Affûtage fraise scie sur Vilar 102

Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 401
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai remis en état mon affûteuse Vial 102. J'ai dû refaire entre autre le support protecteur de meule (flèche verte) (bon j'ai pas encore les protecteurs, je fais sans actuellement), et le support porte plume (flèche rouge). Pour les fraises 2 tailles j'y arrive. Il me faut beaucoup de temps pour la mise en place, mais cela se fait. Merci à tous pour les conseils que j'ai pu avoir.

Porte plume et porte protecteur.jpg


J'ai aussi fabriqué un système pour affuter les lames de scie circulaire.

Affûtage lame de scie.jpg



Ma première lame affûtée est une lame carbure. C'est un système horizontale copié sur un système commercial, il faut donc que j'incline la meule pour avoir les 15° sur le haut de la dent. Pour une passe (une dent sur deux) l'inclinaison de la meule se fait comme sur la photo et pour l'autre passe (la dent non affûtée précédemment) j'incline la meule dans l'autre sens. Mais c'est vraiment au pif que j'ai essayé de prendre la même valeur pour les deux passes car je n'ai pas trouver comment faire pour avoir une référence commune. Est-ce que quelqu'un sait comment faire pour avoir le même affûtage pour les deux côtés? En effet le changement d'angle de la meule fait qu'il faut aussi changer la hauteur de la meule par rapport à la lame et je perd donc toute référence de ce que j'ai p faire à la première passe.


Maintenant que j'ai ce système je me suis dit que j'allais affûter mes fraises scies. Parmi les fraises scies que j'ai il y en a une qui me pose problème et je ne sais pas comment l'affûter. C'est une de 150x7,5 et de 50 dents.

Scie 150x7,5.jpg



Les dents sont arrondies. Or je n'ai pas de système permettant ce type d'affûtage. Est-il possible de le faire en trois fois mais de façon linéaire (comme le schéma). Quelle est la règle pour les différents angles (ligne noire par rapport à la surface, angle noir/vert, angle noir/rouge) ?

Pour les scies qui ont de petites dents (genre 125x2 128 dents) est-ce que la meule doit avoir la forme de l'entre dent et on fait alors un seul coup d'affûtage permettant de faire à la fois l'avant d'une dent et le dos de la dent précédente ?

Merci d'avance pour vos conseils, Guydo
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Guydo67 a dit:
Mais c'est vraiment au pif que j'ai essayé de prendre la même valeur pour les deux passes car je n'ai pas trouver comment faire pour avoir une référence commune. Est-ce que quelqu'un sait comment faire pour avoir le même affûtage pour les deux côtés? En effet le changement d'angle de la meule fait qu'il faut aussi changer la hauteur de la meule par rapport à la lame et je perd donc toute référence de ce que j'ai p faire à la première passe.
Je pense que tu peux solutionner ton problème avec un comparateur. Tu viens palper la pointe d'une des dents de la première série que tu viens d'affûter, tu passes à la dent suivante, et tu vois combien tu dois prendre. Tu prends une première passe avec le nouveau réglage de meule, et tu affines.

Comme l'extrémité à palper est vraiment en pointe, l'idéal serait d'avoir une touche plate au bout du comparateur.

Normalement de cette manière, tu dois arriver à avoir le même diamètre sur les deux dentures alternées.
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 401
  • Auteur de la discussion
  • #4
Merci deckelite pour le conseil. Cela se voit que je n'ai pas encore l'esprit mécanique...
Tu as une idée et ou l'expérience pour l'affûtage des fraise scie ?

Félix, le doigt fonctionne comme cela :

Affûtage lame de scie 2.jpg


En 4 tu as une plaquette en L qui est solidaire de l'axe (brasé à l'étain sur l'axe). En 1 tu as le bloc qui tourne sur l'axe et qui est bloqué par un circlips sur l'axe. Sur ce bloc est fixé par vis le doigt (en 2, qui est en alu) et en face (on ne vois pas la vis de fixation) un ressort à boudin de rappel (en 3) qui est aussi fixé sur la plaquette en L. La doigt 2 vient se coller sur la plaquette 4 grâce au ressort. On peut démonter le ressort et la plaquette et faire faire un tour de 180° au bloc et ensuite remettre le tout en place ce qui permet d'utiliser le doigt pour une scie montée avec les dents dans l'autre sens.

