Aspect final en rectification plane

  • Auteur de la discussion FELIX
  • Date de début
H
heidi
Compagnon
12 Nov 2009
2 490
doubs besancon
Re bonjour,
T'as raison mon cher Gaston:-D en plus j'adore ces 2 acteurs
Avec les intempéries je suis au chomage technique donc bloqué chez la copine
alors effectivement on fait chauffer Google et les neurones qui nous reste:lol:
Les chiens sont contents ils vont avoir droit à une rando de l'après midi;ils adorent la neige
Bonne journée:wink:
Dans le Nord ça doit pas être terrible:-D
 
H
heidi
Compagnon
12 Nov 2009
2 490
doubs besancon
Bonsoir,
La météo ne s'est pas trompée;e Franche Comté la température est remontée autour de 4°
la neige commence à fondre par contre la fameuse dépression qui venait d'Espagne a atteint le Nord
avec son cortège d'emmerdes
cette après midi 10 km dans la neige collante:oops: les 3 chiens récupèrent bien au chaud
La minette a gardé mon ordi:wink:
.facebook_1520012595887.jpg
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #124
Déjà, un grand merci à tous de vous casser la tête pour moi.

Comme dit Gaston, on tourne en rond.
La seule solution est le démontage pour vérifier tout ça.

Petite précision, la broche ne siffle pas, elle ronronne avec un son plutôt grave, comme je l'ai déjà souvent entendu lorsque les roulements commençaient à avoir une piste très légèrement piquée ou même sur une bille.
Dans ce cas, cela ne serait pas étonnant que je ne relève aucun jeu, et même côté poulie, Gaston.

Mais c'est quoi ce "binzss", je reçois un message de Laboureau par mail, et je ne le retrouve plus ici.
Alors pour Laboureau, je vais faire une dernière tentative avec une autre meule blanche à gros grains, et on en reparle.

Pour en revenir à ma broche, et d'après mes croquis que j'avais dessinés à l'époque, de toute évidence le palier fixe est bien celui côté meule, avec rattrapage de jeu par rondelles onduflex, l'autre étant libre, et si les roulements côté poulie sont montés en X, je ne vois pas comment peut être rattrapé le jeu, en fait c'est ce que disait Gaston.
Quelque chose m'échappe !

Du coup, je crois que cela vaut la peine d'ouvrir cette broche.

Je fais un dernier essai demain, et on en reparle.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #125
Bonjour à tous,

Je réponds au message de Laboureau que je ne retrouve plus sur le site !!!
J'ai donc employé une nouvelle meule : TYROLIT 89A601J10AV217
Je l'ai équilibré, diamanté, redéposé pour nouvel équilibrage.
Et bien, le résultat est toujours le même, les micros ondulations sont toujours présentes, même en ne prenant plus de passe en Z lors de la finition et en réduisant l'avance en X.

DSC05967.JPG


Cette meule laisse un aspect un peu grossier, mais on voit bien les micros facettes.

Je pense que maintenant, avec toutes les meules essayées, il semble indispensable de redémonter la broche pour vérifier le montage des roulements.

Qu'en pensez-vous ?
 
romain
romain
Compagnon
17 Mai 2008
1 852
Ain, au pays des oiseaux
Salut,
Te connaissant, tu ne pourras pas y passer au travers... .
Tu pourrais te contenter de ça, mais je comprend que c'est dommage d'avoir une machine si bien finie ne donnant pas un résultat parfait.
Je suis le post avec intérêt... ça pourra me servir le jour que je referai ma rectif Ernault, bien que sur la mienne ce soit un palier bronze en partie avant.
Bon courage.
 
M
Milodiou
Compagnon
18 Sept 2011
1 618
:smt039
Je l'ai équilibré, diamanté, redéposé pour nouvel équilibrage.
Question idiote et je m'en excuse. Est ce qu'il ne serait pas logique de rediamanter la meule après l'avoir redéposée ? Est ce que ça ne devrais pas être la dernière opération ?
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #129
Te connaissant, tu ne pourras pas y passer au travers... .
Tu pourrais te contenter de ça, mais je comprend que c'est dommage d'avoir une machine si bien finie ne donnant pas un résultat parfait.
Bonjour Romain,
Tu sais ce que l'on m'a dit plusieurs fois dans mon entourage ?
"Puisque tu arrives à tenir tes côtes, avoir un état de surface parfait, c'est si indispensable que ça ?"

C'est pour cela qu'il me faut du temps pour réfléchir, et aussi pour faire des essais me permettant de me décider.

Mais comme tous ceux qui ont participé à cette discussion, sont avides de connaitre et de comprendre comment sont montés les roulements, tout comme moi d'ailleurs, je n'ai plus le choix.
Et je m'en veux d'avoir remonté cette broche telle que je l'ai trouvé, j'aurais pû réfléchir un peu plus !

Je termine d'usiner un montage, qui va me prendre un peu de temps, et je m'y mets.

Gaston, tu sais pour les meules, je n'ai pas trop le choix, je ne peux me permettre d'acheter des meules neuves, je fais avec ce que je trouve.
Et à plus de 100 € la meule ...
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #130
Question idiote et je m'en excuse. Est ce qu'il ne serait pas logique de rediamanter la meule après l'avoir redéposée ? Est ce que ça ne devrais pas être la dernière opération ?
Lorsque je fignole l'équilibrage, après avoir diamanté la meule, je ne change rien d'un point de vue géométrie.
Du coup, il me semblait normal que la dernière opération soit le deuxième équilibrage, puisque pendant le diamantage j'ai touché à la géométrie de la meule.
 
M
Milodiou
Compagnon
18 Sept 2011
1 618
Mais le fait de démonter/remonter la meule, ça risque pas de donner un peu de faux-rond ?
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 403
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
:smt039


Question idiote et je m'en excuse. Est ce qu'il ne serait pas logique de rediamanter la meule après l'avoir redéposée ? Est ce que ça ne devrais pas être la dernière opération ?
Salut l'ami,

Ça doit être systématique a chaque démontage , tous rectifieurs pros le font, même si ont n'a l'impression de rien dresser il faut le faire...c'est comme sur un tour, toujours rafraichir sont outil de finition.

@ +
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #134
J'allais répondre à Milodiou que lorsque je déposais la meule pour l'équilibrage final, je déposais l'ensemble porte-meule/meule, donc comme le porte-meule est monté sur un arbre conique, j'étais certain que la repose serait identique en terme de positionnement.
Mais si Brise-copeaux est certain que tous les rectifieurs pros. rediamante à chaque changement de meule, je n'ai rien dit.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 823
59000
Il faut faire un repaire angulaire au bout de la broche (avec une pierre) et sur chaque tasseau de meule.
Là, un démontage / remontage est reproductible.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #136
Effectivement Gaston, je comprends bien, mais avec un montage sur cône, il y a quand même peu de chance que la position du porte-meule génère un saut de la meule après un premier diamantage.
Sauf s'il y a un infime défaut dans l'usinage du porte-meule.

Et si c'était tout bêtement ça mon problème ?

Donc, je crois que je suis reparti pour une série d'essais avec ce que viennent de dire Gaston et Brises-copeaux sur une idée de Milodiou !

On va jamais s'en sortir ...

Mais cela mérite d'être vérifié.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #137


BRAVO à GASTON et BRISE-COPEAUX, mais aussi à MILODIOU qui a lancé la question

:smt023:smt023


Toujours avec la meule Tyrolit gros grains que je n'avais pas déposée depuis la dernière fois, je l'ai rediamanté.
Comme lors du dernier diamantage, j'ai retracé au feutre des traits sur la bande utile de la meule.
Une fois tous les traits disparus, je pensais que la meule était parfaitement cylindrique.
J'examine la meule à l'arrêt et il me semble apercevoir une zone pas aussi blanche qu'ailleurs.

J'ai dû enlever plusieurs dixièmes pour que cette zone grisâtre disparaisse.

Du coup, j'en déduits que les traits tracés au feutre ne sont pas suffisant pour dire qu'une meule est bien diamantée et bien que ce soit du feutre indélébile, je me demande si l'huile de coupe ne l'aurait pas dissout, ce qui aurait eu pour effet de m'induire en erreur dans la phase diamantage.

Voilà le résultat avec une meule à gros grain :

DSC05974.JPG


Maintenant que l'origine du problème est trouvée, il va falloir trouver un truc pour s'assurer que le diamant a bien touché sur toute la circonférence de la meule, et avec un diamantage sous arrosage.

Je vais quand valider cette affaire avec une meule fine, que je vais parfaitement diamanter.
Bien entendu, après avoir repéré la position porte-meule/arbre, comme disait Gaston.
 
M
Milodiou
Compagnon
18 Sept 2011
1 618
:smt039
Honnêtement, dès ton premier message ça m'avait interpellé que tu ne diamantes pas comme dernière opération mais comme j'y connais rien...:wink:
Je suis content que ça s'améliore... et d'avoir pu aider.
:smt039
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #139
Avant de répondre à Milodiou, je voudrais remercier tous ceux qui se sont cassé la tête pour m'aider à trouver La solution.

