1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure

Discussion dans 'Soudure, brasage' créé par ingenieu59, 6 Mai 2015.

  1. ingenieu59

    ingenieu59 Compagnon

    Messages:
    1 060
    Inscrit:
    10 Septembre 2013
    Localité:
    cassel 59
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Bonjour tout le monde.

    J' avais dans l' idée de me fabriquer un four à induction afin de braser mes pastilles carbure sur des lames de scie circulaire .
    Mais en voyant la transformation des transfos de mo, je me dis que cela doit être possible et facilement réalisable.

    Je ne poste pas ici par hasard , car j' ai lu les 246 pages du sujet en entier .

    Pour faire simple, mon transfo me donne au primaire 140 spires et au secondaire 1,27 V fait avec du feuillard de 35 x 0.5mm ( 4 feuilles récupérées sur un transfo d' onduleur ) .
    Sur des petites plaquettes, j' arrive à déssouder les pastilles en 1-2 s et sur mes grosses lames en 2-3 s .
    Mais, le problème, c' est pour braser les nouvelles ( plus grosses ) pastilles , ça manque de puissance malgré que le secondaire soit en 75 mm²

    DSC02954.JPG

    Je vais essayer demain d' avoir les surfaces de contact les plus propres possibles . Et, le cas échéant, j' essaierai avec un transfo de poste à souder que j' ai déjà modifier et qui a failli me souder une lame de 31 x 1.1mm en bout à bout . La soudure ( pénétrante ) s' étant faite sur la moitié avec quelques étincelles .

    Sinon, j' ai d' autres postes à souder que je peux modifier,un puissant en 380 mono , que je ne peux mettre sur mon installation , à moins d' y mettre un groupe électrogène ( que je n' ai pas encore eu le temps d' installer ) .

    DSC02956.JPG

    DSC02959.JPG

    Comme on peut voir pour celui là, les plombs ont disjoncté malgré les 30 A de l' installation .
    Donc, je me le réserve pour plus tard, parce que les primaires sont OK .

    Ensuite, j' en ai un autre en 380 tri qui demande 30 A au démarrage, et ayant également 2 bobinages ( 26 V 250A ) et ( 52 V 130 A ) .
    Alors, est-ce que cela vaut le coup de le modifier ? compte tenu de la configuration du bobinage.
    pour ceux qui connaissent , c' est un RHEA 250 de chez sauvageau

    LE PRIMAIRE

    DSC02951.JPG


    LE SECONDAIRE

    DSC02952.JPG


    Cordialement .
    christophe
     
  2. jicer

    jicer Compagnon

    Messages:
    2 278
    Inscrit:
    6 Janvier 2014
    Localité:
    paris
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Salut ! je suis ce fil de discution, si je peu être utile , je nécessiterai pas

    jacinto
     
  3. ingenieu59

    ingenieu59 Compagnon

    Messages:
    1 060
    Inscrit:
    10 Septembre 2013
    Localité:
    cassel 59
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Bonjour,

    Ce que j' aimerai savoir si son rendement est bon 380 V et 31 A consommé et 26 V 250 A restitué , soit 50%
    Et le fait que le noyau ( à la place des toles en E et I ) soit de forme carré .
    En plus, les enroulements sont éloignés des lamelles métalliques .

    Alors, est*ce que cela vaille la peine de le transformer comme les transfo de mo, pour espérer avoir 2500 A sous 2,6 Volts ?

    Merci pour ceux qui voudront bien répondre.
     
  4. Bbr

    Bbr Compagnon

    Messages:
    2 046
    Inscrit:
    16 Février 2012
    Localité:
    F-76100 Rouen
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Bonsoir Christophe,

    Ton transfo doit être un transfo à colonnes par contre je ne vois pas bien comment il est construit.
    Le rendement des transfo des postes à arc classiques n'ont pas un rendement terrible car ce sont des "transformateurs à pertes", c'est justement les pertes qui permettent de faire varier l'intensité de soudage.

