Achat d'un premier tour : Le serpent qui se mord la queue...

  • Auteur de la discussion Aeenarion
  • Date de début
M

mvt

Compagnon
Oui, c'est ça... Dans la documentation, tu l'as ici, page 30 Chapitre 5 : Appareil à charioter conique
 
A

Aeenarion

Apprenti
Et en plus, il y a le berceau à fourches derrière pour le bercer.

C'est quoi un berceau à fourche ? :x

Oui la partie à l'arrière c'est bien pour tourner conique. J'ai juste pas compris le principe de fonctionnement encore.
Ouai bah en fait le capot que je voulais ouvrir donne juste une vue sur les courroies... Donc j'vais laisser tomber. Va falloir que je "décapite" mon tour pour vérifier l'autre filtre à huile. J'ai seulement fait maintenant un travail de recherche que j'aurais du faire avant..

Je dois choisir quel documents parmis tout ceux proposés ? Parce que j'vois pas la référence du mien. J'ai trouvé la docu d'origine, mais manquant de vocabulaire technique et d'expérience je comprends pas grand chose...

Edit :
Elle sert à quoi la barre en dessous de la vis mère ?
 
Dernière édition:
A

Aeenarion

Apprenti
Bon, j'l'ai décapité tout à l'heure ! J'posterais les photos demain, enfin aujourd'hui mais tout à l'heure.

Au début j'regrettais de l'avoir fait puisque le mec qui avait fait la maintenance précédente avait mis du joint d'étanchéité et aussi parce que l'objet de l'ouverture, le second filtre, était nickel.

Et d'ailleurs y'avait même un troisième filtre, celui là avec deux grilles et un morceau de tissu à l'intérieur. Sur le morceau de tissu y'avait de la graisse noire, ce que j'ai pas compris puisque je n'ai vu de graisse nul part dans la tête du tour, c'est mon père qui à fait la bonne analyse je pense : Le tissu sert de filtre fin et la graisse retrouvé sur le tissu est les résidus filtrés. Je pensais remplacer le tissu par un autre, mais n'importe quel tissu fera l'affaire ?
Je pense que le tissu est placé à cet endroit car l'arrivée d'huile y est très faible comparé au reste (filtre situé à la tête de la broche), et que de par la nature du filtre la filtration doit être très lente. Du coup placer du tissu à un autre endroit gênerait la libre circulation de l'huile.

Après avoir regardé tout ça je me suis intéressé aux engrenages, j'ai commencer à regarder ce qu'il se passait en actionnant la manette des "harnais" puis en faisant tourner le mandrin à la main. Puis finalement j'ai fait ça pour toutes les manettes trainard inclus.
Et le truc cool dans tout ça c'est que j'ai compris le fonctionnement de toutes et que j'pourrais me débrouiller pour utiliser mon tour désormais :D
Y'en a juste une (la deuxième en partant du haut à gauche) qui sert à choisir soit une "petite vitesse" pour la vis mère et la barre du dessous soit de ne pas entrainer les deux barres, soit une "grande vitesse". Seulement dans les abaques il n'est nul part fait mention de cette manette et de ces vitesses, sauf que du coup ça change tout.

Du coup en testant mon tour à la main via le mandrin j'ai pu voir qu'il fonctionnait mécaniquement super bien, son état interne est nickel.

Questions :
Mon père m'a donné un tamis en nylon est ce que ça pourrait convenir pour remplacer celui cassé ?
Qu'est ce que je peux mettre pour étanchéifier le circuit de l'huile ? Du joint de salle de bain, gouttière ?
 
Dernière édition:
B

Borisravel

Compagnon
Bonjour.
Je possède le tour de la génération juste avant la tienne.
20150703_142410.jpg

La vis sur le trainard sert à le bloquer quand tu travailles avec le longitudinal.
Attention au système de harnais. Sur le mien, il faut absolument donner 1/4 de tour à une goupille sur l'arbre pour le débloquer, sinon le harnais et la volée sont activées en même temps et là, les dents des engrenages sautent les une après les autres.

A mon avis, ton moteur n'est pas d'origine, je jetterais un œil de ce côté là pour voir si tout est en règle.
 
O

Olrik

Compagnon
Bonjour à tous

Aeenarion félicitations pour ton achat,Bon c'est plus gros qu'un tour d'établi,mais au point de vue capacité ce sera nickel.
Je réponds à quelques une de tes questions:
Dans la boite de gauche,c'est la lunette à suivre,indispensable quand on tourne entre pointes une pièce longue et de petit diamètre.
Accessoire absent la plupart du temps sur les machines d'occasion.Tu as du bol.

L'outil vert est un porte foret se montant sur le chariot qui te permettra de percer en avance automatique sans effort,tu feras l'essai de forer un trou
de 40 avec la contrepointe,et tu t’apercevras tout de suite de l'avantage de posséder un tel accessoire.La encore bonne pioche.

