1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Mandrin à crémaillères

Discussion dans 'Accessoires et outils de coupe pour tournage' créé par ZAPJACK, 14 Janvier 2014.

  1. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 155
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
    Mandrin à crémaillères
    Bonjour,
    Avez-vous un retour d'expérience sur les mandrins à crémaillères
    Il semblerait être supérieur aux mandrins type "escargots"
    Cela existerai en Forkardt, Niederhauser, Reishauer, Röhm,...
    Existe t il en 100 ou 110mm?
    LeZap
     
  2. lusi

    lusi Compagnon

    Messages:
    1 377
    Inscrit:
    10 Janvier 2009
    Localité:
    Grand Duché de Luxembourg
    Mandrin à crémaillères
    Salut Zap

    Les mandrins a cremailère sont par le principe plus précis que ceux par " escargot"
    Pour les forkard ca existe en 100mm même en 80.


    Amicalement
     
  3. ilfaitvraimentbeau

    ilfaitvraimentbeau Compagnon

    Messages:
    7 506
    Inscrit:
    20 Novembre 2007
    Localité:
    Près de Rouen
  4. brise-copeaux

    brise-copeaux Compagnon

    Messages:
    7 332
    Inscrit:
    5 Janvier 2007
    Localité:
    Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
    Dernière édition par un modérateur: 16 Avril 2015
  5. JB

    JB Apprenti

    Messages:
    161
    Inscrit:
    6 Mai 2009
    Localité:
    71
    Mandrin à crémaillères
    Bonjour,

    J'ai un forkard assez gros 140 ou 160 ( je ne l'ai pas sous les yeux), la précision est redoutable...
    C'était un mandrin de rectif cylindrique que j'ai reconvertit en fraisage sur CU horizontal pour faire des finitions.
    Le serrage n'est pas monstrueux ( c'est pas fait pour) mais la précision est là :supz:

    Cordialement.
     
  6. raboteux

    raboteux Apprenti

    Messages:
    110
    Inscrit:
    13 Janvier 2014
    Localité:
    finistère
  7. JB

    JB Apprenti

    Messages:
    161
    Inscrit:
    6 Mai 2009
    Localité:
    71
    Mandrin à crémaillères
    Je parle de répétabilité donc bien sûr de la ''coaxialité'', si on ne serre pas comme une brute....
    C'est vrai aussi qu'il ne faut pas égarer la clé de mandrin.
    Cordialement.
     
  8. deckelite

    deckelite Compagnon

    Messages:
    1 202
    Inscrit:
    1 Mai 2008
    Mandrin à crémaillères
    J'ai un mandrin Forkardt 160 sur mon tour. Je voulais essayer.
    Les arguments le plus souvent mis en avant sont la puissance de serrage et la précision (concentricité / répétabilité).

    En ce qui concerne la puissance : bof. Je ne le trouve pas mieux qu'un mandrin classique, voire plutôt moins énergique.
    En ce qui concerne la précision, c'est un mandrin en excellent état donc il tourne avec très peu de faux fond. Je n'ai jamais mesuré parce que sa précision s'est toujours montrée suffisante pour ce qu'on peut avoir à faire en mors durs (cad avant de passer en 4 mors, ou en pince ou mors doux).

    Par contre, en ce qui concerne la facilité d'utilisation, c'est beaucoup moins bien qu'un mandrin à escargot, car il faut très souvent déplacer les mors sur la crémaillère pour adapter leur position au diamètre de la pièce à prendre. Ca veut donc dire : dégager complètement les crémaillères, déplacer les mors individuellement en estimant au mieux la position qu'ils doivent avoir pour serrer la pièce, puis resserrer pour réengager les crémaillères et venir au contact de la pièce.
    Si à ce moment là tu t'aperçois que tu as été trop large ou trop juste pour positionner les mors, il faut recommencer... Là où avec un mandrin normal, tu as un déplacement continu des mors sur toute la plage de réglage...

    Donc pour moi en utilisation courante, le gain est très limité.

    Le gros avantage du Forkardt par rapport au Ladner de taille équivalente, c'est l'alésage central beaucoup plus important qui permet de profiter au mieux du passage en broche.
     
