1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Diviseur L.M.R V.H.C 80

Discussion dans 'Accessoires et outils de coupe pour fraisage' créé par msieuryoyo, 1 Novembre 2012.

  1. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Bonsoir,

    J'ai dernièrement fait l'acquisition d'un diviseur L.M.R.
    Grace à la plaquette trouvée dans ce sujet, j'ai pu déterminer qu'il s'agit d'un modèle V.H.C 80, car il a bien une hauteur de pointe de 80 mm, et il dispose de la fonction fraisage hélicoïdal.

    La broche est en W20, comme celle de ma fraiseuse (Aciera F3), je pourrais donc utiliser au choix le mandrin pour les grosses pièces ou les pinces W20 pour les petites pièces.

    Le voici à son arrivée chez moi, avec ses divers accessoires :
    [​IMG]


    J'ai ouvert un sujet dans la rubrique "Demande de manuel" pour tenter d'obtenir le manuel d'utilisation ou tout autre document au sujet de ce diviseur.

    Ne pouvant pas continuer la peinture pour la restauration de mon tour, pour cause de météo non propice à la peinture au pistolet en extérieur, je me suis donc attaqué à la restauration de ce diviseur.

    J'ai commencé par démonter et nettoyer, la contre pointe.
    [​IMG]

    [​IMG]


    Rien de bien compliqué pour le démontage.
    Toute les pièces.
    [​IMG]


    Ensuite le gros morceau:
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Premier petit soucis, en démontant le doigt.
    [​IMG]


    L'emprunte 6 pans creux de la vis M03 est mort.
    [​IMG]


    Pas d'autre solution que d'utiliser l'extracteur.
    La tête de la vis a été usinée pour la rendre conique (non ce n'est pas l'extracteur qui l'a rendue comme ça) car ça permet de bloquer le doigt dans laquelle elle se visse et dont l'extrémité est fendue.
    [​IMG]

    [​IMG]


    Deuxième soucis, l'extrémité du doigt est matée et évasée à tel point qu'elle ne rentre même plus dans les trous du disque.
    [​IMG]


    Un petit coup de tour et on n'y voit plus rien.
    [​IMG]


    Le démontage c'est fait sans trop de problème, mais n'ayant aucune infos sur ce diviseur, j'ai suis allé à tâtons.

    La vis sans fin.
    [​IMG]


    Le filetage est en parfait état.
    [​IMG]


    Une vue en cours de démontage.
    [​IMG]


    Un autre soucis, cette vis HC était bloquée. Impossible de la desserrer.
    [​IMG]


    A tel point que l'empreinte à explosée.
    [​IMG]


    En fait elle était montée au frein filet fort et après une chauffe au mini chalumeau, j'ai pu la desserrer. Elle sera à changer.

    J'ai eu beaucoup de mal à sortir la broche.
    En effet elle ne tournait pas ou vraiment très difficilement, et je n'osais pas forcer de peur d’abîmer quelque chose.
    Je ne savais pas si tous les systèmes de blocage étaient enlevés ou pas.
    J'ai quand même réussi à la sortir.
    [​IMG]


    Et là j'ai compris pourquoi elle était si dure à faire tourner, les roulements étaient morts, totalement rouillés et donc grippés.
    [​IMG]


    Une fois tout démonté, j'ai décapé les pièces peintes, et je les ai repeinte.
    [​IMG]


    Mais il restait deux parties à démonter.

    La première c'est la bague extérieure du roulement arrière de broche.
    [​IMG]


    Elle est contre un épaulement qui empêche de pouvoir la chasser par l'arrière ou la tirer par l'avant.
    [​IMG]


    Deux solutions, soit la couper en deux (Dremel ou autre) mais c'est quand même risqué pour le corps du diviseur.

    Ou alors la méthode que j'ai employée.
    A l'aide d'une mini meule montée sur la Dremel, j'ai réalisé dans la bague, deux encoches diamétralement opposées.
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Ainsi j'ai une petite surface d'appui pour pouvoir la chasser par derrière à l'aide d'un gros chasse goupille.
    [​IMG]

    [​IMG]


    En tapant alternativement dans une encoche puis l'autre, j'ai ainsi pu chasser cette bague.
    [​IMG]


    Quelques traces d'oxydation sur les portées, mais elles sont partie au nettoyage à l'aide d'un tampon jex.
    [​IMG]