Pour le genre de poupée qui doit recevoir un mandrin tu devrais faire des photos détaillées de cet accessoire.
L'attachement de ton tour doit être en LO nez long Américain claveté,il te faudra trouver une clé à ergot pour dévisser ton écrou de broche afin d'enlever ton mandrin.

Cerise sur le gâteau mon ami tu possèdes également un appareil à tourner conique,accessoire rarissime également,la encore bravo.
voila je pense avoir fait le tour(c'est le cas de le dire). Pour la partie mécanique de cette machine je ne peux pas te renseigner utilement ,car je ne la connais pas suffisamment. En tous cas bravo encore et félicitations pour ton achat.Je te souhaite un bon week end et également à tous les membres de ce cher forum.

Cordialement.
Olrik.
 
A

Alex31

Compagnon
Bjr

belle acquisition

tu pourrais demander à un modérateur de scinder ton message en 2, à partir du post `#27
 
Dernière édition:
A

Aeenarion

Apprenti
Attention au système de harnais. Sur le mien, il faut absolument donner 1/4 de tour à une goupille sur l'arbre pour le débloquer, sinon le harnais et la volée sont activées en même temps et là, les dents des engrenages sautent les une après les autres.

Pas de soucis avec le miens pour ça les deux ne peuvent êtres activés en même temps. Donc pas de risques de faire sauter des dents.


Dans la boite de gauche,c'est la lunette à suivre,indispensable quand on tourne entre pointes une pièce longue et de petit diamètre.
Accessoire absent la plupart du temps sur les machines d'occasion.Tu as du bol.

Pourquoi il a une tête un peu différente des lunettes fixes ?


L'outil vert est un porte foret se montant sur le chariot qui te permettra de percer en avance automatique sans effort,tu feras l'essai de forer un trou
de 40 avec la contrepointe,et tu t’apercevras tout de suite de l'avantage de posséder un tel accessoire.La encore bonne pioche.

Ouai super effectivement d'autant plus le système de blocage de la poupée mobile est un peu relou !

Pour le genre de poupée qui doit recevoir un mandrin tu devrais faire des photos détaillées de cet accessoire.
L'attachement de ton tour doit être en LO nez long Américain claveté,il te faudra trouver une clé à ergot pour dévisser ton écrou de broche afin d'enlever ton mandrin.

La fixation du mandrin :
20170812_003212.jpg


Ce que je suppose être une autre fixation : (Il y a une gorge carrée près de la partie haute, un filetage très étendu sur l'extérieur) Et une autre vue de la plaque avec les 4 tubes carrés (utilisation ?)
20170812_003234.jpg


Je te souhaite un bon week end et également à tous les membres de ce cher forum.
Merci ! À toi aussi ! Merci aussi pour avoir éclairé l'utilité de mes outils !


La machin à 4 roues au repos devant la porte :) Ha ha ha

Huhu y'en a même deux ! Très pratique pour bouger le tour !


Donc les photos promises ! Finalement avec un jour de retard, arf :
La décapitation s'est bien passé (filtres déjà à nu) :
20170811_013402.jpg



Le filtre qui était au nez de la broche à l'intérieur de la tête du tour, avec le tissu tout sale, plein de graisse et/ou d'impuretés :
20170811_013140.jpg



Petite modif perso de ce filtre, sur l'ancienne version seule la plaque du haut était visée. Sur la nouvelle j'ai remplacé le tamis en acier par un en nylon et mis en sandwich un bout de tissu et j'ai vissé les trois ensemble :
20170811_135126.jpg



J'ai placé le tout visé puis découpé les bords et rabattu le tissu sur le dessus du premier tamis puisqu'à cet endroit il n'y a pas de fixation ni de bordure :
20170811_140245.jpg


Le filtre que je cherchais depuis tout ce temps était nickel... J'en ai profité pour démonter le tuyau qui amenait l'huile au filtre au tissu pour lui changer un peu son orientation (ça n'arrivait pas bien au centre du filtre du nez de broche. Bon là il est pas encore remonté) :
20170811_013506.jpg



Du coup j'ai remonté les deux filtres mis du joint à filtre (mon père avait ça en stock o_o).
J'ai recapité mais pas encore mis de joint entre la tête et le corps, j'le décapiterais de nouveau sous peu pour contrôler ma version du filtre à tissu.

Je me suis attelé au nettoyage des outils, bientôt j'attaque les tests pratiques et donc tests de la partie électrique ! À ce propos :
A mon avis, ton moteur n'est pas d'origine, je jetterais un œil de ce côté là pour voir si tout est en règle.

Comment je peux savoir ça ?


Merci encore pour vos lanternes et conseils !