  9. vero

    vero Compagnon

    Messages:
    1 093
    Inscrit:
    29 Janvier 2009
    Localité:
    Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
    Mandrin à crémaillères
    Bonjour à tous,
    Oui, ces mandrins à crémaillères sont beaucoup plus précis que les mandrins à spirale qui s'usent inégalement surtout au niveau des cotes rondes. Leur puissance de serrage est également plus importante. On les reconnait au trou de serrage: il n'y en a qu'un et il ne vise pas le centre du mandrin mais est parallèle à une tangente.
    Pour la facilité d'utilisation, je suis bien d'accord avec ce cher Deckelite.
    Mon gros tour FIMAP est équipé d'un Forkardt de 200mm et j'en suis très content.
    Je ne sais pas s'ils existent en petits diamètres 100 - 110 mm mais je n'en ai jamais vus.
    Amitiés à tous,
    Pierre

    DSCN0190.JPG

    J2560x1920-01003.jpg

    J2560x1920-09943.jpg
     
  10. ZAPJACK

    ZAPJACK Compagnon

    Messages:
    2 155
    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Localité:
    Namur (B)
  11. bequet gilles

    bequet gilles Compagnon

    Messages:
    777
    Inscrit:
    21 Mai 2012
    Localité:
    Cergy Pontoise
    Mandrin à crémaillères
    bonjour

    on m' a donné un mandrin forkard et je ne sais pas comment on serre une pièce avec quelqu'un connait il se systeme de serrage.

    cdt gilles

    forkward02.jpg
     
  12. bequet gilles

    bequet gilles Compagnon

    Messages:
    777
    Inscrit:
    21 Mai 2012
    Localité:
    Cergy Pontoise
  13. vero

    vero Compagnon

    Messages:
    1 093
    Inscrit:
    29 Janvier 2009
    Localité:
    Valangin Suisse - Chicoutimi Canada
    Mandrin à crémaillères
    Bonjour Gilles, bonjour à tous,
    Pour serrer une pièce, tu dois commencer par ouvrir le mandrin au maximum jusqu'à la butée. Les mors ne bougent que de quelques millimètres mais à ce moment là tu peux les déplacer ou les ôter à la main. Tu les positionnes concentriquement à un diamètre légèrement supérieur à la pièce à serrer et tu serres au moyen de la clé.Pour aider à positionner les mors, il y a des cercles usinés sur la face avant du mandrin. Normalement il y a un témoin de sécurité. C'est un pion ou un téton souvent peint en rouge qui sort du corps du mandrin lorsque le mandrin est totalement ouvert et qui indique qu'on peut déplacer ou changer les mors. Il faut que cette sécurité soit entièrement rentrée pour pouvoir usiner une pièce sans risque.
    J'espère avoir été assez clair mais s'il y a d'autres questions, n'hésite pas.
    Amitiés à tous,
    Pierre
     
  14. moissan

    moissan Compagnon

    Messages:
    10 007
    Inscrit:
    13 Mars 2012
    Localité:
    FR-16 angouleme
    Mandrin à crémaillères
    ce principe de mandrin est interressant parce que la surface de contact entre mors et crémaillère est maximum : rigidité et precision maximum ... mais moins pratique parce que pas de mouvement continu sur toute la gamme de diametre : il faut debrayer les crémaillère et bien choisir la position pour chaque nouvelle piece

    pour un tour de rigidité moyenne le mandrin classique remplis très bien sa fonction : il faut un besoin un peu special pour justifier ce type de mandrin : un tour de haute qualité , de forte puissance , peu tirer profit de ce type de mandrin haut de gamme

    mais ça reste a verifier : ce type de mandrin assez ancien etait peut etre justifié a une epoque ... peut etre que maintenant on fait aussi bien avec un mandrin classique de grande qualité
     
  15. bequet gilles

    bequet gilles Compagnon

    Messages:
    777
    Inscrit:
    21 Mai 2012
    Localité:
    Cergy Pontoise
    Mandrin à crémaillères
    merci à vero et moisan

    malheureusement je n' ai pas la clé et cela ne doit pas être facile à trouver, de plus est ce qu' un socomo 300 est assez costaud pour ce type de mandrin ?

    enfin merci pour ces renseignements effectivement l' avant est gradué .

    cdt

    gilles
     
Chargement...

Partager cette page