    Puis la deuxième partie à démonter:
    La bague intérieur du roulement avant, sur laquelle sont les rouleaux coniques.
    Le problème est semblable au précédent car cette bague est aussi contre un épaulement, et donc pas de prise possible.
    J'ai cassé la cage afin d'enlever tous les rouleaux.
    [​IMG]


    Ainsi j'ai libéré une surface d'appui, le petit épaulement sur la partie inférieure.
    [​IMG]


    J'ai pu chasser cette bague à l'aide d'un burin, en tapant alternativement d'un coté puis de l'autre.
    [​IMG]

    [​IMG]


    L'épaulement à cassé sous les chocs.
    Pas grave de toutes façon le roulement est mort.
    [​IMG]


    Comme l'autre roulement, il est en classe "P6".
    [​IMG]


    Dans un sujet sur son diviseur L.M.R V.H.S 80, MIC_83 explique n'avoir pu trouver ces roulements en "P6" et il a monté les même références mais non classifiées.
    Les mesures qu'il a effectuées semblent confirmer que les roulements utilisés sont dans les tolérances des "P6".
    Je vais tenter de trouver ces roulements en "P6", si je ne les trouve pas, ou alors à un prix déraisonnable, je me retournerais vers des modèles "non P6".

    La peinture étant terminée, j'ai remonté la contre pointe.
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Pour le reste du remontage, il faut que j'achète les roulements et butées à aiguilles.

    Il reste aussi à m'occuper des accessoires (lyre, pignons, autre disque, plateau pousse toc, etc).
     
  2. lusi

    lusi Compagnon

    Messages:
    1 377
    Inscrit:
    10 Janvier 2009
    Localité:
    Grand Duché de Luxembourg
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Salut

    Tu as un exellent diviseur.
    Une belle renovation que tu fais.

    Mais une petite astuce pour la prochaine fois quand tu dois enlever une baque de roulement.

    Tu ecris:

    Elle est contre un épaulement qui empêche de pouvoir la chasser par l'arrière ou la tirer par l'avant.

    Un simple point de soudure( Echaufement ponctuelle) aurait diminuer le diametre de la baque et elle serait sortie soie même.

    bonne continuation

    Raymond
     
  3. pierrepmx

    pierrepmx Compagnon

    Messages:
    3 618
    Inscrit:
    24 Septembre 2010
    Localité:
    Alpes & Drôme
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Salut msieuryoyo,

    joli !!!!!

    Salut lusi,

    merci pour ce truc !
     
  4. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Pour le truc de la soudure je préfère éviter, afin de ne pas prendre le risque de marquer les environs de la bague avec les projections créées par la soudure.
    L'idéal serait d'avoir un poste TIG.

    Mais ce truc n'est valable que pour les bagues de roulement intérieures bloquées sur un axe.
    Pour celles bloquées dans un corps (bagues extérieures), ça ne fonctionne pas. :wink:
     
  5. TREBOR_7

    TREBOR_7 Compagnon

    Messages:
    1 412
    Inscrit:
    24 Avril 2008
    Localité:
    Saint Martin de Crau (13)
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    hello
    c'est plutot le contraire.... :wink: le point en refroidissant se contracte et diminue la circonférence de la cage, donc son diametre..
    et en ce qui concerne les projections, sur un corps en fonte ça colle pas :wink:
    perso, pour les cas difficiles je soude un barreau quelconque en diametre dans la cage, retrait + prise pour taper dessus-> tout sort
    A+
     
  6. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Ah bon !! Ça m’étonne, j'aurai plutôt pensé que le diamètre aurait augmenté avec la dilatation due à la chaleur de la soudure.
    Je ne pensais pas que le refroidissement causerait un retrait suffisant pour en réduire le diamètre.

    Ma remarque était pour la broche en acier, mais je n'avais pas pensé au cas de la fonte.

    Je retiens l'astuce et j’essaierai la prochaine fois.
     
  7. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Bonsoir,

    Après vérification, il n'y a qu'un seul roulement de broche qui est en classe P6 (je croyais les deux, car je pensais que la cuvette et la bague extérieure sur lesquels est noté "P6" étaient deux roulements différents).
    Donc il n'y a que le roulement côté mandrin (le 32008) qui est en P6, le roulement arrière de la broche (30206) n'est pas marqué P6.

    Suite de cette restauration.
    J'ai graissé et remonté le mandrin et son faux plateau (que j'ai juste positionné mais non serré car il faut d'abord le monter sur la broche avant de fixer le mandrin dessus).
    C'est un Ladner de 100 ou 105 mm (je ne l'ai pas vérifié).