20170811_013347.jpg


IMG_7226.JPG


20170812_003152.jpg
 
O

Olrik

Compagnon
Bonjour à tous

Aeenarion bonjour.Pour ta grosse pièce filetée,ce n'est pas un accessoire,on dirait un palier,il vient peu t’être d'une autre machine,bien qu'il soit de la même couleur.Tu as également la butée micrométrique du trainard,c'est aussi intéressant.
J'ai visionné ta page de création,et je vois que tu es un artiste,pour la bijouterie,c'est sûr que le tour est largement surdimensionné,pour tourner des rivets de diamètre 0,8 cela risque d'être un peu coco.
Au mois de juin j'étais sur une vente de matériel de bijouterie,un atelier complet,avec en plus un Schaublin 102 qui est parti à 400 € mais bon pas de regrets, la broche était sur paliers et ils étaient morts. voilà,bonne journée.

Cordialement.
Olrik.
 
A

Aeenarion

Apprenti
Tu as également la butée micrométrique du trainard,c'est aussi intéressant.
Ouai j'en ai même deux ! Celle de l'avant et l'autre pour l'arrière :)


peut-être une clés?
J'sais pas :/ Ou un porte outil ? En mettant des outils dans les tubes ?

Édit :
Une autre question ! À quoi ressemblent les burettes d'huile ou à graisser pour ce genre de tour ? Je vois partout des embouts pour lubrifier mais je n'ai pas de quoi renflouer...

J'ai visionné ta page de création,et je vois que tu es un artiste,pour la bijouterie,c'est sûr que le tour est largement surdimensionné,pour tourner des rivets de diamètre 0,8 cela risque d'être un peu coco.
J'ai une autre technique pour du fil fin. On utilise une filière c'est une plaque percé d'une multitude de trous avec un genre d’entonnoir au début, en forçant un fil plus gros on rétréci son diamètre et augmente sa longueur. Pour faire la tête on fait fondre ce même fil afin de former une "goutte" de métal d'un côté qu'on aplati ensuite en le passant dans un des trou de la filière et ne laissant dépasser que la goutte.

Y'a pas de palier sur mon tour ? Celui que j'ai en est peut-être un en rab non ?

J'ai regardé le fonctionnement de l'outil à tourner conique et j'vais pouvoir l'utiliser très rapidement : J'ai toute une série de pièces à faire avec des alésages coniques à angle défini :D Trop cool !!
 
Dernière édition:
A

Aeenarion

Apprenti
Il est vivaaaaaaaaaaant ! Hahahaha

Test pratique ce soir ! Après un laborieux changement de câble (y'avait pas de terre) et de prise (pas adapté à celles qu'il y a chez moi). J'ai mis en marche la bête ! Et elle ronronne !

Bon y'a juste un contacteur à changer parce qu'il vibre et peut-être aussi le support des composants électriques à revoir (tout est visé sur du bois :x)

J'l'ai à peine fait tourner juste de quoi vérifier le moteur, quelques vitesses...
D'ailleurs à ce sujet, pour être bien sur, dès qu'on veut changer de vitesse il faut obligatoirement arrêter le tour ? Et quand une vitesse passe pas bien comment procéder ?

Par contre j'viens de me rendre compte que j'ai pas testé l'arrêt du tour à la barre de pied.
 
Dernière édition:
O

Olrik

Compagnon
Bonjour à tous

Bravo Aeenarion ,avant la mise en route d'une machine,on a toujours un moment d'angoisse. Cela tourne c'est merveilleux.

Pour le changement de vitesses il faut impérativement l'effectuer à l’arrêt.Si cela passe mal tu peux tourner ton mandrin à la main,les boites à vitesses de tour ne sont pas synchronisées.C'est comme de tout:tu vas t'habituer et prendre progressivement ta machine en main.
La barre qui commande l’arrêt,actionne t'elle également un frein? tu n'en as pas parlé.

Dans tous les cas de figure tu possèdes une belle machine ,de qualité avec de grandes capacités.
Pourrais tu SVP nous faire une photo de la plaque de la boite d'avance,au fait as tu des pignons supplémentaires pour le filetage.

Tu trouveras que je suis curieux, ben oui,sur ce forum nous sommes friand d'explications et surtout de photos.

Je te salue et te souhaite une bonne journée ainsi qu'à tout nos lecteurs.

Cordialement.
Olrik.
 
B

Borisravel

Compagnon
Perso, je passe mes vitesses sur le dernier tour avant l'arrêt du mandrin. La vitesse passe tout seul sans faire grincer les dents. Par contre, je vérifie toujours que la vitesse soit bien enclenchée avant de remettre en route.
 
A

Aeenarion

Apprenti
Bravo Aeenarion ,avant la mise en route d'une machine,on a toujours un moment d'angoisse. Cela tourne c'est merveilleux.

Hahaha oui ! Tellement ! Surtout que le mec qui vendait le tour le vendait "pour pièces" pour être sur de pas avoir de problèmes par la suite :x


La barre qui commande l’arrêt,actionne t'elle également un frein? tu n'en as pas parlé.

