9 Jan 2018
426
Vedrin (Namur-Belgique)
qu'est-ce que ça veut dire ?
le bois utilisé en extérieur doit être traité classe 4, ça a déjà été dit (sauf pour les bois non imprégnable).
ben justement le "classe4" signifie qu'il a été traité 4x de suite

donc on met les bois dans un tube hermétique, on remplit le tube plus haut que les bois, on fait le vide, puis on relâche et ensuite on met la pression et enfin, on relâche ...
et on recommence autant de fois que nécessaire (1 x = 1 classe)
 
R
Roll
Compagnon
7 Déc 2008
663
89
La classe correspond à un échelle de résistance du bois à l'extérieur, rien à voir avec les phases de traitement. Les bois non traités sont également notés selon cette échelle; ainsi, le robinier est en classe 4, le pin en classe 1.
 
J
Jack bel
Ouvrier
9 Jan 2018
426
Vedrin (Namur-Belgique)
au temps pour moi, je répétais bêtement ce que mon fournisseur professionnel m'avait lâché (encore plus bêtement) dans le coin de l'oreille :smt011
 
R
Roll
Compagnon
7 Déc 2008
663
89
Pas de souci! Je me suis moi-même emmêlé dans la classification; il y a d'ailleurs plusieurs classifications: celle concernant la résistance aux champignons, celle relative à la capacité d'imprégnation, de résistance aux termites, etc... Voir ici pour plus de précisions: http://www.cndb.org/?p=durabilite_impregnabilite
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 725
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonjour
principal soucis : la durée dans le temps si utilisation en exterieur quel est ton usage ??
Je retiens donc le problème de tenu du bois de charpente en extérieur. Mais dans mon idée c'était soit pour de l'aménagement d'atelier, des étagères sans trop d'importance et peut être aussi de l'ossature de meuble.
Le probleme est que lorsqu'on achète du bois...on est jamais certain de son taux d'humidité.
Depuis je suis allé me renseigner, ce n'est pas toujours clair quand à la conservation du bois chez le marchand, à couvert chez un sauf s'il y a du surplus qui est dehors, pour un autre marchand soit sous un bâtiment avec des tôles mais pas de mur ou sans précaution à l'eau. Il faut donc bien prévoir une période de séchage ou travailler en le sachant.
Les bois autoclavés (imprégnation sous pression )ont une grande durée en extérieur , à mon avis bien supérieur à ce que vous obtiendrez par un traitement en surface au pinceau ou au pistolet.
par expérience ( cloture) faites en bois blanc (sapin ) a vite pourri
j'ai tout remplacer par de l’auto clavé traité a la lasure : moins de problème
Ok du bois autoclavé de préférence pour faire un bricolage durable à l'extérieur bien plus qu'avec du bois normal même peint avec application.
si c'est pour une terrasse extérieur il faut obligatoirement utiliser du bois (résineux) traité classe 4qui est garanti 10 ans mais peut facilement tenir 30 ans. Je n'aborde pas les bois exotiques qui sont pour moi un non sens pour les raisons qu'on connait.Le bois de charpente c'est généralement du mauvais bois pour faire des planches, à moins de savoir le choisir, de toute façon pas adapté pour l'extérieur.
Ok pour le bois à utiliser pour une terrasse mais ce n'est pas mon usage ici. et toute l'attention qu'il faut mettre pour choisir du bois de charpente si tenté que l'on ait la possibilité chez le revendeur et le savoir faire.
Ce sont des bois traité au cuivre, donc pas de danger particulier, en tous cas pas plus qu'avec les bois exotiques. Le travail de pose se fait en extérieur. Il n'y a que les coupes à faire à la scie sauteuse, donc pas grand chose. Ceci dit, ce ne sont pas des bois à bruler dans la cheminée.
Au dela de la cheminée il faut aussi ne pas les utiliser (les bois autoclavés) pour le barbecue, je n'utilise ni l'une ni l'autre ! Mais dans mon esprit l'usinage du bois pourrait se faire aussi avec une défonceuse et donc plus de poussière, des EPI sont donc de rigueur comme toujours, le masque à poussière style chirurgical jetable.
Concernant l'utilisation de bois de charpente en sapin pour faire de la menuiserie, ça peut marcher.Comme dit plus haut, il est traité. Donc attention aux poussières ! Le bois de charpente tout venant est souvent inutilisable pour cause de déformations, de fissures, de gros noeuds. En faisant le tri, on peut arriver à avoir du bois correct. J'ai moi-même fabriqué un lits de dimensions non standard à partir de solivettes et chevrons.Les planches d'échafaudage sont juste triées pour garantir la solidité + insertion de ferrailles anti-fissuration aux deux extrémités. On trouve quasiment les mêmes dimensions (40x220) sous la dénomination "demi-madrier" ou même "madrier".
OK il faut bien retenir que les bois de charpente sont donc aussi traités en surface même s'ils ne le sont pas à coeur comme les bois autoclavés, il y a donc un risque pour les premières poussières. Logiquement si on réduit les dimensions, après ponçage et rabotage et peinture le traitement du bois n'est donc plus présent et éventuellement enfermé par la peinture. L'extrait du lien de @coquillette c'est explicite.
Les bois vendus en GSB sont tous traités. Le minimum consiste en une induction de surface ; ce qui donne souvent une couleur jaune ou orangé. Ces produits sont lessivables et sont inefficaces à moyen terme. De plus ils sont toxiques au touché, le produit de protection n’étant pas imprégné à cœur. Il m’est arrivé de manipuler ces bois sans gants et à chaque fois je ressent comme une brûlure, une démangeaison. Et pourtant, je n’ai aucun terrain allergique En réalité, ce traitement n’est utile que pour le commerçant, pendant la durée de stockage avant la vente au client..

