1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

piece inconnue

Discussion dans 'Divers' créé par mitcheli, 23 Septembre 2013.

  1. mitcheli

    mitcheli Apprenti

    Messages:
    222
    Inscrit:
    6 Septembre 2010
  2. osiver

    osiver Compagnon

    Messages:
    4 129
    Inscrit:
    7 Septembre 2013
  3. siger1

    siger1 Ouvrier

    Messages:
    283
    Inscrit:
    14 Décembre 2008
    Localité:
    Dives 60310 picardie
    piece inconnue
    Re: piece inconnu

    bonsoir
    j'ai deja vu ,c'est pour mettre une bougie M14x125 dans du 18x150 c'etait sur du vieux bernard qui etait taraudé a ce pas
    a+ siger1
     
  4. mich63

    mich63 Nouveau

    Messages:
    12
    Inscrit:
    29 Avril 2013
    piece inconnue
    une autre possibilité, si les filetage sont les memes, permet de rehausser la bougie et de la tenir a l'abri des vapeur d'huile dans le cas de moteur fatigué.c'est un vieux systeme qui n'est plus utiliser.de mich 63 amitié.
     
  5. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 230
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    piece inconnue
    Bonjour,

    Comme le dit Mich63, il s'agit d'un culot anti-remontée d'huile, de marque AM. Il était employé encore jusque dans les années 65/70.
    Sur un moteur usé consommant beaucoup d'huile, les vapeurs d'huile finissent par noyer la ou les bougies, et le moteur ne démarre plus.
    On posait ce culot entre la bougie et la culasse, les électrodes de la bougie étaient ainsi éloignées des vapeurs huileuses.
    L'inconvénient majeur de ce culot est qu'il modifiait le rapport volumétrique des cylindres usés, le rendement du moteur était amoindri.
    Les moteurs modernes s'usent beaucoup moins et consomment peu d'huile maintenant, ces culots sont donc devenus des pièces de collection.

    Bernard
     
  6. mitcheli

    mitcheli Apprenti

    Messages:
    222
    Inscrit:
    6 Septembre 2010
  7. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 230
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    piece inconnue
    Bonjour,

    Puisque tu es dans les culots spéciaux, en voici un très spécial.
    Gergovia, une ancienne marque de bougies, mettait en vente une bougie gonfleur.
    On ôte une bougie du moteur que l'on remplace par cette bougie très spéciale.
    Le cylindre ainsi équipé n'aura plus qu'une fonction de compresseur.
    On met le moteur en marche. Même avec une bougie manquante, il démarrera.
    Un tuyau flexible part de la bougie gonfleur à la valve de la roue à plat. On est dépanné.

    Il y a cependant deux inconvénients majeurs à ce dispositif:
    1) Il faut que le véhicule soit équipé d'un moteur ayant au moins deux cylindres.
    2) Le caoutchouc naturel était encore le principal composant des chambres à air de ces époques lointaines, et le C/C naturel ne supporte pas le contact avec l'huile mélangée à l'air, d’où destruction rapide de la, ou des, chambres à air.
    J'ai une semblable bougie, mais je ne l'ai pas retrouvée.

    Je n'ai pas égaré la boîte métallique.
    gergovia.JPG
    Et j'ai trouvé une réclame sur gogole.
    gonfleur Gergovia.jpg

    Bernard
     
  8. mitcheli

    mitcheli Apprenti

    Messages:
    222
    Inscrit:
    6 Septembre 2010
  9. domino

    domino Compagnon

    Messages:
    748
    Inscrit:
    5 Juillet 2008
    Localité:
    Bretagne sud (56)
    piece inconnue
    Puisque que l'on est dans la gonflette, je vous montre mon compresseur bicylindre BARTHELEMY qui se monte a la place de la manivelle du moteur et se trouve entrainé par la dent de loup du vilebrequin.
    24-09-2013 -  1.JPG
     
  10. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 230
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    piece inconnue
    Çà c'est magnifique, et sans danger pour les chambres à air.
    Le prix devait être nettement supérieur à celui d'une bougie gonfleur.

    Je ne perds jamais rien, j'égare seulement. Ma bougie gonfleur est la même que celle représentée sur la réclame.

    Bernard
     
  11. Vieulapin

    Vieulapin Compagnon

    Messages:
    1 942
    Inscrit:
    24 Novembre 2008
    Localité:
    Chartres
    Département:
    28
    piece inconnue
    Bonsoir,

         Si je ne me trompe, ce qui devait altérer encore plus vite la chambre à air, c'est qu'en plus des vapeurs d'huile, ça devait également envoyer des vapeurs d'essence ?
     
  12. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 230
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    piece inconnue
    Oui, bien sûr Vieulapin, mais dans les deux cas, ce sont des hydrocarbures, mais je ne sais pas si l'essence est plus préjudiciable au CC que l'huile.

    Bernard
     
  13. mitcheli

    mitcheli Apprenti

    Messages:
    222
    Inscrit:
    6 Septembre 2010
    piece inconnue
    est-ce que les tout premiers pneus etaient tirés du petrol ou bien de ce fameux CC naturel ?

    si c'etait en CC les pneus aussi devaient y passer

    en tout cas le gonfleur de DOMINO est en super etat :wink:
     
  14. fafnir70

    fafnir70 Compagnon

    Messages:
    3 230
    Inscrit:
    9 Janvier 2011
    Localité:
    FR-70150 Haute-Saône Val de l'Ognon
    piece inconnue
    Bonjour,

    Oui Mitcheli, les premiers pneumatiques étaient fabriqués avec du CC naturel, tiré du latex de l'hévéa.
    Au temps des colonies Michelin possédait des plantations d'hévéas en Indochine.
    Je ne sais pas vraiment à quelle époque le CC naturel a cédé la place au CC synthétique, peut-être entre les deux guerres.
    Mais tout ceci nous éloigne du sujet initial.

    Bernard
     
Chargement...

Partager cette page