Yep ! Un frein tambour, c'est une bande qui entoure un tambour sur l'axe du moteur :
20170814_225655.jpg


Pédale d'arrêt du tour appuyée, on pourrait s'amuser à faire un jeu des 7 différences :
20170814_225718.jpg


Vue de derrière :
20170814_225640.jpg



Pourrais tu SVP nous faire une photo de la plaque de la boite d'avance,au fait as tu des pignons supplémentaires pour le filetage.

20170814_221750.jpg



Les rapports de vitesses possibles en fonction des harnais et des 3 leviers de la boite de vitesse :
20170814_221828.jpg



Les pignons de la boite d'avance, levier position 7 :
20170814_221806.jpg


Levier position 1 :
20170814_221818.jpg


Pour confirmation, dans les pas métriques quand il y a écrit 0.5 c'est que le filet fait 0.5mm ?

Non, pas de pignons supplémentaires pour adapter sur la tête de cheval. Mais là déjà j'ai un grand éventail de filetage possible, non ? Genre j'ai 4 (via le levier A B C D) x 7 (via la boite d'avance) x 3 (via les harnais ?) ?

J'comprends pas trop l'histoire de rapports et de harnais...

Plus j'y réfléchis plus je me dis qu'en fait, je n'ai probablement que 28 filetages possible. Et que si j'en veux davantage il faut que je change le rapport de vitesse via la tête de cheval en changeant les roues, correct ?
L'histoire des harnais c'est pour la vitesse d’exécution du filetage ?
Du coup, quand on utilise les rapport 4/1 ou 16/1 il faut être en 1er ou 2nd harnais pour avoir suffisamment de couple pour pouvoir faire le job ?

Autre question pourquoi ça s'appelle "Pas rapide" ?

La tête de cheval, si j'ai bien compté les dents la première roue à 30 dents celle intermédiaire 81 et la dernière 60, celle intermédiaire on s'en fiche puisqu'elle n'entraine rien donc mon rapport actuel serait 1/2 je crois :
20170814_233350.jpg



Perso, je passe mes vitesses sur le dernier tour avant l'arrêt du mandrin. La vitesse passe tout seul sans faire grincer les dents. Par contre, je vérifie toujours que la vitesse soit bien enclenchée avant de remettre en route.
D'acc, une autre façon de faire à tester !


Tu trouveras que je suis curieux, ben oui,sur ce forum nous sommes friand d'explications et surtout de photos.
Hahaha ! Du coup j'en ai d'autres ! (et les questions qui vont avec \o/)

La plaque du moteur, est ce qu'il y a un indice quelconque par rapport à si il est d'origine ou non, une date éventuellement ?
20170814_225634.jpg



La boite de vitesse devant, j'aimerais bien ouvrir la plaque pour voir un peu l'état des pignons à l'intérieur c'est possible ou trop difficile ?
20170814_221730.jpg


Vu de derrière, la boite de vitesse qui est placée juste au dessus du bac d'huile. J'ai d'ailleurs fait la vidange, mais par quelle huile je devrais la remplacer ?
Et quelle type de graisse je devrais utiliser ? J'ai mis de la graisse alimentaire pour le moment (mon père utilisait ça).


Y'a une crémaillère en dessous du banc, à quoi elle sert ?
Pourquoi y'a des roues dans le trainard ? Sachant que l'avance automatique se fait via la vis mère donc je comprends pas l'intérêt...
Le volant du trainard est relié à une roue, et l'axe du chariot transversal aussi.
Aussi à quoi sert la barre en dessous de la vis mère, celle qui à une gorge tout du long ?
20170814_221911.jpg


Les embouts de graissage, à quoi ressemble une burette qui y correspond ? Ceux de graissage ont une bille ceux de huilage sont plat au centre :
20170814_222358.jpg



"L'armoire" électrique du tour, recto, les cylindres noirs sont des domino, il semble y avoir des composant "volant" :x
20170814_225519.jpg


Et le verso (litaire), bon planche en bois en guise de support... Pas top :
20170814_225530.jpg



Voilou !!

20170814_221853.jpg
 
O

Olrik

Compagnon
Bonjour à tous
Aeenarion bonjour.En effet pour pouvoir utiliser la boite avec toutes les combinaisons il te faudra 2 autres pignons,faudrait identifier le module et voir après chez HPC.Mais cela te fait déjà pas mal de possibilités.
La crémaillère sert à faire avancer le trainard avec le volant situé sur celui ci,il doit être débrayé,car en le tournant tu dois avancer ou reculer.
La barre rainurée s’appelle barre de chariotage:c'est elle qui entraine le trainard en mode tournage.
La vis mère elle est utilisée pour effectuer les filetages.

Le moteur n'est pas d'origine,à l'époque les constructeurs montaient du matériel Français.Ce moteur vient de DDR: Deutsche Democratische Republik.
En Français: République Démocratique Allemande ( qui n'avait d'ailleurs de démocratique que le nom)
Cette République a été fondée en 1949 ( l'année de ma naissance)par conséquent ton tour datant de 1947 ne pouvait pas être équipé de ce moteur.