Guydo
 
heidi
Compagnon
12 Novembre 2009
2 400
doubs besancon
Bonjour,
J'ai regardé attentivement ton montage hier;j'avais la même question sur le doigt monté sur ressort;bravo astucieux et bien fait
Du coupj'ai reconsulté les docs sur l'affutage des dentures alternées; pas une n'aborde le travail en horizontal imposé par le diamètre des lames
Comme Deckelite à part le comparateur je ne vois pas trop comment être plus "pil poil";excuse pour le terme mais je n'en vois pas d'autre;je veux simplement dire arriver à ce que toutes les dents soient identiques;loin d'être évident même avec une machine
Un détail me chipote tout de même
-le doigt a un rôle de positionnement de la dent ;dans ton cas son appui se situe entre 2 dents je ne suis pas certain de la "répétabilité";je le verrais mieux en appui surle devant de la dent par contre cela imposerait de maintenir la lame à la main ou avec un 2° système et de s'assurer qu'aucune soit détériorée par un clou par exemple;j'ai le même soucis sur mon affuteuse de ruban;plus d'un an pour arriver à m'en servir(marque ESA)
-sa deuxième mission est de s'opposer comme le fait une "lunette" à l'effort de coupe réduit dans notre cas;je verrais donc bien un 2° doigt d'appui juste sous la dent en cours d'affutage
Pour le travail du bois ça tourne tellement vite que ça accentue les défauts;certains le font même à main levée en disant que sur le nombre de dents il y en aura bien quelques unes qui coupent :)
En tout cas merci pour ton reportage bien sympa et bravo pour cette copie d'accéssoire d'affuteuse de circulaires;ces machines tout comme les affuteuses de ruban sont souvent spécifiques;cet été j'ai loué un gîte vers Bellegarde;le gars faisait du travail d'élagage avec une épareuse à 3 grosses lames circulaires;il avait beaucoup de mal à faire affuter ses lames car les dents avaient tendance à s'échapper et les machines numériques acceptent rarement de tels diam
A bientôt l'ami Alsacien;mes grands parents étaient de la région d'Haguenau;cette semaine je vais bidouiller au diviseur le disque à trous de la poupée spécifique générateur histoire de bien cerner les subtilités entre affutage au doigt et au générateur ;ce drenier permettrait de s'affranchir du doigt dixit l'ami Deckelite qui a dû passer de nombreuses heures à s'entraîner parce que lui comme moi c'est pas notre métier et comme beaucoup sur ce forum il est toujours près à t'aider :wink:
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 058
Bonjour Guydo,
Je te remercie d'avoir développé ton principe du doigt d'indexation.
Ton principe est génial et comme toujours, plus c'est simple et plus c'est pratique ; mais il fallait y penser !
Je rejoints un peu Heidi dans son interrogation sur l'appui, il me semble qu'il serait plus régulier, et donc précis, que la plaquette prenne son appui dans le creux de la denture, en fait l'endroit usiné d'origine et qui ne varie jamais puisqu'il n'y a aucune raison d'y toucher.

J'ai rencontré le même problème pour l'affûtage des chanfreins que comporte une dent sur deux certaines lames.
J'aimerai bien trouver "un truc" qui permette de retoucher ces chanfreins et surtout de façon parfaitement symétrique ; j'ai une fraise-scie pour le métal équipée de lames de diamètre 350 mm, en denture Heller, donc chanfrein une dent sur deux.

Je vous mets quelques photos du principe que j'ai mis en oeuvre pour affûter des lames de scies circulaires pour le bois avec plaquettes carbure.
Mais je précise que cela devait être un diamètre de 160 mm, donc pas très important, et peu de dents.
Pour cela, je me suis fabriqué des disques crantés en relation avec le nombre de dents de la lame, du coup je n'ai pas eu besoin de doigt d'indexation.
J'ai aussi dû usiner un porte-lame, parfaitement concentrique, que je positionne dans ma poupée en SA40.

DSC01847.JPG


DSC01848.JPG


DSC01849.JPG
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 401
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour vos commentaires.

En fait c'est le plat de la plaquette carbure (la surface radiale) qui est plaqué sur le doigt et je maintiens bien la lame à la main.

J'ai d'abord fait le pourtour de la lame et quand j'ai fait le plat, je me suis bien rendu compte qu'il y a avait problème car ce n'est pas la dent en cours d'affûtage qui est maintenu mais une ailleurs et que donc l'affûtage ne sera pas égale sur toutes les dents, puisque à moment donné c'est une dent déjà affutée qui servira de guide... l'idée d'utiliser le fond lame (la partie en acier) me semble intéressante à creuser, le problème que je vois c'est quand il y a beaucoup de dents il n'y aura pas assez de place entre les dents pour permettre une sortie facile du doigt.

Sur une fraise scie ce problème sera aussi à prendre en compte. C'est vrai qu'avec les affûteuses numériques il ne doit plus y avoir besoin de doigt, il serais peut-être intéressant de savoir comment fonctionne les affûteuses traditionnelles de lames, quand il y a 128 dents par exemple je ne vois comment utiliser un disque à trou adapté ?

Intéressant aussi ton système de meule horizontale Félix.

Heidi, il a bien neigé samedi et quand on monte un peu dans les hauteurs la neige est bien belle, il y a un mélange d'automne et d'hiver qui est assez rare.

Guydo
 
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
heidi a dit:
je vais bidouiller au diviseur le disque à trous de la poupée spécifique générateur histoire de bien cerner les subtilités entre affutage au doigt et au générateur ;ce drenier permettrait de s'affranchir du doigt
Pour l'affûtage des lames de scie ou fraises-scie, l'emploi du doigt est quasiment obligatoire. Tous les dispositifs que j'ai pu apercevoir dans des brochures reposent sur ce principe d'indexation.
Le générateur d'hélice n'est d'aucune utilité pour ce genre de travail.
On ne peut pas avoir tous les disques à trous de la création et par ailleurs, l'indexation à partir d'un disque à trous perd sans doute beaucoup en précision au fur et à mesure que le diamètre de l'outil à affûter augmente.