    Avant de modifier le secondaire il faudrait que tu comptes le nombre de spires d'un enroulement de 26V car vu la section qu'il va falloir pour sortir 2500A (mini 240 carré si courte durée mais plutôt 500 carré en usage continu) tu auras du mal à tortiller le fil du secondaire. :eek:

    Nota : soit un secondaire feuilleté soit des barres de cuivre (sachant qu'il est préférable de limiter à 10mm l'épaisseur des barres car la densité de courant n'est pas uniforme dans les conducteurs en alternatif), les feuilles ou les barres doivent être isolées entre elles pour cette histoire de densité de courant.

    Autre détail qui a son importance : comme pour une soudure par point il s'agit d'une soudure par résistance, il va donc falloir penser au refroidissement des électrodes, sinon :grilled:

    Cordialement,
    Bertrand
     
  5. jicer

    jicer Compagnon

    Messages:
    2 278
    Inscrit:
    6 Janvier 2014
    Localité:
    paris
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Salut si tu dessines ou explique les dimensions de ton transfo a Jacques 'abimen' sur le forum soudure atransfo mo___ il les passera dans son simulateur et tu aura beaucoup de renseignement sur les possibilités de ton projet
    Il a besoin de connaitre quelques chose comme :
    [​IMG]


    Et nbr spires et section et matériaux du conducteur et

    Poid du matériau (prim/sec)longueurs des bras et longueur des electrode


    Saludos
    Jc
     
    Dernière édition: 9 Mai 2015
  6. jicer

    jicer Compagnon

    Messages:
    2 278
    Inscrit:
    6 Janvier 2014
    Localité:
    paris
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    PS :
    je pense que son simulateur te répondra pour du monophasé...
     
  7. ingenieu59

    ingenieu59 Compagnon

    Messages:
    1 060
    Inscrit:
    10 Septembre 2013
    Localité:
    cassel 59
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Bonjour et merci pour les réponses,

    Dès que j' ai un moment, je prendrai toutes les côtes. ( des trois )

    L' idée de base étant de faire un transfo qui puisse faire ( non simultanément ) soudure de plaquettes carbure, soudure de lames ruban et soudeuse par point .
    Eh oui, 3 machines en une . L' avantage du transfo de poste de soudure étant de pouvoir varier l' intensité de soudage. Pour avoir le meilleur résultat .
     
  8. guy34

    guy34 Compagnon

    Messages:
    1 716
    Inscrit:
    4 Mars 2010
    Localité:
    nord montpellier
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    bonjour à tous,

    eh oui , que l'idée , qu'elle est bonne ! mais il y a un GROS hic : les secondaires de tous ces engins transitent une intensité costaude qui demande des circuits taillés à la demande ( le + court possible et surtout des contacts très affirmés )
    ce sera compliqué si on veut en tirer " la substantifique moëlle " pour chacun des trois ......
    bon courage
    A++++
    GUY34
     
  9. Bbr

    Bbr Compagnon

    Messages:
    2 046
    Inscrit:
    16 Février 2012
    Localité:
    F-76100 Rouen
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Bonjour,

    L'intensité n'est que l'un des paramètres pour la soudure.
    j'ai eu l'occasion de faire des essais sur une soudeuse par points à l'école (il y a très longtemps), si ma mémoire est bonne c'était une machine fixe avec des électrodes cuivre refroidies par eau, le courant maxi était de 14500A par contre il n'y avait pas de réglage d'intensité. Ce qui était réglable c'était le serrage des électrodes et les durées de passage du courant dans les pièces (cycle de soudure avec 2 ou 3 phases différentes je ne me souvient pas, avec réglage de durée pour chaque phase). Autre petit détail (à vérifier) : la coupure se faisait au zéro d'intensité.

    Le problème avec les applications que tu envisages est de déterminer les bons paramètres pour faire les soudures ou les brasures selon le cas avec des sections qui risques d'être très différentes, des résistances très différentes (donc tensions différentes pour une certaine intensité) et aussi des températures de fusion différentes (fusion argent pour les plaquettes et fusion acier pour les points). :roll: (ça promet une belle série d'essais de soudure pour la mise au point...)