D'ailleurs la sociéte VEB n'existait pas, car l'Allemagne de l'époque était un champs de ruines et dans la partie orientale sous contrôle Soviétique le matériel
industriel était envoyé en URSS,il démontaient même les rails de chemin de fer.

Donc tu vois pour trouver des renseignements sur les machines il faut aussi être historien.

Je te souhaite une bonne journée ainsi qu'a tout le monde.
Cordialement.
Olrik.
 
P

philippe2

Compagnon
Bonjour,

Quelques éléments de réponses (il y a beaucoup de questions et aussi de bonnes interventions sur ce fil, j'ai pu passer à côté)...

Pour la lubrification, via les graisseurs, elle se faisait avec une pompe (une grosse seringue) munie d'un embout adapté. L'embout pour ce type de graisseur doit être sphérique, c'est la force manuelle au moment de la mise en pression qui assure l'étanchéité pour que tout ne "dégueule" pas à côté.

Concernant la chaine cinématique d'un tour comme le tien :

- La barre ronde avec une rainure tout du long s'appelle "barre de chariotage". Elle est entrainée de façon synchrone avec la poupée (mandrin) via la boîte des avances si embrayée. Dans le tablier du trainard il y a une noix filetée qui translate avec lui, et attaque un système de pignons. Ce système de pignon engrène via la commande sur le tablier soit :
- vers l'avance longitudinale où un pignon attaque la crémaillère sous le banc.
- vers l'avance transversale via le système vis écrou du chariot transversal.
En gros et pour faire plus simple, cette barre de chariotage permet d'avoir une avance automatique dans les deux directions longitudinales et transversales.

Pour la vis mère, il me semble que tu en as compris l'usage = filetages. Pour du chariotage comme décrit ci-dessus, les avances par tour utilisées (= épaisseur de copeau) sont beaucoup plus faibles.

Concernant l'utilisation de la boîte de vitesse de broche, l'objectif n'est absolument pas de générer du couple au niveau du mandrin à la façon de la conduite automobile. La cible à atteindre est celle de la vitesse de coupe tangentielle optimale (donc vitesse de broche en tr/mn), calculée en fonction de :
- matériau de l'outil coupant, acier rapide HSS (30m/mn) ou Carbure (plusieurs centaines de m/mn).
- matériau à usiner.
- diamètre de la pièce à usiner.
Il doit traîner des abaques sur le net, sinon calcul mental ou calculette. :wink:

Bien cordialement,
 
Dernière édition:
A

Aeenarion

Apprenti
Pour tes huilers, voir https://www.usinages.com/threads/identification-de-ces-huileurs.102956/

En version court, il te faut un huiler style tecalemit, mais avec un tete conique comme prevu dans ce fil. spherique, comme dit Philippe plus bas.

C'est aussi possible d'utiliser un pompe style "high pressure feed oil gun" ou faire un modif sur une pompe a graisse a levier.

Bon pour les graisseur à quoi ressemble l'embout du coup ? Conique j'ai bien le visu, mais pas sphérique. Mais j'imagine que ça doit être tout con.
Par contre mes huiliers sont légèrement différent plutôt qu'une bille au centre c'est un plat (y'en a un à droite de la grosse vis à tête hexagonale) :
20170815_174557.jpg


D'ailleurs cette vis à tête hexagonale à quoi elle sert ? J'ai toujours pas réussi à la revisser, j'arrive pas à réaligner l'écrou (s'pas vraiment un écrou je pense) à l'intérieur il bouge mais ne semble pas vouloir se réaligner...

J'ai une burette d'huile de mon père faudrait juste que je change le tube pour l'adapter, ou que je modifie la pointe pour pouvoir utiliser sur les huileurs
Par contre tecalemit ? J'trouve rien dessus :x Ou juste un fabricant de tuyaux. Mecanit en revanche y'a ça sur Otelo.


Aeenarion bonjour.En effet pour pouvoir utiliser la boite avec toutes les combinaisons il te faudra 2 autres pignons,faudrait identifier le module et voir après chez HPC.Mais cela te fait déjà pas mal de possibilités.

Bonjour !
Pour le moment, j'ai largement de quoi faire avec 28 filetages possible !


La crémaillère sert à faire avancer le trainard avec le volant situé sur celui ci,il doit être débrayé,car en le tournant tu dois avancer ou reculer.
La barre rainurée s’appelle barre de chariotage:c'est elle qui entraine le trainard en mode tournage.
La vis mère elle est utilisée pour effectuer les filetages.
D'accord pour la crémaillère, maintenant ça me semble logique ! J'avais pas réfléchi à ce qu'utilisait le trainard pour se déplacer.

Oukey, pour le reste j'ai pu faire d'autres liens grâce à toi !