Par contre, un truc que j'ai vu plusieurs fois et qui devrait bien vous rendre service, c'est un dispositif de blocage de la lame qui vienne la pincer solidement au plus près de la dent à affûter, pour limiter les vibrations tout autant que le bruit.
Parce que là, ça doit chanter pas mal !
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 401
  • Auteur de la discussion
  • #9
Merci deckelite pour ces précisions. Est-ce que tu aurais quelques photos ou des documents à nous faire passer sur l(affûtage des fraises scie, car j'ai du mal à en trouver.

Guydo.
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 058
Deckelite, tu as raison quand tu dis qu'il est nécessaire d'avoir un système qui pince la lame pour l'empêcher de vibrer pendant l'affûtage.
On ne le voit pas sur mes photos, mais pour l'occasion, j'avais usiné des rondelles un peu épaisses et de grand diamètre qui venaient pincer la lame ; mais pour un grand diamètre de lame, il est indispensable d'avoir un système réglable avec plaquettes téflon ou plastique, pour le pincement de la lame au plus près de la dent en cours d'affûtage.
J'ai une "grosse" affûteuse de lames de scies circulaires (elle accepte des lames jusqu'à 1 m de diamètre), et bien elle est équipée d'origine du principe de pincement de la lame au droit de la dent en affûtage.
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 401
Felix,

On peut avoir quelques photos de ton affûteuse ? cela me permettrait de me faire une idée de son fonctionnement et ce qu'il faudrait améliorer. Comment se fait le blocage de la lame, il y a un doigt ?

Guydo
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 058
Mon affûteuse est une "banale" VILAR 102.
La lame était montée sur un arbre que j'ai usiné en SA40 et une portée au diamètre 30 mm.
Je n'ai pas utilisé de doigt de blocage en position. Comme cette petite lame n'avait pas beaucoup de dents, je me suis servi d'un disque cranté que j'ai usiné avec le nombre de crans correspondant au nombre de dents de la lame.
Pour les photos, la machine n'est actuellement plus configurée comme les photos mises précédement, donc je ne sais pas si elles seront d'une grande utilité.
 
heidi
Compagnon
12 Novembre 2009
2 400
doubs besancon
Bonsoir,
OUF! les géraniums sont rentrés car ça va encore cartonné cette nuit :x en Ardèche vous avez encore été mieux servis que nous en neige et pourtant l'ESt de la France n'a pas démérité
Pour Deckelite
Ma petite phrase sur le générateur n'avait rien à voir avec l'affutage des fraises scies ou lames circulaires;j'aurais pas dû l'inclure dans mon propos car ça peut embrouiller;par contre je vais mettre des photos dans mon post dès ce soir car c'est une un accéssoire exceptionnel sur le plan technique;au moins aussi bien que les machines suisses
Pour Félix
Les supports de fraises scie en SA40 sont assez courants;je n'ai pas encore eu l'occasion d'en monter un sur la DUFOUR ;dans la poupée d' affutage reste le problème du diamètre car sur l'Astra on a que 115 mm d'HP donc diam max220mm;après il faut passer en horizontal comme l'a fait GUILDO
Pour Guildo
Bien compris le positionnement du doigt et bien vu pour l'incidence apportée par une dent affutée;j'ai déja vu des étaux d'affuteuse spécifiques qui se serrent un peu plus à l'attaque de la meule;sur mon ESA de ruban ça marche un peu comme ça
Bonne continuation à bientôt :wink:
 
FELIX
Compagnon
16 Octobre 2008
1 058
Bonsoir,
Excuse-moi Guydo67, je n'avais pas compris ta demande.

Voilà donc quelques photos de ma "grosse" affûteuse.
C'est une CREUSOT LOIRE qui pèse quand même 720 Kg et qui comprend 3 moteurs.
Je ne crois pas que les photos suffiront à comprendre le fonctionnement, il y a quand même beaucoup de réglages que l'on ne distingue pas vraiment.

C'est une machine que j'ai récupérée dans un état moyen, mais après révision mécanique complète et réfection de tout le circuit électrique avec adjonction d'un coffret électrique sur la partie gauche ainsi qu'un pupitre de commande sur la droite, cette machine fonctionne parfaitement.

Elle est entièrement automatique, une fois tous les réglages effectués bien entendu.

Ce qui est super, c'est son aspiration intégrée dans le bâti.

Il me reste encore à fabriquer le carter de la courroie plate à gauche ainsi qu'à réparer le carter de la meule qui à dû subir un choc.

Voilà, si besoin de renseignements complémentaires, n'hésitez-pas.

Bonne soirée.

DSC02417.JPG


DSC02418.JPG


DSC02419.JPG
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut