1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Nettoyage à l'aimant

Discussion dans 'Supports, lubrification, peinture, entretien' créé par Pilla, 30 Mars 2010.

  1. Pilla

    Pilla Compagnon

    Messages:
    530
    Inscrit:
    25 Octobre 2009
    Localité:
    Hautes Pyrénées
    Nettoyage à l'aimant
    Bonjour,

    Je vais peut-être faire hurler les pros de l'usinage mais je pose quand même la question: le nettoyage d'une table de fraiseuse n'est jamais une chose facile, est-il possible pour rendre la chose un peu moins pénible d'utiliser un aimant à copeaux pour enlever le plus gros des copeaux d'acier? Le risque est évidemment de magnétiser la table et à ce moment là le remède serait pire que le mal. La table étant en fonte, je ne pense pas qu'il y ait un risque de magnétisation permanente, est-ce que quelqu'un a déjà essayé?

    Merci pour vos réponses.
     
  2. Fennec

    Fennec Ouvrier

    Messages:
    269
    Inscrit:
    5 Janvier 2008
    Localité:
    Suisse VD
    Nettoyage à l'aimant
    Oui il y avait un topic la-dessus d'ailleurs mais je ne le trouve plus.
    De plus certains emballaient leur aimant dans un chiffon ou bien utilisaient une coupole en plastique afin que les copeaux de noient pas collés directement sur l'aimant.
    Mais je pense que si tu ne laisse pas l'aimant collé en permanence sur la table, il n'y a aucun risque.
     
  3. oliv

    oliv Compagnon

    Messages:
    1 092
    Inscrit:
    7 Septembre 2007
    Localité:
    LYON
    Nettoyage à l'aimant
    Oui, je l'ai fait et ça marche bien.
    J'ai mis l'aimant dans une boite en plastique. C'est l'extérieur de la boite qui rammasse les copeaux. Au-dessous de ta poubelle à copeaux, tu soulève l'aimant de la boite et tout tombe .... MAGIQUE .... :-D
     
  4. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Nettoyage à l'aimant
    Salut,

    c'est ce que je fais aussi depuis longtemps : aimant de haut parleur dans une boite en plastique. Il suffit de secouer et ls copeaux tombent.

    Mais pas sur tabls, chariots, etc. à cause de la magnétisation. Si ce n'est pas la fonte qui se magnétise, ce sont ls copeaux, et ceux qui restent sont ensuite difficiles à éliminer, et s collent partout : porte outils, forets, etc.

    Alors je ne m'en sers quasiment plus que pour finir de ramasser ce qui traine par terre après passage du balai.

    Il y a déjà les pieds de comparateur magnétiques qui ont cet effet là, alors je trouve que ça suffit. Pas la peine d'en rajouter !

    Pinceau, air comprimé à très basse preession, en faisant attention de ne pas les chasser vers les zones critiques, et patience.
     
  5. hp=360

    hp=360 Compagnon

    Messages:
    1 293
    Inscrit:
    29 Juillet 2008
    Localité:
    Mare nostrum
    Nettoyage à l'aimant
    Bonjour, pour moi jamais d'aimant sur les machines, pour les mêmes raisons que j.f.
    C'est toujours récolte à la main, puis aspi et pinceau en même temps. quasiment jamais d'air comprimé, ou alors par exemple pour débarasser un porte-outils de la poussière d'usinage, pour remplacer une plaquette et encore, toujours loin du tour.
     
  6. Lil

    Lil Ouvrier

    Messages:
    392
    Inscrit:
    4 Novembre 2009
    Localité:
    France et Canada
    Nettoyage à l'aimant
    Hello :wavey: ,

    + 1,
    L'aimantation des outils, porte-outils ou autre est une catastrophe au même titre que la soufflette qui ne fait que déplacer la m....e :oops:

    Par contre, depuis que nous avons installé un dispositif d'aspiration centralisée à grande puissance, avec tuyau d'aspiration sur chaque machine, l'atelier de mécanique est plus propre que les autres parties de l'usine, à tel point que nous avons étendu le réseau aux ateliers de découpes, de polissages etc ...
    Nous avons réalisé la centrale d'aspiration de type cyclone et donc aucune perte de charge du fait de filtres ou d'encrassement quelconque, même avec les huiles de coupe. Le système permet un gain de temps énorme. Les étaux, glissière, bacs, le sol, etc... sont toujours parfaits.

    Avant cette installation, l'air comprimé était utilisé à tout bout de champ. Maintenant , les soufflettes sont très rarement utilisées, pour nettoyer un porte outil ou un alésage et encore ... car l'aspiration nettoie mieux un alésage borgne.

    Seul problème, la sélectivité des copeaux en recyclage et bien sûr le titane qui est traité à part. Avant usinage du titane, les machines doivent êtres parfaitement nettoyées grâce du reste à l'aspiration centralisée.

    Amitiés
     
  7. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
    Nettoyage à l'aimant
    Houla !

    Super idée, ça !

    J'avais récupéré il y a des années un gros aspirateur Nilfisk qui doit avoir dans les 30 ans ou plus. Pas un machin à roulettes, mais un truc qui était monté sur un berceau et fixé à un mur. Une espèce de tambour en inox contenant uniquement un gros moteur et une turbine, avec une entrée et une sortie de gros calibre, sans réservoir. J'en ai vu d'identiques sur un trayeuse à vaches, et sur une aspiration domestique centralisées ("nettoyage par le vide"). Je me demandais quoi en faire.

    A priori, ça pourrait marcher... Faut voir la puissance. Peut-être 2 ch. voire 3. Peut-être en tri, d'ailleurs.

    L'installation dont tu parles ressemble-t-elle à ce qu'on voit parfois dans les ateliers de boiseux ?

    J'imagine qu'il vaut mieux des tuyaux annelés à double paroi, lisses à l'intérieur ? (ça, c'est pas cadeau)
     
  8. Lil

    Lil Ouvrier

    Messages:
    392
    Inscrit:
    4 Novembre 2009
    Localité:
    France et Canada
    Nettoyage à l'aimant
    Hello :wavey: ,

    Un peu :

    En fait nous avons un réseau en tube Nicoll Ø 80 avec des descentes de même diamètre au niveau de chaque machine (tours, fraiseuses, perceuses, scies, lapidaire, meuleuses, tank, etc ...).
    Il y a un tuyau annelé d'aspiration (lisse à l'intérieur) relié à chaque descente.
    A l'extrémité du tuyau, un embout Ø 40 longueur 600 mm taillé en biseau pour nettoyer.
    Cet embout vient s'enfiler au repos dans un tube Ø 50 fermé à son extrémité et fixé à 30° contre la machine concernée.
    Le tube a une petite rainure au milieu avec un switch à palette inséré dans un bloc de PA66 usiné pour l'étanchéité.
    Dès qu'on retire le tube d'aspiration de sa gaine, cela met en route l'aspiration.
    Pour les machines types scie pendulaire, scie sur table, polisseuses, tank, lapidaire, nous avons une commande prise sur le contacteur de la boîte à boutons. Un dispositif à contrôle d'intensité maintient fermée les vannes des machines non utilisées

    Pour l'aspirateur, il faut absolument réaliser un système cyclone, car sinon un sac ou un filtre serait immédiatement colmaté par les poussières et par l'huile de lube.
    Il faut deux bidons métalliques et un gros cône (quille routière).
    L'ensemble fait 1,50 m de haut pour 0,70 m de Ø sans l'aspirateur. N'importe quel aspirateur branché sur ce système donne d'excellent résultats.

    Un détail : la centrale d'aspiration doit être placée dans un local indépendant (pour le bruit) avec une évacuation d'air du débit de l'aspirateur.

    Amitiés
     
  9. Bern 67

    Bern 67 Compagnon

    Messages:
    802
    Inscrit:
    27 Mars 2008
    Nettoyage à l'aimant
    Hello Lil:

    Lil, avec les tubes Nicoll cela ne pose t'il pas un problême d'électricité statique qui se forme lors des frottements de la matière sur les parois des tubes ? avec tous les risques que cela comporte.

    Salutations
     
  10. Lil

    Lil Ouvrier

    Messages:
    392
    Inscrit:
    4 Novembre 2009
    Localité:
    France et Canada
    Nettoyage à l'aimant
    Et bien non.
    J'ai craint à un moment ce problème, lorsque tout fut réalisé :wink: .
    Je pense que le fait d'aspirer du métal minimise grandement le phénomène. L'aspiration de copeaux de bois serait certainement différente. Pb d'électricité statique et de matière pulvérulente (poudres) explosive.

    En fait, nous avons deux réseaux en tubes Nicoll :
    • un pour l'air comprimé en tube HP pneumatique qui sert également de réservoir. Nous n'avons plus de cuve métallique à éprouver. Et si par malchance un tube venait à être endommagé (ce qui est presque impossible) il n'y aurait aucun risque, car nous travaillons en tranches de 30 l avec raccords en 15 entre les 10 tranches. La détente des autres tranches serait réduite par le perte de charge des tubes de raccord.
    • un pour l'aspiration en tube standard.

    Les deux réseaux sont des réussites quant à l'exploitation.

    Amitiés
     
  11. Bern 67

    Bern 67 Compagnon

    Messages:
    802
    Inscrit:
    27 Mars 2008
  12. Charly 57

    Charly 57 Compagnon

    Messages:
    3 770
    Inscrit:
    21 Décembre 2008
    Localité:
    Moselle
    Nettoyage à l'aimant
    Bonsoir
    Suis je hors sujet si je demande comment DEmagnétiser de grosses pièces comme un étau de perceuse par exemple?
    Si vous avez des idées, je suis preneur.
    Merci d'avance
     
  13. j.f.

    j.f. Compagnon

    Messages:
    6 443
    Inscrit:
    22 Décembre 2007
    Localité:
    19
  14. Lil

    Lil Ouvrier

    Messages:
    392
    Inscrit:
    4 Novembre 2009
    Localité:
    France et Canada
    Nettoyage à l'aimant
    Hello Charly :wavey: ,

    En fait la démagnétisation de grosses pièces est assez simple :

    Pour une pièce de la dimension d'un étau de perceuse, il te faut un transfo d'environ 250 VA 230V, secondaires indifférents, car seul le primaire servira et un variac (transformateur variable) de 100VA au moins.
    Il faut tout d'abord "déculasser" le transformateur.
    Un transfo est fait de tôles croisées en EI.
    Il faut dévisser les 4 grandes vis qui maintiennent les tôles ensembles, puis sortir les I du transfo et mettre tous les E du même côté afin d'obtenir un gros électro-aimant. Les premières tôles sont assez difficiles à dégager.
    Certains transfos (Legrand) ne sont pas croisés et le paquet de I est soudé au semi-auto sur le paquet de E.
    Un simple coup de meuleuse des 2 côtés permet d'éliminer le cordon de soudure.
    Puis il faut plaquer l'électro-aimant ainsi obtenu fermement contre la pièce serre-joints ou autre solution efficace.
    Il faut ensuite alimenter l'électro-aimant avec le variac en pleine tension sur l'enroulement 230V puis progressivement et tranquillement descendre la tension du variac à zéro. Ton étau sera alors parfaitement démagnétisé.
    La puissance importe en fait assez peu, il faut simplement que la surface du E des tôles couvre le plus de surface de la pièce avec un faible entrefer. Qu'elle soit le mieux plaquée possible.

    Amitiés
     
  15. Charly 57

    Charly 57 Compagnon

    Messages:
    3 770
    Inscrit:
    21 Décembre 2008
    Localité:
    Moselle
    Nettoyage à l'aimant
    Merci LIL.

    J'ai un transfo qui va changer d'utilisation sous peu.
    En guise de variac, je dispose d'un gradateur 500W pour lampes halogènes, çà devrait peut être être efficace ?
    Je ferai des essais aprés m'être occupé du transfo ...
     
Chargement...

Partager cette page