Le moteur n'est pas d'origine,à l'époque les constructeurs montaient du matériel Français.Ce moteur vient de DDR: Deutsche Democratische Republik.
En Français: République Démocratique Allemande ( qui n'avait d'ailleurs de démocratique que le nom)
Cette République a été fondée en 1949 ( l'année de ma naissance)par conséquent ton tour datant de 1947 ne pouvait pas être équipé de ce moteur.

D'ailleurs la sociéte VEB n'existait pas, car l'Allemagne de l'époque était un champs de ruines et dans la partie orientale sous contrôle Soviétique le matériel
industriel était envoyé en URSS,il démontaient même les rails de chemin de fer.

Donc tu vois pour trouver des renseignements sur les machines il faut aussi être historien.

Huhu ! Merci pour ces renseignements !


Pour la lubrification, via les graisseurs, elle se faisait avec une pompe (une grosse seringue) munie d'un embout adapté. L'embout pour ce type de graisseur doit être sphérique, c'est la force manuelle au moment de la mise en pression qui assure l'étanchéité pour que tout ne "dégueule" pas à côté.

Ça ressemble à quoi un embout sphérique ? C'est une boule percée et c'est tout ? Et du coup c'est la pression de la graisse qui pousse la bille ?


Concernant la chaine cinématique d'un tour comme le tien :

- La barre ronde avec une rainure tout du long s'appelle "barre de chariotage". Elle est entrainée de façon synchrone avec la poupée (mandrin) via la boîte des avances si embrayée. Dans le tablier du trainard il y a une noix filetée qui translate avec lui, et attaque un système de pignons. Ce système de pignon engrène via la commande sur le tablier soit :
- vers l'avance longitudinale où un pignon attaque la crémaillère sous le banc.
- vers l'avance transversale via le système vis écrou du chariot transversal.
En gros et pour faire plus simple, cette barre de chariotage permet d'avoir une avance automatique dans les deux directions longitudinales et transversales.
Okey ! J'avais encore un point de flou dans le fonctionnement de l'avance automatique mais maintenant c'est clair !

Quoi que non ! J'ai besoin d'une confirmation pour le système de blocage du chariot transversal, en effet, il ne rempli pas sa fonction. Je suppose que le principe de fonctionnement est deux parties qui sont serrées ou non selon la rotation que l'on donne via le levier.Appelé "butée de filetage" dans la doc technique d'origine.
Il y est dit à ce sujet "Ce mécanisme permet de limiter l'engagement de l'outil en arrêtant la rotation de la vis transversale. Il permet et limite également le recul de l'outil.
Il est mis en service par blocage de la vis A, placée à droite et en bas de la manivelle de la vis transversale"
J'comprends pas bien la fonction en fait.


Du coup j'ai re démonté l'axe du chariot transversal pour réparer ça, l'éclaté avec les pièces placés dans l'ordre de placement sur l'axe :
20170815_214011.jpg



J'ai été étonné des pièces trouvée et je comprends pas leur fonction. Surtout la pièce avec une spirale, y'a deux ergots dedans. J'ai l'impression qu'il pouvait y avoir une bille qui glissait dans la spirale et dans la gorge diamétrale qui lui fait face à la spirale. La gorge diamétrale est sur une pièce qui est encore dans la tête qui tient l'axe mais je n'ai pas réussi à la démonter, j'imagine bloquée par le système de levier d'arrêt du chariot transversal dont le levier est monté sur la photo : [désolé j'fais des grandes phrases :x]
20170815_214146.jpg



Il y a une autre pièce dont la fonction m'échappe, ce petit ergo qui bouge dans son trou il peut sortir et rentrer un peu mais j'ai pas réussi à l'enlever :
20170815_214242.jpg


Et ergot rentré :
20170815_214255.jpg



Je suppose que c'est la pièce un peu enfoncée qui est grippé et qui fait pression sur la pièce à la gorge diamétrale (ce pourquoi je n'arrive pas à l'enlever). Entrée du trou de la butée de filetage :
20170815_214227.jpg


Pour la vis mère, il me semble que tu en as compris l'usage = filetages. Pour du chariotage comme décrit ci-dessus, les avances par tour utilisées (= épaisseur de copeau) sont beaucoup plus faibles.

En agissant sur le levier de la boite d'avance on peut donc aussi régler la vitesse d'avance via la barre de chariotage ?


Concernant l'utilisation de la boîte de vitesse de broche, l'objectif n'est absolument pas de générer du couple au niveau du mandrin à la façon de la conduite automobile. La cible à atteindre est celle de la vitesse de coupe tangentielle optimale (donc vitesse de broche en tr/mn), calculée en fonction de :
- matériau de l'outil coupant, acier rapide HSS (30m/mn) ou Carbure (plusieurs centaines de m/mn).
- matériau à usiner.
- diamètre de la pièce à usiner.
Il doit traîner des abaques sur le net, sinon calcul mental ou calculette. :wink:

D'accord ! Je potasserais ça plus tard, j'en suis pas encore à faire des copeaux !

Je cherche aussi de l'huile pour remplacer celle que j'ai vidangé du circuit de lubrification. Sur la doc technique ils préconisent "d'utiliser une huile légère ou moyenne, de bonne qualité et neutre"... Quelqu'un à une ref ou une viscosité à me proposer ? :x

Merci pour vos réponses !! :D

20170815_214034.jpg
 
Dernière édition:
P

philippe2

Compagnon
Bonjour,

J'ai un certain plaisir à suivre ce fil de discussion. L'examen des démontages de cette belle machine "made in chez nous il y a longtemps" et qui paraît en très bon état est un sujet agréable, mais je me permets une remarque en toute aménité.
Se méfier des démontages... Une des règles tacites des mécaniciens est de ne pas démonter ce qui fonctionne, surtout quand a priori (ce qui n'est pas déshonorant) on ne connait pas tout de sa technique de conception et d'utilisation.

Bien cordialement,
 
M

mvt

Compagnon
Bonjour,

Qu'est-ce que tu as de l'autre côté de cet ergot. Ce n'est pas un pion de centrage, il serait fixe. Il permet a priori un verrouillage déverrouillage de quelque chose.
 
M

mvt

Compagnon
Une des règles tacites des mécaniciens est de ne pas démonter ce qui fonctionne
Je connaissait la règle comme étant une règle anglaise... On ne démonte pas ce qui marche :wink:
Ben, pour la fraiseuse, c'est pas gagné.

Pour une machine de 1947, c'est de la belle construction; Elle a aussi certainement été entretenue, au moins dans ses grandes premières années.
 
A

Aeenarion

Apprenti
Bonjour,

J'ai un certain plaisir à suivre ce fil de discussion. L'examen des démontages de cette belle machine "made in chez nous il y a longtemps" et qui paraît en très bon état est un sujet agréable, mais je me permets une remarque en toute aménité.
Se méfier des démontages... Une des règles tacites des mécaniciens est de ne pas démonter ce qui fonctionne, surtout quand a priori (ce qui n'est pas déshonorant) on ne connait pas tout de sa technique de conception et d'utilisation.

Bien cordialement,

Bonjour !

Je ne connaissait pas cette règle. Venant de l'horlogerie, on démonte entièrement même quand tout fonctionne pour faire une révision (nettoyer remonter et huiler de nouveau).

Moi je démonte pour comprendre le fonctionnement. Bon là, étant donné que je n'arrive pas à tout démonter j'suis bloqué dans ma démarche.
Mais il y a quelque chose qui ne marche pas, la butée de filetage, d'où ce démontage.


Qu'est-ce que tu as de l'autre côté de cet ergot. Ce n'est pas un pion de centrage, il serait fixe. Il permet a priori un verrouillage déverrouillage de quelque chose.

En face il y a un autre trou dans la glissière et il n'y a rien dedans. Donc c'est finalement probablement un pion de centrage qui s'est désolidarisé.


Pour une machine de 1947, c'est de la belle construction; Elle a aussi certainement été entretenue, au moins dans ses grandes premières années.

Oui un gars l'a entretenue, et à la vu des endroits qu'il à peint je me demande si il a pas démonté entièrement le tour.
 
M

Milodiou

Compagnon
:smt039
L'escargot avec les deux pions, je pense que c'est une butée réglable. Reste à trouver comment ça se règle...
 
A

Aeenarion

Apprenti
Oui, après quelques recherche j'ai fini par trouver un système similaire sur des H.Ernault Somua (juste sur la page 2) :
https://www.usinages.com/threads/tours-ac-280-et-ac-140.53384/page-2

C'est une butée à bille (manquante dans mon cas) qui permet 2tour 1/4 quart de marge une fois le levier de blocage "activé".

La bille faisant le lien entre la spirale et la pièce juste en face à gorge diamétrale. Si on ne prend pas en compte les 2 tours et quart de marge on peut considérer l'ensemble "spirale - bille - pièce à gorge diamétrale" comme un seul bloc.
Le levier agit sur la pièce à gorge diamétrale en le bloquant. Il bloque donc l'ensemble mentionné ci dessus. La spirale étant solidaire de l'axe transversal, ce dernier est aussi stoppé.

Maintenant, en ajoutant les 2 tours et quart, même lorsque l'ensemble est bloqué par le levier, on dispose de ses 2 tours et quart de marge.

Vous avez une application en vidéo, via celles du MIT (9éme vidéo, à partir de 42min) :
https://www.usinages.com/threads/video-dapprentissage-des-techniques-du-mecanicien-datelier.5207/


Et sinon page 102, le développement de mon problème (avec de nouvelles photos) :
https://www.usinages.com/threads/tours-ac-280-et-ac-140.53384/page-83


Voilou, bonne journée !
 