    Ce qui est sûr c'est que ce type de transfo (avec ou sans réglage) est plus apte de passer la puissance qu'un transfo de micro onde. Pour mémoire, la puissance d'un transfo dépend de la section du noyau en tôle feuilleté.
    Dans l'exemple dessiné plus haut (tôles E-I, appellation ancienne : tôles américaines) les cotes générales sont exprimées en fonction du paramètre a (a=15 sur l'exemple) et de la hauteur H (H=70 sur l'exemple) de l'empilage. Les tôles assemblées par 4 peuvent être découpées sans perte car la tôle en I fait 6a de haut et a de large, le E fait 6a de haut et 4a de large. Si on regarde de plus près le circuit magnétique on voit qu'il peut se décomposé en 2 circuits rectangulaires de section a*H (en complétant les cotes du E on a sur la hauteur : a - a - 2a - a - a et sur la largeur a - 3a) avec une ouverture de 3a*a pour loger les bobinages et des dimensions extérieures de 6a*5a*H pour le circuit magnétique. La section du noyau est donc de 2a*H (c'est la section brute qui est supérieure d'environ 10% à la section nette sur les petits transfo de puissance jusqu'à 500VA).
    Pour calculer la section nette d'un transfo on peut utiliser la formule empirique S = 1,2 x (racine carrée de P) avec S section nette en cm2 et P puissance apparente en VA (et S brute = 1,1 x S nette).

    Dans le cas d'un transfo à colonnes la section du noyau est la section de tôle dans une bobine. Pour un transfo monophasé il y a 2 colonnes et soit une soit les 2 colonnes comportent des bobines (ça ne change rien au fonctionnement, il n'y a qu'un seul circuit magnétique). En tri il y a 3 colonnes et 3 bobines (pour la puissance il suffit de faire le calcul en mono sur une colonne et multiplier par racine carrée de 3). Dans le cas des transfo de soudure à shunt magnétique il y a un ensemble de tôles mobiles qui vient s'insérer entre les 2 colonnes ce qui crée des pertes et permet de régler le courant au secondaire. Ce shunt n'est pas indispensable pour un transfo de soudure par point ou par résistance (mauvais rendement). Pour régler le courant on peut faire varier le nombre de spire au primaire, c'est plus facile car le courant est beaucoup plus faible qu'au secondaire.

    Je viens de faire des fouilles dans un vieux bouquin : la densité de courant admissible diminue lorsque le courant augmente pour une question de refroidissement (exemple : pour 20A ils préconisent 2A/mm2 soit du 10carré), il y a même un exemple de calcul pour un transfo de soudure par points : 3000A au secondaire l'enroulement est fait avec 10 barres de 25x4 soit 1000carré (densité 3A/mm2).:wink:

    Valà, à toi de jouer ! :smt033

    Cordialement,
    Bertrand
     
  10. guy34

    guy34 Compagnon

    Messages:
    1 716
    Inscrit:
    4 Mars 2010
    Localité:
    nord montpellier
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    RE,

    Pu...ain , Bertrand,je pensais être un ayatolah des mm carrés,mais les records sont largement battus !!!!
    du 1000 carré pour avoir "seulement" 3000 Ampères ..... c'est de l'ultra-luxe ; à des pouillèmes près,je suis certain de presque 5000 A sur le 240 carré de ma pointeuse ; évidemment,je fais pas les 3/8 avec , mais même avec une série de gros points , je ne vois aucune tiédeur à l'horizon , si ce n'est que le bout des électrodes .....
    alors pour du domestique , on peut aisément outrepasser ce dictat !
    A+++++
    GUY34
     
  11. Bbr

    Bbr Compagnon

    Messages:
    2 046
    Inscrit:
    16 Février 2012
    Localité:
    F-76100 Rouen
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Bonjour Guy,

    C'est ce qui est écrit dans le bouquin (1974). :spamafote:
    J'ai même relu 3 fois pour être sûr (section brute noyau 32 cm2 soit environ 600VA) :shock:.
    Ils disent que c'est pour souder des tôles jusqu'à 4mm d'épaisseur quand même. A mon avis ils vont largement au delà de 3000A en pointe car la soudeuse que j'ai utilisée était capable de souder de la tôle de 4 maxi (avec un rapport 10 c'est à dire du 4 sur du 40mmm il me semble) mais sortait 14500A soit 5 fois plus que les calculs du bouquin (enfin je n'ai pas étripé la machine pour voir comment était le transfo :whistle:).

