1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

recherche utilisateur machine a reproduire "WIVAMAC&quo

Discussion dans 'Machines a bois' créé par rene37, 26 Juin 2009.

  1. rene37

    rene37 Apprenti

    Messages:
    55
    Inscrit:
    2 Août 2008
    Localité:
    Touraine
    recherche utilisateur machine a reproduire "WIVAMAC&quo
    Bonjours à tous.
    Je recherche un artisan, ou un particulier, possédant une machine à sculpter
    le bois de la marque "WIVAMAC" pour me réaliser deux pièces en noyer.
    Ou, éventuellement me donner des renseignements sur cette machine.
    Avec mes remerciements.
     
  2. bois.debout

    bois.debout Compagnon

    Messages:
    2 145
    Inscrit:
    7 Juillet 2008
    Localité:
    Paris
    recherche utilisateur machine a reproduire "WIVAMAC&quo
    Bonjour,
    Cette machine est une fraiseuse double qui sert à produire deux ébauches identiques, mais il faut un modèle. De plus, une reprise de sculpture, à la main, est nécessaire.
    C'est peut-être aussi simple de faire reproduire le modèle, à la main, par un bon sculpteur sur bois.
     
  3. jul.emery

    jul.emery Nouveau

    Messages:
    1
    Inscrit:
    8 Mars 2010
    Localité:
    valence
    recherche utilisateur machine a reproduire "WIVAMAC&quo
    Sculpteuse

    Bonjour,

    J'ai une machine a reproduire deux têtes,
    quelles sont les pièces à reproduire ?
    ou êtes vous localisé ?

    cordialement
    J.E
     
  4. titi82

    titi82 Nouveau

    Messages:
    15
    Inscrit:
    17 Mai 2010
    Localité:
    Savoie
    recherche utilisateur machine a reproduire "WIVAMAC&quo
    wivamac

    Bonjour ;

    J'ai vu votre post et je n'ai pu m'empêcher de m'inscrire à ce site que je ne connais pas encore pour vous répondre.
    J'ai acheté il y a trois ou quatre ans une machine à reproduire wivamac asymétrique (le modèle le plus grand pour être évolutif) et je comptais en faire l'investissement à vie.
    Mon avis sur cette machine est mitigé.
    J'ai eu le malheur de prendre le modèle avec la fraiseuse et non le moteur intégré... Pour commencer, les fraises foutent le camp parfois, il faut serrer comme un malade et encore ! Autant ma défonceuse festool ne m'a jamais posé ce problème, autant la pince de cette machine kress livré avec la machine à reproduire est désespérante. Cela est surtout le fait des grosses fraises. Bref, je suis assez mécontent et j'ai claqué 6 briques en euros pour une machine qui m'angoisse lorsque je l'utilise, car lorsque la fraise "glisse" vous n'avez plus qu'à tout recommencer. Ce problème arrive surtout avec les grosses fraises, je pense que la fraiseuse n'est pas conçue pour des fraises excédant un certain diamètre mais cela n'est précisé ni dans le guide ni lors de l'achat dans les catalogues... De plus, même en mettant le moteur au plus grand ralenti comme expliqué sur la notice les "grosses" fraises sont d'utilisation assez dangereuse car on se fait facilement emporter lorsqu'on travaille sur les côtés perpendiculaire d'un carrelet ébauché (et préalablement recoupé à la scie à ruban en reprenant la forme de la sculpture originale pour gagner du temps et éviter de fraiser trop de matière)... Il faut faire très attention au sens de rotation et ce n'est pas toujours évident car dans les bois durs on a souvent des réactions inattendues et parfois violentes de la fraiseuse qui se laisse entrainer facilement en sens horaire même en usinant dans le sens anti-horaire comme il se doit sur les côtés. Je prends désormais la précaution de mettre le modèle à reproduire en "sandwich" entre deux planchettes pour éviter que la fraise de touche le mandrin de l'autre côté et cette protection est efficace. Dans ce cas il faut faire attention que l'ébauche prenne en compte cette surcôte elle aussi. La position de travail est très fatiguante car il faut bien tenir les deux têtes (usinage et palpeur) en même temps et les bras toujours sous tension finissent par fatiguer, sans compter les cervicales qui vous brûlent à force de garder un regard penché en avant avec les deux bras tendus pour tenir fermement l'ensemble qui peut être très écarté. Et oui, je ne travaille que les bois durs et cette machine ne semble pas conçu pour eux... Et comme il faut en moyenne deux heures pour dégrossir assez finement une sculpture (avec beaucoup de dépouilles il faut le reconnaitre puisque c'est un sujet élancé dont je parle ici) de 40cm de haut en ronde bosse en chêne (je fais en trois passes en usant des plus grosses fraises vers de plus petites puis je finis toujours les sculptures à la main ce qui est à ce moment-là uniquement un régal)... Enfin, venons-en à la qualité des fraises... Soi-disant en Hss, ne comptez pas qu'elles durent aussi longtemps que les fers de rabots. Au bout de deux sculpture de 30cm de diam. dans du chêne vous pouvez prendre rendez-vous chez l'affûteur, et ne comptez pas rafraichir à la pierre, la forme de ces fraises qui exigent une dépouille est très difficilement "rafraichissable" par soi même.

    Voilà, sinon pour les bas reliefs moins de soucis mais il faut parfaitement aligner les têtes sur les mandrins de serrage des sculptures avant de commencer des rondes-bosses. Cela dit, faites le test de mettre une fraise et un palpeur de diam. 4mm sur la machine. Positionnez la machine juste en bordure de la traverse et vous constaterez qu'il y a un écart flagrant de l'équerrage qui est extrêmement grave et choquant : la fraise est en bordure alors que le palpeur est décalé de un ou deux centimètres à l'intérieur de la traverse. Il faut donc à chaque fois placer sa statue ou son bas relief et vérifier qu'il y a assez de matière partout. Si l'alignage latéral avait été parfait à la création de la machine à reproduire, il aurait suffit de faire un plan de travail pour bas reliefs avec des traits perpendiculaires et parallèles pour pouvoir placer très facilement ses bas-reliefs (comme sur un massicot à couper le papier pour vous donner une idée de ce que je veux dire) : ce défaut de conception rend impossible un positionnement facile des deux éléments ("original" et bois pour la copie). Enfin, pour ce qui est de la tête mobile, ce n'est pas quelque chose de très révolutionnaire. Car en modifiant ce réglage en cours d'usinage vous êtes obligé de repointer votre fraise/palpeur sur le modèle à un endroit précédemment usiné. Si vous repointez sur la traverse vous vous retrouvez avec une différence qui peut sérieusement compromettre les volumes de l'ébauche ! (je parle ici uniquement pour un repointage suite à un changement d'orientation du bras porte palpeur/fraise et non pour un changement "normal" de fraise qui, quant à lui, doit bien se faire sur la traverse)
    Dire que j'avais fait l'achat les yeux fermés malgré le fait que le revendeur avait refusé de me communiquer des adresses de clients soi-disant pour garder la confidentialité de leurs données alors qu'ils auraient très bien pu demander leur accord au moins à l'un d'entre eux...
    C'est un avis qui n'engage que moi. Si je devais conclure je dirais que ce n'est pas une mauvaise machine mais qu'il faut un temps d'adaptation d'une part, et que celle-ci est surtout fatiguante à l'usage d'autre part, ce qui est ennuyeux lorsqu'on compte faire des séries ce qui est le but de ce type de machine... Quant à Wivamac c'est une entreprise sérieuse en SAV.
    @+
     
Chargement...

Partager cette page