Après choix et tri des morceaux un ouvrage de menuiserie est donc possible. Concernant les dimensions je suis allé questionné un marchand de matériaux qui m'a donc dit les prix des madriers d’échafaudage (50 mm x 210 mm x 4m) en sapin, des planches de lorraine ( 27 mm x 300 mm x 4m) en sapin et enfin des planches de coffrage ( 25 mm x (150, 200 ou 250 mm) x 4 m) également en sapin.
Personnellement, si je voulais me fabriquer une terrasse en bois, je n'aurais pas 36 essences de bois à choisir moins cher = Pin Douglas (très résistant et quasi au même prix que le Sapin Rouge du Nord)
plus cher = Ipe (et rien d'autre, c'est le plus stable et aussi le plus beau) sinon le "bois" mélangé à de la résine, c'est - comme disait Jean-Pierre Koffe - d'la meeerde ! ça travaille, ça tord, et aucune chance de garder la teinte d'origine aux endroits où l'on passe régulièrement
Je retiens les choix possibles pour une terrasse mais comme je l'ai précisé ce n'est pas mon usage. Le bois composite c'est encore quelquechose d'inconnu pour moi.
alors en 2 mots : bois de charpente on oublie , après pin autoclavé classe 4 oui,
( retraiter toutes les coupes réalisées ) ipé oui , padouk oui , frêne thermo-traité oui Douglas non traité et mélèze uniquement sous abris , et bien sur les composites ( privilégiez les lames pleines et non alvéolées )Donc uniquement en lames pleines , je travaillais les réf de la société Sylvadec et jamais eus de soucis ( bien respecter les mises en oeuvre du fabriquant et surtout au niveau des dilatations ) . Claude
Où il question de bois spécifiques et composites à voir plus tard.
bah oui le composite c'est pratique, mais quand tu auras une marque d'usure aux endroits de passages fréquents, tu ne pourras pas mettre de produit pour rattraper la différence de teinte ... et puis - d'après des collègues - paraît que ça travaille autant que du bangkiraï et côté prix, ça revient moins cher que de l'Ipe ou du Bilinga ?
Un autre avis sur les bois composites avec à la clé un inconvénient, l'usure impliquant un changement de teinte et le fait que cela travaille.
cdlt lion10
 
Dernière édition:
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 725
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bonjour
le bois utilisé en extérieur doit être traité classe 4, ça a déjà été dit (sauf pour les bois non imprégnable).
Dans le lien de @coquillette le bien fondé de l'autoclave classe 3 est bien remis en cause mais il est indiqué l'exception suivante "Pour des raisons économiques et écologiques, il est préférable d’utiliser du bois naturellement en classe 3, tel que le Douglas ou le Mélèze."

Une petite vidéo qui explique bien ce qu'on peut faire avec le bois de charpente.
Il y est conseillé de prendre de la planche de lorraine (27 mm x 300 mm x 4 m ) ou de la volige (18 mm x 150 mm x 4 m ).

La classe correspond à un échelle de résistance du bois à l'extérieur, rien à voir avec les phases de traitement. Les bois non traités sont également notés selon cette échelle;
il y a d'ailleurs plusieurs classifications: celle concernant la résistance aux champignons, celle relative à la capacité d'imprégnation, de résistance aux termites, etc... Voir ici pour plus de précisions: http://www.cndb.org/?p=durabilite_impregnabilite
La classification des bois est donc à considérer dans les détails avec toutes ces notions, quant à la classe elle indique la résistance du bois à l'extérieur.

Pour info les prix que j'ai dans un petit village chez un premier marchand :
madrier d’échafaudage en 50 mm x 210 mm x 4 m 23.98 euros
planche de lorraine en 27 mm x 300 mm x 4 m 16.63 euros
planche de coffrage en 25 mm x 250 mm x 4 m 12.31
(existe aussi en 150 ou 200 mm de large)
cdlt lion10
 
Jope004
Jope004
Compagnon
15 Fev 2010
1 524
FR-95 Marines
Bonsoir,
A signaler que la planche à coffrage n'est probablement pas traitée. D'ailleurs il est souvent stocké en extérieur avec souvent des débuts de moisissure. J'en ai utilisé comme bois de charpente pour faire le faux plafond de mon atelier, et j'ai donc dû le traiter en deux couches.
Seul le bois vendu pour la charpente a l'obligation d'être traité.
 
Haut