    Voilà l'état dans lequel il était:
    [​IMG]

    [​IMG]


    Et le voici avec une bien meilleure mine :
    [​IMG]

    [​IMG]


    Ensuite je me suis attaqué aux accessoires : plateau pousse-toc, pointe fixe, mors extérieurs, deuxième disque à trous, tête de cheval, supports mobiles porte-pignons et boitier relais de broche.
    [​IMG]

    [​IMG]


    Que j'ai nettoyés et décapés
    [​IMG]


    J'ai commencé à peindre les pièces qui l'étaient.
    C'est beau l'Hammerite martelée !! 8-)
    [​IMG]

    [​IMG]


    Il ne restera plus que les quelques pignons à remettre en état.

    Avec les accessoires, il y a un plateau dont le vendeur n'était pas certain qu'il soit avec le diviseur.
    Et je ne voit pas où il irait ni à quoi il pourrait servir.
    Quelqu'un a une idée?
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]
     
  8. patduf33

    patduf33 Administrateur

    Messages:
    11 416
    Inscrit:
    27 Décembre 2009
    Localité:
    FR33 Bordeaux
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Jolie travail que voila, encore une restauration dans les règles de l'art :-D

    Si tu a un souci pour trouver tes roulements donne moi les ref je regarderais de mon coté :wink:

    A plus Pat
     
  9. crapulatos

    crapulatos Compagnon

    Messages:
    2 379
    Inscrit:
    5 Avril 2009
    Localité:
    ech' vis din une tiote baraque in ch'timi
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Bravo

    la question a déjà du être posée 50.000 fois, mais comment fais tu pour redonner à l'acier l'éclat du neuf ?

    E.T.
     
  10. cantause

    cantause Compagnon

    Messages:
    1 218
    Inscrit:
    13 Avril 2010
    Localité:
    Liège, Belgique
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Très beau travail, j'aime bien le coté méthodique de cette restauration!

    C'est vrai que la peinture martelée c'est beau, et j'aime spécialement le gris foncé employé ici.


    Pour ce qui est du démontage des roulements, c'est le refroidissement du cordon qui est exploité.
    L'acier en fusion occupe un volume donné, au moment ou il est solidifié (passage du solidus entre 1100 et 1500°C), mais très chaud, son volume intrinsèque est défini (il variera quant même lors des changements allotropiques). Lors du refroidissement jusqu'à la température ambiante ce volume d'acier va se rétracter (coefficient de dilatation linéique d'environ 12x10 -6 /°C), des contraintes très importantes vont apparaître et déformer la bague.
    On peut même pousser plus loin et faire un cordon sur l'entièreté de la bague (un circonférence en somme), puisque l'acier utilisé pour les bagues est très dur et peu déformable plastiquement , la bague va simplement casser. C'est un truc que m'avait raconté un mécanicien avion d'un petit aérodrome, qui travaillait parfois dans des endroits où on ne disposait pas de tous les outils d'extraction ad-hoc, la méthode était employée (avec les précautions d'usage) pour remplacer les roulements de roue de train d'atterrissage sans démonter le pneu.
    Il est préférable d'employer un métal d'apport à haute limite élastique pour maximiser l'effet (baguettes à 700-800 MPa par exemple).

    Bon après-midi.

    François
     
  11. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Bonsoir,

    Merci à tous pour les compliments.

    Je te remercie pour ta proposition. Je la garde sous le coude ... :smileJap:


    Aujourd'hui je me suis occupé des pignons que j'ai eu avec le diviseur.
    D'après la plaquette que j'ai publiée au début de ce topic, il en manquerait pas mal.
    Je possède le 20 dts, 25 dts, 35 dts, 40 dts et le 35 dts sur axe tournant.
    Et il me manque le 30 dts, 45 dts, 50 dts, 55 dts, 60 dts, 65 dts, 70 dts, 75 dts, 80 dts (x2), 85 dts, 90 dts, 95 dts et 100 dts.