Donc un grand merci à Laboureau, Dodore, Damy, PLayfun, Kite, Pussy, cf63, Joumpy, Heidi, paysan et Romain.

Honnêtement, dès ton premier message ça m'avait interpellé que tu ne diamantes pas comme dernière opération mais comme j'y connais rien...:wink:
Milodiou, jamais je n'aurais imaginé qu'un montage sur arbre conique puisse ne pas toujours tourner "rond" en changeant de position la pièce montée sur cette arbre !

Alors pour valider, j'ai remonté une meule à grains assez fins qui m'avait servi à faire les essais précédents.
Bien entendu, après l'avoir monté, j'ai diamanté sérieusement cette meule, toujours en enlevant plusieurs dixièmes.
Les ondulations ont complètement disparu, le résultat n'est pas un aspect glacé mais déjà plus fin que la pièce sur la dernière photo.
Maintenant, cela me convient.

Alors pour ceux, comme Heidi ou Gaston, qui attendaient une explication sur le montage des roulements, il faudra attendre que mes roulements soient HS, donc au rythme où va tourner cette rectifieuse, cela ne devrait pas être pour demain, quoi que ...

En conclusion, pour diamanter correctement une meule, nouvellement montée sur un porte-meule, il est indispensable de faire disparaitre complètement tous les traits de feutre tracés sur la bande utile de la meule.
Si quelqu'un a une autre astuce, je suis preneur.
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
3 001
89200 AVALLON Yonne
Bonsoir FELIX
Comptant pour toi, voilà un soucis en moins.
Avec ma Lip 500, j'ai 3 moyeux, sans reper, il est évident que si tu démonte une meule d'un moyeux,
il faut refaire l'équilibrage et le diamentage, si tu la remonte plus tard.
Cordialement.
jpal7@
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #141
Oui, mais dans mon cas, lorsque j'avais monté pour la première fois une meule sur son porte-meule, j'avais déjà fait un diamantage avant l'équilibrage.
Bon, ok je n'avais certainement pas assez insisté sur le diamantage pour certaines meules qui devaient avoir un jeu plus important au niveau de l'alésage.

Mais surtout, lorsque je déposais une meule avec son porte-meule pour en monter une autre sur la machine, je ne repérais pas la position par rapport à l'arbre conique, car j'étais persuadé que la position n'avait aucune importance sur un montage conique.
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
3 001
89200 AVALLON Yonne
Bonjour FELIX
Normalement sur ses petites rectifieuse, sa na pas d'importance, étant donné le cône de broche,
Sur ton mandrin d'équilibrage c'est le même cône, il na pas de reper !.

Sur les grosses machines que j'ai utilisé, le cône de la broche avais une clavette, le mandrin d'équilibrage en avais pas.
Par habitude, on réglait l'équilibrage en cour d'utilisation, en se basant sur la partie la plus encrassée de la meule, (donc le point de balour).
5 machines différente, de 800 de diàmètre à 3200, pour rectifier les pistes des couronnes d'orientation, mini pelle, pelleteuse, grue Poclain, Carterpilar,
et roulements Ofchors.
(toutes ses machines avec diamentage par diabolot motorisé, diabolot de forme recouvert de diaments industriel tournant à l'inverse de la meule).
les meules, de 400x50, à 650x80 d'épais.
Cordialement.
jpal7@
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 640
Charente Maritime
Et bien Bravo pour la conclusion ....Et en réfléchissant cela me paraissait évident (je n’était pas rectifieur,mais il m’arrivais souvent d'utilisé une "mono précis" et faire quelque attouchement soit plane ou frontal pour un alignement fin dans le cadre de mes usinages en UGV).Et même certain compagnon laisse leur meule tourné dans le vide entre différente phase pour empêcher un faible dilatation des éléments.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #144
Et même certain compagnon laisse leur meule tourné dans le vide entre différente phase pour empêcher un faible dilatation des éléments.
Et bien, pour ma part, mais je sais que les habitués vont dire que c'est tout à fait normal, je laisse la machine fonctionner à vide pendant environ 20 mn, mais uniquement avec l'hydraulique en longitudinal et transversal, pour que les films d'huile se forment sur les glissières.
Si je ne procède pas ainsi, la machine a vite fait de prendre 0,01 ou 0,02 mm alors que je n'ai fait que tangenter la meule sur la pièce.

En fait, tout est difficile dans ces métiers lorsque l'on n'a jamais suivi de formation !