T

tibus

Compagnon
Voir la pièce jointe 350917

D'ailleurs cette vis à tête hexagonale à quoi elle sert ? J'ai toujours pas réussi à la revisser, j'arrive pas à réaligner l'écrou (s'pas vraiment un écrou je pense) à l'intérieur il bouge mais ne semble pas vouloir se réaligner...
]
Salut
Meme si c'est tentant de tout demonter , les montages/reglages imposent de savoir comment ca marche :wink:
Concernant cette grosse vis , elle permet de brider le trainard sur le banc lors d'usinage transversal ( le trainard ne recule pas du au jeux). C'est juste un lardon qui pince le dessous du banc , essaye avec une vis un peu meuler au bout et en bougeant le trainard tres legerement.
 
A

Aeenarion

Apprenti
Salut
Meme si c'est tentant de tout demonter , les montages/reglages imposent de savoir comment ca marche :wink:
Concernant cette grosse vis , elle permet de brider le trainard sur le banc lors d'usinage transversal ( le trainard ne recule pas du au jeux). C'est juste un lardon qui pince le dessous du banc , essaye avec une vis un peu meuler au bout et en bougeant le trainard tres legerement.

D'accord ! Je ferais ça ! Merci :)


Bon du coup mon problème de butée de filetage du transversal est résolu ! (https://www.usinages.com/threads/tours-ac-280-et-ac-140.53384/page-83)

Le blocage de la pièce à gorge diamétrale se faisait par deux pièces il a suffit de les dégager.

Maintenant tout est remonté, mon tour est opérationnel !
 
A

Aeenarion

Apprenti
Bonjour !

Petite mise à jour ! J'ai réussi à démonter mon faux plateau du coup j'ai fait quelques photos et je vous en fait profiter. De plus je vais expliquer comment il était fixé et comment j'ai procédé pour le démonter.

Alors ! Le cône de broche avec sa clavette visée et son écrou de serrage du faux plateau sur le cône, vue de côté :
20171008_144015.jpg


En bas de l'écrou on y voit une rainure, rainure que j'ai utilisé pour déserrer l'écrou n'ayant pas de pinces suffisamment grande, j'ai procédé avec un burin bien usé et un marteau :
Après avoir bien repéré le sens de dévissage, j'ai placé le burin dans le fond de la rainure perpendiculairement au sens du filetage et dans le sens de rotation pour le dévisser. Puis un coup de marteau ou deux sur le burin pour dégripper et dévisser le plus dur, le reste se faisant à la main. Seulement comme le cône du faux plateau est encore fixé au cône de broche par friction on ne peut dévisser l'écrou à fond.
J'ai donc mis un coup de maillet en bois sur le mandrin pour dégager le cône en ayant au préalable placé des cales en bois sous le mandrin. et j'ai ainsi pu finir de dévisser.
20171008_143833.jpg


Et vue de face, bon on comprend pas bien l'image :x Mais on voit bien la rainure de l'écrou :
20171008_143926.jpg



Et mon mandrin sur son faux plateau :
20171008_143943.jpg


Voilou ! J'ai détaillé le démontage parce que j'avais pas trouvé comment faire sur internet (j'avais pas fait de recherches super approfondies cela dit).

20171008_143849.jpg
 
M

Milodiou

Compagnon
:smt039
Voilou ! J'ai détaillé le démontage parce que j'avais pas trouvé comment faire sur internet (j'avais pas fait de recherches super approfondies cela dit).

Là je te crois car il y a eu la même question sur le même type de montage hier à peu près. Il existe des clefs spéciales ou alors tu te la fabrique, faut une heure et un fer plat à un manchot.
Marteau burin sur la broche :axe: ! Faut bien penser que les roulements qui portent la broche doivent coûter le prix que tu as payé le tour...Ils aiment ni être démontés, ni mal réglés, ni les chocs,ni le manque d'huile, ni le trop d'huile....Ils ont mauvais caractère en fait.
 

Sujets similaires

T
Réponses
40
Affichages
1 939
jungo1
J
L
Réponses
26
Affichages
1 864
DDMIL
DDMIL
alex vintage parts
Réponses
15
Affichages
1 064
alex vintage parts
alex vintage parts
Vik'TheBike
Réponses
21
Affichages
7 590
Bambi
B
M
Général VERNIER TV330
Réponses
21
Affichages
978
morettijf2b
M
@
Réponses
22
Affichages
1 133
philou du 25
philou du 25
F
Réponses
11
Affichages
1 743
jeanmichel1946
jeanmichel1946
la bricole 76
Réponses
19
Affichages
1 103
la bricole 76
la bricole 76
F
Réponses
26
Affichages
1 453
flo88
F
E
Réponses
45
Affichages
6 524
Lechattom
L
Y
Réponses
1
Affichages
4 015
Gillou 63
G
H
Réponses
39
Affichages
10 170
fred16
fred16
T
Réponses
48
Affichages
2 125
thomagri
T
L
Réponses
21
Affichages
1 318
FB29
L
Réponses
10
Affichages
850
copeaudacier
C
Haut