    Voici l'état dans lequel ils étaient:
    [​IMG]


    Et une fois démonté et juste dégraissé.
    [​IMG]


    Pour retrouver l'éclat du neuf (ou presque en fonction de la corrosion avancée ou pas), voila ce que j'utilise:
    [​IMG]


    Une mini meuleuse à air comprimé (remarquez la chaussette en tissus sur la mini meuleuse, celle-ci a deux fonctions, la première est de réduire le bruit plutôt désagréable, et la deuxième est de contenir l'huile qui sort par l'échappement de la meuleuse), des brosses métalliques sur tige (acier et laiton plus souple pour les dents d'engrenage par exemple),
    [​IMG]


    Et des roues abrasives en genre de tampon-jex.
    En l'occurence j'utilise des roues de la marque Pferd de type "Polinox" (là elles ne sont plus toutes jeunes).
    [​IMG]


    Pour décaper la peinture j'utilisais des brosses métalliques rotatives (soit sur meuleuse électrique à renvoi d'angle pour les grandes pièces, soit sur mini meuleuse à air pour les plus petites pièces), mais Nitro34 m'a parlé d'un produit 3M qu'il utilisait, dont j'ai trouvé l'équivalent chez Pferd sous le nom de "Policlean".
    C'est d'une texture bizarre, composée d'une matière synthétique chargée en abrasif.
    C'est extrêmement efficace et même redoutable.
    Je l'ai sous forme de disque 125 mm pour meuleuse électrique. Seulement cette forme n'est valable que pour les pièces plates ou incurvée mais de grande taille.
    Ca existe aussi en roue, je vais essayer d'en avoir.
    Ça décape tout, très rapidement et facilement, peinture comme rouille, et même le cuir des gants (absolument obligatoires).
    L'acier n'est pas facilement attaqué, mais l'alu oui, donc ne pas trop insister sur l'alu.
    Un aperçu en vidéo (bien que ce soit une vidéo publicitaire, elle n'est absolument pas exagérée et je vous garanti que ça ce passe exactement comme ça):


    Revenons en aux pignons, un exemple de rendu avant/après.
    Donc en voici un avant (le plus rouillé du lot, et c'est bien de la rouille):
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Et le re-voila après le passage successif, de la brosse acier (fils raides) sur les flancs, brosse fils laiton dans les dents, brosse acier fils souples dans les dents et pour finir roue polinox sur les flancs.
    Oui oui c'est bien le même !! 8-)
    [​IMG]

    [​IMG]

    [​IMG]


    Et voici l'ensemble des pièce aillant subi le même traitement, sauf l'axe qui était en très bon état (les circlips n'ont rien à avoir avec ces pièces).
    Recto :
    [​IMG]


    Et Verso :
    [​IMG]


    Terminé.
    [​IMG]


    Et pendant ce temps la deuxième couche de peinture est en train de sécher.
    [​IMG]


    Tu as le détail de la peinture sur la photo : "Gris Ardoise Martelé". :wink:
     
    Dernière édition par un modérateur: 4 Mai 2015
  12. crapulatos

    crapulatos Compagnon

    Messages:
    2 379
    Inscrit:
    5 Avril 2009
    Localité:
    ech' vis din une tiote baraque in ch'timi
  13. boby67

    boby67 Ouvrier

    Messages:
    345
    Inscrit:
    29 Août 2011
    Localité:
    Strasbourg
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Bonsoir msieuyoyo,

    Whouhahou, super travail. Excellent reportage, pleins de belles photos. J'adore ! :-D

    Ce forum est vraiment génial.

    Salutations.
     
  14. Scorpio

    Scorpio Compagnon

    Messages:
    966
    Inscrit:
    27 Décembre 2011
    Localité:
    Jodoigne -Belgique
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Bonsoir ,
    Toujours un plaisir de suivre tes rénovations , plutôt tes restaurations , superbe travail :shock:

    Phil
     
  15. msieuryoyo

    msieuryoyo Compagnon

    Messages:
    1 400
    Inscrit:
    12 Mars 2007
    Localité:
    Béziers
    Diviseur L.M.R V.H.C 80
    Bonsoir,

    Merci encore une fois pour les compliments.

    J'ai beaucoup de plaisir, sur ce forum, à suivre un reportage avec beaucoup de photos et de détails, et je ne suis pas le seul dans ce cas.
    Alors comme j'aime quand les choses sont bien faites, j'essaye de faire un reportage comme j'aime les voir sur ce forum.

    Aujourd'hui j'ai eu une offre de prix pour les roulements.
    J'ai demandé une variante : les roulements en "standard" et les roulements en "P6".
    Et en réponse j'ai eu des Timken en standard et les même mais avec "-90NA2" à la suite de la référence et une différence de prix moyenne d'un peu plus de 5 €ht.
    Je n'ai pu contacter le vendeur pour avoir des explications et je n'ai pas trouvé d'info explicites sur le net au sujet de cette caractéristique "-90NA2".

    Quelqu'un saurait-il m'en dire plus ?
    Si cela correspond à des P6 et vu la différence de prix y a pas photo ....
     
Chargement...

Partager cette page