Tout comme l'affûtage des fraises de fraiseuse, j'en ai passé des heures à réfléchir !
 
damy
damy
Compagnon
3 Mai 2011
1 640
Charente Maritime
La formation est une chose mais l'après, est d'astuces et de logique .Il ne faut jamais baisser les bras il faut essayer et si tu te trompe tu auras tenté et tu recommenceras ..
Tu vois j'ai quitté ce monde après 42 ans de copeaux et je cherche toujours :-D
 
H
heidi
Compagnon
12 Nov 2009
2 490
doubs besancon
Bonsoir,
Bien occupé ces derniers jours par l'affouage , mon problème de blocage de console sur ma Dufour 52 et le mauvais temps
je viens de prendre connaisance de cette affaire de dressage de meules;Oui mais bien sûr!!
Effectivement c'est tellement systématique qu'on est passé à coté:cry:;on use souvent plus les meules à les dresser
qu'à travailler avec:) c'est indispensable surtout si on veut qu'elle coupe bien
Par contre j'équilibre rarement surtout sur les meubles de faible diamètre car j'ai pas les arbres qui vont bien et les moyeux n'ont pas tous des masselottes:oops: et pourtant j'ai un beau petit support;je vous ferais une photo;il faut que ce support soit sur une surface parfaitement horizontale;de mémoire il a des patins réglables comme les marbres
A bientôt:wink:
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
1 052
Périgord noir
Wouaou !

Quel feuilleton, passionnant et instructif.
Jusqu'à la fin on se demande si l'assassin va être démasqué :smt031

Et une fois l'énigme résolue, on se dit que c'était évident et qu'on a été bête de ne pas mettre le doigt dessus plus tôt. :smt115

Je découvre en plus le nom d'un outil que je fabrique et utilise depuis 48 ans qui peut paraître banal, mais qui est utile, efficace et sécuritaire à savoir: le "cabron". :smt047

Je n'ai jamais entendu ce nom, je pense qu'il doit en avoir au moins un autre dont je ne me souviens plus...
Bravo et merci à tous :smt023
 
O
Otatiaro
Compagnon
6 Mai 2007
1 152
Metz (57)
Salut,

Je viens de lire tout le topic en préparation de mes premiers pas avec la Vilar 109, qui est une affuteuse et pas une rectifieuse (la question a été posée pour l'auteur original du post).
Ou trouver des meules adaptées à la rectif plane des inox trempés fins, avec un alésage de 25mm idéalement ou 32mm sinon ?
J'en ai commandé une chez Hoffmann, mais qui est donnée pour un touret, hors j'ai cru comprendre que la structure n'est pas tellement adaptée à la rectif plane, mais je n'ai trouvé nul part de meule de rectif dans ces dimensions (diametre entre 125 et 180mm).
Sachant que j'ai mis un VFD sur l'affuteuse, donc je peux régler la vitesse à ma guise.
Le maintien de la pièce se fait sur un plateau magnétique de bonne taille.
Pour l'équilibrage il va falloir que je sois créatif ...

J'ai reçu mon diamant ce matin, ça raye les carreaux donc ça devrait le faire :D

Par contre je vois que vous prenez des passes de l'ordre de quelques microns, sur la Vilar je n'ai pas (ou pas vu) de montée micrométrique, j'ai peur que ça soit un peu grossier comme réglage de hauteur de passe, non ?

Sinon si vous avez d'autres conseils, je suis preneur !

Thomas.
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 261
  • Auteur de la discussion
  • #149
Avant de faire de la "vraie" rectification sur la SOCOMO, j'avais tenté de toutes petites rectifications sur ma VILAR 102.
Justement avec de petites meules d'alésage 25 ou 32 mm.
C'est possible et le résultat est correct, mais attention très petites passes car il n'y a pas de lubrification.
Je ne connais pas les VILAR 109, mais il faut absolument une descente micrométrique, sinon cela va brûler.
 
O
Otatiaro
Compagnon
6 Mai 2007
1 152
Metz (57)
Salut,

Bon j'ai fait quelques essais, faut choper le coup de main (et ça fait les bras !), mais sans vouloir être prétentieux pour un mec qui n'avais jamais approché une rectifieuse par le passé, et un pour investissement de 400€, je trouve que le résultat est correct, ça donne un effet satiné que j'adore !

IMG_20190913_201557.jpg


Pour le moment c'est juste un essai, je dois descendre l'épaisseur globale a 2.5mm, donc il me reste de la matière à enlever.

Thomas.

[EDIT] Sur la photo les marques ressortent beaucoup plus qu'en vrai, ça fait vraiment un effet satin en réalité, il y a beaucoup moins de contraste que sur la photo (je prendrais une photo en lumière naturelle demain).
 
Haut