    Dans ton cas tu dois avoir de belles chutes de tension dans le bobinage ! :eek:
    Comment et avec quoi as tu mesuré le courant au secondaire ?

    J'ai oublié depuis longtemps les calculs et les essais en court-circuit sur les transfo, mais ce genre d'applications ça ressemble furieusement à un court circuit donc gaffe avec des gros transfo ! :grilled:

    Cordialement,
    Bertrand
     
  12. ingenieu59

    ingenieu59 Compagnon

    Messages:
    1 060
    Inscrit:
    10 Septembre 2013
    Localité:
    cassel 59
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Re,

    merci pour tous ces précieux renseignements, je rassure ceux qui passe par ici, c' est pas pour faire du gros en épaisseur .
    J' ai un soucis, j' arrive à faire rougir les plaquettes carbure que dans certains cas , il faut que j' utilise du métal pour faire contact entre la lame et le porte plaquette. ça m' ennuie parce que cela fait des coups d' arc .
     
  13. guy34

    guy34 Compagnon

    Messages:
    1 716
    Inscrit:
    4 Mars 2010
    Localité:
    nord montpellier
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Avé,

    Bertrand,je saisis pas ton histoire de transfo qui , si j'ai bien lu , ferait 32 cm carré de noyau et souderait du 4 mm sur du 40 ?????? autrement dit 600 VA seraient suffisants ????????
    dans mon cas , j'arrive à souder du 4 sur du 4 , mais le primaire engloutit dans les 8000 VA ......et j'ai fait une mesure sur le courant secondaire avec une pince , pour avoir un ordre d'idée ;
    c'est une énigme......ton truc , et le mot est très faible !
    A++++++++
    GUY34
     
  14. Bbr

    Bbr Compagnon

    Messages:
    2 046
    Inscrit:
    16 Février 2012
    Localité:
    F-76100 Rouen
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    Bonjour Guy,

    Tu as mal lu. :oops:

    "32cm2 - 600VA - 3000A - soudure tôle 4mm" c'est les caractéristiques du transfo de soudure par point calculé dans mon bouquin sur la construction des petits transformateurs (livre ETSF 1974).

    "14500A - tôle 4mm sur une pièce de 40mm d'épaisseur maxi (rapport 1/10)" c'est la machine d'atelier avec laquelle j'ai joué à l'école. Je ne peux pas te dire à quoi ressemblait le transfo car je n'ai pas démonté la machine. :mrbrelle:

    Soit dit en passant un transfo de 600VA nominal (donc pour une marche continue) est parfaitement capable de passer beaucoup plus... mais pas longtemps (j'ai déjà essayer plus de 2 fois le nominal sur un 250VA pendant une heure, le transfo était monté à une quarantaine de degrés, évidemment ce n'est pas bon pour sa durée de vie).

    Je me doutais que tu avais fait la mesure avec une pince. Ceci dit une pince capable de mesurer 5kA : belle bête ! :smt023 (la mienne s'arrête à 600A pour la version AC et celle prévue pour le DC 100A nominal 400 peak).
    Que ton transfo passe 8kVA momentanément ne me surprend pas mais pourrais tu détailler un peu plus ses caractéristiques (type, section, etc.) et mettre quelques photos ? :7dance:

    Cordialement,
    Bertrand
     
  15. guy34

    guy34 Compagnon

    Messages:
    1 716
    Inscrit:
    4 Mars 2010
    Localité:
    nord montpellier
    transformation de transfo pour brasage plaquettes carbure
    RE,

    on a débordé le sujet , pardon...... pour Bertrand , voilà 2 images ; soudure 2 x 4 et la "bête" :
    A+++++++
    GUY34 soud point 2x4 mm 2.JPG soud.pt ensemble.JPG
     
Chargement...

Partager cette page